Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 36

Un virus à l'origine de la sclérose en plaques



  1. #1
    GBo

    Un virus à l'origine de la sclérose en plaques


    ------

    "Des chercheurs identifient le virus à l'origine de la sclérose en plaques"
    https://www.francetvinfo.fr/sante/ma...s_4917833.html

    https://www.lefigaro.fr/sciences/un-...aques-20220114

    L'article scientifique paru dans Science correspondant à cette news:
    "Longitudinal analysis reveals high prevalence of Epstein-Barr virus associated with multiple sclerosis"
    https://www.science.org/doi/10.1126/science.abj8222

    We tested the hypothesis that MS is caused by Epstein-Barr virus (EBV) in a cohort comprising more than 10 million young adults on active duty in the US military, 955 of whom were diagnosed with MS during their period of service. Risk of MS increased 32-fold after infection with EBV but was not increased after infection with other viruses, including the similarly transmitted cytomegalovirus.

    -----
    Dernière modification par GBo ; 15/01/2022 à 13h11.

  2. Publicité
  3. #2
    Flyingbike
    Modérateur

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Connaissant la proportion de porteurs de ce virus, c'est assez difficile à concevoir....?
    La vie trouve toujours un chemin

  4. #3
    GBo

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Je n'ai pas accès à l'article, mais voici des infos en plus :

    L’équipe a ici suivi plus de 10 millions de jeunes adultes en service dans l’armée américaine, et identifié 655 personnes ayant reçu un diagnostic de sclérose en plaques durant leurs années de service. Des échantillons de sérum ont été prélevés tous les deux ans, et le statut des soldats quant à l’infection par l’EBV a été annoté.

    Les données comparées, il s’est avéré que le risque de SEP a augmenté de 32 fois après une infection par l’EBV, mais est resté inchangé après d’autres infections virales. Quant aux niveaux sériques d’un biomarqueur de la dégénérescence nerveuse observée en cas de SEP, ils n’ont augmenté qu’après l’infection par le virus d’Epstein-Barr. Des résultats qui “ne peuvent être expliqués par aucun facteur de risque connu de SEP et suggèrent que l'EBV est la principale cause de SEP”, estiment les chercheurs.
    https://www.santemagazine.fr/amp/act...onsable-901802

    et là :
    https://twitter.com/ericparis1213/st...80531856695297

    1 Une très vaste étude épidémiologique américaine publiée cette semaine dans la revue Science montre que l’infection par le virus d’Epstein-Barr (EBV) précède toujours l’apparition de la sclérose en plaques ,et pointe du doigt sa responsabilité dans cette maladie auto-immune.

    2 «Pour la première fois, on peut dire que l’infection par l’EBV précède la SEP et qu’elle n’est pas favorisée par un dérèglement antérieur du système immunitaire qui favoriserait les deux pathologies», relève Céline Louapre.

    3 Les auteurs de l’étude en concluent que l’infection par le virus est très probablement la cause et non une conséquence de la SEP.

    4 l’infection par le virus, si elle paraît nécessaire au déclenchement de la sclérose en plaques, ne suffit pas à expliquer l’apparition de la maladie, puisque celle-ci ne survient que chez certaines personnes.

    5 Il est donc «important de comprendre pourquoi seule une très faible proportion des personnes infectées par l’EBV va développer des années plus tard une sclérose en plaques».

  5. #4
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Le rôle possible des virus dans le déclenchement de certaines maladies auto-immunes est évoqué depuis longtemps ;
    https://www.inserm.fr/dossier/maladies-auto-immunes/
    l’épidémiologie décrit une fréquence supérieure des infections préalables par les virus Epstein-Barr ou le cytomégalovirus chez les personnes atteintes.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    GBo

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Oui mais justement, c'est la première étude qui démontre une relation de causalité, ce qui n'était pas le cas dans l'état des connaissances antérieures. C'est le résultat de 20 ans de suivi de 10 millions de personnes, toute la presse (spécialisée ou non) salue d'ailleurs cette avancée comme étant majeure pour la recherche médicale sur la SEP.
    Dernière modification par GBo ; 15/01/2022 à 16h20.

  8. #6
    arbanais83

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Citation Envoyé par Flyingbike Voir le message
    Connaissant la proportion de porteurs de ce virus, c'est assez difficile à concevoir....?
    Effectivement cela n'apporte pas grand chose quand la moitié d'une population est porteuse de ce virus et que seule une infinité est victime d'une SEP, il va falloir vraiment faire des efforts pour arriver à en tirer quelque chose.
    C'est un peu comme si on disait que les les personnes ayant déclarer une SEP avaient toutes attrapé un rhume auparavent.
    La corrélation y est mais de là à entirer quelque chose ...

