Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

La vie sur Mars de plus en plus improbable...



  1. #1
    DonPanic

    La vie sur Mars de plus en plus improbable...


    ------

    Slu
    En tous cas, suivant :les infos suivantes, de moins en moins de probabilité de trouver des vestiges de vie sur Mars, mis à part d'éventuelles bactéries vraiment extrêmophiles

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    L'euclidien

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    Bonjour/ Bonsoir


    Je ne vois pas ce qui diminue les chances de trouer des traces de vie. Sachant que l'atmosphère prebiotique de la terre à de forte similitude avec celle qu’aurais pu connaître mars. (dans l’état actuelle de nos connaissances)

    Je ne vois pas pourquoi de environnement avec des PH faible ne peuvent pas être adaptable a la vie
    Voir fausse abyssale terrestre.


    Bref je ne vois pas de lien entre cet article et une probable vie sur mars

    On risque même d’en trouver sur Titan …

  4. #3
    DonPanic

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    Slu
    Cela s'ajoute à ceci : http://www.obspm.fr/actual/nouvelle/...perox.fr.shtml
    Quant à la vie trouvée au fond des fosses marines, leur analyse n'a en rien révélé une biologie fondammentalement différente du reste des vivants, et on peut raisonnablement en conclure que c'est une adaptation d'organismes aux conditions de vie auprès des "fumeurs" des dorsales océaniques.
    On risque même d’en trouver sur Titan …
    On ne transforme pas un simple pari en argument de démonstration

  5. #4
    OKO

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    Citation Envoyé par DonPanic
    Slu
    ... mis à part d'éventuelles bactéries vraiment extrêmophiles
    mais pour qu'il y ait des extremophiles, avant il faut des conditions propices a l'apparition de la vie
    Or, rien, absolument rien, n'indique que les conditions d'apparition de la vie soient aussi permissives que les conditions d'évolution.
    A mon sens, il faut au préalable des conditions favorables AVANT que la vie n'arrive a générer des formes aussi résistantes que les extrèmophiles.
    Elles ne sortent pas spontanément du néant, elles sont le fruit d'une évolution au milieu.
    Et quand on voit le milieu d'origine, on ne peut être forcément qu'extrèmement pessimiste sur les conditions d'apparition initiales.

    ce qui rejoint ton propos au dessus et limite singulièrement les probabilités qu'il y ait de la vie, un jour, ou même encore moins aujourd'hui, sur Mars

  6. #5
    zorglubcool

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    C quoi des extremophiles?
    Zo

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    DonPanic

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    Slu
    Lles bestioles adaptées aux conditions extrêmes de vie, bactéries supportant 200° C ou plus, supportant les grands froids, capables de résister à la radioactivité, etc.

  9. Publicité
  10. #7
    elmahir7

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    A mon sens les conditions qui régnaient sur terre il y a 3.4 milliard d'années n'étaient sûrement pas non plus super encourageantes.
    Est ce que quelqu'un a des informations sur l'acidité des océans à cette époque sur terre ; y a-t-il des estimations?


    ps : Sinon je suis tombé sur l'image du présumé stromatolithes de Mars, et j'ai cherché sur internet d'autres images sur ces organismes, je voulais juste vous en soumettre une qui me paraît intéressante :

    http://myhome.sunyocc.edu/~harrism/stromatolites_2.jpg

  11. #8
    DonPanic

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    Slu
    Citation Envoyé par elmahir7
    A mon sens les conditions qui régnaient sur terre il y a 3.4 milliard d'années n'étaient sûrement pas non plus super encourageantes.
    Est ce que quelqu'un a des informations sur l'acidité des océans à cette époque sur terre ; y a-t-il des estimations?
    Il est tout de même hautement improbable que la vie naisse dans des conditions chimiques où les parois membranaires seraient détruites

  12. #9
    John78

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    L'article indique que les conditions martiennes prévalant a l'époque ou il y avait de grande quantité d'eaux liquides pourraient ressembler aux condition actuelles sur la rivière Tinto en Espagne (PH très acide et riche en fer). Or la rivière Tinto contiens une grande quantité d'organisme vivant extremophiles appartenant a des genres très divergents (Bactérie + Archaea) :

    ------------------------------------------------------------------
    Macrofilamentous microbial communities in the metal-rich and acidic River Tinto, Spain.

