Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 16 à 30 sur 31

hépatite b

  1. bienbien

    Date d'inscription
    mai 2010
    Messages
    3

    Re : hépatite b

    permettez moi de vous informer que l infection par le virus de l hepatite b est dans la majorite des cas due a une contamination du sang, elle est classee aussi MST maladie sexuelement transmise parcequ il y a un taux de transmission mais qui reste tres tres faible (3 sur mille) si je me rapppele bien et faut aussi que le sujet transmetteur soit atteint d une hepatite b chronique cad quand la charge virale est importente, enfin je crois que la vaccination est la seule prevention possible

    -----

     


    • Publicité



  2. Hazel

    Date d'inscription
    mai 2008
    Âge
    30
    Messages
    1 052

    Re : hépatite b

    Tout est dit sur les messages de Myoper et Adhalam.

    Iguana vous confondez - comme beaucoup - la prudence (et le principe de précaution ), avec la balance bénéfice / risque.

    Prenons l'exemple d'une chimiothérapie est un produit incroyablement toxique, c'est un véritable poison qui détruit des cellules du corps ( y compris d'inombrables cellules saines ) et cause des dégats terribles ( au coeur, aux reins, au foie selon les produits... ), pourtant face aux cancers que la dite chimiothérapie soigne, ces risques sont integrés et acceptés dans la démarche de soin. C'est la balance bénéfice / risque. On ne peut pas parler des effets nocifs d'un médicament sans le replacer dans son contexte.

    Or dans l'hépatite B, il n'y a pas photo une seconde, et toutes les dernières études menées dans de nombreux pays différents convergent là dessus.
    D'autant plus dans un cas comme celui d'amatoh ( sauf s'il présente des contre-indications personnelles aux vaccin ).
     

  3. invite43187609

    Date d'inscription
    mai 2008
    Messages
    0

    Re : hépatite b

    La balance bénéfice/risque hum. Si vous avez un réaction très grave et très rare à un produit, je ne vois pas ce que cela change à votre situation de savoir que cela se produit une fois sur un million.
    Dans le cas du vaccin on fait cette balance à l'échelle nationale, or la situation de chaque personne est différente en terme de risque. Une infirmière et une personne âgée ne courre pas le même risque face à cette maladie par exemple, donc les situations doivent être traitées individuellement.

    La peur elle m'est surtout venu à cause des campagnes "d'informations" destinées à pousser toute la population à se faire vacciner.

    Lors de différents procès plusieurs tribunaux ont fait valoir des faisceaux d'indices mettant en cause ce produit, même si plusieurs décisions d'indemnisations ont été cassées par la suite, mais pas toutes d'ailleurs.
    http://www.legifrance.gouv.fr/affich...3241&fastPos=3
     

  4. Edelweiss68

    Date d'inscription
    août 2009
    Messages
    7 252

    Re : hépatite b

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    Dans le cas du vaccin on fait cette balance à l'échelle nationale, or la situation de chaque personne est différente en terme de risque.
    Traverser la route n'est pas anodin pr la personne qui va se faire renverser et finir en chaise roulante...doit-on ne plus traverser les routes et supprimer tous les passages cloutés??

    Quand on prend des mesures au niveau d'un groupe, d'un pays...on est obligé de parler en terme de fréquence et de faire des statistiques...sinon on avance pas!
     

  5. Hazel

    Date d'inscription
    mai 2008
    Âge
    30
    Messages
    1 052

    Re : hépatite b

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    La balance bénéfice/risque hum. Si vous avez un réaction très grave et très rare à un produit, je ne vois pas ce que cela change à votre situation de savoir que cela se produit une fois sur un million.
    Ce que cela change est très simple.
    Si le produit en question ( une reaction très grave et très rare de temps en temps, par exemple 1 sur 1 million ) protège très efficacement d'une maladie qui elle tue a hauteur de 1 personne sur 1000, vous avez positivé votre balance bénéfice risque. Ce n'est bien sûr pas aussi simple que ça, mais l'idée y est. Un médicament n'est pas fait pour le malheureux millionième patient qui aura l'effet grave. Il est fait pour la santé publique a l'echelle d'un pays ou du monde.
    Si on ne commercialisait rien sous pretexte que des effets graves peuvent survenir, vous n'auriez ni antibiotiques, ni même paracétamol ou aspirine ( qui ont déjà tué, je peux l'assurer ).

