Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Page 4 sur 7 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 196

Test clinique homéopathie

  1. invite6754323456711
    Invité

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    la démarche d’homéopathie a pu être réfuter,


    A moins que cela ne soit pas réfutable, mais il faut préciser pourquoi.

    Patrick

    -----

     


    • Publicité



  2. Gwendalina

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    28

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Que vous ne les acceptiez pas ne change rien à l'affaire.
    Et j'ajoute que ça ne change rien non plus au fait que, l'homéopathie étant totalement incapable de soigner les urgences, n'est pas une médecine valide au même titre que celle qui peut le faire.
    Et pourquoi l'homéopathie ne serait-elle pas capable de soigner les urgences ? D'après les témoignages que j'ai pu lire, si un homéopathe compétent est présent sur les lieux de l'urgence et a les moyens de déterminer quel est le remède similimum adapté au cas alors l'effet peut être très rapide. Il y a beaucoup de témoignages de médecins dignes de confiance en ce sens. Je ne vois pas pourquoi on veut se couper les ailes en refusant de leur accorder le crédit qu'ils méritent. Nous avons un cerveau avec de saines capacités qui a des centaines de millions d'années d'évolution derrière lui : servons nous en sans idées préconçues.
     

  3. toothpick-charlie

    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    2 678

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par Gwendalina Voir le message
    Vous êtes complètement dépassé ; bien sur que les infiniment petits existent. Les travaux de Robinson en logique ont donné consistance aux intuitions de Leibniz.
    je ne connais personne qui utilise effectivement l'analyse non standard, et je doute que la géométrie algébrique parle d'infiniment petits, mais tout ça n'a rien à voir avec l'homéopathie.
     

  4. Khremy

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Âge
    37
    Messages
    223

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    A moins que cela ne soit pas réfutable, mais il faut préciser pourquoi.

    Patrick
    C'est simple : on va te dire qu'on ne connait pas tout, qu'il peut exister des phénomènes inconnus / incompris qui peuvent expliquer les effets observés.

    D'où mon point précédent : ces discussions sont une perte de temps et partent du principe mensonger qu'il y a un effet à expliquer. Donc on commence par le début : prouver que l'effet existe. Ensuite on s'amusera à l'expliquer.
     

  5. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 772

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par Gwendalina Voir le message
    Le rapport avec l'homéopathie passe par l'idée qu'en fait deux échantillons d'eau dont un est une dilution 200CH de Phosphorus (cf un des messages précédents) pourraient en fait être très bien discernables comme semblent en suggérer la possibilité les expériences que j'ai citées.
    D'une part, ce n'est justement pour l'instant pas le cas et d'autre part, les deux sont bien une dilution de phosphorus car moins que vous ayez été chercher votre eau sur une planète qui ne comporte pas de phosphore, celle-ci, depuis des milliards d'années quelle circule sur la terre à été en contact avec (et bien d'autre chose) et en présente donc une dilution Hahnemanniene qui vous est parfaitement inconnue et vous prétendez qu'il serait possible de les discerner alors que vous n'avez strictement aucun moyen de connaitre ce que représente la dilution naturelle.
    En plus, rien ne permet de supposer que votre dilution surajoutée aie la moindre signicativité.

    De plus, si c'était le cas, vous ne pourriez pas faire la différence avec l'action des milliards de composés qui ont été en contact avec cet échantillon d'eau.

    Enfin, vous présupposez encore (pour valider l'homéopathie) que les possibles effets que les expériences ont mis en évidence on un effet qui soit remarquable par rapport à tous les actions et interactions que subit un corps par seconde alors que tout porte à croire qu'il en fait partie (c'est comme si vous disiez qu'il faut respirer de l'air pour avoir telle action alors que c'est ce qui est fait habituellement).
    L'eau a une action biologique bien plus facilement mise en évidence (il n'y a pas eu besoin de tels protocoles) que l'action physique que vous mettez en avant qui concerne toutes les eaux - champ magnétique terrestre, lumière ou toutes les actions physiques que vous voulez et pour lesquelles il est évident qu'on attend une réaction physique (sans que l'homéopathie ait démontré une influence particulière).
     


