Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 39 sur 39

Question unité : J versus m^-2

  1. #31
    xxxxxxxx

    Re : Question unité : J versus m^-2

    bonjour

    à mon avis, il y a vraiment un truc autour des carrés ou racines carrées et de 8pi, autour de ce problème de catastrophe du vide :



    la valeur exacte de la densité volumique d'énergie de la constante cosmologique en Joules /m^3.

    : constante de Planck réduite, en Joules * s
    : constante cosmologique en s^-2
    : longueur de Planck en mètres
    et
    : énergie de Planck en Joules

    merci d'avance si vous pouvez m'expliquer ça ou me corriger.

    stéphane

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    jiherve

    Re : Question unité : J versus m^-2

    Bonjour,
    où est le probleme l'equation est bien homogène à des Joules /m^3.
    Joules^2 * s^2*s^-2/m^3*Joules = Joules /m^3!!
    Pi est sans dimension!!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  4. #33
    xxxxxxxx

    Re : Question unité : J versus m^-2

    le problème à mon humble avis est que l'on utilise des valeurs de Planck (notamment la longueur de Planck au cube, mais pas seulement que puisque Ep nécessite une racine carré sur hbarre.) avec la constante cosmologique

    je suis pas sur que ce soit une égalité que l'on puisse justifier simplement

    l'analyse dimensionnelle indique effectivement que les dimensions sont respectées (et heureusement )

    et surtout pourquoi doit on passer par un carré de hbarre ?

    edit : c'est dans la droite ligne de ce post
    Dernière modification par xxxxxxxx ; 03/02/2018 à 11h04.

  5. #34
    xxxxxxxx

    Re : Question unité : J versus m^-2

    Bonjour coussin,Bonjour à tous

    pour revenir plus sérieusement sur le sujet, les polémiques inutiles en moins :


    Citation Envoyé par coussin Voir le message
    Citation Envoyé par xxxxxxxx Voir le message

    en partant de la valeur de la constante cosmologique exprimée en s^-2



    il me semble qu'il est acceptable d'en tirer une pulsation exprimé en s^-1 =
    Bah non, ce n'est pas du tout acceptable...
    Citation Envoyé par coussin Voir le message
    Bah j'ai du mal à le justifier tellement faire sortir une pulsation de la constante cosmologique est incongru...
    La constante cosmologique a pour dimension m^-2. En faire une pulsation s^-1 via des manipulations injustifiées, bah c'est du n'importe quoi.
    Je sais que je ne vous convaincrais pas, néanmoins. Alors allez-y : continuer votre délire
    on a :

    source : http://www.cnrs.fr/publications/imag...Bernardeau.pdf (page 10)

    on peut noter que est en (on peut donc écrire la constante cosmologique en )
    et que l'on peut mener un raisonnement semblable à celui ci, ci dessous, trouver la densité critique (en Joules / m^3) à un facteur près avec :

    Citation Envoyé par xxxxxxxx Voir le message
    bonjour

    pour la rentrée , je souhaiterais savoir si ce que je vais proposer ci dessous a un sens, et si les fameux trouvent leur place dans ce contexte :

    en mécanique quantique relativiste, une pulsation est donnée par la relation de conservation de l’énergie :



    : constante de Planck réduite


    -la partie relativiste de la densité volumique moyenne d'énergie (en unités de Planck) est :




    : masse de Planck
    : vitesse de la lumière dans le vide
    longueur de Planck


    au passage je m'excuse pour la difficulté de lecture du post 27 du fil de cette citation, compliqué à suivre suite à un regroupement de plusieurs post en un seul par la modération (pas toujours facile la vie de modérateur avec moi )

    -pour la partie quantique de cette relation il est possible, semble t il (voir la suite), de calculer

    une densité volumique moyenne quantique de la constante cosmologique avec sa pulsation ( en ) dans un contexte de Planck :



    je ne sais pas si c'est permis : je propose une élévation de ce calcul au carré afin de remettre la constante cosmologique à son unité relativiste (on veut remettre la constante cosmologique à son unité les du coup on se retrouve avec de )




    - et pour retrouver la valeur de la densité volumique moyenne d'énergie de la constante cosmologique dans un contexte relativiste pur, on fait tout simplement :






    on se retrouve avec un peut être parce qu'on a fait tourner un temps imaginaire ( les ) (edit :le 1/8pi disparait dans la démonstration)
    et une égalité parfaite avec la densité volumique moyenne d'énergie de la constante cosmologique, dans le cadre du modèle cosmologique standard , calculée avec la formule wikipédia

    n.b. : pas la formule avec le rayon de l'univers observable car il varie alors que la constante cosmologique est bel et bien un vraie constante dans le temps. comme quoi il faut se méfier de wikipédia


    merci d'avance à ceux qui pourront me dire si quelque chose cloche.

    stéphane
    Dernière modification par xxxxxxxx ; 23/03/2018 à 14h42.

