Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Futur ingénieur en France ?

  1. Enthalpy

    Date d'inscription
    septembre 2012
    Messages
    120

    Futur ingénieur en France ?

    Bonjour tout le monde !

    Mon neveu est passionné de technique et songe à devenir ingénieur diplômé comme moi... Je ne sais pas trop que lui conseiller !
    • Il n'y a presque plus d'industrie en France, ou alors des marchands de canons.
    • Les chefs français sont choisis incompétents. Il faut s'expatrier pour faire de la technique sensée, mais lui voudrait rester au pays.
    • En France, on ne peut faire carrière comme ingénieur. Il faut être commercial. Pourquoi gâcher des années à étudier la technique ?
    • On a de gros problèmes chaque fois qu'on invente quelque chose ou participe à un projet important, même dans les activités civiles sans habilitation au secret-Défense. (Cela aussi se passe mieux à l'étranger).

    Qu'en pensez-vous ?

    Et puis : à dix-sept ou dix-huit ans, alors que j'avais commencé dans la voie de l'ingénierie, j'ai échappé de justesse à une voiture tentant de m'écraser. Mes amis futurs ingénieurs ont eu moins de chance, et m'ont tous raconté des accidents - pas très graves, mais visiblement organisés.

    Avez-vous vécu la même chose ? Tous les Français ont-ils un accident à cet âge, ou seulement les futurs cadres, ou les futurs ingénieurs ?

    Merci pour vos témoignages !

    -----

     


    • Publicité



  2. penthode

    Date d'inscription
    juin 2017
    Âge
    47
    Messages
    690

    Re : Futur ingénieur en France ?

    hello ,

    tordons tout de suite le cou du canard de la parano ! "on" ne veut pas tuer les ingénieurs

    mais les jeunes sont , effectivement , plus impliqués dans les AVP , c'est une question de prévention.

    j'aurais 25 ans et un diplôme tout neuf dans les conditions actuelles , je filerais aux US ou au Canada.
    "il faut être économe de son mépris, vu le nombre de nécessiteux"
     

  3. Enthalpy

    Date d'inscription
    septembre 2012
    Messages
    120

    Re : Futur ingénieur en France ?

    Salut Penthode et les autres,

    Je ne crois pas non plus que le but soit de tuer les gens, car cela réussirait plus souvent. Mais dans le cas que je connais, le mien, la malveillance était claire.

    Je traversais un boulevard parisien à 3 ou 4 voies, peut-être le boul'Mich, hors des clous et feux et tout, avec une unique voiture en vue. Moi encore sur la voie tout à gauche, la voiture sur la voie tout à droite. Le conducteur se déporte jusqu'à la voie de gauche où j'arrive à l'éviter en urgence, puis il retourne sur la voie de droite. Ce n'est pas un comportement spontané d'automobiliste parisien.

    Deux amis de mon école m'ont raconté des accidents un peu similaires (où un conducteur n'a visiblement rien fait pour éviter un choc) arrivés au même âge, c'est-à-dire en prépa intégrée. Et deux amies futures ingénieures ont eu des pépins, dont je sais mois de détails, en Alsace et en Lorraine. Donc, je m'interroge. Le but pouvait être de rendre les jeunes peureux, ou les futurs cadres méfiants, ou tout autre chose - mais avant de chercher des explications, j'aimerais avoir d'autres témoignages.

    Je sais d'expérience qu'on a de gros problèmes quand on est habilité au secret-Défense, mais là ce n'était pas le cas.

    ----------

    Filer aux US ou au Canada : à 47 ans aussi ! C'est plus une question d'acquisitions immobilières, d'enfants scolarisés, tout ça... Je peux te dire qu'il y a 4 ans, les Espagnols qu'on a vus débarquer ici en Allemagne n'étaient pas tous fraîchement diplômés, loin de là ! Quand le gouvernement Rajoy a sabré la recherche, des gloires internationales sont arrivées parce qu'il n'y avait plus rien à faire là-bas. Et mes copains d'écoles partis aux US (pas forcément les meilleurs, mais les débrouillards) ont eu une carrière largement meilleure qu'en France. Il ne faudrait pas oublier l'Australie, la Suisse, et puis l'Allemagne.

    ----------

    Sympa ton pseudo, Penthode! Tu as bricolé avec ? J'ai un peu bidouillé les tubes comme adolescent, quand on en trouvait dans les téléviseurs à la casse. Le germanium aussi, alors qu'il était démodé. J'avais même fait un cohéreur à limaille et un détecteur électrolytique, et il serait difficile de faire plus ancien : les manips de Hertz tout au plus.
     

  4. pm42

    Date d'inscription
    juillet 2015
    Messages
    3 803

    Re : Futur ingénieur en France ?

    C'est de la caricature de bistrot et du délire paranoiaque...
    Rien d'autre.
     

  5. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    67 448

    Re : Futur ingénieur en France ?

    Vous son contenu cette discussion est fermée.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     


    • Publicité




    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Futur Ingénieur chimiste auto-entrepeneur
    Par AnneSo1803 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 22
    Dernier message: 25/05/2017, 10h22
  2. SOS sur l'orientation d'un futur ingénieur Chimie !!
    Par Francoisdu49 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/09/2011, 10h35
  3. futur ingenieur
    Par w120 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/02/2009, 10h22
  4. devenir un futur ingénieur
    Par droit vers l'univers dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 17
    Dernier message: 09/07/2008, 18h02
  5. Agrégation pour un futur ingénieur ?
    Par Touriste29 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/12/2007, 19h12