    • Publicité



  6. jiherve

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    gironde
    Âge
    65
    Messages
    15 637

    Re : Test clinique homéopathie

    Bonjour,
    il est insensé de dire que les témoignages humains ne sont pas à prendre en compte. Ils représentent de l'information quoiqu'on puisse en penser.
    En 1917, 70000 personnes ont dit avoir vu le Soleil tournoyer dans le ciel à Fatima, est ce crédible ?
    un point commun avec l'homéopathie : la foi!

    je le répète les présupposés de l'homéopathie sont de l'ordre de la pensée magique , car il faut de la magie pour que la "teinture" en quantité non mesurable puisse garder son activité bénéfique sans que les "indésirables", présent cette fois en quantité mesurable, n'aient eux aucun effet.
    Allez une tentative d'explication?
    JR
    Dernière modification par jiherve ; 03/01/2013 à 12h46.
    l'électronique c'est pas du vaudou!
     

  7. tarninou

    Date d'inscription
    février 2007
    Âge
    37
    Messages
    1 595

    Re : Test clinique homéopathie

    Et pourquoi l'homéopathie ne serait-elle pas capable de soigner les urgences ? D'après les témoignages que j'ai pu lire, si un homéopathe compétent est présent sur les lieux de l'urgence et a les moyens de déterminer quel est le remède similimum adapté au cas alors l'effet peut être très rapide. Il y a beaucoup de témoignages de médecins dignes de confiance en ce sens. Je ne vois pas pourquoi on veut se couper les ailes en refusant de leur accorder le crédit qu'ils méritent. Nous avons un cerveau avec de saines capacités qui a des centaines de millions d'années d'évolution derrière lui : servons nous en sans idées préconçues.


    Encore une fois vous ne répondez pas, que dites vous de tous les autres exemples de témoignages que je vous ai donné ? Nous feriez-vous le coup de l'argument d'autorité qui veut que le témoignage d'un docteur en medecine est forcément fiable ? Qu'il n'y a pas de biais flagrant dans le fait de chercher la preuve dans des témoignages ?

    Vous dites ne pas avoir d'avis pour ensuite nous soutenir que l'homéopathie peut soigner les urgences ! C'est un "non-avis" très tranché.

    @ù100fil: ce qui est prouvé, c'est que si on prend un morceau de sucre ou une granule d'homéopathie, il n'y a pas de différence en terme d'effet physiologique observable.
    Dernière modification par tarninou ; 03/01/2013 à 12h49.
    C'est l'histoire d'un têtard qui croyait qu'il était tôt alors qu'en fait il était tard.
     

  8. invite6754323456711
    Invité

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par Khremy Voir le message
    les effets observés.
    Déjà des statistiques sur les effets observés permettrait d'identifier le périmètre de "validé" prétendu, ensuite se posera la question de la pertinence de ce périmètre.

    Patrick
     

  9. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 772

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par Gwendalina Voir le message
    Et pourquoi l'homéopathie ne serait-elle pas capable de soigner les urgences ? D'après les témoignages que j'ai pu lire, si un homéopathe compétent est présent sur les lieux de l'urgence et a les moyens de déterminer quel est le remède similimum adapté au cas alors l'effet peut être très rapide. Il y a beaucoup de témoignages de médecins dignes de confiance en ce sens. Je ne vois pas pourquoi on veut se couper les ailes en refusant de leur accorder le crédit qu'ils méritent.
    Parce que quand ces testé dans des conditions contrôlées, les malades meurent sans qu'aucun témoignage ne les soigne.
    Ce n'est pas ce couper les ailes que d'écarter ce qui est contrôlé comme ne marchant pas et ne pouvant pas marcher car allant à l'encontre de ce que la science à mis en évidence ces dernières siècles.
    Ce n'est pas une interprétation non scientifiques de certaines expérience ne dehors de leur domaine de validité qui changera quoi que ce soit à ce fait (scientifiquement mis en évidence versus les fait auxquels vous croyez parce qu'on vous l'a dit.

    Si vous lisez ce fil et d'autres, vous verrez que ça fait des dizaines d'années que la science à permis de distinguer les croyances représenté par les témoignages des faits reproductibles et/ou contrôlés.
     

