Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 30

Rénovation d'un gouffre énergétique.

  1. mtbeebs

    Date d'inscription
    septembre 2011
    Messages
    13

    Rénovation d'un gouffre énergétique.

    Bonjour à tous.

    Je me décide à poster un message après avoir pas mal exploré différents posts de ce forum et après avoir pu apprécier le niveau de réflexion général.

    Mon projet

    Etat actuel: j'ai acheté une maison de 1964, qui est actuellement un vrai gouffre énergétique: murs non isolés, fenêtres d'époque, pas d'isolation des combles, tout ça chauffé de force par une bonne vieille chaudière mazout des familles.
    C'est un R+1, 120m2 , avec en rez de chaussée, la même surface avec buanderie, chaufferie, garage, etc.
    A l'étage, un grenier de 2m20 en hauteur max, 60cm en hauteur min dont une partie va être récupérée pour gagner de la hauteur sous plafond
    Maison orientée plein sud, sur coteau plein sud également.

    Etat visé: Réduire la facture de fioul (surtout si les prix remontent un jour...), et gagner en confort. (pieds gelés en hiver!)

    Voici le plan de la rénov:
    etage.JPG

    Au niveau de la pièce à vivre, et de la chambre 3, nous allons déplafonner pour obtenir une hauteur sous plafond de 5m.
    Au dessus des autres chambres il restera un grenier. Toute cette partie à été isolé comble perdue avec 34cm de Ouatte.
    Je suis en train d'isoler la partie en sous toiture avec deux couches de laine de bois (280mm en tout) + frein vapeur
    Les murs périphériques vont être isolés avec 145mm de laine de bois+ frein vapeur
    Le sol va être isolé avec 40mm de laine de bois directement sur le sol existant (hauteur de porte ramenée à 204, 210 actuellement)
    Chauffage poêle dans pièce à vivre, + radiateur fonte en appoint dans chambres et salon.


    J'ai signé un devis pour changer toutes les menuiseries du R+1

    J'en suis donc au stade important du chauffage/ventilation, et c'est la que 1000 questions par heure me viennent à l'esprit.

    -J'ai décidé de ne pas mettre de réglette dans me fenêtres car je trouve que c'est une véritable aberration de créer des menuiseries de plus en plus performante et d'aller ensuite les découper sur plusieurs centimètres... (on marche sur la tête!)

    Deux solutions pour la ventilation

    1- Percer la dalle des chambres et du salon sous le poêle pour puiser l'air tempéré du rez de chaussé, et, l'extraire dans les combles au niveau de ma cuisine. (avantage: pas cher mon fils, installation aisée. inconvénients: perte de chaleur)

    2-Installer une VMC double flux, qui aspire l'air du salon chauffé par poêle et le rejette dans les chambres... (Avantage; moins de perte de chaleur inconvénients: Cher et assez complexe à l'installation, groupe qui fait du bruit, qui doit être placé en zône chaude si j'ai bien compris...

    Quelle est pour vous la meilleure solution? D'autres idées dans ma config? Que pensez vous du projet général? merci en tout cas d'avoir ey le courage de lire jusqu’à la fin.

    -----

     


    • Publicité



  2. bouilland2

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    bourgogne
    Messages
    4 422

    Re : Rénovation d'un gouffre énergétique.

    bonjour et la bienvenue ,bon point de vue pour les fenêtres pour moi aussi je pense la même chose (désolé pour les autres )
     

  3. kikou67

    Date d'inscription
    avril 2011
    Localisation
    Belgique
    Messages
    440

    Re : Rénovation d'un gouffre énergétique.

    Plus il fait froid l'hiver plus double flux se justifie et inversement. Donc, si t'es à Nice, tu oublies. A 2000m dans les Alpes, j'y penserais sérieusement.

    Non, le groupe ne doit pas être placé en zone chaude, mais, sans être une spécialiste, il doit être placé en zone hors gel. Si c'est le cas, faut prévoir d'isoler les conduits in et out.

