Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

Finition intérieure suite à ITE

  1. #1
    TioChanclas

    Finition intérieure suite à ITE

    Bonjour,

    certains de mes murs sont aujourd'hui composés comme suit :
    • bardage douglas protégé par appentis et drain
    • lame d'air
    • pare pluie
    • laine de roche 100 mm
    • pierre dure hourdie à la terre consolidée au tradical
    • enduit intérieur tradical 10 mm environ
    L'enduit intérieur est moche.
    Après présélection, trois options dont l'esthétique et la technique me conviennent s'offrent à moi pour la finition.

    1) lambris
    Posé sur tasseaux, il me permet de profiter de l'effusivité du matériaux sans trop nuire à l'inertie, et d'intégrer les réseaux électriques, tout en récupérant un chouilla de R.
    Est-il vraiment gênant de lui rajouter un isolant de l'épaisseur des tasseaux? Frein vapeur intelligent ou pas?

    2) enduit de finition à la chaux
    Il corrige les défauts de planéité et n'ajoute rien au caractère isolant actuel.

    3) enduit chaux chanvre
    Sur une épaisseur de 40 mm (celle des pots électriques) il me permet de profiter de l'effusivité intermédiaire, de l'aspect hygrorégulateur, d'ajouter un poil de R.

    En laissant le budget et l'esthétique de côté, vous feriez quoi, vous?

    Moi je suis un peu paumé... J'ai l'impression que le 1 et le 3 ne se différencient que sur l'esthétique, quand le 2 n'apporte rien du tout...

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Vince44

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Salut TioChanclas,

    Comme ça sans contexte et objectif c'est difficile à dire.

    En fait plus tu vas isoler l'intérieur, moins ton ITE t'apportera d'inertie opérationnelle. Tu vas donc perdre en stockage et en confort estival pour gagner sur les déperditions.
    Et plus tu vas mettre un matériaux léger (peu effusif) plus tu vas gagner en confort hivernal mais perdre en confort estival et réactivité du stockage.

    Avec la méthode 1 et du lambris sur 30/40mm d'isolant tu vas aller vers un confort intérieur plutôt typé ITI je pense.
    Avec la méthode 3 t'es complètement sur un confort de type ITE

    Avec la méthode 2... ça dépend de l'épaisseur mais si c'est juste pour de la finition, donc disons 5 cm pour noyer correctement les gaines et encastrer les boites, ça sera plus un confort ITE. Avec 100mm en extérieur j'irais sans doute vers ça, selon le climat de la région et l'inertie disponible par ailleurs. Il me semble me souvenir que t'es pas dans un coin trop chaud et dans la pierre jusqu'au cou, donc ça me semble être un bon compromis! Après ça dépend aussi de tes besoins de stockage (poele sans masse, solaire passif, ...).

    A+

    Vincent
    Dernière modification par Vince44 ; 19/12/2017 à 10h41.

  4. #3
    TioChanclas

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Bonjour,

    et merci pour ce premier retour.

    Vos souvenirs sont justes, nous sommes dans la pierre et les poutres jusqu'au cou, et on aime ça, alors on ne veut pas dénaturer l'ensemble...
    Notre idée globale est de respecter l'habitat vernaculaire ET les techniques-astuces anciennes, mais de les mettre au service d'un confort d'aujourd'hui, et même si c'est une maison secondaire, il est exclu de faire les choses à moitié.

    Pas d'objectif de R, en tous cas pas en premier lieu, car trop de contraintes : mais je vais au max de ce que permettent le bati et mon portefeuille.
    A ce jour, l'ITE (encore partielle) joue son rôle, et je compte sur un panachage ITE-ITI + terre plein avec dallage en granit pour l'inertie thermique.
    Et inutile de compter sur les apports solaires... ça c'est ce qu'on regarde après... "trop tard"... Maison orientée Nord Sud. Pour la prochaine, je réfléchirai autrement, en tous cas avec des grilles de lecture plus averties qu'à l'époque de mon achat. Mais pas question de baisser les bras!

    L'objectif du jour est le confort, doublé d'une finition adaptée à cette vieille bicoque, avec un panachage des revêtements nécessaire pour éviter d'avoir l'impression de vivre dans un monolithe ou un chalet en bois, qui permette de gagner en bien être, en particulier l'hiver, puisque la maison reste fraîche en été, sans nuire trop au porte feuille ni à la planète. Ouf... Rien que ça!

    A vous lire me vient une idée n°4...
    Un lambris posé à claire voie sur ce mur de 40 en pierres dures, avec ITE 100 mm... C'est idiot?
    Dernière modification par TioChanclas ; 19/12/2017 à 11h24.