  10. mh34

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    17 991

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par Gwendalina Voir le message
    Et pourquoi l'homéopathie ne serait-elle pas capable de soigner les urgences ?
    Peut-être parce que le mode d'administration n'est pas adapté? Le temps que les granules soient digérés, passent dans le sang et arrivent à la cible, votre gars, selon ce qu'il a, il est mort. Tout simplement.
    D'après les témoignages que j'ai pu lire, si un homéopathe compétent est présent sur les lieux de l'urgence et a les moyens de déterminer quel est le remède similimum adapté au cas alors l'effet peut être très rapide.
    très rapide, c'est au minimum 15 à 30 min. Selon l'état de santé du patient. C'est pas vraiment ça un médicament d'urgence.
    Ou alors nous ne parlons pas des mêmes.
    Nous avons un cerveau avec de saines capacités qui a des centaines de millions d'années d'évolution derrière lui : servons nous en sans idées préconçues.
    Euh...je veux bien ne pas avoir d'idées préconçues, mais celle selon laquelle les centaines de milliers d'années d'évolution auraient donné à notre cerveau de saines capacités me semble en être une de premier choix!
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς
     

  11. Gwendalina

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    28

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par tarninou Voir le message
    Alors vous devrez aussi attendre pour vous faire une opinion sur ces gens qui se nourrissent de lumière (tout plein de témoignages), sur les extra-terrestres reptiliens qui ont infiltré le pentagone et prennent forme humaine après un verre d'eau sucrée (tout plein de témoignages), sur le fait que la terre est le centre de l'univers, et que celui-ci tourne autour d'elle (les personnes attestant de ce fait sont mortes, mais cela ne rend pas pour autant leur témoignages caduques, si ? De plus, les preuves allant à l'encontre de cette théorie ne prennent pas ces témoignages en compte, elles sont donc caduques).

    Oui, les témoignages sont une information. En aucun cas ils ne sont une information forcément fiable. Demandez à un juge de métier.

    Les outils d'observations humains ne sont pas parfait pour tous les aspects de ce qui nous entoure, tout le monde ou presque en est conscient, mais pour des tas de domaines, ils marchent très bien (mieux que les racontars).
    Ce n'est pas en construisant à dessein des exemples tous plus pathologiques les uns que les autres que vous arriverez à convaincre la personne sensée que je suis.

    J'en reviens à l'usage volontairement castré et stupide des statistiques que je vois fait ici dans la critique de l'homéopathie (qui n'a me semble-t-il pas grand chose à redouter de tels ennemis ). Il me semble évident que toutes ces analyses devraient d'urgence être mises à jour en utilisant les outils de l'inférence Bayésienne et des arbres de causalité de Judea Pearl dont j'ai lu qu'il avait été cité dans le fil de la discussion par un défenseur de l'homéopathie. Ils ont la capacité de traiter toute l'information disponible et apporteraient un peu de sérieux à toute ces analyses statistiques qui en l'état actuel sont, excusez moi de le le dire, du pipi de chat.
     

  12. mh34

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    17 991

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Quel sens donnes tu à la notion de preuve dans le cadre d'une science expérimentale allant au delà des a-priori ?
    En médecine, la preuve de l'efficacité d'un traitement ( l'homéopathie se veut thérapeutique, mmm?) c'est l'étude randomisée en double-aveugle versus placebo.
    Niveau de preuve 1A.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς
     

  13. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 772

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par Gwendalina Voir le message
    Des philosophes contemporains parlent bien d'une Ontologie du Monde qui ne peut être que mathématique.
    Les philosophes peuvent philosopher tant qu'il veulent, on parle de science, en ce moment et les philosophes n'ont jamais soignés personne (au sens médical du terme) sinon on en aurait fait des médecins (je précise qu'ils peuvent être médecins aussi, pour éviter un sophisme à venir).

    Citation Envoyé par S321 Voir le message
    L'homéopathie partait d'une bonne idée au départ.
    Et encore, c'était une vielle idée, puisque, depuis des milliers d'années, tous les sorciers, dans leur démarche, utilisaient la même. Le principe de similitude n'est pas même nouveau du point de vue médical puisqu'il remonte au moins au cinquième siècle avant notre ère (Hippocrate).
    Source, H Broch, bien placé en zététique: http://webs.unice.fr/site/broch/arti...meopathie.html).


