Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

Commerce spatial



  1. #1
    Nadolarin

    Commerce spatial

    Bonjour,

    Je me demandais si le transport de matière entre 2 point de l'Espace est "rentable". Se libérer de la gravité terrestre est très coûteux. Mais faire le chemin inverse beaucoup moins.

    Prenons l'exemple des astéroides. Est-ce qu'on pourrais les ammener jusqu'à l'orbite terrestre en modifiant leur orbite et leur vitesse sans que ça coûte trop cher? Est-ce qu'on peux même envisager de "descendre" les minéraux et métaux sur Terre après les avoir exploiter?

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Europa73

    Re : Commerce spatial

    Citation Envoyé par Nadolarin Voir le message
    Bonjour,

    Je me demandais si le transport de matière entre 2 point de l'Espace est "rentable". Se libérer de la gravité terrestre est très coûteux. Mais faire le chemin inverse beaucoup moins.

    Prenons l'exemple des astéroides. Est-ce qu'on pourrais les ammener jusqu'à l'orbite terrestre en modifiant leur orbite et leur vitesse sans que ça coûte trop cher? Est-ce qu'on peux même envisager de "descendre" les minéraux et métaux sur Terre après les avoir exploiter?

    Merci
    Bonjour Nadolarin

    La première phrase soulignée est dénuée de sens à mon avis car trop vague.
    La deuxième est un non-sens car pour faire venir quelque chose, il faut aller le chercher et donc quitter la gravité Terrestre.
    Quand à la troisième, on est en pleine S.F, saits tu qu'un astéroïde se déplace à plusieurs km/sec ?

    Reposes la question dans 150 ans si on est encore là

    Cordialement,
    Europa.

    Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort [Gandi, Lettres à l'Ashram]

  4. #3
    Nadolarin

    Re : Commerce spatial

    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Reposes la question dans 150 ans si on est encore là
    Ah c'est un peu loin 150ans. Je crois comme toi qu'on peux pas faire ce genre de truc avant longtemps mais je fait de la prospective.

    Pour mes questions elle ne sont pas dénué de sens. Je demandes si on peut déplacer un astéroide d'une orbite à une autre sans un coût énergétique exorbitant. Je connais pas la réponse c'est pourquoi je m'informe.

    Par exemple si un astéroide dans la ceinture va ~ la même vitesse que la Terre on peux p-e le décrocher de son orbite et l'ammener à notre hauteur pour l'exploiter.
    Je tiens pas compte dans la "rentabilité" du transport d'équipement depuis le sol terrestre mais une fois que tout le matériel est dans l'espace.

    Si quelqu'un à des infos ou veux en discuter merci.

  5. #4
    Tawahi-Kiwi

    Re : Commerce spatial

    Citation Envoyé par Nadolarin Voir le message
    Je demandes si on peut déplacer un astéroide d'une orbite à une autre sans un coût énergétique exorbitant.
    Tu peux toujours l'emballer dans du papier alu ou le peindre en blanc d'un coté, ça coute pas trop cher; après quelques centaines d'années, en gérant bien la chose, il arrivera dans le voisinage de la Terre.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  6. #5
    Nadolarin

    Re : Commerce spatial

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Tu peux toujours l'emballer dans du papier alu ou le peindre en blanc d'un coté, ça coute pas trop cher; après quelques centaines d'années, en gérant bien la chose, il arrivera dans le voisinage de la Terre.

    T-K
    C'est un départ. Non sérieusement la documentation n'est pas abondante sur l'exploitation des astéroides. C'était juste par curiosité. J'attendrai de savoir comment le calculer moi-même d'abord

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Ruligs

    Re : Commerce spatial

    Citation Envoyé par Nadolarin Voir le message
    Non sérieusement la documentation n'est pas abondante sur l'exploitation des astéroides.
    Bonjour,

    J'ai trouvé les deux articles suivants en anglais.

    Je ne sais pas ce que cela vaut, mais ça a l'air assez sérieux.

    http://www.spacefuture.com/archive/t...steriods.shtml

    http://www.spacefuture.com/archive/m...esources.shtml

  9. Publicité
  10. #7
    Geb

    Re : Commerce spatial

    Bonjour,

    Selon moi, il serait plus facile d'importer une industrie minière complète sur la Lune plutôt que de commencer à ramener un astéroïde dans le champ gravitationnel terrestre pour une éventuelle exploitation en orbite. Mais ce n'est que mon humble avis.