    Lopez-Archilla AI, Gerard E, Moreira D, Lopez-Garcia P.

    Departamento de Ecologia, Universidad Autonoma de Madrid, Cantoblanco, 28049 Madrid, Spain.

    A novel type of macroscopic microbial community consisting of large dendritic filaments (up to 1.5 m) in a pH 2.0 dam of the River Tinto (South-western Spain) is described. The combined use of 16S rRNA-gene surveys and fluorescent in situ hybridisation (FISH) suggested that gamma-proteobacteria and a relative large diversity of alpha-proteobacteria dominated these structures. beta-Proteobacteria, Actinobacteria and Firmicutes were also detected. Whereas acidophilic bacteria of the genera Acidithiobacillus, Leptospirillum and Acidiphilium, and archaea belonging to the Thermoplasmatales dominate mine acid drainage waters and streamers (riverbed filamentous biofilms), none of the lineages identified in this study affiliate to typical acid mine drainage acidophilic bacteria. Bacteria of the Tinto macrofilaments might be heterotrophic, and could be feeding on the organic matter entrapped in the filamentous structure.
    ------------------------------------------------------------------




    A la différence de ce qu'indique DonPanic, je pense donc que cet article va plutôt dans le sens d'une vie possible sur Mars...



    A+
    John

    PS : organisme vivant a la plus haute température sur terre => 115°C. A 200°C il n'y a plus rien !

  13. #10
    DonPanic

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    Slu
    Il ne s'agit pas de l'éventualité de la vie passée pour laquelle j'ai des doutes que des espoirs de trouver de la vie présente.
    Quand on chauffe modérément une solution d'acide sulfurique diluée, l'acidité augmente, H2SO4 bout à une température triple de celle de l'eau, quand même.
    et avec la disparition progressive de l'eau martienne...

    Je dois continuer pour décrire ce qu'il adviendrait d'organismes vivants, même "acidophiles" ?

  14. #11
    glevesque

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    On le sais jamais quel peuvent-être les différentes directions évolutives que peut prendre la vie et surtout dans des contextes environnemental qui nous sont à l'heure actuelle entièrement inconnu. Mais une chose est cependant sur, c'est que Mars à belle et bien connu une activitée géologique sismique et volacanique très intance dans son premier milliards d'années d'existance. L'aire y était beaucoup plus denses et très probablement composé en grande partie de co2 et de vapeur d'eau et donc à saveur oxydante, la pression atmosphérique en surface de la planète y était également plus forte qu'aujourd'uit, et les différentes réactions avec les rayons ultraviolet on surement participer à constituer une certaine couche protectrice d'ozone ou de no2 dans sa haute atmosphère, bien que ceux-ci devait-être très instable. Ce début de scénario correspond bien a nos soit disant prémisses préorganique qui sont porté sur l'émergence et l'évolution de la matière organique. Vut que plusieurs composée préorganique de base sont apporter par les astéroides et les comètes (début par Panspernie). Mais après le cataclysme causée par l'impacte d'un météorites qui à donnée naissance au crater Hellas (je croit) et qui à très probablement participé à la naissance sur la face opposé de Mars, à la Vallee Marineris et du plateux Tharsis avec son complexe de volcans énorme, qui par la suite à participer à la formation du Mont Olympus qui culmine à plus de 25 000 mêtres d'altitude et d'un diamêtre de plus de 300 km à sa base. L'histoire de la planète est alors devenu tout autre et la forte concentration de fer vienderais très probablement de cette même époque géologique de Mars. (voici un schéma très hypothétique de la chimie du fer que je décrit ici) Le H2O2 peut très bien provenir d'un processus dérivé de l'oxydation secondaire de la chimie du fer hydrogéné et assister par les éclaires ou des rayon ultraviolet ou début de l'histoire de Mars, mais éssantiellement favorisé par une chimie minéralogique oxydative et secondaire du fer avec l'eau souterraine ou des poles de nos jours (les utraviolet également) et je croit que les concentrations découvertes penches plutot en cette faveur (FIN du schéma hypothétique). Toute les conditions ou presque était réunit pour l'évolution et le développement de la vie, un peut comme ce qui c'est produit sur Terre vers la mème époque. Mais aprés ce scénario si catastrophique, la planète Mars à suivit un tout autre schémas évolutif. Ainsi si la vie existe encore sur la planète Mars, nous aurons de très faible probabilité de la découvrir. Si elle existe encore elle se situt très probablement enfouit dans les pronfondeurs gelée du sol Marsien ou bien cachée aux limites périférique des Poles de la planètes et bien enfouit encore là dans le sol. S'agit-il de fossile bactériens ou de toute autre forme de vie bactérienne, alors là c'est le mystère le plus total. Immaginez-vous être a cette époque sur la planète, nous y verions des érruption volcanique à ne plus en finir et de même pour les secousses sismiques et écoulement de lave, avec émission de CO2, H2S etc etc.. des mares d'eau chaudes et des geyzers à ne plus en finir. Immaginer l'immence cataclysme qui à fendu Mars et former une faille de plus de 4000 KM de diamêtre, 100 km de large et profonde de plusieurs km, voilà l'image de Vallee Marineris. Et bien si la vie à déjà exister sur Mars elle a eu forte à faire pour y survivre, mais on le sais jamais et qui sait.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  15. #12
    glevesque

