Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

échange de bon procédés



  1. #1
    acropole

    échange de bon procédés

    Bonjour,

    J'ai une idée trés science-fiction à propos de laquelle j'aimerais bien avoir l'avis éclairé des grands scientifiques qui parcourent ce forum

    On sais que Venus possède une atmosphère trop dense, riche en CO2, avec un puissant effet de serre. On sait aussi que sur Mars c'est le contraire.

    J'imaginai donc la possibilité de créer un système de pompe aspirant l'atmosphère de Venus et l'envoyant à travers l'espace vers mars.

    Schématiquement l'idée est trés simple et ne parait pas infaisable. Mais techniquement, combien faudrait-il pomper dans l'atmosphère de venus pour diminuer suffisemment son effet de serre et augementer suffisemment celui de mars ?
    Quels sont les moyens technologiques actuels ou prévus dans un avenir proche qui pourraient servir ?
    Combien de temps cela prendrait (certainement plus que d'en discuter sur ce forum ) ?

    Au final, l'objectif serrait de rendre Mars ET Venus habitable grace à cet échange de bon procédés.

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Steph99

    Re : échange de bon procédés

    Ben, bon courage en tout cas.

    Ne serait-ce que part la distance qui sépare les deux planètes.
    J'ai bien peur qu'a cette échelle, l'homme ne puissent rien faire pour aspirer et transporter le gaz.

    Tu veux écrire un roman ?
    Dans la littérature, rien n'est impossible.
    Occupe toi aussi de la composition de l'atmosphère. Il ne suffit pas d'en avoir une pour que la planète puisse être habitée.

    @+

  4. #3
    acropole

    Re : échange de bon procédés

    Le voyage aller/retour d'un vaisseau entre la terre et mars est d'a peu prés deux ans, il me semble. Pour une particule de gaz entre venus et mars il n'y a pas de raison que ça aille moin vite, bien au contraire. Si la distance est plus grande, la vitesse peut l'être aussi vu la nature du "voyageur".

    Pour la composition de l'atmosphère, ben je sais pas trop, du CO2 serait déjà utile.

  5. #4
    Steph99

    Re : échange de bon procédés

    Le transport serait assuré comment ?
    Avec un vaisseau ?

    Pour la composition, inspire toi de celle de la Terre. Pour l'instant on connait pas mieux.

  6. #5
    acropole

    Re : échange de bon procédés

    Le transport se ferrait par projection du gaz dans le vide stellaire en direction de mars.
    J'ai pensé aux vaisseaux au début mais c'est carrément infaisable.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    acropole

    Re : échange de bon procédés

    trop tard pour l'edit

    La composition de mars et venus sont assez proches. Par contre il faudrait transofrmer la grosse masse de CO2 en azote et oxygène...

  9. Publicité
  10. #7
    Steph99

    Re : échange de bon procédés

    Par projection de gaz ?

    Comment fais-tu ?
    Les deux planetes sont constament en mouvement.

  11. #8
    acropole

    Re : échange de bon procédés

    Le fait quelles soient en mouvement n'empèche pas d'envoyer un objet de l'une à l'autre. Suffit de viser.

  12. #9
    Steph99

    Re : échange de bon procédés

    OK.
    Bonne chance pour ton roman.
    Tiens nous au courant.

  13. #10
    f6bes

    Re : échange de bon procédés

    Bjr à tous,
    Un tuyau raisonnablement long, un petit coup d'aspiration et que je te siphonne
    Vénus vite fait bien fait jusqu'à Mars. !!
    S'agit que ca ramolisse pas en passant à coté du Soleil !
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  14. #11
    acropole

    Re : échange de bon procédés

    Je n'ai pas parlé de tuyau.

    Peux-tu préciser steph99 ? ton explication manque de clarté

  15. #12
    Imaginos

    Re : échange de bon procédés

    Oooh y a bien la téléportation ou un hypertransfert via l'hyperespace ?
    Je vois que ça en tous cas.

    Ha si, tant qu'on y est, on peut générer un petit trou noir sur Venus et un sur Mars, avec un peu de chance on pourra créer un trou de vers dedans ?!
    Contre l'imbécilité, les dieux eux-mêmes sont impuissants (I. Asimov)

  16. Publicité
  17. #13
    acropole

    Re : échange de bon procédés

    ça dérive...

  18. #14
    Europa73

    Re : échange de bon procédés

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr à tous,
    Un tuyau raisonnablement long, un petit coup d'aspiration et que je te siphonne
    Vénus vite fait bien fait jusqu'à Mars. !!
    S'agit que ca ramolisse pas en passant à coté du Soleil !
    A+

    Bonjour tout le monde.