    On a des chances de faire un Guillain Barré en se faisant vacciner contre la grippe... accessoirement on a plusieurs centaines de fois plus de chances d'en faire un en contractant la grippe elle-même. Tout ceci s'integre dans les "+" et les "-" qui font qu'au bout du compte les autorités de santé décident d'utiliser un médicament, ou de le mettre au placard.

    Lors de différents procès plusieurs tribunaux ont fait valoir des faisceaux d'indices mettant en cause ce produit, même si plusieurs décisions d'indemnisations ont été cassées par la suite, mais pas toutes d'ailleurs.
    Tout à fait, la loi est régie par des juristes, la santé par des médecins et professionnels de santé, et entre les deux le message ne transite pas toujours de manière instantanée.
    Les pros de la santé ont enfin accordés leur violent sur la non-influence de ce vaccin par rapport à la SEP, mais ce n'est malheureusement pas aussi simple d'un point de vue juridique, surtout pour des batailles engagées depuis des années.
     


    • Publicité



  6. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 206

    Re : hépatite b

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    La balance bénéfice/risque hum. Si vous avez un réaction très grave et très rare à un produit, je ne vois pas ce que cela change à votre situation de savoir que cela se produit une fois sur un million.
    Je ne vois pas l'intèret de cette remarque mis a part montrer une méconnaissance totale de l'utilité d'un vaccin qui est préventif.
    Par contre, avant d'être vacciné, cela va pouvoir montrer qu'un patient risque 50 (a la louche ...) fois plus d'évènements graves en ne se faisant pas vacciner plutot qu'en se faisant vacciner.
    Et c'est la raison qui fait qu'il est conseillé en général.

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    Dans le cas du vaccin on fait cette balance à l'échelle nationale, or la situation de chaque personne est différente en terme de risque. Une infirmière et une personne âgée ne courre pas le même risque face à cette maladie par exemple, donc les situations doivent être traitées individuellement.
    Non, il est fait a l'échelle internationale et même sur l'ensemble des populations vaccinées (tous pays confondus).
    Ensuite, il est conseillé en fonction des risques encourus par les populations et il n'est pas particulièrement conseillé aux persnnes agées (comme quoi on ne vous a pas attendu pour calculer les risques et établir les indications - a ce propos, connaissez vous les risques relatifs a ces populations ?).

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    La peur elle m'est surtout venu à cause des campagnes "d'informations" destinées à pousser toute la population à se faire vacciner.
    Il me semble qu'avoir peur lorsqu'on vous propose de vous prémunir contre un risque effectivement constaté montre une logique qui laisse a désirer surtout si le moyen est démontré comme particulièrement sur (en tout état de cause moins dangereux que prendre sa voiture quelques semaines, par exemple).

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    Lors de différents procès plusieurs tribunaux ont fait valoir des faisceaux d'indices mettant en cause ce produit, même si plusieurs décisions d'indemnisations ont été cassées par la suite, mais pas toutes d'ailleurs.
    http://www.legifrance.gouv.fr/affich...3241&fastPos=3
    Personnellement, jamais un juge n'a eu de caution scientifique ou médicale et encore moins le droit de soigner.
    Mais vous pouvez demander aussi a votre plombier de vous soigner, ce sera plus simple que de se baser sur un texte administratif.
    Vous pouvez aussi demandez a un juge d'appliquer une loi qui vous empèche de tomber malade.

