Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 8 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 224

Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

  1. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    .
    Alors, dans l'ordre:

    Citation Envoyé par steph_tsf Voir le message
    Le circlophone me ramène à l'ampli VMOS publié en 1979 dans la note d'application DA76-1 de Siliconix, ensuite repris par F. de Dieuleveult dans "Electronique Application" puis ensuite repris, dans une version simplifiée, par Etienne Lemery dans la revue "le Haut-Parleur". Le circlophone introduit un courant de polarisation variable au niveau de la première paire différentielle, qui influe sur le courant de repos des transistors finaux. Dès lors, ma question : est-il possible d'envisager un circlophone avec des transistors NMOS verticaux, bon marché, avec les sources de courant "driver" comme dans l'implémentation de Siliconix, comme dans l'implémentation de F. de Dieuleveult ?
    http://www.diyaudio.com/forums/solid...mplifiers.html
    Il est certainement possible d'envisager un circlophone à MOS.

    Pour être honnête, j'y ai moi-même pensé.

    Ce qui m'a orienté vers une version bipolaire, c'est qu'en MOS (N par exemple et logiquement), la tension de déchet positive serait augmentée de la tension de gate du MOS, donc Vth plus ce qui est nécéssaire pour atteindre le courant de drain requis.

    Pourquoi pas, puisque les amplis MOS en drain commun sans alim auxiliaire souffrent du même défaut, et en double, mais je répugne au gaspillage, et pour des amplis de faible puissance travaillant sous +/- 20V, c'est loin d'être négligeable.
    On pourrait y remédier en employant l'astuce du circlomos, un condensateur chargé ad vitam eternam, servant juste à offseter la tension de seuil du MOS.
    Peut-être à creuser, peut-être le prochain projet....

    Citation Envoyé par bobfuck Voir le message
    Le chti problème avec les 2 transistors du premier différentiel qui n'ont pas de résistance d'émetteur c'est que ça marche bien en simulation parce que tous les transistors sont absolument identiques et à la même température... par contre en réel, les transistors ne sont jamais parfaitement appariés, ni au même point de fonctionnement, et il y a toujours une différence de température, à moins d'utiliser un transistor double avec interdigitation...

    Donc adieu les propriétés fort désirables d'une paire différentielle...

    L'impédance de la source entre en jeu aussi via les courants de base.

    Z Source = 0 ohm => THD 0.006%
    Z Source = 10k ohm => THD 0.18% + offset continu 0.6V en sortie

    Il faudra donc mettre un buffer après le potar de volume.

    En simulant une différence de température de seulement 5°C entre les 2 transistors, on obtient un décalage en sortie de 0.4V ce qui est assez énorme, plus un doublement du THD.

    hum hum hum...
    L'impédance de source a effectivement un impact négatif incontestable.
    J'ai fait les simus avec en général une impédance = à 0, et les mesures réelles avec des générateurs ayant 75 ou 600 ohm d'impédance de sortie, et dans ces conditions, je n'ai pas constaté de problème.
    Cela dit, cet ampli n'est pas à priori destiné à être attaqué par une impédance de 10K: la résistance d'entrée sert essentiellement à décharger le condensateur d'entrée.
    L'utilisation, telle que je la conçois, est d'être connecté à un préampli, ayant une impédance de sortie plutot faible.
    Mais dans un monde idéal, il serait certainement préférable d'avoir une impédance d'entrée complètement linéaire, avec laquelle une impédance de source finie aurait juste pour effet de réduire le niveau.
    Des améliorations en ce sens sont sans aucun doute possibles, à commencer par une réduction du courant du différentiel.
    La première version de cet ampli était assez "lourde" et industrielle, avec un réseau de feedback de 1K/47ohm, et une résistance d'entrée de 50ohm, et la version audio a conservé un peu de cet héritage.

    Pour le décalage de température, je suis perplexe: avec 5°C d'écart, même la version de simu, qui est couplée DC, ne montre qu'un décalage de sortie de <0.2V, ce qui est absolument cohérent avec le coéff de T° des transistors, et une distorsion augmentée de façon tellement marginale que c'est négligeable: voir image CircloTemp.
    Avec une élimination du DC, comme dans le schéma "officiel", cela devient encore plus faible.
    La réalité confirme cela: pour mes protos, je n'avais que des BC557 tout court, non-triés, et je n'ai pas triché, je les ai pris au hasard.
    Point de vue montage, ils étaient proches, comme on peut le voir sur les photos, mais même pas accolés.
    Donc je crois que cet aspect, contrairement l'impédance de source , est un faux problème.