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    Salut

    Voici la suite, après interruption.

    Alors le prochaine rendez-vous c'est pour le 14 janvier 2005 lors de la rencontre du module huygens avec la lune de Saturne Titan qui est la plus grosse satellite naturelle du système Solaire, prions mes chers amies. Mais il reste toujours Europa (ou que j'ai hate), Ganymède et Callisto et en fait quelle autre surprise nous réserve notre système Solaire. Europa avec sa surface gelée de plus de 50 km dépaisseur, à très probablement des océean liquide bien cachés dans ces profondeures. Les effects de marée gravitationnelle qu'elle subit par le tiraillement de Jupiter et de Ganymède sont au moins 100 fort plus faible que ceux subit par Io qui est la lune la plus volcanique du système Solaire. Alors pas besoins de vous dires vut de ses effects si évident quelle subit en surface, comparable à une sorte de tectonique des glaces (et météorites), qu'Europa présentes en ses profondeur des phénomènes géologique comparable a nos fameuses sources hydrothermales sulfureuse situées dans les plus grandes profondeures de nos océan terrestre et des fauses Abysales. Le scénarioi de l'odyssée 2010 serait-il vrai et bien nous le vairon plus tard. Mais que dire de Titan véritable laboratoire de l'évolution prébiotique de la matière vivante à ciel ouvert, attendon pour l'instent les données d'Huygens.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  16. Publicité
  17. #13
    DonPanic

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    Slu
    L'hypothèse que Valles Marineris soit due à un impact me parait assez fantaisiste, dans les cas de tels chocs,
    la majeure partie de l'énergie d'impact est convertie en chaleur,
    celle qu'elle soit due à la contraction par refroidissement des couches magmatiques internes nettement plus probable.
    Pour le reste, les hypothèses de scénarios favorables à la vie, la panspermie par projectiles échappés de collisions météoritiques, c'est de la science fiction jusqu'à preuve du contraire.
    Europa présentes en ses profondeur des phénomènes géologique comparable a nos fameuses sources hydrothermales sulfureuse situées dans les plus grandes profondeures de nos océan terrestre et des fauses Abysales.
    Et ça aussi...
    Dernière modification par DonPanic ; 02/10/2004 à 09h46.

  18. #14
    glevesque

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    Salut DonPanic,

    L'hypothèse que Valles Marineris soit due à un impact me parait assez fantaisiste, dans les cas de tels chocs, la majeure partie de l'énergie d'impact est convertie en chaleur,
    celle qu'elle soit due à la contraction par refroidissement des couches magmatiques internes nettement plus probable.
    Oui c'est vrai, mais quelle ont été l'impact réelle de la propagation des ondes de chocs sismique dans les couches interne de la planète Mars à cette époque dans le cas d'une collision, de sont comportement fluidique et d'éséquilibre convextionnelle. Ici il s'agit que d'une simple hypothèse de je ne sais plus qui, mais qui se base uniquement par l'aspect opposée des deux site géologique.