    Ah si seulement on avait un problème de longueur et de ramolissement
    on ferait appel à la petite pillule bleu

    Acropole, je te conseil de jeter un oeil à une animation du système solaire
    sur le lien ci-dessous :
    http://www.planete-astronomie.com/
    et va dans la section "Voir l'animation du Système Solaire en rotation…"
    en haut de page juste en dessous des planètes.

    Une fois fait, tu verras le genre de problèmes que l'on pourrait avoir même avec la tech' de l'an 3000.

    Je te laisse dresser la liste exhaustive du genre de problèmes physique que tu pourrais rencontrer dans un tel projet et ce sans même parler de la construction et de la puissance requise pour faire un transfer d'atmosphères entre ces 2 là.

    A toi de jouer...

    Cordialement,
    Europa

    "When once you have tasted flight, you will forever walk the earth with your eyes turned skyward, for there you have been, and there you will always long to return."

    — This must be the most famous aviation quote that is not a verifiable quote. It is attributed everywhere (including some Smithsonian publications) to Leonardo da Vinci, but I've never found definitive source information.

  19. #15
    Imaginos

    Re : échange de bon procédés

    Ca dérive, ça dérive.... en même temps difficile de ne pas dériver sur une question comme celle-là, d'autant que quand tu parles de projeter le gaz à travers l'espace, je me demande (et là, je dis : "suis-je le seul?") si toi-même tu es sérieux
    Contre l'imbécilité, les dieux eux-mêmes sont impuissants (I. Asimov)

  20. #16
    acropole

    Re : échange de bon procédés

    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Je te laisse dresser la liste exhaustive du genre de problèmes physique que tu pourrais rencontrer dans un tel projet
    ben.. justement je comptait sur les membre du forum pour la faire cette liste

    Citation Envoyé par Imaginos
    je me demande (et là, je dis : "suis-je le seul?") si toi-même tu es sérieux
    on peut être serieux lorsuq'on à des éléments de réponses. Avant y'a pas de raisons d'être serieux ou pas.

  21. #17
    Imaginos

    Re : échange de bon procédés

    Oui, on peut voir ça comme ça, en effet...




    mais bon, là quand même ...
    Contre l'imbécilité, les dieux eux-mêmes sont impuissants (I. Asimov)

  22. #18
    Europa73

    Re : échange de bon procédés

    Citation Envoyé par acropole Voir le message
    Bonjour,
    J'ai une idée trés science-fiction à propos de laquelle j'aimerais bien avoir l'avis éclairé des grands scientifiques qui parcourent ce forum
    Salut Acropole.

    Moi pas grand scientifique ni même petit mais moi parcourir ce forum

    On sais que Venus possède une atmosphère trop dense, riche en CO2, avec un puissant effet de serre. On sait aussi que sur Mars c'est le contraire.
    J'imaginai donc la possibilité de créer un système de pompe aspirant l'atmosphère de Venus et l'envoyant à travers l'espace vers mars.
    Schématiquement l'idée est trés simple et ne parait pas infaisable.
    Non, l'idée est très complexe et parait totalement infaisable.

    Mais techniquement, combien faudrait-il pomper dans l'atmosphère de venus pour diminuer suffisemment son effet de serre et augementer suffisemment celui de mars ?
    Je ne sais même pas si cela a été envisagé & calculé & pensé ou simulé, je trouve rien sur le web, as tu lu un seul article & étude à ce sujet ?

    Quels sont les moyens technologiques actuels ou prévus dans un avenir proche qui pourraient servir ?
    Combien de temps cela prendrait
    Rien à ma connaissance, même l'ascenseur spatial n'est pas prévu pour ce genre d'utilisation car il ne serait pas "connecté" à deux planètes mais à une seul ou en GSO (orbite géosynchrone). Ceci dit, on est pas près de le voir un jour ce système car contrairement à ce qui est avancé par les sociétés concernées, rien que le coût des éventuels systèmes de sécurité en cas de rupture ferait exploser le budget car s'il n'y avait pas de moyen de le réparer, bye bye los dolares $$$, et oui il faut toujours penser au pire pour prévenir et pour juger quelque chose. Je ne parle même pas des compagnies d'assurance qui feraient payer très cher si jamais elles disaient "oui".

    Donc, en termes de faisabilité&rentabilité économique, no es posible àmha contrairement à ce qu'affirme les intéressés.

    D'un point de vue technologique maintenant :
    http://www.futura-sciences.com/fr/si...solidite_8967/

    No es posible tampoco et encore que c'est juste un des problèmes.