    Il faut préciser aussi que cette architecture est conçue justement pour éliminer les effets de mismatch du différentiel d'entrée: il est suivi d'un deuxième différentiel qui oblige pratiquement le premier à être presque parfaitement équilibré en courant, même en cas d'un offset de tension important.
    Ce qui détermine au premier ordre la distorsion est le déséquilibre de courant.


    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    Oups à mon tour (à force de tripoter les valeurs...), r15 à 10k est plus conforme...
    C'est effectivement là la plus grosse modif car je trouvais la 33k qui redescendait vers le coté - un peu étrange... et le réglage du courant était très couplé...

    J'ai de la sorte la mesure du courant dans la branche - qui est réfléchie de r22 vers r14 par q11 et plus de retour vers le bas... (on peut mettre un transistor à la place de d10 (npn base collecteur relié))
    Comme ça, on symétrise les mesure en jouant sur r6 qui polarise la 1n914 du bas.
    Et ensuite, on règle le tout en jouant entre r15 et r21.

    J'ai symétrisé les valeurs de résistance de mesure, mais il faut faire gaffe si on met des diodes pas schottky, la puissance dissipée risque de monter... (d'ailleurs j'en ai mis 2 en // pour gratouiller un peu de tension de déchet, (en simul, il suffit de cliquer )).

    Pour les passe-bas, j'ai mis pour bien arrondir les bosses en piquant le signal un peu partout, sachant que je ne connais pas grand monde qui entende au-delà de 20kHz, il y a encore de la marge...

    J'ai effectivement modifié de façon asymétrique les R émetteur/base des étages de sortie, ce qui a pu déséquilibrer tout ça...

    Par contre j'ai du mal à comprendre la paire de diodes et le 470u sous la 470 de la contre réaction générale (du schéma du premier post).
    L'avantage des simus, c'est qu'on peut bidouiller ce qu'on veut sans crainte des conséquences.

    La paire de diodes sert juste à éviter que la tension aux bornes du condo ne dérive dans des proportions incontrôlées, jusqu'à provoquer un latch-up par exemple.
    En principe, il n'y a pas de raison que les choses en arrivent là, mais....

    En fait, comme je crois l'avoir expliqué, c'est le rôle de toutes les diodes, sauf les schottky.
    Si tout va bien, elle ne sont pas nécessaires.

    Tu as réaffecté quelque peu les diodes D1 à D3, elles gardent leur rôle de limitation, mais changent également le comportement de la boucle de CM, c'est à évaluer de manière objective et quantitative, peut-être il y a-t-il quelque chose à gagner.

    -----

    Images attachées
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     


    • Publicité



  2. bobflux

    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    4 611

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    > il serait certainement préférable d'avoir une impédance d'entrée complètement linéaire

    En fait tous les amplis ont le problème de l'offset continu à cause du courant de base (sauf si l'étage d'entrée est un différentiel à JFET) mais utiliser des transistors à hFE plus élevé (genre BC557C au lieu de B) le réduit quelque peu.

    Ou alors égaliser l'impédance des bases des 2 côtés du différentiel (mais il faut contrôler le préampli).

    > Pour le décalage de température, je suis perplexe

    Moi aussi, et en fait, ce matin j'ai mis un transistor à To+deltat, l'autre à To-deltaT, et puis en y revenant ce soir comme un con j'ai mis deltaT=5°C... donc en fait c'est 10°C
     

  3. louloute/Qc

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Montréal, Québec
    Messages
    4 867

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Un petit détail qui me dérange un peu depuis le début, mais je ne suis pas un gourou de l’audio.

    Si on regarde le schéma du post #1 de Tropique :
    http://forums.futura-sciences.com/at...rclophoneoegif
    …La paire Q7-Q8 identique à la paire Q10- Q11 se comporte comme un Darlington PNP. En assimilant un Darlington à un unique transistor à très grand gain, le push-pull final ressemble au schéma joint.

    Ce qui veut dire que pour l’alternance négative, le HP est bien commandé par un collecteur commun (commande en tension), comme dans la plupart des amplis BF ; par contre, pour l’alternance positive, c’est un émetteur commun (commande en courant).