    Mais il semble évident que vous ne comprennez que ce qui vous plait, peut importe que ce soit vrai, j'ai bien précisé pourtant cela :
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    a noter que les dernières personnes accusant ce vaccin sur FS apportaient des chiffres qui auraient indiqué que les patients vaccinés présentaient moins ce type de problème que les gens non vaccinés).
    Et vous ressortez un lien qui explique un jugement administratif isolé.
    Je peux même vous sortir des liens beaucoup plus complets, par exemple :
    http://www.psychomedia.qc.ca/pn/modu...ticle&sid=6972
    Qui nous explique, chiffres a l'appui, que le vaccin protège de la SEP.
    Ce sont en effet des information très fiables.
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Vous avez donc raison, il vaut mieux écouter la justice qui déclare ceci :

    Citation Envoyé par Justice Voir le message
    ...un arrêt de la Cour de Cassation de 2003 indiquant que le lien entre la vaccination et la sclérose en plaques ne pouvait être établi.
    Puis condamnent les gens (avant d'infirmer une nouvelle fois le jugement).

    Ou :
    Citation Envoyé par Justice Voir le message
    le tribunal retient l'excellente santé de la victime avant la vaccination, l'apparition de "troubles neurologiques quelques semaines après la dernière injection du vaccin" ...
    Sans comprendre qu'avant d'être malade, on est en bonne santé et que c'est de cette façon que les maladies apparaissent (enfin, il faut avoir étudié Lapalisse...).
    Sans connaitre non plus la notion de coincidence.

    Citation Envoyé par Justice Voir le message
    ...et la rareté de la survenance de la sclérose en plaques chez l'enfant (1 cas sur 100.000 entre 10 et 15 ans contre 45 sur 100.000 dans la population générale).
    Ils auraient pu s'appercevoir que vaccination ou pas, il y a toujours 1 a 50 cas selon l'âge dans la population. (1)

    Si on admet que les statistiques ne sont plus représentatives (...), on peut admettre un excès de SeP remarqué juste en France et qui est représenté (a peu près) par ce cas : vous pouvez donc vous faire vacciner (le cas de Sep a été constaté et c'est fini pour cette tranche la) mais que vous fassiez vacciner ou non, vous aurez votre quarantaine de cas par cent milles.

    (1), Ah si, ils s'en sont apperçu et même plus ...
    Citation Envoyé par Justice Voir le message
    Depuis la mise sur le marché des vaccins contre l'hépatite B, 33 millions de personnes ont été vaccinées en France, dont 12 millions d'enfants de moins de 15 ans et 3,4 millions de nourrissons. Près de 1300 cas de complications neurologiques ont été recensés chez des personnes vaccinées
    On doit donc trouver environ 120 cas chez 12 M d'enfants vaccinés et 9450 pour les autres (enfin, je vous laisse affiner le calcul).
    On en trouve que 1300 chez les vaccinés !
    Et en comptant tous les syndromes neurologiques.

    Si j'avais l'esprit mal tourné, je dirais que le vaccin protège.
    (Mes sources ne sont pas judiciaires, par contre puisque vous, vous croyez ces sources, vous n'allez pas les contredire !)
    Dernière modification par myoper ; 02/05/2010 à 00h34.
     

  7. invite43187609

    Date d'inscription
    mai 2008
    Messages
    0

    Re : hépatite b

    Je n'ai pas dit que ce vaccin ne protégeait pas, et je ne suis pas contre tous les vaccins. Je ne suis pas "les anti-vaccinalistes", je suis juste une personne qui pense que l'on a beaucoup grossi le danger au sujet du risque que représentait cette maladie en France en terme épidémiologique pour le citoyen lambda. Et je pense que ce produit présente des risques comme tous les médicaments, risque que je n'ai pas envie de prendre pour me protéger d'une maladie que je risque peu d'attraper. Après si je vais m'installer en Afrique un jour, la donne sera différente.
    Je connais des personnes qui ont l'hépatite, et avant qu'il y ait eu toute cette campagne d'information, je n'avais jamais eu peur d'attraper cette maladie. Je n'approuve pas le fait d'effrayer la population pour qu'elle aille se faire vacciner parce que l'on a décidé qu'il devait en être ainsi .
    De toute façon, les raisonnements intellectuels c'est une chose, la confiance c'est une autre chose. Je ne vois pas pourquoi je dois faire ce que quelqu'un me dit de faire uniquement parce qu'il est expert et qu'il me dit qu'il veut mon bien. Je suis une adulte, j'écoute l'expert, ensuite je fais ce que je pense être le mieux pour moi, et l'expert il peut en dire ce qu'il veut.
    Et puis comme je vous l'ai dit sur l'autre sujet je vous quitte.
    Bonne soirée
    Dernière modification par invite43187609 ; 02/05/2010 à 01h38.
     

