Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 31

cancer et hérédité

  1. fafac

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Âge
    33
    Messages
    44

    Question cancer et hérédité

    Bonjour a tous.

    Je voudrais savoir quel est la part d'héritage dans le cancer.
    Certains cancers sont ils réellement héréditaires au même titre qu'une maladie génétique ou est-ce seulement des prédispostions?
    Y a t'il des statistiques réalisées en fonction des cancers?

    Merci

    -----

     


    • Publicité



  2. didine37

    Date d'inscription
    octobre 2006
    Messages
    134

    Re : cancer et héréditaire

    c'est des prédispositions car il a été prouvé que l'environnement a toujours une incidence. a ma connaissance aucun n'est qu'héréditaire. quand a te dire la part de l'hérédité cela dépend des cancers et aussi du nombre de genes prédisposants ceux-ci n'étant souvent pas connu ou pas tous connu je ne peux pas te répondre
     

  3. Cécile33

    Date d'inscription
    avril 2007
    Âge
    26
    Messages
    13

    Re : cancer et héréditaire

    Bonjour...
    Pourquoi ne peut-on pas faire les tests (coloscopie) avant d'avoir 40 ans pour une hérédité du cancer du colon? Parce que franchement, moi ces histoires de cancer héréditaires et de gènes de prédisposition, çà me fait flipper quand le famille est concernée! Le cancer peut-il se développer qu'à partir de cet age là?
    Merci de vos réponses si vous en avez!
     

  4. Vinc

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    AP-HP
    Messages
    3 099

    Re : cancer et héréditaire

    Salut!
    Citation Envoyé par didine37 Voir le message
    c'est des prédispositions car il a été prouvé que l'environnement a toujours une incidence. a ma connaissance aucun n'est qu'héréditaire. quand a te dire la part de l'hérédité cela dépend des cancers et aussi du nombre de genes prédisposants ceux-ci n'étant souvent pas connu ou pas tous connu je ne peux pas te répondre
    Bon bon bon.... Je rappelle que le cancer EST une maladie génétique.
    Tout dépend ce que tu entends par prédisposition et "héréditaire". Je considère que c'est globalement la même chose dans le cas du cancer. On apelle cela les cancers familiaux:
    - plusieurs cancers touchant +/- le même orgne dans la même famille (ex: sein/ovaire)
    - multifocalité
    - tumeurs bilatérales
    - âge de survenu plus faible que dans la population générale

    On connait pas mal de syndrômes de prédisposition, ainsi que leurs gènes:
    - Li Frauméni pour p53
    - cancer du sein avec BRCA1/2
    - colo rectal (APC, béta cat)
    - rétinoblastome (Rb)
    - Xéroderma pigmentosum (gènes XP)
    - ........

    En ce qui concerne l'environnement, là encore ça ne veut pas dire grand chose. Tout dépend comment tu définis l'environnement.


    Citation Envoyé par Cécile33
    Pourquoi ne peut-on pas faire les tests (coloscopie) avant d'avoir 40 ans pour une hérédité du cancer du colon?
    Tout simplement parce qu'avant 40 ans il n'y a que très peu de "chance" d'avoir développement tumoral d'un cancer colo-rectal, même avec prédisposition....


    Citation Envoyé par Cécile33
    Parce que franchement, moi ces histoires de cancer héréditaires et de gènes de prédisposition, çà me fait flipper quand le famille est concernée! Le cancer peut-il se développer qu'à partir de cet age là?
    Je ne comprend pas ta question.


    Pour faire simple, une prédisposition s'applique aux suppresseurs de tumeurs (APC bien souvent dans le cas du cancer du colon), c'est à dire que l'individu reçoit des ses parents une première mutation sur le gène en question. Il y a haplosuffisance et donc pas de developpement tumoral, le phénotype reste recessif à l'échelle cellulaire mais sur le plan populationnel c'est dominant parce que l'individu n'a plus qu'un seul allèle wt avant l'oncogenèse. Ces syndrômes de prédisposition représentent seulement 5% du total des cancers, ce qui rest relativement faible.