  5. #4
    Vince44

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Re'

    La maison reste fraiche en été car l'inertie est disponible. Ajouter de l'isolation intérieure va couper l'accès à cette inertie et la maison peut perdre pour partie ses qualité estivales. Cela étant c'est un arbitrage, surtout pour une résidence secondaire... C'est un point important d'ailleurs : est-ce que cette maison doit rester secondaire (peu importe le proprio) et est-elle plus utilisée l'hiver ou l'été?

    Si la maison n'est pas chauffée en continue, on a en plus un arbitrage à faire sur la vitesse de montée en confort thermique (température ressentie) et sur les pertes inhérentes à l'inertie si tu utilises la maisons un WE sur deux ou plus par exemple. Dans ce cas l'inertie s'oppose à la montée en température et tu vas devoir injecter beaucoup de calorie pour remonter la température de 4°C par exemple. Et quand tu laisses la maison pour plusieurs jours, ces calories vont s'évacuer petit à petit en ton absence.
    Si tu y passes plutôt une semaine à chaque fois, ou si tu y es presque tous les WE, le problème se pose différemment.

    Le lambris à claire voie, pourquoi pas, c'est aussi un compromis, plus ciblé sur l'hiver.

    A+

    Vincent

  6. #5
    TioChanclas

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Re,

    pour l'instant, c'est de l'habitat secondaire. Ce sera peut être un jour du principal. Ou vendu.
    D'où l'exigence de faire bien et beau dans tous les cas, car à 42 ans, je suis trop lucide pour savoir de quoi demain sera fait.

    Donc on vise le confort d'été comme jusque là, et une remontée en températures pas trop lente l'hiver.
    Et des solutions qui seraient valables aussi en cas d'habitat permanent, en cas de revente. Confort et inertie... Inertie et confort...
    Bel arbitrage à faire!

    A titre d'exemple, arrivé vendredi avec 3° dehors et 7° dedans, 3h plus tard on était à 10°, et 24h plus tard, on était à 17°.
    Avec 5000 w de panneaux rayonnants au rez de chaussée et 3000 à l'étage, et un poele de 8kW pendant les heures de jour. Et un pic à 9KvA (limite de l'abonnement) constaté vers 22h avec tout en branle.
    Peut mieux faire, donc. Mais pas si mal, au fond...

    D'où l'idée de mixer les systèmes d'isolation, et de peaufiner avec les revêtements pour le ressenti et le confort.

    Compromis, compromis... Toujours faire des compromis!!!
    Alors comme j'ai la théorie bien en tête mais que je ne veux pas faire appel à un BET (finances oblitérées) pour une étude dynamique, et que je manque de recul sur les différentes options, me voici à nouveau pour avoir les avis d'autres amateurs...

    A suivre!

  7. #6
    benlamb

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    Donc on vise le confort d'été comme jusque là, et une remontée en températures pas trop lente l'hiver.
    Dans ces conditions, je choisirais la solution 3 (chaux chanvre). Tu gagnes un poil de R à l'intérieur, donc des montées en température et en confort un peu plus rapides en hiver.
    Et en même temps, tu ne te coupes pas vraiment de l'inertie avec l'ITE.

    Je ne vais pas t'aider en te disant cela, mais chez moi (maison brique année 70 + ITE), j'ai posé du lambris sur les murs donnant vers l'extérieur. Et j'ai projeté du chaux chanvre entre les tasseaux !

    Juste mon point de vue.

    Bonnes fêtes à tous !

  8. #7
    TioChanclas

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Bonsoir Benlamb,

    Et v'là l'option 5...

    Et du coup, vous avez calé les tasseaux, les avez employés pour dresser l'enduit ce qui donne un mix technique chaux-chanvre/lambris, sans frein vapeur ni lame d'air, inertie et effusivité préservées, pots électriques noyés... C'est ça?

    Et au niveau du ressenti, vous avez des repères? Ou des relevés plus factuels?

    Merci!

  9. #8
    TioChanclas

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Bonsoir, pas d'urgence, mais je fais remonter...

  10. #9
    TioChanclas

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Bonjour,

    d'autres avis?

  11. #10
    TioChanclas

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Bonsoir,

    je suis étonné qu'il y ait si peu d'avis...

    Pas de retours, personne?

  12. #11
    wizz

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Pour des séjours courts, avec une inertie thermique des murs en pierre, et éventuellement avec des possibilités d'évacuer le surplus de chaleur vers l'étage (à voir le plan de la maison. Photos?), j'aurais mis un poele plus puissant, 14kW ou 18kW...

    Pour gagner du temps, préparer le feu lors du départ, avec beaucoup de petits bois, davantage de petites buches, pour qu'en 1/2h à 3/4h, peu de temps après son arrivée, le feu soit en régime de croisière
    Avec un peu de chance, les travaux ne seraient pas trop contraignants (ex: poele dans une grande cheminée avec une gaine souple inox)


    Si voisin sympa, lui demander d'allumer le feu peu de temps avant ton arrivée, 1-2h...