  8. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 206

    Re : hépatite b

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    Je n'ai pas dit que ce vaccin ne protégeait pas, et je ne suis pas contre tous les vaccins. Je ne suis pas "les anti-vaccinalistes", je suis juste une personne qui pense que l'on a beaucoup grossi le danger au sujet du risque que représentait cette maladie en France en terme épidémiologique pour le citoyen lambda.
    On avait bien compris et comme le notion de beaucoup et de danger est particulier a chacun, il serait bien de nous exposer quel risque vous pensez avoir perçu.

    Je vais me rerépéter mais il es très facile de retrouver le nombre de cancers, de cirrhoses et autres pathologies dues a ce virus ainsi que les tranches d'âge approximatives puis de rapprocher cela du risque très bien cerné et connu du risque vaccinal.
    Vous aurez ainsi la balance bénéfice risque exacte et non pas une vague impression de grossissement non précisée.


    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    Et je pense que ce produit présente des risques comme tous les médicaments, risque que je n'ai pas envie de prendre pour me protéger d'une maladie que je risque peu d'attraper.
    Je connais des personnes qui ont l'hépatite, et avant qu'il y ait eu toute cette campagne d'information, je n'avais jamais eu peur d'attraper cette maladie. Je n'approuve pas le fait d'effrayer la population pour qu'elle aille se faire vacciner parce que l'on a décidé qu'il devait en être ainsi .
    C'est le problème car le vaccin ne présente pas le même risque que tous les médicaments et loin de la, comme cela a, je crois, déjà été souligné plus haut.
    Sans connaitre le risque réel du VHB, je me demande comment vous pouvez estimer le risque a "peu".

    Cela s'appelle un sophisme : c'est comme si vous disiez qu'il y a des trous dans l'émmental et que plus il y a d'émmental, plus il y a de trou et comme plus il y a de trous moins il y a de fromage : plus il y a de fromage, moins il y a de fromage.

    Vous faites la même chose en comparant a tord un risque faible a un autre que vous considérez fort (vaccin et médicament) puis vous évaluez arbitrairement le risque d'hépatite B et ses comorbidités comme faibles pour juger que vous avez plus de risque a vous faire vacciner qu'a ne pas le faire.
    C'est possible mais cela représente une part très petite de la population et vous ne l'avez, en tout état de cause, pas démontré.

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    De toute façon, les raisonnements intellectuels c'est une chose, la confiance c'est une autre chose. Je ne vois pas pourquoi je dois faire ce que quelqu'un me dit de faire uniquement parce qu'il est expert et qu'il me dit qu'il veut mon bien. Je suis une adulte, j'écoute l'expert, ensuite je fais ce que je pense être le mieux pour moi, et l'expert il peut en dire ce qu'il veut.
    Il est aussi exact que vous faites ce que vous voulez mais s'il y a des experts et que vous allez les voir c'est parce qu'a l'inverse de vous, il ont les connaissances pour juger ce qui est le mieux pour vous, par définition.

    Vous avez tout a fait raison de dire que vous faites ce que vous pensez être le mieux pour vous et qui est bien différent de ce qui est le mieux pour vous mais l'expert ne dit pas ce qu'il veut, il dit ce qui est le mieux pour vous : libre a vous de le faire ou pas, quoique vous en pensiez.

    La confiance n'a jamais guéri personne, elle permet seulement d'appliquer les raisonnements qui, eux, vous apporter des soins efficaces.
    Tous les ans on fait le compte des morts qui ont fait confiances a des charlatans ou des recettes trouvées sur internet.
    Dernière modification par myoper ; 02/05/2010 à 02h05.
     