    Vinc
    Primum non nocere.
     

  5. Cécile33

    Date d'inscription
    avril 2007
    Âge
    26
    Messages
    13

    Re : cancer et héréditaire

    Merci pour la réponse! ça me rassure un peu...
    Je demandais juste si on ne pouvais pas avoir un cancer du colon du à une hérédité avant la 40 aine (en général bien sur!)!
    Merci pour toutes les explications, j'en apprends un peu plus que ce dont mon médecin a bien voulu me parler!
     


    • Publicité



  6. didine37

    Date d'inscription
    octobre 2006
    Messages
    134

    Re : cancer et héréditaire

    non on ne peut pas dire qu'un cancer n'est qu'héréditaire, les études sont formelles. ce que j'entends par environnement c'est le mode de vie, d'alimentation, le lieu d'habitation.... Il est prouvé que même dans des cancers familliaux la génétique n'explique pas tout. sinon à titre d'exemple pour le cancer du sein on t'enlèverai tout de suite le sein.
    ce n'est pas une maladie essentiellement génétique sinon seulement en étudiant l'adn on pourrait dire que telle personne va avoir cette maladie.
     

  7. Vinc

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    AP-HP
    Messages
    3 099

    Re : cancer et héréditaire

    Bonjour.
    Citation Envoyé par didine37 Voir le message
    non on ne peut pas dire qu'un cancer n'est qu'héréditaire, les études sont formelles.
    Si tu considères que les "études" sont les articles de "science et vie" alors oui tu as raison. Sauf que ça ne fonctionne pas comme ça. Et je te re-confirme que le cancer est une maladie génétique.


    Citation Envoyé par didine37 Voir le message
    ce que j'entends par environnement c'est le mode de vie, d'alimentation, le lieu d'habitation....
    Oui et bien là encore on n’est pas complètement d'accord. L'environnement est un terme qui ne doit pas être prit au pied de la lettre dans le sens environnement "physique". Lorsque je parle d'environnement, je parle des facteurs physique, chimiques ou biologiques comme par exemple les radiations ionisante, l'alimentation effectivement, le fait du fumer ou pas, de boire, mais pas seulement. Les facteurs environnementaux sont tous les facteurs qui ne sont pas intrinsèques à l'individu.

    Citation Envoyé par didine37 Voir le message
    Il est prouvé que même dans des cancers familiaux la génétique n'explique pas tout. sinon à titre d'exemple pour le cancer du sein on t'enlèverai tout de suite le sein.
    N'importe quoi. Il n'y a pas UN mais DES cancers du sein! Tu n'as pas comprit ce que l'on entend par le terme "génétique". Et si l'on dit que la génétique n'explique pas tout c'est tout simplement parce qu'il y aune part d'épigénétique qui n'est pas de la génétique mandelienne classique mais qui, à mon sens, reste de la génétique aux yeux du grand public.
    On pratique une exérèse de la tumeur dans la plupart des cas simples et une mammectomie lorsque c'est nécessaire seulement.

    Citation Envoyé par didine37 Voir le message
    ce n'est pas une maladie essentiellement génétique sinon seulement en étudiant l'adn on pourrait dire que telle personne va avoir cette maladie
    Oui sauf que là encore je pense que la lecture des articles de vulgarisation ne t'a pas apporté tous les éléments nécessaire à la compréhension du cancer.
    C'est beaucoup plus compliqué que cela. Pour faire très bref, lorsque je dis que le cancer est une maladie génétique, je veux dire que l'intégrité du DNA est modifié par un certain nombre de processus (mutations par exemple mais c'est loin d'être les seuls éléments). Or ces mutations vont s'accumuler tout au long de la vie de l'individu et on ne peut pas dire à coup sûr à un instant t que tel individu va avoir un cancer simplement parce que l'individu n'est ps encore assez vieux pour avoir accumulé suffisamment de mutations sur le gènes critiques. Je caricature à l'extrême mais très globalement c'est ça.

