Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Intégration d'un signal en fonction du temps

  1. #1
    Ultimatom

    Intégration d'un signal en fonction du temps

    Bonjourrrrrrrr !

    Alors voilà j'ai une petite question concernant l'integration d'un signal en fonction du temps. J'étais en cours d'électronique analogique et le prof a écrit que :

    Ic(t) = C dUc/dt
    tout va bien c'est la formule du courant dans un condensateur en fonction du temps. On cherche à trouver Uc. En isolant Uc on a :

    dUc/dt = Ic(t)/C
    On sait que dans notre système Ic(t) en fonction du temps est constant par conséquent on l'appelera dorénavant "Ic" (sans "(t)").

    On intègre pour trouver Uc :
    Uc = Ic/C *∫dt + K = Ic*t /C + K
    où K est une constante d'intégration. Or je ne comprends pas comment on peut faire apparaitre déjà à cette étape sachant qu'on a pas encore intégré... dans ce cas j'écrirais plutot Uc = Ic/C *∫dt + K = Ic*t /C + K1 + K

    Moi autre facon de procéder ici :
    Uc = Ic/C *∫dt = Ic*t/C + K et c'est ici à la deuxième étape que je fais apparaitre ma constante. Or je lui ai posé la question et il me dit que non c'est avant qu'il faut la faire apparaître donc je ne comprends pas trop.
    Mais il y a encore un truc de pas clair pour moi parce que si on intègre sur une période T on peut écrire alors :
    Uc = Ic/C *∫0Tdt = Ic/C * [t+k]0T = Ic/C * T
    K peut disparaître car si développe notre intégration alors on aura K-K = 0. J'espère avoir été clair ici. Mais du coup notre formule est fausse car il nous faut à tout prix faire apparaître cette constante K qui correspond à la tension minimal de notre système à t=0.
    Comprenez vous ce qui me dérange ^^' ? Ayant fait deux ans de licence de maths, ça me dérange un peu d'écrire ça bien que je conçoit que ce soit un peu du chipotage...

    Merci de m'éclairer !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    stefjm

    Re : Intégration d'un signal en fonction du temps

    ben si, vous avez intégré en passant de I/C à I/C.t + K

    Je ne comprend pas ce qui vous dérange, surtout après une L2 en maths.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  4. #3
    Ultimatom

    Re : Intégration d'un signal en fonction du temps

    Je n'ai pas dû être clair. Je m'en excuse.

    Je sais que I/C.t + K est l'intégration de I/C.

    Sauf que si on intègre sur une période cette constante disparaît. Or il me la faut car à t=0, je n'ai pas forcément U=0V.
    Je pense que j'ai trouvé. La formule exacte serait plus Ic(t) = C dU/dt + K

    Cela dit vos jugements de valeur m'importe peu et la politesse se fait dans les deux sens. Merci

  5. #4
    Merlin95

    Re : Intégration d'un signal en fonction du temps

    Tu pars de



    donc :











    D'où Uc(0) qui joue le rôle de la constante K.

    avec
    Dernière modification par Merlin95 ; 13/03/2018 à 11h35.

  6. #5
    Merlin95

    Re : Intégration d'un signal en fonction du temps

    Sans l'erreur de typo à la 4ème ligne :



    donc :











    D'où Uc(0) qui joue le rôle de la constante K.

    Dernière modification par Merlin95 ; 13/03/2018 à 11h39.