  13. #12
    TioChanclas

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Bonjour,

    et merci, Wizz, pour cette contribution...

    En fait, le poele a été choisi en fonction de la place disponible dans une cheminée existante, que j'ai aménagée pour que la chaleur ne s'y coince pas, et que je vais encore perfectionner avec des systèmes de ventilateurs dès que j'en aurai le temps : mais lui, pour le coup, on n'y touchera pas avant pas mal de temps.
    De plus, pour avoir un 18 kw chez moi, et partant du principe que la maison va être isolée, je sais avec certitude que ce serait beaucoup trop : le rez de chaussée de 50 m2 est divisé en deux et l'air ne pourrait y circuler convenablement, et même si une partie de la chaleur profite à l'étage, ce serait étouffant autour du foyer : 18 kw, même 14, dans 65 m3, c'est trop.

    D'ailleurs, d'ici là, toute l'isolation aura été refaite, ITE pour les 2/3 environ : c'est précisément la finition de certains de ces murs ITE qui m'interroge, car je veux à la fois la beurre et l'argent du beurre : ne pas annuler les bienfaits de l'ITE tout en améliorant le confort d'hiver et pourquoi pas quelques dixièmes de R en plus... Mais quelle option choisir ?

  14. #13
    wizz

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    A titre d'exemple, arrivé vendredi avec 3° dehors et 7° dedans, 3h plus tard on était à 10°, et 24h plus tard, on était à 17°.
    Avec 5000 w de panneaux rayonnants au rez de chaussée et 3000 à l'étage, et un poele de 8kW pendant les heures de jour. Et un pic à 9KvA (limite de l'abonnement) constaté vers 22h avec tout en branle.
    Peut mieux faire, donc. Mais pas si mal, au fond...
    si c'est pour repartir le dimanche soir, alors je trouve qu'un poele de 14 voire 18kW, ce n'est pas de trop


    dans une résidence principale, alors non en effet. Depuis des jours et des jours, les murs ont fini par être en équilibre, et la puissance du poele n'est là que pour compenser les pertes

    mais s'il faut chauffer l'air de la maison, compenser un peu les pertes, ET réchauffer les dizaines de tonnes de pierre des murs...

  15. #14
    TioChanclas

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Ok, merci pour le retour... Je comprends maintenant votre raisonnement, qui est tout à fait juste dans ce contexte, du coup.
    Mais bon... Dans tous les cas, la place était limitée et le poele est choisi...

    Cela dit, je pense créer une ou deux réservations pour des conduits à travers le mur de la cuisine (l'autre pièce de rez-de chaussée) pour y mettre un jour un deuxième appareil, peut être à ventouse celui là...
    Style poele à pellets pour quand on y sera plus souvent (m'en fous, plus que 30 ans à tirer avant la retraite!!!) ou poele à gaz (sais pas ce que ça vaut, ça... surtout avec des bouteilles... va falloir que je lance un post là dessus si ça n'existe pas) ou bêtement un pole à bois (mais avec des problématiques fortes de hauteur de conduit)... Ou une cheminée à l'éthanol (sais pas non plus...) Ou un truc qui n'existe pas encore...

    Pas l'cul sorti des ronces, avec c'te bicoque!

  16. #15
    wizz

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    plan de la maison?
    des photos?
    si les travaux sont en cours (t'as tout ton temps, encore 30 ans....), alors autant avoir un maximum d'idées (les bonnes) avec la participation du forum

  17. #16
    TioChanclas

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Rien de tout ça...
    Des croquis que je fais à l'occasion et quelques photos que je prends à l'occasion de besoins particuliers. Ca diffère un peu, mais en effet, il n'y a pas d'urgence.

    Cela dit, comme j'ai du mal à rester inactif des mains et du cerveau, que j'aime bien avancer, et savoir où je vais, j'ai bien l'intention d'avoir bouclé tout ça dans les cinq ans à venir : intérieur ET extérieurs...
    D'où les avis pris auprès du forum, bien sûr, ainsi que de quelques artisans de confiance prêts à faire feu pour l'intérieur (car je ne peux pas tout faire, c'est un poil trop loin) dès que les sous seront disponibles et la technique validée, pendant que moi je m'occupe des espaces verts...

    Merci pour le coup de main régulier.

  18. #17
    SK69202

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Je pencherai pour l'option 3,2:
    La couche de chaux chanvre recouverte d'une fine couche de finition chaux sable, c'est dans le principe ce que j'ai pour mon mur sud (chaux/sable/liège (3 à 8cm) + Chaux sable de kaolin très blanc (-de 1 à2cm).