    Chez moi, dans le garage non chauffé mais qui contient la chaudière (qui fonctionne peu). Chez ma sœur dans une cave pas chauffé du tout.

    Compter redistribuer la chaleur du poêle avec la double flux est risqué. A l'aune de ma faible expérience, ne peut marcher que si super bien isolé. Ce que tu décris ne me semble pas suffisant.

    Quant au bruit de ventilation/transmission du bruit d'une pièce à l'autre : c'est une question de matos = prévoir des silencieux, des conduites bien dimensionnées (et zut, ce n'est pas ce qui a été fait chez moi, mais quasi chez ma soeur et superbement réalisé chez une connaissance.

    Cher : certainement, complexe... Je ne trouve pas. En rénovation, l'inconvénient est de percer des murs = bcp de poussières si pas de précaution. Quand je vois l'ampleur de ce que tu envisages de faire... Bah, va y en avoir de toute manière du remue ménage.
     

  4. mtbeebs

    Date d'inscription
    septembre 2011
    Messages
    13

    Re : Rénovation d'un gouffre énergétique.

    Ok, merci pour ces premières impressions.

    J'habite en Haute-loire, un des départements le plus froids en moyenne de température annuelle.

    Donc je pense qu'il va falloir que je m'y penche sérieusement dessus...du coup, le groupe dans les combles , ça pourrait le faire? Car ce sera beaucoup plus facile de percer le plafond que la dalle pour les conduits....
     

  5. kikou67

    Date d'inscription
    avril 2011
    Localisation
    Belgique
    Messages
    440

    Re : Rénovation d'un gouffre énergétique.

    Attention à l'emplacement : faut pouvoir évacuer l'eau qui condense dans l'échangeur quand il fait froid dehors.

    Quant à percer des dalles : si elles sont armées,effectivement. Mais avec une carotteuse, on arrive à faire beaucoup de choses.

    Bon dimanche !
     


    • Publicité



  6. Larzacien

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    4 196

    Re : Rénovation d'un gouffre énergétique.

    bonjour, C'est pour faire joli que vous voulez avoir un plafond à 5 m ? Savez-vous que l'air chaud est plus léger et qu'il cherche toujours à monter. Donc en haut, il fera très chaud, alors que les humains sur le sol se gèlent.
    Beaucoup de personnes qui ont un "plafond cathédrale" se plaignent d'avoir beaucoup de mal à chauffer. Alors, si c'était moi, j'abandonnerais cette idée.

    Les aérations sur fenêtres des pièces dites sèches (chambres, séjour) sont indispensables si on met une VMC simple flux.

    Si on met une double flux, c'est inutile puisqu'on amène l'air neuf préchauffé directement dans les pièces dites sèches.

    Avec une VMC DF, on fait entrer l'air de l'extérieur ou d'un puits canadien, il se préchauffe dans la VMC DF puis est distribué dans les pièces dites sèches.

    Si la VMC DF sort de l'air de la maison, il faut bien qu'autant d'air neuf entre dans la maison.

    Je crois que le système de ventilation est un peu confus.

    En premier lieu, il faut isoler les combles, et si elles sont aménagées, on isole sous le toit; Pour bien faire, il faudrait près de 40 cm d'isolant, mais j'ai peur que ça fasse trop dans votre maison.

    Avant de penser à changer les fenêtres (ça fait chouette, mais ce n'est pas le plus urgent), il faut isoler les murs, sinon la condensation qui se faisait sur les vitres va se faire sur les murs les ponts thermiques.

    Si vous isolez de l'intérieur, il va falloir avancer les radiateurs, et voir pour les tuyaux car ils sont près des murs et risqueraient de perdre pas mal de chaleur. Et en général, on refait en même temps l'électricité qui est certainement d'époque.

    Ou alors, vous isolez de l'extérieur, là aussi mieux vaut attendre pour les fenêtres, afin de pouvoir faire une meilleure isolation.