    Si ton rêve est l'exploitation industrielle des astéroïdes rien n'est perdu...
    Bien sûr on est dans le délir total question technologies nécessaires mais je vais essayer de te suivre.

    Bon je t’explique comment je vois la chose. D’abord il nous faut un observatoire sur la Lune. Les industriels profiteront ainsi de la faible gravité pour construire les gigantesques télescopes nécessaire pour détecter les astéroïdes les plus proches (assez petits pour être remorquables).

    Le repérage n’est pas facile car si le nombre d’astéroïdes augmente à mesure que la taille diminue, la luminosité, et donc la chance de les apercevoir, diminue avec la taille.

    Imaginons que l’on puisse remorquer jusqu’à un millier de tonnes. Ceci correspond à un astéroïde sphérique d'environ 8,6 mètres de diamètre. En l’absence d’hypertélescopes infrarouges sur la face cachée de la Lune, il est absolument indétectable aux distances de plusieurs dizaines ou centaines de millions de kilomètres où il nous faudrait le repérer. Ou bien, on pourrait éventuellement détacher par explosion les morceaux d’un astéroïde plus gros… C’est selon.

    Ensuite, après avoir pris connaissance par analyse spectrométrique de la composition de la cible (fer, nickel, métaux précieux…), il nous faut la rejoindre avec notre remorqueur. Pour ce faire il faut d’abord quitter l’attraction lunaire (une vitesse de 8 550 km/h est requise).

    Par la suite, au prix d’astucieux rebonds gravitationnels on peut à l’aide d’une faible quantité d’énergie atteindre les plus proches de ces petits astéroïdes se trouvant sur des orbites beaucoup plus proches de la Terre que ceux situés entre Mars et Jupiter. Il faut dépenser moins d'énergie pour les atteindre, mais le temps de vol nécessaire est de plusieurs années (avec par exemple un propulseur ionique puissant).

    Des corps de quelques millions de tonnes n’ont pas d’attraction gravitationnelle propre. On peut donc s’en approcher jusqu’à prendre contact, ou bien s’en séparer, en faisant les mêmes manœuvres de rendez-vous que pour des vaisseaux spatiaux en orbite.

    Les manœuvres qui suivront que l’on pourrait appeler l’abatage devront être effectuées par des robots commandés par les spationautes restés dans le vaisseau à l’abri des radiations.

    Avec des remorqueurs ioniques on pourrait facilement imaginer une capacité l’ordre du millier de tonnes à chaque voyage. L’ennui c’est que dans tous les cas, le voyage durera plusieurs années…

    Pour envoyer les blocs de métaux sur Terre. Je pense si tu cherches l'économie à les faire s'y écraser sur des zones spécifiques. L'atmosphère amortira la chute. Moyennant un bouclier thermique, l'impact ne devrait pas être trop violent pour des poutres ou autres objets inanimés.

    Autrement dit, gageons que le prix du platine extraterrestre vaudra des milliards de fois son prix terrestre actuel ou l’entreprise est perdue

    Voilà, j'ai du mal à me rendre compte de ce que je viens d'écrire. J'éspère avoir répondu au moins partiellement à tes attentes. Si tu as des questions sur la méthode, n’hésites surtout pas.

    Je pense que mes compères amusés pourront trouver plein d'erreurs à ce texte et par la même, te satisfaire.

    A+

  11. #8
    transhuman

    Re : Commerce spatial

    On peut aussi imaginer exploiter sur place l'astéroide et on ne ramène vers la Terre que du minerai .

    Exploiter les astéroides c'est l'idée de Hawking pour palier à long terme l'épuisement des ressources terrestres.

    Seulement qu'y a t il comme ressources dans un astéroide ? Combien de cuivre, d'or, de fer etc y a t il de disponibles ?

    C'est le principal point de blocage des scénarios de long terme de colonisation spatiale dans le système solaire. En théorie on pourrait aller d'astéroides en astéroides jusqu'à plus de la moitié du chemin vers la plus proche étoile. Mais que sait on réellement de la composition des différents astéroides ?