    J'aime pas la finition chaux chanvre brute, tu as ton pouillème de R et un poil d'inertie à réaction rapide.
    Au ressenti et au thermomètre on sent le mieux du mur, constat chez moi.
    Si la luminosité intérieure est un problème, un sable très clair aide sérieusement.

    Tu signales que les apports solaires sont inefficaces, je confirme l'inertie massive n'est sensible qu'à la température moyenne extérieure qu'elle suit avec un décalage.

    Pour le poêle, la puissance n'a pas que l'air des 65m3 à chauffer, elle a l'air des 65m3 sérieusement refroidi par les murs et le sol, c'est flagrant chez moi, la dépense d'énergie quotidienne dépend aussi de l'écart T° air, T° murs, avec les tiens qui sont glacés, la majeure partie de l'énergie part dans les pierres.

    Je pense que l'option deuxième conduit et deuxième poêle est la meilleure, avec 4.5 m de conduit je m'en sors très bien.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #18
    TioChanclas

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Bonsoir SK,
    et merci également.

    Dites moi ; j'ai tout compris de ce que vous me dites sur les finitions minérales, mais vous ne commentez pas l'option "lambris"...
    Parce que vous ne connaissez pas? ou parce qu'elle vous semble absurde?

  20. #19
    SK69202

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Le lambris et autres finitions bois, c'est bien pour l'hiver et nul pour l'été.

    Sans être en lambris mon étage est en finition bois (agglo+tapisserie), pour une température d'air équivalente le ressenti est différent de celui du rez de chaussée, avec moins de 1°C d'écart de température des parois, impression de frais en descendant en hiver, sentiment de trop chaud en montant en mie-saison.
    En été l'étage est plus chaud que le RDC et cela prime sur l'impression due aux parois

    Maintenant pour un rez de chaussée où de l'inertie est encore présente (sol) c'est à voir, et à mon avis, le poêle à bois à fond dans du lambris, c'est l'impression d'avoir rapidement trop chaud tout en ayant les murs derrière encore glacés, avec les désordres auxquels cela pourrait conduire.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  21. #20
    TioChanclas

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Bonjour,
    et merci pour ce retour extrêmement précis...
    Autrement dit, le bois, c'est bien , mais par touches...
    Bonne journée.

  22. #21
    palus06

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    sans lire ce qui précède ou presque...

    il y aussi l'enduit finition argile (+ sable fin ou argile chaux sable fin)sur du chaux-chanvre
    avec des argiles colorées, c'est beau - reste à trouver le bonne teinte en mélangeant avec divers ingrédients (blanc de Meudon, etc...)!
    @+

  23. #22
    TioChanclas

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Bonjour,

    je remonte un peu ce post et ouvre un fil connexe que me souffle la phrase de SK, au sujet des réservations nécessaires :
    "Je pense que l'option deuxième conduit et deuxième poêle est la meilleure, avec 4.5 m de conduit je m'en sors très bien."

  24. #23
    benlamb

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Salut,

    J'ai drôlement tardé dis donc, mais vacances + Noël + jour de l'an... En fait je ne consulte FUTURA que quand je suis au boulot. On va dire que je me tiens informé, c'est presque de la formation professionnelle.

    Bonne année à tous, au passage !

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    Et du coup, vous avez calé les tasseaux, les avez employés pour dresser l'enduit ce qui donne un mix technique chaux-chanvre/lambris, sans frein vapeur ni lame d'air, inertie et effusivité préservées, pots électriques noyés... C'est ça?
    Et au niveau du ressenti, vous avez des repères? Ou des relevés plus factuels?
    Oui c'est ça. Il a fallu bataillé un peu pour les gaines et convaincre l'électricien de bien caler les boitiers, mais ça le fait.
    Pas de relevé. Le ressenti est bon, mais l'étanchéité n'est pas parfaite, ça communique quand même un peu avec les combles. Il faut que je fignole, avec une trait de joint, les baguettes, les plinthes. Bon, c'est plus pour profiter de la présence de la machine à chaux-chanvre, le gros du travail c'était de remplir les cloisons.

  25. #24
    TioChanclas

    Re : Finition intérieure suite à ITE

    Merci, Benlam, pour le retour.

    D'autres avis?

Discussions similaires

  1. maison pierre annees 50 isolation exterieure plus tard finition interieure ?
    Par guitare12 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 24/02/2016, 20h31
  2. finition enduit sur ITE
    Par jeanlouis84 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 26/11/2015, 16h05
  3. plaque de finition
    Par diter dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/11/2010, 11h09
  4. Finition sol Polyuréthane
    Par CetJM35 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/12/2009, 22h06
  5. Finition d'un mur BTC
    Par Yanart dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 17/09/2009, 08h51