    Voici un lien vers une discussion similaire:
    formes familiale du cancer, sporadique

    Je suis prêt à répondre à toute tes questions si tu en as mais retiens que la réalité est bien complexe et subtile que ce que racontent les media...

    Vinc
    Dernière modification par Vinc ; 13/05/2007 à 11h30.
    Primum non nocere.
     

  8. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : cancer et héréditaire

    Bonjour,
    Vinc, je te trouve très affirmatif, et à la limite de l'agressivité.
    De plus, à ta place je me réjouirais car les personnes qui interviennent ici et ne sont pas comme toi des spécialistes me semblent avoir déjà compris pas mal de chose, et être capables de comprendre ce que sont des prédispositions (part génétique et part environnementale) ce qui à mon avis est loin d'être le cas de la majorité des gens.

    Si tu considères que les "études" sont les articles de "science et vie" alors oui tu as raison. Sauf que ça ne fonctionne pas comme ça. Et je te re-confirme que le cancer est une maladie génétique.
    Ce que tu oublies de préciser est qu'il y a plusieurs types de maladies génétiques: les maladies génétiques héréditaires et les maladies génétiques somatiques (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie...A9n%C3%A9tique enfin peut-être tu n'aimeras pas la définition, tu peux toujours la modifier). La définition de "maladie génétique" qui correspond à celle que nous donne généralement la vulgarisation est celle de "maladie génétique héréditaire" (cf. le téléthon, etc...). Pas étonnant du coup que dire "c'est une maladie génétique" sans préciser entraîne quelques confisions.

    Pour le cancer, on a donc une maladie qui selon les cas sera surtout liée à des prédisposition (maladie génétique héréditaire avec une pénétrance plus ou moins grande cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9n%C3%A9trance), ou surtout liée à une action de l'environnement (à considérer plutôt comme "génétique somatique").

    Enfin, je dirais que Vinc, tu as une vision très "focalisée" sur les gènes (déformation professionnelle?)... mais avec un peu de recul, un regard sur les méthodes d'épistémiologie et les statistiques (part de la variance expliquée par les gènes), on n'a pas exactement la même vision que toi
    Bref, sincèrement je ne comprends pas pourquoi tu t'es acharné sur didine comme ça.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  9. Vinc

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    AP-HP
    Messages
    3 099

    Re : cancer et héréditaire

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Bonjour,
    Vinc, je te trouve très affirmatif, et à la limite de l'agressivité.
    De plus, à ta place je me réjouirais car les personnes qui interviennent ici et ne sont pas comme toi des spécialistes me semblent avoir déjà compris pas mal de chose, et être capables de comprendre ce que sont des prédispositions (part génétique et part environnementale) ce qui à mon avis est loin d'être le cas de la majorité des gens.
    Alors je dirai pour commencer que je ne suis pas forcément le plus mauvais élève en ce qui concerne le contrôle de soi sur ce forum......
    Et lorsque l'on donne une première explication et que la personne rétorque:

    Citation Envoyé par DIDINE
    non on ne peut pas dire qu'un cancer n'est qu'héréditaire, les études sont formelles. ce que j'entends par environnement c'est le mode de vie, d'alimentation, le lieu d'habitation.... Il est prouvé que même dans des cancers familliaux la génétique n'explique pas tout. sinon à titre d'exemple pour le cancer du sein on t'enlèverai tout de suite le sein.
    ce n'est pas une maladie essentiellement génétique sinon seulement en étudiant l'adn on pourrait dire que telle personne va avoir cette maladie.
    C'est passablement énervant surtout dans le mesure où ces propos ne démontrent absolument rien et ne font qu'affirmer des choses fausses tirées d'articles de vulgarisation mal fait.
    Ce qui prouve que didine n'a même pas cherché à comprendre ce que j'ai dit précédemment mais s'est entêtée à camper sur ses positions.