  12. #9
    Tawahi-Kiwi

    Re : Commerce spatial

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Je pense que mes compères amusés pourront trouver plein d'erreurs à ce texte et par la même, te satisfaire.
    Salut et Bonne Année !

    Je n'ai pas grand chose à rajouter à ton scénario, avec notre 'technologie actuelle' (et surtout beaucoup de pognon à dépenser!!), on peut en effet voir les choses ainsi.

    Pour la limite à un millier de tonnes, je pense que l'on pourrait rajouter au moins un ordre de grandeur. Faut-il rappeler que Saturn V au décollage pesait 3000 tonnes et dans ce cas-ci on ne sera pas sur la Terre, ce qui pourrait permettre de déplacer des charges relativement importantes.

    Celà dit, je crois en l'exploitation minière des astéroïdes mais pas dans un avenir proche. Je pense qu'il nous faudra déjà une bonne maitrise de la vie dans l'espace et une telle exploitation ne pourra se faire que quand l'humanité aura conquis une partie du système solaire, sur planètes et satellites mais aussi en stations spatiales. Les astéroïdes pourront être utilisé à cette fin. Mais pour pallier un futur manque de ressources minérales sur la Terre, je n'y crois pas. Le recyclage restera bien moins cher.


    Citation Envoyé par transhuman
    Seulement qu'y a t il comme ressources dans un astéroide ? Combien de cuivre, d'or, de fer etc y a t il de disponibles ?

    Mais que sait on réellement de la composition des différents astéroides ?
    Ce qu'on sait des compositions d'astéroïdes vient principalement de l'étude des météorites, et des études sur les astéroïdes eux-mêmes. Il existe une classification des astéroïdes qui permet de se faire une idée.

    Au final, on constate que certaines (beaucoup) de classes d'astéroïdes seraient très intéressants à exploiter avec 98% de Fe+Ni (élémentaire) et le reste de chrome, cobalt, PGE. Et il ne s'agit que des sidérites. Si on cherche d'autres éléments, on les trouvera dans d'autres types de météorites, moins différenciées. Les seuls élements à être un peu moins présents sont les éléments légers H,He,Li,Be et B. Du moins dans les astéroïdes proches.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  13. #10
    Nadolarin

    Re : Commerce spatial

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Si ton rêve est l'exploitation industrielle des astéroïdes rien n'est perdu...
    Bien sûr on est dans le délir total question technologies nécessaires mais je vais essayer de te suivre.
    Salut,

    Sans dire que c'est mon rêve(je préfère un rêve que je peux réaliser) j'espère que ce sera possible un jour. Tu parles d'exploiter la Lune, d'autres de la planète Mars. C'est clair qu'on est en plein SF mais pas dans le fantastique non plus.

    Je vais lire les liens fournis par Ruligs ils ont l'air intéressants. Pour ton post tu as touché plusieurs bon points.

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    gigantesques télescopes nécessaire pour détecter les astéroïdes les plus proches...
    Le repérage n’est pas facile car...
    En l’absence d’hypertélescopes infrarouges sur la face cachée de la Lune, il est absolument indétectable aux distances de plusieurs dizaines ou centaines de millions de kilomètres où il nous faudrait le repérer.
    C'est vraiment aussi difficile? On à déjà détecter plusieurs astéroides "exploitable". Ils sont quand même beaucoup plus gros que ceux qu'on peux remorquer. C'est vrai qu'à 8-10 mètre de diamètre c'est pas évident.

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    on peut à l’aide d’une faible quantité d’énergie atteindre les plus proches de ces petits astéroïdes se trouvant sur des orbites beaucoup plus proches de la Terre que ceux situés entre Mars et Jupiter. Il faut dépenser moins d'énergie pour les atteindre, mais le temps de vol nécessaire est de plusieurs années

    Avec des remorqueurs ioniques on pourrait facilement imaginer une capacité l’ordre du millier de tonnes à chaque voyage. L’ennui c’est que dans tous les cas, le voyage durera plusieurs années…
    faible quantité d’énergie... C'est ce que je voulais le plus savoir. Si le remorquage peux-être disons "économique". Parce que si chaque gramme coûte 100 000$ à transporter on oublie ça.

    Le voyage de plusieurs année ne devrait pas être un problème sauf si le remorqueur est piloter par un humain. Alors là c'est toute l'infrastructure pour le supporter lui et son équipage et les coûts monte en flèche. C'est un autre exemple de technologie délirante mais il faudra peut-être envoyer ces remorqueurs en mode automatique?

