Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 16

moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

  1. Bounoume

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Localisation
    allier
    Âge
    68
    Messages
    879

    moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    bonjour,
    par ces temps de chaleur, mais en fait tous les étés, j'arrose beaucoup. Hélas y a de la casse, beaucoup de pompes immergées ont déjà rendu l'âme.
    Hormis les pompes pour forage (bobinage imprégné ou à bain d'huile), les moteurs sont prétendus étanches et remplis du bon air que chacun respire, et à pression atmosphérique.
    Ils décèdent tous d'intoxication par l'eau, dès que la bague d'étanchéité d'arbre fuit.....

    cependant, souvent, la continuité des bobinages demeure, il y a seulement défaut d'isolement.
    Alors, après évacuation de l'eau entrée dans le moteur, séchage par divers moyens, je remonte le machin..... et le remplis aux 4/5 d'une huile très fluide (huile pour transmissions hydrauliques ou huile récupérée dans de compresseurs de frigo HS)

    alors, 2 fois sur 4, le défaut d'isolement a disparu. Le moteur peut reprendre du service sans inquiéter l'inter différentiel 30 mA.
    Pour empêcher l'eau de re-rentrer, je mets souvent l'intérieur moteur en surpression franche (1 bar doit bien équilibrer la pression d'immersion de 10 m environ?)

    Je voudrais savoir si il est raisonnable de faire subir ce traitement (remplissage avec une huile, plus pressurisation raisonnable) à un moteur neuf avant toute défaillance

    le fluide huileux va entraîner des pertes par frottement visqueux
    mais aussi il va améliorer le refroidissement des bobinages......
    ne risque-t-il pas d'attaquer l'isolant, ou la bague d'étanchéité ? -si elle n'est pas en carbure de silicium ou en carbone..
    ..... ou des joints en caoutchouc?

    si la bague est un vulgaire joint à lèvres, au contraire est-ce qu'un petit coup de lubrifiant ne prolongerait pas sa vie?

    Cete modif va-t-elle prolonger le moteur (utilise intensivement)?

    nb; pour les grincheux. NON, l'aspect sécurité sanitaire n'est pas mon problème. Il m'est indifférent que l'huile soit réglementaire ou non, vu que c'est pas des humains qui vont boire l'eau, mais.... des arbres et mes chevaux (déclarés présomptivement et irrémédiablement non propres à devenir des steaks. )

    -----

    Dernière modification par Bounoume ; 05/08/2015 à 22h49.
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (les Shadoks)
     


    • Publicité



  2. Kissagogo27

    Date d'inscription
    décembre 2008
    Localisation
    Prey (27)
    Âge
    50
    Messages
    6 668

    Re : moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    Bonjour, le soucis avec les huiles de compresseur de frigo, c'est qu'elles deviennent acide avec l'oxygène de l'air et attaquent les émaux des fils de bobinage ...
     

  3. PIXEL

    Date d'inscription
    mai 2003
    Localisation
    Colombes 92
    Âge
    67
    Messages
    39 056

    Re : moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    d'autre part , ça risque de créer une contrainte hydrodynamique pendant la rotation,
    qui va fatiguer le moteur
     

  4. Bounoume

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Localisation
    allier
    Âge
    68
    Messages
    879

    Re : moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    Citation Envoyé par Kissagogo27 Voir le message
    Bonjour, le soucis avec les huiles de compresseur de frigo, c'est qu'elles deviennent acide avec l'oxygène de l'air et attaquent les émaux des fils de bobinage ...
    alors il faudrait remplir avec un gaz inerte (azote si on en a, ou CO2+argon -gaz de soudure mig-mag )?
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (les Shadoks)
     

  5. Kissagogo27

    Date d'inscription
    décembre 2008
    Localisation
    Prey (27)
    Âge
    50
    Messages
    6 668

    Re : moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    si avec les joints tournants vous arrivez a maintenir une pression positive dans le moteur, de l'air sec suffit ^^

    peut être une huile silicone peu visqueuse ? genre ces huiles d'amortisseurs de RC http://philspanier.jimdo.com/tutorie...les-silicones/ après je ne connais pas leurs capacités thermiques ...
     