    Au niveau du Rez-de-chaussée, vous pourriez isoler le plafond avec du polystyrène par exemple, ça éviterait d'avoir trop froid au pieds.

    Enfin, voilà mon avis.

    Ne vous pressez pas de changer la chaudière, car à 54cmes d'euro, ce n'est pas ruineux malgré tout.
     

  7. mtbeebs

    Date d'inscription
    septembre 2011
    Messages
    13

    Re : Rénovation d'un gouffre énergétique.

    Merci Larzacien pour toutes ces réponses

    Effectivement, je suis conscient qu'un plafond à 5m ce sera beaucoup plus complexe à chauffer. De plus, c'est 100x plus compliqué à isoler, mais ma compagne y tient...

    Je connais le fonctionnement des vmc simple et double-flux en théorie pas de souci la dessus. Je me demande juste si puiser l'air au rez de chaussée plutôt que directement dehors était une bonne idée. Ou si il fallait plutôt que je parte sur une VMC double flux, et dans ce cas las quel serait la meilleure config d'installation (emplacement du groupe dans les combles, ou au rez de chaussée, de l'échangeur, etc.)

    je vais bien sur isoler les murs, le plafond et combles sont faits (as tu lu mon message??)

    Pour le sol, je pense qu'il est plus judicieux d'isoler directement sur la dalle et pas sous la dalle, pour éviter les pont thermiques, et ainsi créer avec les murs et le plafond une "boite" étanche... Non?

    En effet, pour l'instant je ne me presse pas trop pour changer la chaudière à fioul...

    Tout le monde serait de tenter de répondre: il faut isoler par l’extérieur! mais le budget m'a refroidi: plus de 32000 euros la blague..., soit 26000 euros de surcoût environ par rapport à une isolation intérieure. De l'eau aura couler sous les ponts avant que j'amortisse ce surcoût! Autre argument: je refais tout l'intérieur, gaines, plomberie peintures, donc avec un doublage placo c'est le top!

    voila tout!
     

  8. bouilland2

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    bourgogne
    Messages
    4 422

    Re : Rénovation d'un gouffre énergétique.

    bonsoir ,avec le surcoût de 26000 euro avec sa on a une bonne chaudière a bois et un ballon tampon, en habitant dans la haute loire ou on trouve du bois et qui va bien chauffée a la place du poele a bois
     

  9. Larzacien

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    4 196

    Re : Rénovation d'un gouffre énergétique.

    bonjour, En somme vous avez besoin d'une VMC simple ou double flux, mais vous voudriez aussi répartir la chaleur du poêle à bois. Et aussi vous pensez utiliser la VMC DF pour répartir la chaleur du poêle.

    Vous allez extraire de l'air par les 3 bouches : cuisine, salle de bain et WC. Si le chauffage central fonctionne tout l'air extrait sera chaud et chauffera l'air entrant de l'extérieur.

    Si vous aspirez l'air dans le séjour chauffé par le poêle pour distribuer l'air dans les autres pièces vous allez recycler le même air, en plus avec le poêle, je ne sais pas ce que ça peut donner.

    L'isolation extérieure permet de ne pas toucher au chauffage existant, ni à l'électricité qui pourra être revue plus tard éventuellement. Car toutes les modifications de chauffage et d'électricité font monter la note de l'isolation intérieure qui doit rattrapper largement le prix de l'isolation extérieure. Je ne suis pas à 100% pour l'isolation extérieure dans tous les cas, mais là, ce serait plus indiqué, il faut faire les calculs.

    Et vous allez casser la dalle pour faire "le plafond cathédrale" ??? Madame doit trop regarder les catalogues ou certaines émissions de décoration. Attention prévenez là.

    L'idée d'isoler le sol par dessus n'est pas mal, mais je n'en ai pas parlé car, là aussi ce n'est pas simple, et ça a un coût. Mais pour en avoir fait, et en ayant éliminé presque totalement le carrelage, ça donne du confort.