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Les manœuvres qui suivront que l’on pourrait appeler l’abatage devront être effectuées par des robots commandés par les spationautes restés dans le vaisseau à l’abri des radiations.
    Ok si tu penses que ces robots seront piloté par des homme alors tu dois pas être d'accord avec l'idée des remorqueurs automatique? Quoiqu'il en soi l'exploitation, dans l'espace comme sur Terre, doit être le plus automatisé possible. On parle de l'exploitation des astéroides dans une centaine d'année minimum. Je crois que l'on aura des IA suffisament évolués rendu là.

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Pour envoyer les blocs de métaux sur Terre. Je pense si tu cherches l'économie à les faire s'y écraser sur des zones spécifiques.
    Pour ce qui est de l'importation de produits spatiaux j'ai tendance à penser que ce qui est dans l'Espace devrait y rester(économiquement). Mais bon on sait jamais...

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Autrement dit, gageons que le prix du platine extraterrestre vaudra des milliards de fois son prix terrestre actuel ou l’entreprise est perdue
    L'idée c'est de savoir si l'exploitation des astéroides est possible. Le platine ne vaudra jamais si cher alors j'espère que c'est une image .

    Merci de ta réponse à mon message.

    Tu sais l'exploitation de la Lune c'est bien. Mais ce qui m'attire vers la solution astéroides c'est la concentration des ressources et plus important encore la disponibilité de l'énergie solaire. Sur Mars ou à la hauteur de la ceinture d'astéroide le soleil est beaucoup plus faible. Tant qu'à faire SF pourquoi pas se rapprocher encore plus du soleil et ainsi doubler la production d'énergie .

    Bonne année

  14. #11
    Geb

    Re : Commerce spatial

    Salut !

    Je te parle de la Lune parce que ce serait logiquement la première étape pour l’exploitation spatiale. Il est vrai que les conditions d’exploitation sont horribles en comparaison d’une industrie martienne par exemple. Néanmoins, la Lune à deux avantages : sa proximité de la Terre et sa faible gravité. Deux caractéristiques très profitables en termes de rentabilité en vue d’un commerce. Les colons martiens devraient vivre en autarcie avec leurs ressources minérales comme nous le faisons si bien sur Terre depuis des temps immémoriaux.

    Mais la Lune recèle en outre de formidables ressources. Les roches basaltiques lunaires sont surtout riches en aluminium et en silicium. Mais je pense plutôt à l’ilménite. De formule FeTiO3, ce minérale est abondant sur la Lune. J’ai fait un rapide petit calcul… En exploitant la couche intéressante (jusqu’à dix mètres de profondeur en moyenne sur toute la surface), on pourrait produire annuellement 800 millions de tonnes de titane pendant plusieurs millénaires rien qu’avec les réserves lunaires. Sans commune mesure avec nos pauvres réserves terrestres de titane ! De quoi y installer une sacrée industrie astronautique.

    Tout y est, sauf bien sûr les éléments légers (H2 He, Li…). Evidemment, l’exploitation minière n’irait pas de pair avec des télescopes. La poussière (résultant d’impacts météoritiques) est tellement fine, qu’elle resterait en suspension dans l’air.

    Au moyen de fours solaires comme celui d’Odeillo, on pourrait facilement produire le titane sur place. Pour l’envoyer sur Terre on peut alors l’accélérer avec un rail à sustentation magnétique jusqu’à la vitesse de libération (2375 m/s). Ce qui n’est pas très difficile étant donné l’absence d’air et la gravité 6 fois inférieure à celle de notre planète. L’énergie électrique nécessaire serait fournie par des panneaux solaires.

    En effet j’utilise des technologies très actuelles. Mais j’ai un peu de mal à imaginer le futur à un siècle et demi. De plus si tu veux y faire entrer des critères d’économie… Il faut imaginer tout un pan de la société de l’époque : besoins en matières premières, population, production d’énergie, technologies spatiales, robotique et j’en passe.

    Nul besoin alors d’aller exploiter des astéroïdes pour en tirer le fer ou le nickel. Sans compter les millions de tonnes de métaux précieux qui serviraient je ne sais pas très bien à quoi. De plus, si on en ramenait une telle quantité, la chute des prix devrait quelque peu amoindrir la rentabilité d’une telle démarche.