    Maintenant passons à ton idée et certaines des raisons de l'infaisabilité démontrable de ce projet :

    -La rotation des planètes (autour de leurs axes) ferait en sorte que le "tuyau" s'enroulerait autour de ces dernières (comme un yoyo), à noter au passage que Vénus constitue une exception (planète rétrograde) sa rotation s'effectue dans le sens inverse de sa révolution, elle a donc une période de rotation synodique plus courte que sa période de rotation sidérale.

    -Le soleil se trouve tôt ou tards dans l'axe entre le point "a" et "b" (la Terre aussi d'ailleurs, doit pas passer bien loin tout ça !!!)

    -il te faudrait un système de "tuyauterie" téléscopique qui s'adapte en permanence et en temps réel aux fluctuations de distances entre ces dernières ou beaucoup de marge pour pas que le "tuyau" se tende et casse.

    -la température à la surface de Vénus = 864 °F soit 462 °C donc il faudra trouver l'altitude de prélèvement idéale niveau température et pression atmosphérique, petit problème quand même, vers 30-35 km d'altitude et jusqu'à 75 km et -13 °C, tu as une belle couche de nuages composée de fine goutelettes d'acide sulfurique.

    etc...

    Seul point positif, le vent avec 2m/sec en moyenne au niveau du sol
    et des "jet streams" de 300-400 km/h au dessus des nuages, ça va encore.

    Voilà, juste une de ces raisons, est bonne pour annuler complètement cette idée, et il y en a d'autres, plein d'autres.

    Je ne suis point un expert en la matière, mais cela est juste une question de logique àmha. Corrigez moi si je me trompe !!

    Cordialement,
    Europa

  23. Publicité
  24. #19
    Europa73

    Re : échange de bon procédés

    Bonsoir Acropole.

    Au faite, désolé, car il est vrai que cette histoire de tuyau ne vient pas de toi,
    mais j'ai voulu aller jusqu'au bout du raisonnement.

    Sinon, le meilleur moyen pour convoyer des gaz d'un point "a" à un point "b", c'est quand même un bon vaisseau spatial dans lequel les gaz sont compressés dans des cuves et après quelques milliers d'a/r, peut être que ça ira...

    Cordialement,
    Europa

  25. #20
    acropole

    Re : échange de bon procédés

    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Bonsoir Acropole.

    Au faite, désolé, car il est vrai que cette histoire de tuyau ne vient pas de toi,
    mais j'ai voulu aller jusqu'au bout du raisonnement.

    Sinon, le meilleur moyen pour convoyer des gaz d'un point "a" à un point "b", c'est quand même un bon vaisseau spatial dans lequel les gaz sont compressés dans des cuves et après quelques milliers d'a/r, peut être que ça ira...

    Cordialement,
    Europa
    oui, je n'ai jamais parlé de tuyau

    les viasseaux, faudrait des millions d'aler retour a mon avis, vu la quantité nécessaire.

    C'est la raison pour laquelle j'ai pensé à envoyer les gaz en les projetant dans l'espace. Je pensait à une serie de satellites dans la haute couche atmosphérique qui aspireraient les gaz proches.

    Mais mon principal soucis n'est pas la rotation des planètes. On sait déjà envoyer des satellite trés loin avec une grande précision. Ce qui m'inquiéte le plus c'est la possibilité de détournement des gaz par les vents solaires.

    Pour les satellites pompant l'atmosphère je doute qu'il faille une technologie ultra avancée. Il existe déjà des machines bien plus complexes.

  26. #21
    acropole

    Re : échange de bon procédés

    concernant l'ascenseur orbital, news d'aujourd'hui dans FS :

    fibres de carbonne

    alors ? hein, hein ?

    N'empèche que sans parler d'ascenseur pour mon idée, des tubes plongeant dans l'atmosphère accrochés à une série de satellites pourraient permettre de pomper en permanence et d'avoir constemment une pompe orientée vers mars.

    Ce même procédé pouvant évidemment être appliqué au pompage d'hydrogène sur jupiter ou saturne. Reste à éviter les perturbations dues aux mouvements atmosphériques.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. bon lycée pour ensuite un bon parcours???
    Par nellyangels dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/07/2007, 20h48
  2. Les détails, bon sang de bon soir !...
    Par VLe dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/05/2007, 07h11
  3. [Blanc] Micro-ondes : bon ou pas bon !
    Par BCR dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/01/2007, 08h53
  4. sujet école l'ingénieur en procédés industriels:procédés valorisation de la biomasse
    Par linabartos dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/11/2006, 13h37
  5. Procédés d'argenture
    Par fufu84 dans le forum Chimie
    Réponses: 11
    Dernier message: 26/01/2006, 12h47