    Je crains que sur la charge réelle d’un HP qui est loin d’être purement résistif, on ait une dissymétrie perceptible à l’oreille.
    男人不坏,女人不爱
     

  4. louloute/Qc

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Montréal, Québec
    Messages
    4 867

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Pardon: le schéma
    Images attachées
    男人不坏,女人不爱
     

  5. polo974

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    8 504

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Citation Envoyé par louloute/Qc Voir le message
    ...

    Ce qui veut dire que pour l’alternance négative, le HP est bien commandé par un collecteur commun (commande en tension), comme dans la plupart des amplis BF ; par contre, pour l’alternance positive, c’est un émetteur commun (commande en courant).

    Je crains que sur la charge réelle d’un HP qui est loin d’être purement résistif, on ait une dissymétrie perceptible à l’oreille.
    Vu les résultats d'analyse fft et autre, ça se verrait...
    Et si vraiment tu veux symétriser, fait un montage en bridge (et boum *4 en puissance en prime)...

    Sans oublier que les HP sont de loin les machins les moins linéaires de toute la chaine, mais ça c'est caché sous les termes "sonorité", "coloration du son", etc, bref que des termes élogieux pour cacher la vérité misérable de la chose...
    Le mieux est l'ennemi du bien, et c'est bien mieux comme ça...
     


    • Publicité



  6. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Citation Envoyé par bobfuck Voir le message
    > il serait certainement préférable d'avoir une impédance d'entrée complètement linéaire

    En fait tous les amplis ont le problème de l'offset continu à cause du courant de base (sauf si l'étage d'entrée est un différentiel à JFET) mais utiliser des transistors à hFE plus élevé (genre BC557C au lieu de B) le réduit quelque peu.

    Ou alors égaliser l'impédance des bases des 2 côtés du différentiel (mais il faut contrôler le préampli).
    C'est bien ce qui est fait ici (en statique). Donc en prenant en compte la dispersion maxi pour les BC556B, Hfe=220-->475, le courant d'offset max vaut 2.4µA, ce qui se traduit par un offset max de 24mV, identique à la sortie dans la version audio, puisque le DC est éliminé.
    Les offsets de cause thermique n'auront pas beaucoup d'effet non plus, et de toutes manières, deux transistors petits signaux montés côte-à-côte sur une carte où rien ne chauffe ne souffriront pas de grands gradients thermiques.
    Et à part le décalage de la sortie, l'impact de ces offsets sur les autres performances est négligeable.
    Je pense que si tu as constaté une augmentation de la distorsion, c'est parce que les conditions étaient suffisantes pour que l'ampli commence à écrêter d'un côté.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  7. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Citation Envoyé par louloute/Qc Voir le message
    Un petit détail qui me dérange un peu depuis le début, mais je ne suis pas un gourou de l’audio.

    Si on regarde le schéma du post #1 de Tropique :
    http://forums.futura-sciences.com/at...rclophoneoegif
    …La paire Q7-Q8 identique à la paire Q10- Q11 se comporte comme un Darlington PNP. En assimilant un Darlington à un unique transistor à très grand gain, le push-pull final ressemble au schéma joint.

    Ce qui veut dire que pour l’alternance négative, le HP est bien commandé par un collecteur commun (commande en tension), comme dans la plupart des amplis BF ; par contre, pour l’alternance positive, c’est un émetteur commun (commande en courant).

    Je crains que sur la charge réelle d’un HP qui est loin d’être purement résistif, on ait une dissymétrie perceptible à l’oreille.
    Je sais que c'est contre-intuitif, c'est bien pour cette raison que j'ai précisé:
    Etage final:
    Ici, il est constitué de paires CFP, qui sont équivalentes à des darlington PNP, mais avec l'avantage d'un Vbe plus faible.
    Il n'est pas possible de dissocier cet étage du précédent: en effet, le composite supérieur semble travailler en émetteur commun, avec un gain en tension, alors que le composite inférieur semble travailler en collecteur commun, avec le gain en tension procuré par le déphaseur.
    En réalité, l'agrégat est strictement homogène et procure une complémentarité parfaite, non-limitée par des différences technologiques entre éléments P et N.
    C'est la théorie des compléments virtuels, je vais essayer d'illustrer le concept avec des transformations topologiques.
    On part d'une unité de base, un demi étage classe B capable de fournir un courant unidirectionnel à la charge; on prend son image miroir (2), on la bascule (3), et enfin on la fusionne à la première.
    Les courants sont maintenant en sens opposé, on en baptise un I-, et le tour est joué.
    V5 se trouve à un autre endroit que dans le schéma de l'ampli, mais comme elle est en série avec Q5, on est libre de les mettre dans l'ordre qu'on veut pour retrouver une vue plus familière, mais strictement équivalente: c'est le principe du circlotron.
    Images attachées
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  8. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Petite mise au point:

    .
    Le post de bobfuck a pu semer le doute et la perplexité dans l'esprit de certains forumeurs concernant la résilience de cet ampli vis-à-vis des écarts de température, des dispersions de composants, et de l'impédance de source notamment.

    Ce qui est dommage: cela laisserait supposer une grande sensibilité du design à des éléments extérieurs.

    Mais en réalité, c'est le contraire: un ampli traditionnel ayant une paire d'entrée non dégénérée est très sensible au moindre déséquilibre, ce qui n'est absolument pas le cas ici.

    En fait, ce circuit a été précisément conçu pour encaisser des erreurs massives à tous les niveaux, et c'est illustré par la simu suivante:
    Tout ce qu'il serait souhaitable d'apparier a été délibérément esquinté, en mettant à chaque fois des transistors grossièrement équivalents, mais fondamentalement différents, aussi bien entrée, que dans le déphaseur, les drivers et les finaux: la totale.

    L'effet d'une impédance de source non-nulle a également été rajouté pour faire bonne mesure, avec une résistance de 1.2K, équivalente à la résistance maximale d'un potentiomètre de volume de 4.7K (à mi-course).

    Tous les effets cumulés résultent en un offset de ~36mV, et une distorsion légèrement augmentée.

    C'est évidemment une situation simulée.

    Mais j'ai d'autre part terminé un autre proto, utilisant des transistors nettement plus costauds: des 2N6259, qui sont des "patates" sur le plan de la réponse en fréquence, mais qui ont une SOAR presque comparable à des MOS: des bêtes.

    Le reste du circuit est absolument identique, de même que le fonctionnement: tout au plus en carré à 10KHz il y a-t-il 2~3% d'overshoot supplémentaire, causés par la capacité et la lenteur des transistors, mais vraiment pas de quoi faire une modif de valeurs ou autre changement, cela reste excellent.

    Cela démontre l'adaptabilité et la portabilité du design, même avec des composants essentiels très différents.

    PS
    Inutile de préciser que ce proto a fonctionné dès la dernière soudure terminée.
    Images attachées
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  9. polo974

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    8 504

    Re : Petite mise au point:

    Citation Envoyé par Tropique Voir le message
    ....
    Inutile de préciser que ce proto a fonctionné dès la dernière soudure terminée.
    C'est que tu soudes bien (entre autre... ).
    Le mieux est l'ennemi du bien, et c'est bien mieux comme ça...
     

  10. BastienBastien
    Invité

    Re : Petite mise au point:

    Hello Tropique, louloute et toute la troupe,

    Merci d'avoir exaucer mon voeux, Tropique, mais ce n'est pas encore Noël !

    L'été sera chargé, et j'espère trouver une semaine de libre pour réaliser cet ampli.

    J'ai réalisé, l'année dernière, un amplificateur, très réputé.
    Mais cet ampli a aussi la réputation d'être très difficile à régler.
    Résultat, il est toujours en attente de réglage précis...

    Nous n'aurons pas ces problèmes d'expertise nécessaire, avec l'ampli de Tropique Research Labs !

    +
     

  11. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Re : Petite mise au point:

    .
    Une petite mise à jour:

    J'ai constaté que dans certaines conditions, et pour certains transistors, la boucle d'asservissement de mode commun montrait des signes d'instabilités.

    La résistance R22 en est la cause: elle fait partie des composants "inutiles", qui ont été rajoutés à la version finale pour la rendre plus résiliente, et ont donc subi des tests moins extensifs que la topologie de base.
    Elle ne devrait normalement pas interférer avec le fonctionnement normal, puisqu'elle est en série avec une source de courant, mais elle crée un pôle parasite avec les capacités du transistor.