  15. #12
    Geb

    Re : Commerce spatial

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    La poussière (résultant d’impacts météoritiques) est tellement fine, qu’elle resterait en suspension dans l’air.
    Une grosse faute. L'habitude sans doute

  16. Publicité
  17. #13
    Nadolarin

    Re : Commerce spatial

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Une grosse faute. L'habitude sans doute
    lol, J'en profite pour te demander : Penses-tu qu'on peux exploiter le froid de l'espace? Par exemple pour des supraconducteurs dans les ordinateurs ou dans d'autres machines. Je sais qu'il fait très froid là-haut mais l'échange de calorie doit être difficile sans air.

    P.S. génial ton projet pour la Lune. C'est surement la première étape. Y as t'il des endroits sur la Lune qui sont exposé au soleil 24h/24? Je crois que j'ai déjà entendu ça quelques part...

    Salut

  18. #14
    Alfabidou

    Re : Commerce spatial

    salut

    la description de geb me parait tres réaliste avec nos technologie actuelle. cependant on l'as tous compris l'exploitation miniere spatiale n'est pas pour demain ni même apres demain, donc lorsque l'idée d'exploitation passera au stade de projet réaliste, les technologies disponible et les conditions économiques aurront bien changer donc on peut se reposer la question à ce moment la.

    il faut continué à reflechir aux solutions possible, ca ferat moins a faire plus tard.

    a plus
    alfa

  19. #15
    Tawahi-Kiwi

    Re : Commerce spatial

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Sans commune mesure avec nos pauvres réserves terrestres de titane !
    Le titane est encore un des métaux les moins problématiques. Toutes sources confondues (ilménite, hemo-ilménite, leucoxène, rutile et anatase), on en a encore pour quelques centaines d'années sans trop de problèmes (monte au Sart-Tilman, B20, département de pétro et demande leur ce qu'ils en pensent !!! ) et les sables titanifères sont vraiment d'une exploitation très facile !. coté cout d'exploitation, ta technique est ingénieuse mais je doute qu'on tombe en dessous du prix terrestre, même dans 1000 ans !

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Mais la Lune recèle en outre de formidables ressources.
    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Tout y est, sauf bien sûr les éléments légers (H2 He, Li…).
    Je pense que certains imaginent d'exploiter le 3He dans les plagioclases des anorthosites lunaires. Il y avait une discussion la dessus sur le forum mais je ne la retrouve plus.

    Il y a également les terres rares des norites KREEP qui peuvent avoir un interêt dans les technologies de pointes mais je ne me suis jamais posé la question de la faisabilité d'un tel projet.


    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  20. #16
    Tawahi-Kiwi

    Re : Commerce spatial

    Citation Envoyé par Nadolarin Voir le message
    Y as t'il des endroits sur la Lune qui sont exposé au soleil 24h/24? Je crois que j'ai déjà entendu ça quelques part...
    Il y en existe un particulièrement intéressant près du pole Nord, quelques kilomètres au nord du cratère Peary. L'ensolleillement y est constant ainsi que la température, de -50°C à la place des variations de 100 à -180°C habituels.

    Je viens de tomber sur un site (francophone) intéressant concernant des exploitations diverses de la Lune :

    http://cosmobranche.free.fr/SpaceNews_Lune.htm

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  21. #17
    Argyre

    Re : Commerce spatial

    Bonjour,
    Citation Envoyé par transhuman Voir le message
    On peut aussi imaginer exploiter sur place l'astéroide et on ne ramène vers la Terre que du minerai .
    Effectivement, il n'est pas possible pour le moment de déplacer un astéroïde et de l'amener sur orbite terrestre, cela requerrait une énergie colossale, quelles que soient les paramètres orbitaux de celui-ci. Ou alors il faudrait qu'il mesure quelques dizaines de mètres de diamètre, pas plus ... ce qui est ridicule.
    Et donc, tu as raison et c'est bien ce qui est proposé par les rares personnes qui se sont intéressés au problème (souvenir de mes lectures d'actes de conférences ou de livres spécialisés) : il faut exploiter sur place l'astéroïde et ramener le minerai sur Terre petit à petit.
    Toutefois, comme d'autres ont pu le signaler sur ce fil, ce n'est pas chose facile, ni même rentable pour le moment, donc il ne faut pas s'attendre à une exploitation des astéroïdes avant pas mal de temps. Qui plus est, le traité sur l'espace garantit une non appropriation des ressources extraterrestres que ce soit sur la Lune, les astéroïdes ou ailleurs. Et donc, il faudrait abolir ce traité pour autoriser l'exploitation des astéroïdes, ce qui n'est pas sans poser quelques problèmes d'éthique.