    Citation Envoyé par Gwendalina Voir le message
    Ce que vous dites est manifestement faux car il y a une telle quantité de témoignages d'êtres humains qui affirment avoir ressenti un changement dans l'état de santé ou leurs sensations après avoir pris des dilutions homéopathiques qu'à part dire autoritairement que ces témoignages sont nuls et non avenus, je ne vois pas très bien comment on peut les ignorer. La théorie des statistiques doit être rudement stupide si elle n'arrive pas à prendre en compte leur multitude.
    Il semblerait que quelques cours de zététiques aient été oubliés ou incompris: il y quantité de témoignages qui affirment, la fin du monde, les apparitions diverses et variées, que les ET ont pris le pouvoir, que dieu existe, que la magie existe, que les charlatans de toutes sortes soignent toutes les maladies, etc...
    Vous ne faites pas la différence puisque votre raisonnement s'applique à toutes ces pratiques, donc vous les validez. La science et les statistiques ont bien pris en compte leur multitudes et ont justement permis de faire une différence entre toutes ces affirmations basées sur des témoignages subjectifs incontrôlables.
    Et précisément, l'effet de l'homéopathie ne se discerne pas du hasard ou de l'effet placébo. Vous ne pouvez pas vous prévaloir de cours de zéttétiques et en rejeter les fondements scientifiques.

    Citation Envoyé par Gwendalina Voir le message
    Et ne me parlez pas de l'effet placebo ou de l'effet nocebo qui (c'est rarement rappelé) ne durent en général guère plus d'une semaine (en général quelques heurs ou jours),
    Sources, preuves, études ?

    Citation Envoyé par Gwendalina Voir le message
    ...alors que d'après ce que lis (je n'ai jamais été soignée avec l'homéopathie) les homéopathes parlent souvent de guérisons définitives des troubles avec leur thérapeutique ce qui est différent de l'allopathie qui se contente de masquer le temps du traitement, en les contrariant, les symptômes de leurs malades (ou alors applique une méthode homéopathique sans le savoir).
    Encore des témoignages et des croyances qu'une personne censée ne doit pas croire (par définition, sinon, elle est croyante et pas censée) mais étudier scientifiquement (ça a été fait et les croyants refusent de voir les résultats mais à leur décharge, ils sont rarement en mesure de les comprendre).
    Dernière modification par myoper ; 03/01/2013 à 12h58.
     

  14. toothpick-charlie

    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    2 678

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par Gwendalina Voir le message
    J'en reviens à l'usage volontairement castré et stupide des statistiques que je vois fait ici dans la critique de l'homéopathie (qui n'a me semble-t-il pas grand chose à redouter de tels ennemis ). Il me semble évident que toutes ces analyses devraient d'urgence être mises à jour en utilisant les outils de l'inférence Bayésienne et des arbres de causalité de Judea Pearl dont j'ai lu qu'il avait été cité dans le fil de la discussion par un défenseur de l'homéopathie. Ils ont la capacité de traiter toute l'information disponible et apporteraient un peu de sérieux à toute ces analyses statistiques qui en l'état actuel sont, excusez moi de le le dire, du pipi de chat.
    c'est pathétique. Tu parles de choses que tu ne connais pas. Et tu te permets de dénigrer une profession (les statisticiens). L'inférence bayesienne, pour ta gouverne, est couramment employée dans les études statistiques biomédicales. Elle n'est d'ailleurs pas la panacée que tu crois.
     

  15. Gwendalina

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    28

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par toothpick-charlie Voir le message
    je ne connais personne qui utilise effectivement l'analyse non standard, et je doute que la géométrie algébrique parle d'infiniment petits, mais tout ça n'a rien à voir avec l'homéopathie.
    Et bien si, vous exprimant sur les mathématiques, vous êtes en fait le statisticien de service, je comprend mieux le retard à l'allumage de cette discipline ! (je plaisante...)