    • Publicité



  6. Bounoume

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Localisation
    allier
    Âge
    68
    Messages
    879

    Re : moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    Citation Envoyé par Kissagogo27 Voir le message
    si avec les joints tournants vous arrivez a maintenir une pression positive dans le moteur, de l'air sec suffit ^^
    C'est effectivement plus simple.
    Quant aux joints tournants.....ma zolie pompe en inox rutilant et 'garantie 5 ans -sauf pièces d'usure!!!-, qui est en fait en polypropylène habillé inox, brille par un vulgaire joint à lèvres sur axe acier pas inox..... et le dit joint ne tient pas la pression.
    Déçu!
    On verra avec un autre modèle......
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (les Shadoks)
     

  7. lafuite73

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    56

    Re : moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    Bonjour,
    Avec de l'huile hydraulique de viscosité inférieure ou égale à 22cSt à 40°C, le moteur électrique doit moins risquer d'avoir son défaut d'isolement qu'avec le montage d'origine.
    Sur des mini alternateurs de turbines de l'ordre de 40 à 400kW sur des cours d'eau dans les Pyrénées, on met un réservoir hydraulique plus haut que le niveau d'eau (huile densité environ 0.85) une pompinette + filtre pour faire une circulation d'huile dans un double joint mécanique qui a l'eau d'un côté, l'huile entre les 2 et l'air côté bobinage. On surveille juste le niveau d'huile pour indiquer un défaut si la pression d'huile dans l'alternateur est inférieure à la pression d'eau.
    Ils y a des centrales standard chez les constructeurs hydrauliciens où le moteur IP00 baigne dans l'huile du réservoir. Cela permet d'avoir moins de bruit et de passer beaucoup plus de puissance pour la même hauteur d'axe. Donc avecun coût plus faible qu'avec un moteur électrique standard.
    Personnellement, si le joint d'arbre à une lèvre qui laisse passer le fluide de l'intérieur du moteur vers l'extérieur et qu'il ne risque pas d'être éjecté par la pression d'huile, je remplirais complètement le moteur d'huile. Quand l'huile chauffera un peu elle se dilatera plus que l'enceinte et l'excédent passera par le joint. Si votre pompe est immergée et refroidie par l'eau à l'extérieur ça ne doit pas chauffer anormalement. Effectivement si le moteur est un 3000 RPM il y aura un peu plus de pertes mécaniques de brassage de l'huile, mais l'eau a l'extérieur va refroidir.

    N'ayant aucune idée du plan de votre pompe, mon message n'est qu'un avis.
     

  8. Bounoume

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Localisation
    allier
    Âge
    68
    Messages
    879

    Re : moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    merci de ta réponse.
    Il s'agit de modèles grand public (évacuation d'eaux claires ou usées) acheteés en supermarché de bricolage, HMT ~ 10 m, péniblement immergeables à 10 mètres......
    Dernière modification par Bounoume ; 14/08/2015 à 21h39.
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (les Shadoks)
     

  9. Corentin77

    Date d'inscription
    août 2015
    Messages
    1

    Cool Re : moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    Bonjour,

    Je m'étonne que vous n'avais pas pu demander directement à un bobinier qui vous aurez proposer une autre solution, je m'explique ...
    Pourquoi ne pas opter pour un moteur modifié pour une ambiance humide et donc sans risque de défaut d'isolement et donc :
    --> faire un moulage en résine du stator et de la boite à borne avec si cette dernière est immergée, un joint plus épais pour la fermeture de la boîte à borne et un joint plus serré pour le presse étoupe du câble d'alimentation, ainsi qu'un bourrage de silicone (style le silicone que pour faire les joints de carrelage) autour du câble et du presse étoupe, afin de ne pas avoir de risque d'infiltrations (comme pour certains type de vibreur ou de moteur immergé dans des cuves à eau).
    Pour le reste, utiliser des roulements de types 2RS, étanches et un joint à lèvre entre le flasque du stator et l'arbre ...
    Au pire si l'eau parvient à entrer dans le stator, ce n'est pas grave car le stator aura été protégé par le moulage en résine de son bobinage et de son empilage de tôle formant l'entrefer su stator.
     

  10. chatelot16

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    angouleme france
    Âge
    58
    Messages
    10 905

    Re : moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    la solution des pompe imergé remplie d'huile minerale est classique , avec en general un souflet en caoutchouc pour equilibrer la pression d'huile et d'eau pour ne pas soumettre le joint tournant a une pression quelle que soit la dilatation de l'huile

    une pompe imergé remplie d'air est une erreur de conception , mais helas il y en a beaucoup

    la viscosité de l'huile fait une peu plus de perte d'energie que l'air mais c'est un detail par raport a l'augmentation de duré de vie que ça peut faire
    Les arbres sont mes capteurs solaires préférés
     

  11. Bounoume

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Localisation
    allier
    Âge
    68
    Messages
    879

    Re : moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    Je vous répond très tardivement!!!
    merci de vos avis; la dite pompe a été gavée d'huile hydraulique et remise au fond du puits. Elle fonctionne toujours.
    Préalablement j'avais fait le même traitement à une pompe de forage immergée. C'était le modèle d'entrée de gamme du marchand -sur le net, parce que chez les vendeurs locaux c'est hors de prix -, avec ce système de soufflet de dilatation; ça tient encore....
    Depuis le dit marchand vend presque au même prix un modèle à stator imprégné de résine et 'lubrification à l'eau' ().
    le rotor tourne dans l'eau donc aucun palier n'a besoin d"étanchéité; c'est fait comme Corentin77, avec sortie sur long câble 4 fils ( N, P, T, et condensateur ) Comme les moteurs de référence, de la marque Franklin.
    Quant cette dernière rendra l'âme, c'est ce que j'achèterai.
    cordialement
    HP
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (les Shadoks)
     