    Le remède le plus simple est de la supprimer: elle était uniquement là dans l'optique "ceinture + bretelle", et le remplacement par un strap sera sans conséquence.
    On peut également la conserver, mais il faut alors la shunter avec un condensateur suffisamment grand devant les capacités parasites du transistor et du câblage: 220pF ou 470pF par exemple.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  12. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Un PCB

    Voici, avec l'aimable permission de Wakibaki, l'ensemble des fichiers nécessaires au tirage de circuits imprimés.

    Attention, la nomenclature ne suit pas celle du schéma d'origine, il faut se référer au schéma ci-après.
    Images attachées
    Fichiers attachés
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  13. bobflux

    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    4 611

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

     

  14. BastienBastien
    Invité

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Hi guys !

    Et nous, on y a eu droit en avant première !
    Nous sommes des privilégiés.
     

  15. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Citation Envoyé par bobfuck Voir le message
    Tu exportes ?
    Certes, et cela permet aux forumeurs locaux de profiter du travail de ceux d'outre-manche/atlantique et vice-versa, et en définitive, tout le monde en bénéficie.
    Vive le WWW!
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  16. wakibaki

    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Fix for C3 pins 1-1 missing track.

    circlophone_fix_4 - CADCAM.ZIP
     

  17. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Citation Envoyé par wakibaki Voir le message
    Fix for C3 pins 1-1 missing track.

    Pièce jointe 158911
    Thanks Wakibaki, nice to see you back
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  18. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Encore une autre version de PCB, proposée par Powerflux. Attention, sur la légende les 15 ohm et 56 ohm d'un des côtés de l'étage de sortie sont interverties.
    Circlophone v1.0.pdf
    Suit un typon légèrement révisé, avec des empreintes adaptées au TO264:
    Circlophone TO264.pdf
    Dernière modification par Tropique ; 12/12/2011 à 10h25.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  19. Antoane

    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    IDF
    Âge
    26
    Messages
    12 829

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Bonjour,
    chez moi, le .pdf est corrupted !
    bonne journée.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.
     

  20. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Merci d'avoir attiré mon attention sur le problème, la gestion des PJ par la nouvelle version du forum est assez cauchemardesque.
    J'espère que ça fonctionne cette fois ci.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  21. Antoane

    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    IDF
    Âge
    26
    Messages
    12 829

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    C'est ok chez moi, merci.

    * Tout type d'instrument est appelé passoire, sur lequel on peut définir trois sous-ensembles : l'intérieur, l'extérieur et les trous.
    * Les trous ne sont pas importants. En effet, on ne change pas notablement les qualités de l'instrument en réduisant de moitié le nombre des trous, puis en réduisant cette moitié de moitié etc. jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de trou du tout.
    * D'où, théorème : la notion de passoire est indépendante de la notion de trou et réciproquement.
    * Il y a trois sortes de passoires : celles qui ne laissent passer ni les nouilles, ni l'eau celles qui laissent passer les nouilles et l'eau et celles qui laissent passer quelque fois l'un ou l'autre et quelquefois pas.
    * Une passoire qui ne laisse passer ni l'eau ni les nouilles est une casserole;
    * Une casserole sans queue est un autobus.
    * Un autobus qui ne roule ni vers la droite ni vers la gauche est une casserole.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.
     

  22. PIXEL

    Date d'inscription
    mai 2003
    Localisation
    Colombes 92
    Âge
    67
    Messages
    39 054

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    il serait bon de citer les sources !!
     

  23. Antoane

    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    IDF
    Âge
    26
    Messages
    12 829

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Elles sont citées :
    Encore une autre version de PCB, proposée par Powerflux
    Quand aux miennes... elles sont évidentes

    Encore qu'on pourrait les confondre avec l'auteur de :
    "Quand on emploie une clé à molette comme marteau pour clouer une vis de 4, et que ça ne veut pas, il suffit de prendre une clé plus grosse et de taper plus fort: ça finira bien par rentrer"
    Au passage : une bouteille de petit rosé du vignoble nantais à qui en retrouve l’auteur
    Dernière modification par Antoane ; 12/12/2011 à 10h56.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.
     

  24. polo974

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    8 504

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    calcule du dephasage pour des signaux AC+DC

    Je l'avais trouvée excellente...
    Le mieux est l'ennemi du bien, et c'est bien mieux comme ça...
     