  7. #6
    stefjm

    Re : Intégration d'un signal en fonction du temps

    Bonjour,
    Toutes les intégrations en physique devraient être présentées avec bornes d'intégration comme l'a fait Merlin95.
    Cela rend la notion beaucoup plus claire.
    Cordialement.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  8. #7
    stefjm

    Re : Intégration d'un signal en fonction du temps

    Citation Envoyé par Ultimatom Voir le message
    Mais il y a encore un truc de pas clair pour moi parce que si on intègre sur une période T on peut écrire alors :
    Uc = Ic/C *∫0Tdt = Ic/C * [t+k]0T = Ic/C * T
    K peut disparaître car si développe notre intégration alors on aura K-K = 0. J'espère avoir été clair ici. Mais du coup notre formule est fausse car il nous faut à tout prix faire apparaître cette constante K qui correspond à la tension minimal de notre système à t=0.
    D'accord, je comprend mieux ce qui vous gène.
    Ajouter le k à l'intérieur du crochet illustre simplement le fait qu'une primitive est définie à une constante près et que cela ne change rien au résultat de l'intégrale.
    Citation Envoyé par Ultimatom Voir le message
    Cela dit vos jugements de valeur m'importe peu et la politesse se fait dans les deux sens. Merci
    Pas de jugement de valeur de ma part. Quand je dis que je ne comprend pas, c'est que je ne comprend pas.
    Ma faute, pas la vôtre.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  9. #8
    Ultimatom

    Re : Intégration d'un signal en fonction du temps

    Merci Merlin !!! voilà c'est exactement ça ! J'ai oublié le "-U(0)" lors de l'intégration de 0 à t de dU(t)/dt !
    Voilà la vraie démonstration, et la constante apparaît que lorsqu'on intègre comme prévu !
    Problème résolu !

    C'est votre remarque qui me dérangeait "Surtout après une licence de Maths". Fin bref merci pour votre aide.

    Bonne continuation et un grand merci.

  10. #9
    albanxiii

    Re : Intégration d'un signal en fonction du temps

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Ultimatom Voir le message
    Sauf que si on intègre sur une période cette constante disparaît.
    Tel que c'est écrit dans votre premier message, le signal I n'est pas périodique, il est constant. Il n'a pas de période. Ou alors j'ai raté quelque chose...

    De toute façon, la bonne façon de procéder en physique est décrite par Merlin95 au message #4 : on ne manipule que des intégrales définies.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  11. #10
    stefjm

    Re : Intégration d'un signal en fonction du temps

    Citation Envoyé par albanxiii Voir le message
    De toute façon, la bonne façon de procéder en physique est décrite par Merlin95 au message #4 : on ne manipule que des intégrales définies.
    Bonjour,
    L’ambiguïté vient aussi du fait que la variable d'intégration muette (ie locale à l'intégrale) est très souvent noté t, ce qui est une peau de banane pour beaucoup d'étudiant.
    Il faudrait écrire :



    ce qui pour des valeurs de temps particulière habituelle 0 et t donne



    On peut d'un point de vu mathématique noté aussi t la variable d'intégration, ce qui donne :



    qu'on raccourcit en

    Edit : voir carrément en

    Les différents t qui interviennent alors dans cette expression ont des sens différents qu'il est difficile de démêler avec toutes les incompréhensions qu'on voit chez les étudiants pour qui les mathématiques ne sont pas une finalité mais simplement un outils pratique.

    Une autre façon de faire la différence entre variable d'intégration et bornes est de faire comme Merlin et de noter T la borne supérieure en la considérant constante. Le soucis est que ce n'est guère l'usage des physiciens qui préfèrent noter t la variable générique de temps.

    @ Ultimatom : En tant qu'étudiant L2 en maths, je ne vous avais pas classé dans cette catégorie, d'où mon incompréhension.

    Cordialement.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

Discussions similaires

  1. Integration d'un signal triangulaire
    Par Loosgin dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/01/2018, 20h43
  2. Intégration sur un volume d'une fonction dépendant du temps
    Par geometrodynamics_of_QFT dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 12
    Dernier message: 16/12/2014, 19h04
  3. Traitement du signal, intégration et dérive
    Par DNS26 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 31/07/2014, 11h10
  4. intégration de diode dans un récepteur signal FM
    Par The_MAK dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 05/12/2011, 09h12
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 06/04/2007, 21h03