    Cordialement,
    Argyre

  22. #18
    Nadolarin

    Re : Commerce spatial

    J'ai bien lu les sites proposés par Ruligs. Selon l'auteur la première exploitation devrais être l'eau pour la fabrication de combustible. Il s'attend à ce que cette exploitation soi rentable à 200$ le kilo pour la mise en orbite depuis la Terre. On est loin de là pour le moment et de plus il faut un marché. L'industrie spatial se développe, notamment le tourisme, alors qui sait un jour.

    L'auteur note aussi le problème politique dû aux traités internationnaux sur l'Espace. Mais est-ce vraiment un problème une fois que le besoin sera là? J'imagine que oui si on es dans un pays de l'Axe du mal mais non si on est une grosse compagnie américaine .

    L'exploitation des astéroides semblent vraiment rentable mais dans un futur de plusieurs décennies. Alors je continu de rêver en attendant. Personne ne s'attend à ce que ça se passe l'année prochiane. Cependant l'exploitation des astéroides est la clé pour la colonisation de l'Espace. Beaucoup d'astéroide demandent moins d'énergie(delta-v) aller-retour que la Lune et leurs concentration en minerai est impressionnante.

  23. Publicité
  24. #19
    SK69202

    Re : Commerce spatial

    Bonsoir,

    Une fois que l'on aura mis en évidence que les comètes et/ou astéroides possédent assez d'hydrocarbure pour remplacer le Pétrole, le problème du "commerce spatial" ne sera plus si mais quand...

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  25. #20
    Yaourt à la viande

    Re : Commerce spatial

    salut à tous, j'ai survolé les posts ma foi assez intéressants

    personnellement, et ce dans une logique industrielle, je pense qu'il serait plus intéressant au niveau coût de transformer les matières premières extraites directement sur place et d'expédier le produit manufacturé sur le marché terrien (bon c 'est vrai ça fait un peu SF...). Bref de "spatialiser" l'industrie en elle même, sans compter que l'on ne connaît pas grand chose aux matériau que l'on peut produire dans un environnement à g faible..;

  26. #21
    Matsya

    Re : Commerce spatial

    Hello Nado !

    Moi j'ai une question : une fois que tu auras amené les astéroïdes en orbite terrestres, comment comptes-tu te débrouiller pour faire en sorte que les matières premières prélevées arrivent sur Terre sans blesser personne ni abîmer ta précieuse cargaison ?

    C'est une vraie question, je suis à l'écoute de toutes les réponses

    Bises, et à la prochaine

    [note de la modération : pub supprimée]
    Dernière modification par deep_turtle ; 21/05/2007 à 14h03.
    "Le premier homme sur Mars sera une blonde !" - Matsya - Mars | Semi | Direct

  27. #22
    Europa73

    Re : Commerce spatial

    Bonjour.

    Suite à mon fouinage, voici un lien en Anglais (sorry pas trouvé en Français) assez généraliste sur le sujet :
    http://www.permanent.com/

    Un lien plus précis et peut être plus réaliste :
    http://www.space.com/adastra/060209_adastra_mining.html

    Et pour finir une bonne base :
    http://en.wikipedia.org/wiki/Asteroid_mining

    Suite à cette lecture, vous verrez que des projets sont en cours et que la réalité dépassera la fiction encore une fois, cependant "Patience dans l'azur"

    Cordialement,
    Europa

    "Notre intelligence tient dans l'ordre des choses intelligibles le même rang que notre corps dans l'étendue de la nature"Blaise Pascal

Discussions similaires

  1. Ecole de commerce
    Par Boubinou dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/08/2006, 14h45
  2. commerce equitable
    Par kristelv dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/06/2006, 07h03
  3. e commerce
    Par maindrums dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/02/2005, 16h02