    Pour le reste, les hypothèses de scénarios favorables à la vie, la panspermie par projectiles échappés de collisions météoritiques, c'est de la science fiction jusqu'à preuve du contraire.
    Ce n'est pas ce que j'ai voulut dire, relit mon poste DonPanic.

    Poster par Glevesque
    Europa présentes en ses profondeur des phénomènes géologique comparable a nos fameuses sources hydrothermales sulfureuse situées dans les plus grandes profondeures de nos océan terrestre et des fauses Abysales.
    Et ça aussi...
    Et pourquoi pas, d'ailleur le mouvement des glacier en surface est source de chaleur.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  19. #15
    glevesque

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    ReSalut

    Pour le reste, les hypothèses de scénarios favorables à la vie, la panspermie par projectiles échappés de collisions météoritiques, c'est de la science fiction jusqu'à preuve du contraire.
    Ce n'est pas ce que j'ai voulut dire, relit mon poste DonPanic.
    Vut que plusieurs composée préorganique de base sont apporter par les astéroides et les comètes (début par Panspernie).
    Mais ca : Vut que plusieurs composée préorganique de base sont apporter par les astéroides et les comètes (début par Panspernie).

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  20. #16
    DonPanic

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    Slu
    Il me semble que les composés prébiotiques ont de plus fortes probabilités d'être capturés à peu près intacts par la gravité terrestre à l'état dispersé que percutant à grande vitesse l'atmosphère terrestre sous forme de projectiles

  21. #17
    glevesque

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    En fait les deux contexte sont bon, mais ici je constate qu'on devient un peut suceptible là. Je corrige donc mon texte

    Vut que plusieurs composée préorganique de base sont apporter par les astéroides, les poussières et les comètes (début par Panspernie (pour les composées préorganique)).
    A++
    Dernière modification par glevesque ; 03/10/2004 à 02h00.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  22. #18
    OKO

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    Citation Envoyé par glevesque
    ReSalut

    Mais ca : Vut que plusieurs composée préorganique de base sont apporter par les astéroides et les comètes (début par Panspernie).

    A++
    rien n'indique, bien au contraire, que la vie terrestre soit d'origine panspermique.
    C'est pas parce que quelques molécules ont été trouvées dans des météorites qu'elles sont a l'orgine de la vie sur terre.
    A ce tarif là, on peut aussi prétendre que ce sont des aliens qui ont ensemencés la terre.
    Je ne crois pas plus a la première hypothèse qu'a la seconde ...

  23. Publicité
  24. #19
    glevesque

    Re : La vie sur Mars de plus en plus improbable...

    Salut OKO,

    Je suis également d'accord avec toi, mais en fait qui le sait vraiement (et cela semble plus vraisemblable aujourd'uit) qu'il s'agirait plutot d'une combinaisons de plusieurs facteurs évolutif de la matière préorganique, soit l'appord de molécules chimique des milieux spatiales comme les molécules d'eau, de formaldéhyle, de cyanogène et autre encore plus complex comme la glycine qui est le plus simple des acides aminé, et/ou de l'évolution de ceux-ci à partir de la terre et à partire des molécules de carbone et autres plus simple avec ou non ceux d'origines spatiales, le débat reste donc ouvert.

    Quand jutilise le therme de 'début par panspernie' je fait tout simplement allusion à l'apport de molécules faisant partie de la chimie préorganique du carbone et non dans le sens de spore ou d'organisme vivant quelconque déjà former. Amicalement

    A++
    Dernière modification par glevesque ; 04/10/2004 à 18h51.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

Discussions similaires

  1. Mars Organic Analyzer : vérifier l'existence d'une forme de vie sur Mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/07/2005, 09h16
  2. Y-a-t-il de la vie sur Mars?
    Par Bencepheus dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 46
    Dernier message: 19/01/2004, 17h30