    Citation Envoyé par DIDINE
    Ce que tu oublies de préciser est qu'il y a plusieurs types de maladies génétiques: les maladies génétiques héréditaires et les maladies génétiques somatiques (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie...A9n%C3%A9tique enfin peut-être tu n'aimeras pas la définition, tu peux toujours la modifier). La définition de "maladie génétique" qui correspond à celle que nous donne généralement la vulgarisation est celle de "maladie génétique héréditaire" (cf. le téléthon, etc...). Pas étonnant du coup que dire "c'est une maladie génétique" sans préciser entraîne quelques confisions.
    Oui en effet effectivement je pensais que c'était clair dans la tête de didine. Apparemment j'ai eu tort et je m'en excuse.


    Citation Envoyé par DIDINE
    Pour le cancer, on a donc une maladie qui selon les cas sera surtout liée à des prédisposition (maladie génétique héréditaire avec une pénétrance plus ou moins grande cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9n%C3%A9trance), ou surtout liée à une action de l'environnement (à considérer plutôt comme "génétique somatique").
    Je ne suis pas tellement d'accord avec ce passage mais passons.


    Citation Envoyé par DIDINE
    Enfin, je dirais que Vinc, tu as une vision très "focalisée" sur les gènes (déformation professionnelle?)... mais avec un peu de recul, un regard sur les méthodes d'épistémiologie et les statistiques (part de la variance expliquée par les gènes), on n'a pas exactement la même vision que toi
    Contrairement à ce que tu crois, même si je ne fais pas de l'écologie, des stats et de l'épidémio j'en ai fait et si je suis focalisé sur les gènes c'est parce que c'est ce qui permet de comprendre l'oncogenèse. On ne comprend pas le cancer en regardant des courbes mais en analysant la mécanistique d'une cellule cancéreuse. Alors l'épidémio c'est certes nescessaire pour avoir un premier modèle (ex: droite y=b, pas d'influence de lâge etc...) mais ça ne fait pas tout, loin de là. C'est bien beau de dire telle ou telle chose est liée à l'environnement (encore qu'on ait énormément de mal à le définir strictement) mais ce n'est pas comme ça que l'on comprend/soigne/guérit le cancer Kinette.
    On a pas les mêmes métiers et donc pas la même vision c'est certain mais je ne pense pas être complètement à côté de la plaque pour autant.


    Citation Envoyé par DIDINE
    Bref, sincèrement je ne comprends pas pourquoi tu t'es acharné sur didine comme ça.
    Moui enfin il ne faut pas exagérer. Je n'ai pas fait preuve d'une grande patience en effet mais j'ai quand même proposé à la fin de répondre à ses questions si elle en avait alors un peu de retenue dans tes propos serait également le bienvenu.

    Pour conclure, je suis désolé si Didine a reconnu une quelconque agressivité dans mes propos. Ce n'étais pas le cas ,seulement c'est un sujet qui me tient à coeur et je suis prêt à en discutter avec elle ou d'autre.

    Vinc
    Dernière modification par Vinc ; 13/05/2007 à 12h44.
    Primum non nocere.
     

  10. invite431

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Messages
    0

    Re : cancer et héréditaire

    C'est quoi la mécanistique ???

    "Et si l'on dit que la génétique n'explique pas tout c'est tout simplement parce qu'il y aune part d'épigénétique qui n'est pas de la génétique mandelienne classique mais qui, à mon sens, reste de la génétique aux yeux du grand public."

    J'aimerais franchement avoir l'explication de cette phrase.
    Dernière modification par invite431 ; 13/05/2007 à 12h48.
     

  11. Vinc

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    AP-HP
    Messages
    3 099

    Re : cancer et héréditaire

    Bonjour!
    Citation Envoyé par baguette Voir le message
    C'est quoi la mécanistique ???
    La mécanistique est le fonctionnement moléculaire d'un cellule. Comment intéragissent les protéines entre elles, comment sont structurés les complexes réseaux de signalisation, comment réagit la cellule face à tel ou tel signal, etc.... C'est l'étude du fonctionnement intime d'une cellule.