    Votre doute sûr l'emploi en géométrie algébrique d'objets infiniment petits devrait durer moins longtemps que celui sur l'homéopathie car cela est bien acté en bonne et due forme, je peux vous l'assurer (pour une fois ayez confiance dans un témoignage humain...).
     

  16. invite6754323456711
    Invité

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    En médecine, la preuve de l'efficacité d'un traitement
    C'est ce qu'aussi propose de montrer Black-Milou. Le mot preuve me semble un fort. En ce qui me concerne je ne le réserve qu'au domaine des mathématiques.

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    ( l'homéopathie se veut thérapeutique, mmm?) c'est l'étude randomisée en double-aveugle versus placebo.
    Niveau de preuve 1A.
    Dans l'expectative de son intervention, montrant la démarche utilisée. Je ne doute pas que bon nombre ont leur révolver armé pour tirer sur tous les biais qu'ils vont identifier

    Patrick
     

  17. mh34

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    17 991

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    C'est ce qu'aussi propose de montrer Black-Milou. Le mot preuve me semble un fort. En ce qui me concerne je ne le réserve qu'au domaine des mathématiques.
    Ben il est pas de moi. Quel autre terme proposerais-tu?
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς
     

  18. tarninou

    Date d'inscription
    février 2007
    Âge
    37
    Messages
    1 595

    Re : Test clinique homéopathie

    Ce n'est pas en construisant à dessein des exemples tous plus pathologiques les uns que les autres que vous arriverez à convaincre la personne sensée que je suis.

    J'en reviens à l'usage volontairement castré et stupide des statistiques que je vois fait ici dans la critique de l'homéopathie (qui n'a me semble-t-il pas grand chose à redouter de tels ennemis ). Il me semble évident que toutes ces analyses devraient d'urgence être mises à jour en utilisant les outils de l'inférence Bayésienne et des arbres de causalité de Judea Pearl dont j'ai lu qu'il avait été cité dans le fil de la discussion par un défenseur de l'homéopathie. Ils ont la capacité de traiter toute l'information disponible et apporteraient un peu de sérieux à toute ces analyses statistiques qui en l'état actuel sont, excusez moi de le le dire, du pipi de chat.
    Ces exemples sont peut être pathologiques, mais il reposent tous sur ce que vous semblez pour le coup prendre pour argent comptant en ce qui concerne l'homéopathie: des témoignages.

    Et tous les chercheurs qui ont participé, vérifié ou accepté les travaux que vous citez seront j'en suis sûr ravis d'apprendre qu'à vous toute seule (et avec des témoignages), vous sachiez ce qu'il faudrait faire (pourquoi ne pas le faire vous même au fait ?) bien mieux que tous. Encore mieux, que vous sachiez même quelle est la conclusion à laquelle il faudrait arriver (granules pour tout le monde aux urgences, faites moi penser à ne pas faire appel à vous en cas de trauma cranien).

    Et juste pour mémoire, les études et progrès menées avec la technique "pipi de chat" ont permis de faire passer la mortalité infantile en France de 150 pour 1000 en 1900 à 3,6 pour 1000 en 2010. Alors moi, cette technique pipi de chat, je l'avale.
    C'est l'histoire d'un têtard qui croyait qu'il était tôt alors qu'en fait il était tard.
     

  19. invite6754323456711
    Invité

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Ben il est pas de moi. Quel autre terme proposerais-tu?
    Pas moi mais d'autre l'on déjà proposé : degré de plausibilité

    Patrick
     

  20. toothpick-charlie

    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    2 678

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par Gwendalina Voir le message
    Votre doute sûr l'emploi en géométrie algébrique d'objets infiniment petits devrait durer moins longtemps que celui sur l'homéopathie car cela est bien acté en bonne et due forme, je peux vous l'assurer (pour une fois ayez confiance dans un témoignage humain...).
    admettons. C'est vrai que je ne connais pas bien la géométrie algébrique. Mais quel est le rapport avec l'homéopathie?
     