    Pour ce qui est d'une chaudière au bois, vu l'isolation que vous mettez, les besoins de chauffage seront bien réduits.
    Et il faut penser que le bois ne va pas tout seul dans la chaudière...

    Pour ce qui est de la VMC, si elle est SF il faut absolument des aérations sur fenêtres, si elle est DF, vous auriez intérêt à ce qu'elle soit au dessus du séjour plutôt que dans un coin froid des combles. Pour la salle de bain, mettez l'aspiration de préférence au dessus de la baignoire, ou du moins assez éloignée de la porte pour un meilleur renouvellement de l'air.

    En tout cas, avec un poêle, il ne faut pas que la maison soit en dépression, sinon il y a risque. A noter qu'il existe des poêles étanches qui ont leur propre arrivée d'air.
     

  10. barda

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    3 193

    Re : Rénovation d'un gouffre énergétique.

    Juste quelques réflexions, un peu tardives, sur quelques points:

    - la seule façon un peu efficace de chauffer une pièce à plafond "cathédrale", c'est un plancher chauffant; les autres solutions imposeront au minimum un ventilateur de plafond pour déstratifier l'air et ramener la chaleur vers le bas... Il existe aujourd'hui des pc "minces" qui pourraient remplacer les 6 cm d'isolant prévus...

    - l'isolation du sol peut être avantageusement remplacée par une isolation sous dalle; une épaisseur un peu supérieure aux 6 cm prévus compenserait largement les ponts thermiques plus conséquents...

    - il me semble plus simple d'installer la double flux au rez de chaussée, percer une dalle n'étant plus une affaire délicate ou difficile avec les moyens actuels... Par contre, aspirer l'air de renouvellement dans un espace consacré à buanderie+garage+chaufferie ne me semble pas une bonne idée (je crois d'ailleurs que c'est interdit par les règlements sanitaires).

    - je ne crois pas trop au chauffage poêle-bûches comme chauffage principal; tôt ou tard, les usagers se lassent des sujétions de ce type de chauffage...
     

  11. polo974

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    8 369

    Re : Rénovation d'un gouffre énergétique.

    Citation Envoyé par mtbeebs Voir le message
    Merci Larzacien pour toutes ces réponses

    Effectivement, je suis conscient qu'un plafond à 5m ce sera beaucoup plus complexe à chauffer. De plus, c'est 100x plus compliqué à isoler, mais ma compagne y tient...
    ...
    voila tout!
    Bonjour,
    si c'est elle qui veut, c'est elle qui doit assumer le choix. Une fois ce point posé, il suffit de lui demander comment elle va faire pour virer les toiles d'araignées tout là-haut...

    sans parler de la pose du papier peint (ou même de la mise en peinture).
    Le mieux est l'ennemi du bien, et c'est bien mieux comme ça...
     

  12. mtbeebs

    Date d'inscription
    septembre 2011
    Messages
    13

    Re : Rénovation d'un gouffre énergétique.

    EN ce qui concerne l'isolation extérieure: Dans tous les cas, l'élec doit être revue dans ma maison, donc c'est une dépense que j'aurais du effectué un jour ou l'autre (circuit "vintage" de 1964!)
    Il reste la dépense que va être le déplacement des radiateurs (4 radiateur à écarter de 16cm du mur...).je pense que je vais avoir du mal à atteindre 22000 euros!