    Citation Envoyé par baguette Voir le message
    Et si l'on dit que la génétique n'explique pas tout c'est tout simplement parce qu'il y aune part d'épigénétique qui n'est pas de la génétique mandelienne classique mais qui, à mon sens, reste de la génétique aux yeux du grand public."
    J'aimerais franchement avoir l'explication de cette phrase.
    La génétique mandelienne ets la génétique classique des croisements, celle que tout le monde connait. Les modifications génétiques sont l'ensemble des modifications qui CHANGENT LA SEQUENCE DE L'ADN. Les modifications épigénétiques peuvent aboutir aux même résultats que les modificatiosn génétiques strictes mais sans changer la séquence d'ADN : les modifs épigénétiques permettent de moduler l'expression des gènes en jouant sur l'environnement chromatinien, càd sans changer la séquence de l'ADN mais simplement en régulant l'accecibilité du gène aux protéines qui permettent l'expresion de ce gène (en gros).

    J'espère avoir été clair. N'hésitez pas sinon.

    Vinc
    Primum non nocere.
     

  12. TheBudyMan

    Date d'inscription
    février 2005
    Messages
    37

    Re : cancer et héréditaire

    Très intéressant tout cela ... perso, je comprends tout à fait la réaction de Vinc, même si il a été un peu sec, faut bien l'avouer ... ... Mais bon, je ne poste pas pour ça.

    Tout d'abord, je voudrais dire qu'il faut noter un élément récurent et, qui sort de nouveau du lot dans le cas qui nous intéresse, c'est le fait que systématiquement, les gens regroupent sous le terme de cancer tout et n'importe quoi.

    Prenons l'exemple du cancer du sein ou du poumon ... il y a des tas de cancers du sein et des tas de cancers du poumon ... différences, aggressivité et pronostic dépendent, plus précisément, du type de cellule à partir duquel le cancer va se développer ... et dans un sein, un poumon, un cerveau,etc ..., on retrouve évidemment différents types de cellules.
    Partant de ce principe, on comprends aisément que généraliser le terme de cancer est à coup sur une grossière erreur ... tout comme généraliser l'étiquette hériditaire est impossible ... certains le sont sûrement plus que d'autres mais franchement, y'a beaucoup trop de variables.
    Par contre, le bagage hériditaire associé aux facteurs environementaux ("acquis") sont vraiment les 2 points qui me semblent primordiaux dans l'approche de ces maladies.


    Je suis infirmier en salle d'op et cette discussion m'a fait penser à une jeune patiente, qu'on a opéré il y a quelques temps, et qui n'avait pas 20 ans.
    Je ne me souviens pas spécialement des détails mais ce que je sais, c'est qu'on lui a fait une ovariectiome billatérale, et ce, sur des ovaires sains. Pourquoi ? Parcequ'elle présentait une balance risques/bénéfices favorable à l'opération du fait qu'il y avait un fort taux de mortalité dans sa famille des suites d'un certain type de cancer ovarien (mère, grand-mère décédées très jeunes de la même chose ... et je crois aussi qu'il était question de métastases précoces aux seins, dans les 2 autres cas), et que les statistiques par rapport à ce type de cancer précis étaient vraiment défavorables à très court terme.
    Vous vous imaginez évidemment ce qu'implique une telle décision chez une jeune femme de 20 ans ... et pour le médecin ... faut quand même croire qu'il y a des statistiques solides derrières tout ça ... et je vois mal comment incriminer les facteurs environementaux plus que l'hérédité dans ce cas précis.

    Tout ça pour dire que certains types de cancers ne sont pas ou très peu hériditaires, d'autres le sont partiellement (hérédité + facteurs extérieurs mutagènes), et certains le sont peut être très fortement (comme dans ce fameux cas de cancer ovarien).