  12. champisere

    Date d'inscription
    octobre 2008
    Âge
    45
    Messages
    114

    Re : moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    Bonjour á tous

    j'ai eu un problème avec ma pompe de puits qui est immergée le roulement du rotor a explosé certainement du a une surchauffe de la pompe qui a tournée dans le vide (cause variateur de frequence mal reglé) bref j'ai tout demonté mais il me manque la quantité d'huile a mettre ainsi que la ref d huile et ou la trouvé

    ma pompe est une salmson aquason 306 T4AQUASON-dPompe.pdf

    merci de votre aide
     

  13. Bounoume

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Localisation
    allier
    Âge
    68
    Messages
    879

    Re : moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    l'huile est une 'huile pour transmissions AUTOMATIQUES', type 'dexron II D' semble-t-il.
    C'est 1 huile très fluide;
    l'huile récupérée dans les compresseurs de VIEUX frigos convient aussi (avec les frigos récents, suite aux changements de fluide frigorigène, l'huile utilisée est peut-être différente, je ne sais pas...)
    tiens, pour faire pardonner ma réponse tardive, voici un modèle d'interrupteur de niveau d'eau qui arrête la pompe quand le niveau passe SOUS le niveau du flotteur [très faible pouvoir de coupure: faire suivre obligatoirement par un relais électro-mécanique...]
    http://www.conrad.fr/ce/fr/product/1...f=searchDetail
    ou
    http://www.conrad.fr/ce/fr/product/7...f=searchDetail

    ça + un relais: bien moins cher... et plus sûr que les super boîtiers de sécurité détecteurs de manque d'eau..... qui détectent soit un débit nul , soit une variation de la consommation électrique du moteur (mais alors faut pouvoir bien régler les seuils...), sans oublier le vieux 'DSN' à électrode immergée, qui avait été installé par un installateur diplômé, mais.... qui ne détectait pas du tout quand l'électrode était hors d'eau (défaut de fabrication plutôt que de réglage!!!)
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (les Shadoks)
     

  14. annjy

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    29
    Âge
    65
    Messages
    4 748

    Re : moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    la solution des pompe imergé remplie d'huile minerale est classique , avec en general un souflet en caoutchouc pour equilibrer la pression d'huile et d'eau pour ne pas soumettre le joint tournant a une pression quelle que soit la dilatation de l'huile

    une pompe imergé remplie d'air est une erreur de conception , mais helas il y en a beaucoup

    la viscosité de l'huile fait une peu plus de perte d'energie que l'air mais c'est un detail par raport a l'augmentation de duré de vie que ça peut faire

    bsr,

    je confirme cette approche.
    Moteur à cage d'écureuil dans l'huile peu visqueuse, et membrane (très) souple pour avoir la même pression dans l'huile et dans l'eau.
    dans ce cas, le joint spi est peu sollicité.
    Nota: dans mes jeunes années, j'ai réalisé et fait fonctionner ce montage avec 470 bars de pression (4700m sous l'eau), préalablement testé en caisson à 600 bars avec succès.

    l'air ou l'azote ne me semble pas une bonne solution.

    cdlt,
    JY
    Dernière modification par annjy ; 03/08/2017 à 20h11.
     

  15. champisere

    Date d'inscription
    octobre 2008
    Âge
    45
    Messages
    114

    Re : moteur immergé: refroidissement+isolement par huile?

    Bonjour á tous

    oui effectivement la réponse est tardivemais l'essentiel c'est d'en avoir une

    bon c’était quand même assez urgent donc j'ai réussi a trouver l'huile qu il me fallait c'est de l huile diélectrique en fait qu il faut mettre puis a changer les roulements de la pompe tout remonter et ca fonctionne nickel depuis 1 mois maintenant
    je vais regarder cette histoire pour le manque d'eau

    un collegue me parlait de faire une cloche (comme une jupe pour les pompes de forage) pour éviter l'effet de tourbillonnement qui mettrait la pompe en affolement lorsqu’elle avalerait des bulles d'air (je schématise)
    avez vous des infos la dessus?

    MErci et a bientôt j espere
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 15/03/2012, 21h17
  2. [Divers] Défaut d'isolement moteur !
    Par geekx dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/05/2011, 14h08
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 16/07/2008, 09h28
  4. refroidissement avec huile
    Par philipe_d dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/04/2008, 22h35
  5. Moteur: refroidissement par huile et cycle combiné
    Par alopex dans le forum Technologies
    Réponses: 28
    Dernier message: 23/10/2007, 22h27