  21. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 772

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par Gwendalina Voir le message
    Mais enfin qu'est-ce que ce c'est que ce ton plein de certitudes qui sent le catéchisme matérialiste à plein nez. Dans les cours de zététique que je suis, on nous apprend à pratiquer la suspension du jugement et à pratiquer l'éveil aux alternatives de pensées. Pourquoi ne pas considérer les possibilités suivantes, quelles soient hors du paradigme dominant ou suggérées par des observations de personnes honnêtes:
    1. Les infiniment petits sont des objets réels des mathématiques couramment utilisés. Pourquoi excluez-vous leur existence dans le monde physique ?
    2. Dans ses travaux réalisés en 2004, Philippe Vallée a étudié la modification des propriétés physiques de l’eau soumise à l’action d’un champ électromagnétique basse fréquence en mesurant la diffusion statique de la lumière sur de l’eau, puis sur de l’eau ayant été exposée durant 6 h à un champ électromagnétique basse fréquence. L’eau est excitée par un laser à argon et une cellule d’un spectrophotomètre mesure la lumière diffusée sous un angle de 60°, 90° ou 120° par rapport au faisceau incident. Il mesure ensuite l’intensité maximale de diffusion de la lumière. On observe dans cette expérience une diminution de 27% de cette intensité pour l’eau ayant été soumise à un champ électromagnétique. Cette expérience met donc en évidence une modification claire et reproductible d’une propriété physique de l’eau sous l’effet d’un champ électromagnétique. Il observe de plus que cette modification peut durer douze jours après l’exposition.
    3. Les travaux des Professeurs Pang Xiao-Feng et Deng Bo
      Dans le numéro de novembre 2008 de la revue Science in China Series G- Physics, Mechanics&Astronomy[45], les Professeurs Pang Xiao-Feng et Deng Bo décrivent un effet qu’ils nomment « effet magnétique de mémoire de l’eau» (en anglais « magnetic water’s memory effect »). Sous l’action d’un champ magnétique, ils observent des modifications permanentes des propriétés physiques de l’eau (notamment l’absorption de la lumière dans l’infra-rouge et l’ultra-violet) ainsi qu’une diminution de l’hydrophobie de l’eau. Des phénomènes nouveaux apparaissent également, comme l’existence de six pics d’absorption de la lumière dans la zone 3000-4000 cm de longueur d’onde.
    Aucun rapport avec l'homéopathie sauf construction mentale ou hypothèse ne reposant sur rien (pas d'études, pas de résultats), sans compter que ces effets physiques, tout comme les effets biologiques ne sont pas propres à l'homéopathie mais l'absolue totalité de ce que vous avalez (votre environnement).

    C'est une superbe erreur de raisonnement que d'avancer ces études qui concernent à peu près les aspect de la vie courante sauf l'homéopathie (champs magnétique, lumière - peut être pas le laser) pour essayer de valider cette dernière.

    C'est aussi très bizarre de se prévaloir de zététique en niant certains fondements de la science qui ont démontré leur validité - ici les statistiques- (rien que par le fait que toutes les technologies qu'on utilise à chaque minute qui marchent et nous servent qui sont basées dessus) pour nier leur résultats.
    Ensuite se reservir d'expériences scientifiques qui reposent sur ces mêmes statistiques* comme argument.


    * Les mesures ont dues être reproduites et comparées avec les statistiques et les valeurs obtenues ne sont pas des valeurs absolues mais des grandeurs physiques approchées et construites grâce aux statistiques.
    Dernière modification par myoper ; 03/01/2013 à 13h16.
     

  22. Gwendalina

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    28

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par toothpick-charlie Voir le message
    c'est pathétique. Tu parles de choses que tu ne connais pas. Et tu te permets de dénigrer une profession (les statisticiens). L'inférence bayesienne, pour ta gouverne, est couramment employée dans les études statistiques biomédicales. Elle n'est d'ailleurs pas la panacée que tu crois.
    Si cette inférence est couramment employée comme vous l'écrivez, je devrais ne pas avoir à me plaindre de voir les témoignages humains ignorés. Hors ces témoignages, qui ne sont pas tous eux pathologiques, sont bel et bien passés sous la trappe. Alors j'en conclu que la réalité des analyses statistiques qui traitent d'homéopathie n'est pas celle que vous croyez et que ces analyses sont de ce point de vue du pipi de chat.
     