    Mais ce n'est que l'avis d'un non-pro du secteur

    Une dernière chose. Vinc, je suis assez surpris de ton commentaire sur le magazine "science et vie" ... penses-tu réellement qu'ils ne sont pas toujours très objectifs dans leurs articles ?
    Je me pose la question car c'est un magazine que j'achète avec plaisir de temps en temps et, il m'a toujours donné une impression de sérieux.
    Je ne dis pas que tu as tort mais je voudrais juste savoir ce qui te fait penser ça ... juste pour info quoi, merci
     

  13. Vinc

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    AP-HP
    Messages
    3 099

    Re : cancer et héréditaire

    Bonjour!
    Citation Envoyé par TheBudyMan Voir le message
    Une dernière chose. Vinc, je suis assez surpris de ton commentaire sur le magazine "science et vie" ... penses-tu réellement qu'ils ne sont pas toujours très objectifs dans leurs articles ?
    Je me pose la question car c'est un magazine que j'achète avec plaisir de temps en temps et, il m'a toujours donné une impression de sérieux.
    Je ne dis pas que tu as tort mais je voudrais juste savoir ce qui te fait penser ça ... juste pour info quoi, merci
    Non en fait c'est un bon magazine de vulgarisation, quoi qu'il ait facilement tendance au sensasionalisme, mais malheursement , et tu le sais toi même , la réalité est bien plus complexe que ce qui est décrit dans ce type de magazine. Le danger est que l'imprécision se transforme en erreur car la limite est parfois mince. Donc il faut prendre du recul par rapport à ce qui ets dit dans ce magazine mais c'est valable pour l'ensemble de la presse de vulgarisation scientifique et pas seulement pour Science et Vie!

    A+
    Vinc

    P.S: merci pour ton soutient!
    Primum non nocere.
     

  14. LXR

    Date d'inscription
    avril 2007
    Localisation
    Genève (CH)
    Messages
    3 926

    Re : cancer et héréditaire

    Bonjour,

    Pour répondre à Kinette. Dans les cancers, il me semble que les statistiques ne doivent pas être négligées mais qu'elles sont loin d'être la méthode de choix. Je parle des statistiques du genre tel métier = tel risque de cancer ou tel aliment = tel autre types de cancer. Chaque cas est un cas presque unique, je parle surtout au niveau de la thérapie anti-cancéreuse, et donc du ciblage du cancer. En effet, les multiples mutations (qui sont un facteur important dans la cancérogénèse) sont faites de façon aléatoires, malgré que certaines soient favorisées évidemment. Donc on se retrouve avec un jeu de gènes mutés impliquées dans l'oncogénèse : les oncogènes et les suppresseurs de tumeurs (sans compter les autres qui ne jouent pas directement un rôle majeur mais qui modifient tout de même le contexte moléculaire). Donc on peut considérer que chaque jeu est unique étant donné le nombre de probabilité augmenté de façon exponentielle avec le nombre de gènes mutés. Et là les statistiques généralistes n'ont plus leur place.

    Parfois, pour un type de cancer (je pense aux cancers de la sphère uro-génitale) on donne un médicament qui se lie à l'ADN, et forme un obstacle à la DNA polymérase qui ne peut plus répliquer l'ADN et bloque les cellules en phase S. Dans certains cas, il y a une surexpression d'une polymérase mutagène, qui va prendre le relai après excision de l'agent thérapeutique, et là au contraire on aggrave au lieu de soigner. Donc il ne faut pas utiliser ce type de médicament, pour ce cas là.

    C'est pour cela que dans quelques années, et peut-être décennies plutôt, on en sera à la pharmacogénomique, c'est à dire qu'on dressera le profil génétique de l'individu pour pouvoir soigner son cancer de façon adapté. Car le polymorphisme génétique joue un rôle important. Ainsi, on pourra administrer au patient un cocktail thérapeutique comprenant les médicaments adaptés. Car un seul médicament suffit difficilement pour le traitement d'un cancer. Tout cela est la preuve que le cancer ne peut pas être abordé de façon générale, surtout en terme de thérapie.

    Greg
    Dernière modification par LXR ; 13/05/2007 à 14h41.
     