  9. invite43187609

    Date d'inscription
    mai 2008
    Messages
    0

    Re : hépatite b

    http://www.fmcgastro.org/default.aspx?page=196

    Vous verrez ici il est question ici des groupes cibles, d'épidémiologie, ... Tous les spécialistes ne préconisent pas du tout la vaccination de masse en ce qui concerne ce virus. Il s'agit d'un site de formation continue pour les médecins.
    Et je ne me suis pas basée sur une vague impression pour me forger une opinion, ce sont là des conclusions hatives de votre part, je n'ai pas une bibliothèque dans mon cerveau non plus.
    Vous me demandez de prouver la moindre de mes affirmations par une étude, mais pourquoi ne faites vous pas de même.
    J'estime le risque pour moi d'attraper cette maladie faible car je ne fais pas du tout partie des groupes à risques. Enfin bref...
    Il arrive aussi que l'expert dise ce qui est mieux pour sa poche.

    Est ce que vous êtes vacciné contre ce virus Myoper au moins ?
    Dernière modification par invite43187609 ; 02/05/2010 à 03h21.
     

  10. invite43187609

    Date d'inscription
    mai 2008
    Messages
    0

    Re : hépatite b

    Tous les ans ont compte aussi des morts et des personnes qui garderont des séquelles à cause de traitements médicaux conventionnels et de ceux-là on ne parle presque jamais.
     

  11. mh34

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    17 494

    Re : hépatite b

    J'estime le risque pour moi d'attraper cette maladie faible car je ne fais pas du tout partie des groupes à risques.
    Mais vous avez tout à fait raison de ne pas vouloir vous faire vacciner dans ces conditions. Vous êtes une adulte, vous prenez vos responsabilités vis-à-vis de votre santé, c'est normal, personne ne peut contester la légitimité d'une telle attitude.

    Il arrive aussi que l'expert dise ce qui est mieux pour sa poche.
    C'est vrai. Les médecins, comme vous le dites vous-même, ne sont que des hommes.

    Est ce que vous êtes vacciné contre ce virus Myoper au moins ?
    Je ne peux pas me prononcer pour lui, mais moi je le suis et j'ai fait aussi vacciner mes fils quand ils étaient petits ; c'était mon devoir de mère que de les protéger contre cette s...perie.
    Et la vaccination est pour l'instant la seule possibilité de débarrasser l'humanité de ce virus, et d'éviter des cas de figure comme celui de Amatoh.

    D'ailleurs, dans le lien que vous avez fourni ( merci à propos!) ils semblent bien dans la même optique ;
    TABLEAU II
    RECOMMANDATIONS DE LA CONFÉRENCE DE CONSENSUS 2003

    * Vaccination universelle de tous les nourrissons.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς
     

  12. Edelweiss68

    Date d'inscription
    août 2009
    Messages
    7 252

    Re : hépatite b

    "La loi du 18 janvier 1991 a rendu obligatoire la vaccination contre l'hépatite B pour “toute personne qui, dans un établissement public ou privé de prévention ou de soins, exerce une activité professionnelle l'exposant à des risques de contamination”. Cette loi vise aussi les étudiants et les élèves des professions de santé."

    Cela doit répondre à votre question...
     

  13. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 206

    Re : hépatite b

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    [url]http://forums.futura-sciences.com/mst-sida-syphilis-hepatiteoeoeoe/mst-sida-syphilis-hepatiteoeoeoe/mst-sida-syphilis-hepatiteoeoeoe/
    Vous verrez ici il est question ici des groupes cibles, d'épidémiologie, ... Tous les spécialistes ne préconisent pas du tout la vaccination de masse en ce qui concerne ce virus. Il s'agit d'un site de formation continue pour les médecins.
    Je vous félicite pour le site qui change agréablement des sites complotistes mais :

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    ... il est conseillé en fonction des risques encourus par les populations et il n'est pas particulièrement conseillé aux personnes agées (comme quoi on ne vous a pas attendu pour calculer les risques et établir les indications - a ce propos, connaissez vous les risques relatifs a ces populations ?).
    C'est juste pour le plaisir de chippoter ou vous ne lisez réellement pas les messages ?