    En ce qui concerne le plafond cathédrale, il n'y a pas de dalle à faire péter, juste un plafond en brique qui tient sur des poutres...super facile à enlever! pour l'instant, je le laisse en partie, pour pouvoir faire tout mon plafond cathédrale, je peux bosser à hauteur, c'est top! (je l'enleverais une fois le placo posé, les joints et la peintures faits! Comme je l'ai déja dit, je suis conscient des inconvénients mais je suis convaincu que cela va créer un vrai plus en terme de déco! (ferme apparente)

    J'ai abandonné l'idée du chauffage Poele à bois pour l'ensemble de la maison, trop compliqué, effectivement


    En ce qui conerne la VMC, une double flux au rez de chaussées semblerait être la meilleure solution. Mais est il possible d'aspirer l'air au sol (pièce à vivre...) et de le redistribuer dans les chambres également par le sol? (j'espere me faire comprendre) Effectivement percer la dalle ne sera pas infaisable!

    Merci pour toutes vos réflexions
    Dernière modification par mtbeebs ; 03/05/2016 à 19h15.
     

  13. Larzacien

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    4 196

    Re : Rénovation d'un gouffre énergétique.

    bonjour, Pour distribuer la chaleur en prenant l'air au sol, où comptez vous faire passer les tuyaux si vous ne voulez pas perforer la dalle.

    Et je rappelle encore une fois que l'air près du sol est plus froid puisque l'air chaud monte.

    Et si vous abandonnez l'idée du poêle d'où viendra la chaleur dans la pièce principale ?

    Je ne comprends pas trop.
     

  14. mtbeebs

    Date d'inscription
    septembre 2011
    Messages
    13

    Re : Rénovation d'un gouffre énergétique.

    si si je peux perforer la dalle pas de souci... mais du coup je me demande si aspirer l'air de la pièce principale par le sol (cuisine ouverte sur salle à manger et salon) est possible

    ET je vais garder le poêle, bien sur! en fait ce que je veux dire c'est que je compte conserver le système de chauffage radiateur dans les chambres.

    Donc ma question est maintenant de savoir comment installer la VMC DF en rez de chaussée, ou placer le bouches d'aspiration, reflux, évacuation, etc...
     

  15. Larzacien

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    4 196

    Re : Rénovation d'un gouffre énergétique.

    bonjour, Les bouches d'aspiration se placent : une dans la cuisine, une dans la salle de bain, une dans le WC, ça c'est l'air vicié qui sort.

    Ensuite, l'air neuf vient de l'extérieur (suffisamment éloigné de la sortie d'air vicié), cet air neuf passe dans l'échangeur de la VMC dans lequel il se réchauffe et on le distribue UNIQUEMENT dans les pièces dites sèches au plafond ou près du plafond ou au moins à 2 m de haut, par des bouches d'insufflation. En somme ça remplace les entrées d'air sur fenêtres qu'on a sur les VMC standard. Si vous faites votre plafond très haut, vous n'êtes pas obligé de mettre la bouche d'insufflation très haut, vous pouvez la placer à environ 2 m de haut.

    avec une VMC DF, il y a deux sortes de bouches : celles d'extraction (aspiration) et celles d'insufflation (qui amèment l'air neuf préchauffé par l'air sortant via l'échangeur).

    Regarder sur google : youtube VMC double flux, et vous trouverez des vidéos explicatives.

    Le chauffage central, il vous faut laisser les radiateurs partout, mais ceux du séjour auront du mal vu l'augmentation de volume avec le plafond cathédrale. Simplement, vous mettrez le thermostat dans le couloir des chambres. ou mieux, il faudrait avoir un themostat sans fil qu'on met là où l'on veut et qu'on peut changer de place.

    Et lorsque le poêle chauffe, vous fermez les radiateurs du séjour, et vous laissez ouverts ceux des chambres.
    Dernière modification par Larzacien ; 03/05/2016 à 21h27.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Conseils rénovation énergétique
    Par segfault dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 65
    Dernier message: 13/12/2016, 08h46
  2. La rénovation énergétique, le b.a.-ba
    Par Tam dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/10/2014, 16h38
  3. Rénovation énergétique : quels experts ??
    Par Mayeric dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/03/2013, 05h15
  4. Rénovation énergétique d'une maison en tuffeau
    Par Charlottte dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/08/2012, 11h20