  6. #35
    xxxxxxxx

    Re : Question unité : J versus m^-2

    Bonjour coussin,Bonjour à tous

    La nuit portant conseil et pour enfoncer le clou :

    Citation Envoyé par xxxxxxxx Voir le message

    Citation Envoyé par coussin Voir le message
    Bah j'ai du mal à le justifier tellement faire sortir une pulsation de la constante cosmologique est incongru...
    La constante cosmologique a pour dimension m^-2. En faire une pulsation s^-1 via des manipulations injustifiées, bah c'est du n'importe quoi.
    Je sais que je ne vous convaincrais pas, néanmoins. Alors allez-y : continuer votre délire


    on a :


    ...

    on peut noter que est en
    la constante cosmologique apparait donc comme un multiple d'une pulsation en (au carré) plus présicément celle de

    CQFD pour mes délires
    Dernière modification par xxxxxxxx ; 24/03/2018 à 13h44.

  7. #36
    soliris

    Re : Question unité : J versus m^-2

    Citation Envoyé par xxxxxxxx Voir le message
    Bonjour coussin,Bonjour à tous

    pour revenir plus sérieusement sur le sujet, les polémiques inutiles en moins :

    source : http://www.cnrs.fr/publications/imag...Bernardeau.pdf (page 10)

    Bernardeau s'est trompé; ou alors il utilise des mises à niveau dimensionnelles que je ne comprends pas; la première partie de sa formule donne des vitesses² inversées (en m^-2 x s^2), et pas des simples scalaires. Ela seconde n'a rien à voir !La valeur de la constante cosmologique est bien égale à des mètres^-2 et pas à des sec^-2.
    Dernière modification par soliris ; 25/03/2018 à 16h06. Motif: erreur de calcul, rectification
    De la cinétique des apparences à la statique des forces

  8. #37
    xxxxxxxx

    Re : Question unité : J versus m^-2

    Citation Envoyé par soliris Voir le message
    Bernardeau s'est trompé; ou alors il utilise des mises à niveau dimensionnelles que je ne comprends pas; la première partie de sa formule donne des vitesses² inversées (en m^-2 x s^2), et pas des simples scalaires. Ela seconde n'a rien à voir !La valeur de la constante cosmologique est bien égale à des mètres^-2 et pas à des sec^-2.
    Bonjour soliris,

    non il ne c'est pas trompé : il faut juste faire (une des "manipulations injustifiées" selon coussin)

    est le paramètre de densité de la constante cosmologique est c'est un nombre sans dimension parfois exprimé comme le % d'énergie noire
    Dernière modification par xxxxxxxx ; 25/03/2018 à 16h25.

  9. #38
    stefjm

    Re : Question unité : J versus m^-2

    et c"est normal de privilégier le mètre par rapport à la seconde car c'est une longueur d'onde qui est mesurée.

    C'est peut-être pour cela les réticences de Coussin à propos de cette pulsation?
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  10. #39
    xxxxxxxx

    Re : Question unité : J versus m^-2

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    et c"est normal de privilégier le mètre par rapport à la seconde car c'est une longueur d'onde qui est mesurée.

    C'est peut-être pour cela les réticences de Coussin à propos de cette pulsation?
    Possible en effet stefjm. Le problème est que je ne maitrise à peu près bien que :

    en mécanique quantique.

    Je ne doute pas qu'il soit possible de refaire mes calculs avec les longueurs d'ondes. Je suis passé par les et les par facilité

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Question unité période de révolution
    Par BlackPearl44 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/04/2016, 19h25
  2. Question sur l'unité de sqrt(4m)
    Par xxxxxxxx dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/05/2008, 15h15
  3. Question d'unité et de conventions
    Par Nauhaie dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/09/2007, 08h35
  4. Petite question unité (W et Wh)
    Par thorfin dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 01/06/2007, 07h44
  5. Petit question sur une unité
    Par sylvain78 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/01/2006, 20h33