    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    Et je ne me suis pas basée sur une vague impression pour me forger une opinion, ce sont là des conclusions hatives de votre part, je n'ai pas une bibliothèque dans mon cerveau non plus.
    Pour ce genre de chose, si, tout a fait :
    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    L'hépatite B peut se guérir, le système immunitaire peut parvenir à se débarrasser du virus, mais ça reste rare. En tout cas je sais que c'est possible. Il y a toujours moyen d'aider l'organisme en renforçant le système immunitaire ...

    Certains végétaux aident le foie. L'artichaut fortifie le foie. C'est possible de faire des cures de jus d'artichaut de temps à autres, il se trouve en ampoules en pharmacie ou en magasin bio. La papaye aussi est une amie du foie . Il doit aussi y avoir d'autres plantes pour ce genre de problème.
    Ect ...
    Vous mélangez indication éprouvées et recettes de cuisine.

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    J'estime le risque pour moi d'attraper cette maladie faible car je ne fais pas du tout partie des groupes à risques.
    Puisque vous abordez le sujet : quel est votre risque ?
    Car le risque du vaccin est très faible donc, non chiffré votre raisonnement ne sert strictement a rien.
    (Je le précise pour la Xième fois mais je ne crois pas que vous lisiez les réponses).

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    Il arrive aussi que l'expert dise ce qui est mieux pour sa poche.
    Les médecins et la médecine, vendues. On sait.
    Pour avoir des gains horaires compris entre 12 € de l'heure (certains pédiatres) et moins de 40 en moyenne pour la chirurgie, se déplaçant dans la journée pour 10 € et une prestation qui leur rapporte moins que le changement d'un joint, vous avez surement raison.

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    Est ce que vous êtes vacciné contre ce virus Myoper au moins ?
    Je ne vois pas pourquoi vous déplacez encore le débat sur le plan personnel qui n'a encore une fois strictement aucun intérêt.
    Peut être ai-je été contaminé a ma naissance ainsi que toute ma fratrie qui sont maintenant morts et moi immobilisé dans d'atroces souffrance. Peut être me suis-je apperçu, après avoir contaminé une 30 aine de partenaires (qui a leur tour contamineront ... etc ...) que j'étais porteur sain. Peut être suis je vacciné normalement. Peut être sur-vacciné car le taux d'anticorps ne répondait pas. Peut être ne suis je pas vacciné parce que mon risque est réellement proche de zéro (transfusions contre-indiquées et exilé en isolement).

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    Tous les ans ont compte aussi des morts et des personnes qui garderont des séquelles à cause de traitements médicaux conventionnels et de ceux-là on ne parle presque jamais.
    Combien pour le vaccin contre l'hépatite B ?
    Ce n'est pas en vous vaccinant que vous risquez de mourir a cause d'un anti-inflammatoire, si ?
    Vous voulez aussi attribuer l'accidentologie routière a la vaccination ?

    Et on parle de ceux la puisque par définition, c'est avec eux qu'on établi la balance bénéfice / risque.

    Il y a des mots que vous ne comprennez pas ?


    Donc, raisonner, c'est très bien mais n'utilisez que des arguments valides et ne mélangez pas tout et comprennez bien ce qui est écrit.

    Citation Envoyé par Lien donné par Iguana Voir le message
    Il est rapidement apparu en France comme aux Etats-Unis que la seule vaccination des groupes à risques : professionnels de santé, nouveau-nés de mères porteuses de l'antigène HBs, n'aurait comme impact au bout de 25 ans qu'une réduction de 10 % des cas d'hépatite B.
    Pour réduire de façon importante l'incidence du virus de l'hépatite B et obtenir une réduction d'au moins 90 % en 25 ans, il a été démontré à partir de modèles mathématiques qu'il était indispensable de vacciner simultanément les groupes à risque, les jeunes adolescents et les nourrissons.
    Dernière modification par myoper ; 02/05/2010 à 10h53.
     