  23. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 772

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Pas moi mais d'autre l'on déjà proposé : degré de plausibilité
    Il ne faut pas confondre le niveau de preuve avec la preuve: un niveau de preuve faible est un degré de plausibilité faible (pourquoi donc changer, alors ?).
     

  24. Khremy

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Âge
    37
    Messages
    223

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par Gwendalina Voir le message
    Si cette inférence est couramment employée comme vous l'écrivez, je devrais ne pas avoir à me plaindre de voir les témoignages humains ignorés. Hors ces témoignages, qui ne sont pas tous eux pathologiques, sont bel et bien passés sous la trappe. Alors j'en conclu que la réalité des analyses statistiques qui traitent d'homéopathie n'est pas celle que vous croyez et que ces analyses sont de ce point de vue du pipi de chat.
    Traduction :
    1/ J'ai raison
    2/ Les méthodes employées par la communauté scientifique me donnent tort
    3/ Ces méthodes sont donc mauvaises

    A quoi sert cette discussion au juste ?
     

  25. toothpick-charlie

    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    2 678

    Re : Test clinique homéopathie

    à ma connaissance aucune analyse statistique ne "traite d'homéopathie" parce qu'il n'y a pas d'études scientifiques sur ce sujet. S'il devait y en avoir, je pense que les analyses devraient être les mêmes que pour n'importe quelle thérapie. Pourquoi faudrait-il employer une méthode particulière?
     

  26. mh34

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    17 991

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Pas moi mais d'autre l'on déjà proposé : degré de plausibilité

    Patrick
    Euh...au niveau 1A, on parle bien de preuve. et même de preuve scientifique.
    Qu'est-ce qui ne te convient pas dans la méthodologie pour que tu trouves le terme trop fort?
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς
     

  27. invite6754323456711
    Invité

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Il ne faut pas confondre le niveau de preuve avec la preuve: un niveau de preuve faible est un degré de plausibilité faible (pourquoi donc changer, alors ?).
    Je ne change rien, dans ma formation la preuve se référence à la théorie de la démonstration purement syntaxique. La science expérimentale repose sur la théorie des statistiques. pourquoi ne pas utiliser le vocabulaire qui va avec ?

    Patrick
     

  28. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 772

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par Gwendalina Voir le message
    Si cette inférence est couramment employée comme vous l'écrivez, je devrais ne pas avoir à me plaindre de voir les témoignages humains ignorés.
    Mais on a déjà écrit que les témoignages ne sont pas ignorés et c'est très exactement parce qu'ils ont été évalués scientifiquement qu'on peut affirmer qu'ils ne sont pas fiables et ne reflètent aucune réalité.
     

  29. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 772

    Re : Test clinique homéopathie

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Je ne change rien, dans ma formation la preuve se référence à la théorie de la démonstration purement syntaxique. La science expérimentale repose sur la théorie des statistiques. pourquoi ne pas utiliser le vocabulaire qui va avec ?
    Ça tombe bien, on ne parle pas de "la preuve" qui n'a strictement rien a voir avec "le niveau de preuve" (qui serait un synonyme de degré de plausibilité suivant les domaines concernés).
     

  30. jiherve

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    gironde
    Âge
    65
    Messages
    15 637

    Re : Test clinique homéopathie

    Re
    une constance avec les tenants de ces thérapeutiques // et autres croyance paranormales:
    ne s'appuyer que sur des témoignages de client contents
    réfuter par avance toute approche scientifique: cela ne fonctionne plus lorsqu'il y a un observateur/expérimentateur incroyant
    éviter de répondre à certaines questions qui dérangent.
    Il y a eu des méta-analyse faites sur l'homéopathie :http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article830.
    JR
    ortho
    Dernière modification par jiherve ; 03/01/2013 à 13h30.
    l'électronique c'est pas du vaudou!
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Homéopathie
    Par joshua76 dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/11/2010, 20h26
  2. Homéopathie
    Par âne dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/03/2007, 21h52
  3. Homéopathie
    Par LOuLou! dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/06/2006, 14h02
  4. Un test clinique qui tourne mal : 2 cobayes humains dans le coma
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/04/2006, 19h21