Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 4 sur 4 PremièrePremière 4
Affichage des résultats 46 à 49 sur 49

univers infini, possibilités infinies ?

  1. pm42

    Date d'inscription
    juillet 2015
    Messages
    4 155

    Re : univers infini, possibilités infinies ?

    Citation Envoyé par Vitturinu Voir le message
    Cela fait déjà pas mal de temps qu'on se doute que l'univers n'est pas éternel infini et immuable. L'expansion de l'univers le prouve. S'il s'agrandit c'est qu'il est fini. Ce qu'il y a après sa limite dépasse notre perception. Comme on imaginait il y a 2000 ans que la terre était plate car sinon on marcherait la tête en bas
    Tu sais que ce sont des affirmations gratuites, fausses et qui mélangent un peu tout ?
    Notamment la remarque "s'il s'agrandit c'est qu'il est fini" ?

    Idem sur "ce qu'il y après sa limite dépasse notre perception". Soit tu parles de l'horizon cosmologique et ce n'est pas sa limite, soit tu parles d'une limite de l'Univers au sens général et le concept n'a pas de sens.

    -----

     


    • Publicité



  2. Vitturinu

    Date d'inscription
    mai 2011
    Messages
    5

    Re : univers infini, possibilités infinies ?

    Expliquez un peu mieux je ne comprends pas. Si l'univers s'étend c'est qu'il a été plus petit dans le passé donc il a une limite bien fini. Cela ne correspond pas forcément au fond diffus cosmologique qui n'est que le limite au dela de laquelle on ne voit rien et pas forcément la limite de l'univers.

    Le mot univers suggère "tout ce qui existe" mais cette appellation est antérieure à la découverte de l'éloignement des galaxies et donc de l'expansion de l'univers
     

  3. choom

    Date d'inscription
    juin 2010
    Âge
    61
    Messages
    180

    Re : univers infini, possibilités infinies ?

    Citation Envoyé par Vitturinu Voir le message
    Expliquez un peu mieux je ne comprends pas. Si l'univers s'étend c'est qu'il a été plus petit dans le passé donc il a une limite bien fini. Cela ne correspond pas forcément au fond diffus cosmologique qui n'est que le limite au dela de laquelle on ne voit rien et pas forcément la limite de l'univers.

    Le mot univers suggère "tout ce qui existe" mais cette appellation est antérieure à la découverte de l'éloignement des galaxies et donc de l'expansion de l'univers
    Bonsoir.

    Je crois comprendre ton étonnement ( mais n’en suis pas certain, comme toute interprétation, elle est sujette à erreur, tu diras...).
    Tentative d’explication : une notion, pas tellement intuitive mais pas trop compliquée me semble manquer pour comprendre. Comme toute notion, elle oblige celui qui veut la recevoir à s’ouvrir à l’inconnu, et celui qui l’explique à beaucoup de pédagogie, ce que je ne suis pas certain d’avoir.
    Je commence.
    De la même maniére qu’en se promenant droit devant soi à la surface d’une sphère, on finit par se retrouver au point de départ ( ce qui montre que cette surface, qui n’a pourtant pas de bord, est pourtant finie ),
    qu’est-ce qui nous garantit qu’en filant quelques 50 milliards d’années droit devant nous dans l’univers, on ne se retrouve pas à son point de départ ?
    Et que donc l’univers n’est pas Infini même si incommensurablement grand, sans toutefois qu’il aie un bord.
    Et donc la question de qu’est-ce qu’il y a au delà du bord ne se pose pas. Ce qui n’empêche pas, tout comme une balle peut se dilater, que l’univers peut subir une expansion, et qu’après un certain temps il faille 51 milliards d’année à la même vitesse pour en faire le tour...

    Désolé si ce n’était pas cela que tu n’avais pas encore capté..
    Bien cordialement,
    Choom
     

  4. pm42

    Date d'inscription
    juillet 2015
    Messages
    4 155

    Re : univers infini, possibilités infinies ?

    Citation Envoyé par Vitturinu Voir le message
    Si l'univers s'étend c'est qu'il a été plus petit dans le passé donc il a une limite bien fini.
    Absolument pas. D'abord parce que quelque chose d'infini peut se dilater sans difficulté et rester infini.
    Ensuite parce que comme déjà dit, le concept de "limite" de l'Univers n'a pas de sens. Ce qu'il y a après reste l'Univers.

    Citation Envoyé par Vitturinu Voir le message
    Cela ne correspond pas forcément au fond diffus cosmologique qui n'est que le limite au dela de laquelle on ne voit rien et pas forcément la limite de l'univers.
    Non, c'est aussi une confusion. Le fonds diffus cosmologique est la 1ère émission de lumière dans le passé, pas une limite dans le sens entendu plus haut. C'est sans doute une confusion avec l'horizon cosmologique.

    Citation Envoyé par Vitturinu Voir le message
    Le mot univers suggère "tout ce qui existe" mais cette appellation est antérieure à la découverte de l'éloignement des galaxies et donc de l'expansion de l'univers
    Oui et on n'a pas changé la définition avec l'expansion.
     


    • Publicité







Sur le même thème :


    301 Moved Permanently

    301 Moved Permanently


    nginx/1.2.1



 

Discussions similaires

  1. Dileme existentiel entre futur et envie.
    Par taupinbio dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 06/01/2013, 20h56
  2. Elimination du quantificateur existentiel.
    Par CheikHNewtoN dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/02/2011, 17h15
  3. Négation d'un quantificateur existentiel et disjonction ???
    Par nicola.levoilier dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/09/2009, 09h18
  4. probleme existentiel
    Par florobo dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 9
    Dernier message: 25/06/2009, 15h45
  5. probleme existentiel(licence de logique?)
    Par ZAaR'NoHd dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/03/2005, 21h27