  15. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : cancer et héréditaire

    Bonjour
    LXR: je parlais de statistiques simplement dans le sens que lorsqu'on étudie le rôle d'un gène donné ou d'un facteur donné dans l'apparition d'un cancer, ce sont bien les statistiques qu'on utilise, et qu'on exprime généralement l'influence d'un facteur en terme de variance expliquée.
    C'est la seule "méthode de choix" qu'on ait pour déterminer qu'est-ce qui est impliqué (si on ne veut pas faire d'expérience directement sur l'homme... et même là on a besoin de statistiques).
    Mais il faut toujours se garder d'interpréter un résultat en dehors du contexte: beaucoup d'études se focalisent sur un facteur, et vont donc tenter de minimiser la variance des autres facteurs. Si on souhaite montrer l'effet d'un facteur donné, on essaie souvent de prendre des personnes ayant les caractéristiques les plus proches possibles, en dehors de ce facteur, pour avoir un pouvoir de discrimination maximal. Du coup, on peut rapidement en conclure, si le résultat est flagrant, du genre 80% de la variance expliquée par le facteur, que seul ce facteur compte, alors que c'est parce qu'on a manipulé les autres facteurs.

    Je ne parlais pas des thérapeutiques (et encore: c'est bien parce qu'on saura que tel génotype ou telle mutation a une probabilité particulière de donner tel ou tel résultat qu'on appliquera un traitement donné).

    En effet, les multiples mutations (qui sont un facteur important dans la cancérogénèse) sont faites de façon aléatoires, malgré que certaines soient favorisées évidemment. Donc on se retrouve avec un jeu de gènes mutés impliquées dans l'oncogénèse : les oncogènes et les suppresseurs de tumeurs (sans compter les autres qui ne jouent pas directement un rôle majeur mais qui modifient tout de même le contexte moléculaire). Donc on peut considérer que chaque jeu est unique étant donné le nombre de probabilité augmenté de façon exponentielle avec le nombre de gènes mutés. Et là les statistiques généralistes n'ont plus leur place.
    Je ne vois pas en quoi expliquer que chaque cas est unique invalide l'importance des probabilités. Si l'unicité de chaque cas de cancer était si importante, on n'aurait jamais pu faire des études sur les cancers... pour moi ça revient à dire que chaque personne étant unique, on ne peut pas faire d'études de psychologie.
    Tu penses donc qu'on ne peut pas discuter de l'influence de l'hérédité et celle de l'environnement sur un phénotype/les cancers?
    Sinon, qu'appelles-tu "statistiques généralistes"?

    C'est pour cela que dans quelques années, et peut-être décennies plutôt, on en sera à la pharmacogénomique, c'est à dire qu'on dressera le profil génétique de l'individu pour pouvoir soigner son cancer de façon adapté. Car le polymorphisme génétique joue un rôle important. Ainsi, on pourra administrer au patient un cocktail thérapeutique comprenant les médicaments adaptés. Car un seul médicament suffit difficilement pour le traitement d'un cancer. Tout cela est la preuve que le cancer ne peut pas être abordé de façon générale, surtout en terme de thérapie.
    Je trouve intéressants les progrès en termes de génotypage des cancers, et en terme de thérapie (par contre je me demande qui en profitera, et combien de gens mourront pendant ce temps de trucs qui se soignent avec des médicaments classiques).
    Enfin, je ne vois toujours pas la contradiction entre statistiques et thérapie.

    J'avoue même ressentir un certain malaise car le discours me semble proche de celui des homéopathes qui argumentent toujours sur l'impossibilité de soigner un individu avec des médicaments issus de recherche sur un groupe de personnes, car les individus son uniques...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. [génétique] hérédité ?
    Par MR D dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/06/2006, 23h20
  2. Rupture d'anévrisme hérédité???
    Par catherine1 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/12/2005, 01h26
  3. hérédité cytoplasmique
    Par louarn dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/12/2005, 07h25
  4. Hérédité culturelle
    Par Sephi dans le forum Biologie
    Réponses: 41
    Dernier message: 15/02/2005, 14h20