  25. Antoane

    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    IDF
    Âge
    26
    Messages
    12 829

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    C'est l'une des meilleurs. Y'en a une autre, pas mal, avec une histoire d'eau chaud, d'eau tiède et d'eau hyper-critique, mais je l'ai plus en tête

    Bon, ben si tu passes du coté de Barbechat...
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.
     

  26. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Voici encore une version supplémentaire de PCB, gracieusement offerte par Heinz cette fois:

    HeinzCu.pdf

    HeinzSilk.pdf
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  27. le solar

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    1 277

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    salut tropique apres realisé 2 de t'es projet je me décide de m'attaqué a celui ci (sans grande experience comme tu le sais)
    déja 2 question j'aimerai utilisé cette ampli en voiture (donc en 12v impossible je pense ) il y a t'il possibilité de faire de cette tension du +/-20v? assez facilement?
    est tu partant sur ce projet ? merci a toi
     

  28. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Faire un convertisseur n'a pas grand chose à voir le Circlophone: pour un ampli, recevoir l'alim du secteur ou d'ailleurs ne change rien, si elle est de qualité suffisante.
    La fabrication d'un convertisseur forte puissance pour applications audio n'est vraiment pas à la portée d'un débutant: il y a énormément de points critiques, et les erreurs ne pardonnent pas: chaque fois, ce sera le jeu complet de transistors qui dégagent, ça peut vite coûter très cher.
    Ca ne vaut pas tellement la peine de s'embêter à le faire soi-même, pour une quinzaine de dollars (moins cher que le prix des pièces) on en trouve tout fait:
    http://cgi.ebay.com/DC-Converter-Boo...item4aa9e37313
    Et ça marche du premier coup....
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     

  29. Rydel_Charles

    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    2

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    "Le Circlotron historique employait en plus un système d'alims flottantes, d'où il tire son nom, mais en fait, c'est essentiellement du folklore: http://circlotron.tripod.com/
    Dans n'importe quel ampli, on peut arranger des alims flottantes dans un certain ordre, pour atteindre des objectifs particuliers (exemple: avoir les collecteurs de tous les transistors de sortie connectés à la masse), mais ce n'est pas déterminant de la topologie."

    Pas exactement. Le circlotron a été exploité pour contrer les ampli McIntosh. Ces deux étages de sortie ont les même propriétés: leurs gain est de 2. Seule la réalisation est différente.
     

  30. Tropique

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Entre Groland-Du-Haut et BXL-capitale
    Messages
    13 411

    Re : Sans prétention mais innovant: c'est Le Circlophone©, un petit ampli qui a tout d'un grand

    Citation Envoyé par Rydel_Charles Voir le message
    Pas exactement. Le circlotron a été exploité pour contrer les ampli McIntosh. Ces deux étages de sortie ont les même propriétés: leurs gain est de 2. Seule la réalisation est différente.
    Je parle d'une manière générale: lorsqu'on dispose d'éléments flottants, alims, transfo d'entrée et de sortie, éléments actifs, on peut les réarranger de différentes manières (en respectant certaines règles), et obtenir un comportement électrique identique, mais en mettant masse ou sortie à des endroits qui conviennent mieux.

    Cela ne veut pas dire que le Circlophone est la traduction exacte d'un Circlotron en Bjt. Il existe de telles traductions littérales, mais en général plutot avec des NMOS, mieux adaptés

    Les principes évoqués plus haut sont exploités librement, pour arriver un certain résultat, en employant des transistors de même polarité.

    Parmi les différences notables, il y a le fait que l'étage de sortie du Circlophone est commandé en courant, et n'a pas de contre-réaction interne.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Histoire de pendule.... Mais surtout d'une fille qui a besoin d'un petit coup de main
    Par sasi4634 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 8
    Dernier message: 13/08/2013, 11h10
  2. Le trio du Dragon sans prétention
    Par p_sy dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 7
    Dernier message: 01/05/2010, 03h46
  3. petite m42 sans pretention
    Par damien02 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 10
    Dernier message: 13/02/2010, 08h24
  4. cherche tout petit ampli audio
    Par pierrickg dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/12/2008, 17h39
  5. Petite blague sans prétention
    Par Berthe dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/08/2004, 14h43