  14. invite43187609

    Date d'inscription
    mai 2008
    Messages
    0

    Re : hépatite b

    Citation:
    Envoyé par Iguana Voir le message
    Il arrive aussi que l'expert dise ce qui est mieux pour sa poche.
    Les médecins et la médecine, vendues. On sait.
    Pour avoir des gains horaires compris entre 12 € de l'heure (certains pédiatres) et moins de 40 en moyenne pour la chirurgie, se déplaçant dans la journée pour 10 € et une prestation qui leur rapporte moins que le changement d'un joint, vous avez surement raison.
    Regardez à quel point vous interprétez mes propos de travers... Les experts ne sont pas forcément des gens neutres et bienveillants. Les conflits d'intérêt en médecine existe et d'ailleurs une loi a même été créée pour lutter contre ce problème, mais elle n'est pas appliquée.
    Tous les médecins ne sont pas logées à la même enseigne côté rémunération, vous ne m'apprenez rien. Mais ça peut aller bien au-delà de 40 euros de l'heure.
    Il y a les médecins en général, et les médecins considérés comme experts dans certains domaines par leur pairs.

    Conseiller a quelqu'un qui a un virus pathogène pour le foie d'avoir une bonne hygiène de vie et de prendre des végétaux protecteur pour le foie n'a rien d'irrationnel. Cela n'empêche pas un suivi médical.
    Oui l'hépatite se guérit puisque toutes les formes d'hépatites ne deviennent pas chroniques. Et dans le cas de formes chroniques, il n'y a pas de raison que ce soit complètement impossible. Il y a même des guérison de cancer que la médecine ne parvient pas à expliquer...
     

  15. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 206

    Re : hépatite b

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    Regardez à quel point vous interprétez mes propos de travers...
    S'ils n'étaient pas totalement hors sujets et même hors propos puisques placés comme arguments (sur l'hépatite B, sujet du fil présent), il serait plus facile de ne pas y voir autre chose.

    Encore une fois, vous déplacez le sujet et reprochez ensuite aux intervenants d'y répondre.
    Puis vous utilisez cet état pour en faire un argument de non fiabilité des autres réponses (amalgames et sophismes).

    Citation Envoyé par Iguana Voir le message
    Conseiller a quelqu'un qui a un virus pathogène pour le foie d'avoir une bonne hygiène de vie et de prendre des végétaux protecteur pour le foie n'a rien d'irrationnel.
    ...
    Tout a fait mais comme il semble trivial de prendre soin de son foie quand une maladie de foie (enfin, j'ai du mal a concevoir le contraire ...), il est important de souligner que ce conseil ne va pas plus loin que ce que tout le monde sait déjà et préciser que ça ne va ni guérir ni soulager (sinon on se demande pourquoi vous avez posté cette évidence).

    Et ensuite, vous devez apporter des éléments qui montrent que ces végétaux sont protecteurs (après avoir défini ce que voulait dire ici ce terme) et, en tout état de cause, plus protecteurs que ceux déja consommé couremment dans une alimentation équilibrée chez quelqu'un qui s'est déjà aperçu qu'il avait des problèmes de digestion et avait un foie qui fonctionnait mal.

    Une fois ça fait, vous aurez compris ce qu'on veut dire a défaut "de l'interpréter" ...
    Dernière modification par myoper ; 02/05/2010 à 13h04.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Hepatite c
    Par invite765432345678 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/10/2009, 12h11
  2. [Microbiologie] Hépatite B
    Par mkh dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/03/2009, 16h10
  3. [Microbiologie] Hépatite b
    Par mkh dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/03/2009, 13h07
  4. hépatite
    Par tchandi dans le forum MST : SIDA, syphilis, hépatite...
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/11/2008, 13h05
  5. Hépatite
    Par saarah dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/10/2008, 23h02