  9. Publicité
  10. #7
    arbanais83

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Effectivement cela n'apporte pas grand chose quand la moitié d'une population est porteuse de ce virus
    Même 95% selon certaines sources

  11. #8
    Flyingbike
    Modérateur

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Non mais évidemment que ça n’apporte pas de solution pour l’instant, mais c’est quand même un progrès.
    Si la présence du virus est indispensable, ça permet d’envisager d’affiner le mécanisme

    Merci Gbo
    La vie trouve toujours un chemin

  12. #9
    GBo

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Effectivement cela n'apporte pas grand chose quand la moitié d'une population est porteuse de ce virus et que seule une infinité est victime d'une SEP, il va falloir vraiment faire des efforts pour arriver à en tirer quelque chose.
    C'est un peu comme si on disait que les les personnes ayant déclarer une SEP avaient toutes attrapé un rhume auparavent.
    La corrélation y est mais de là à entirer quelque chose ...
    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Même 95% selon certaines sources
    Ca c'était l'avis du grincheux avant sa poire et ses cahuet's, le pire c'est qu'il cherche sur internet à avoir raison plutôt que de voir pourquoi c'est une étape importante au moment où des articles pleuvent sur le sujet.
    Le spécialiste, lui, se regonfle d'espoir pour la prévention (à défaut de guérison):

    "La bonne nouvelle, c’est d’envisager de pouvoir vacciner contre ce virus, s’enthousiasme le professeur, car cela pourrait évidemment réduire l’impact de cette infection dans le phénomène de déclenchement dysimmunitaire et ainsi de réduire la fréquence de la sclérose en plaques."

    La société pharmaceutique Moderna, qui développe également des vaccins contre le covid19, est en train de travailler sur ces vaccins contre le virus Epstein-Barr. Elle est au stade des essais cliniques sur des humains. "Entendons-nous bien, la première étape, c’est de protéger contre une infection, précise le médecin liégeois. Ensuite, il s’agira de voir la proportion de gens qui ne vont pas développer la sclérose en plaques par rapport à la population générale."
    https://www.rtbf.be/info/societe/det...ux?id=10915470
    Dernière modification par GBo ; 15/01/2022 à 20h08.

  13. #10
    Merlin95

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Merveilleuse découverte, d'après ce que j'ai compris tout le monde ayant l'EBV n'aura pas de SEP. Par contre presque tous ceux qui ont la SEP, ont l'EBV. C'est bien, seul ola c'est alors, d'où vient la SEP quand il n'y a pas EBV.
    « Il y a 3 sortes de gens au monde : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas. »

  14. #11
    Flyingbike
    Modérateur

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Je ne crois pas que la proportion de SEP chez les EBV- soit donnée.

    Et comme l'article n'est pas dispo, y compris par les canaux détournés......
    La vie trouve toujours un chemin

  15. #12
    Bounoume

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    la SEP n' est pas la seule maladie souvent d' origine virale: les myocardites aussi
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7543970/
    et (la société de réanimation de langue française, c' est aussi un site digne de foi, comme le NIH ....)
    https://www.srlf.org/wp-content/uplo...N3-196_206.pdf
    myocardites pas seulement provoquées par le méchant sars-cov2..... il y en avait déjà (un peu trop....) avant.....
    ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés (les animaux malades de la peste)!

  16. Publicité
  17. #13
    arbanais83

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Citation Envoyé par Flyingbike Voir le message
    Je ne crois pas que la proportion de SEP chez les EBV- soit donnée.

    Et comme l'article n'est pas dispo, y compris par les canaux détournés......
    C'est dommage car j'aurais bien aimé savoir comment ils avaient acquis la certitude que certaines personnes n'avaient pas EBV.
    Mon médeçin traitant m'avait dit, un jour que je faisais des analyses pronuptiales et que je lui demandais pourquoi on cherchait le VIH et la syphilis et pas l'EBV, que tant que l'EBV est latent, il est très difficile de le trouver dans l'organisme avec des analyses et qu'il faut attendre les premières poussées pour être sûr de la contamination.
    Mais quid d'une personne dont le virus est à l'état de latence et qui ne se souvient pas d'avoir eu une seule poussée ? que celle-ci soit passée inaperçue ou que celle-ci se soit produite tôt dans ses jeunes années.
    L'étude a-t-elle considéré comme personnes non infectées par ce virus les personnes n'ayant jamais eu de poussée ou n'ayant pas souvenir d'en avoir eu ?
    Ou bien y-a t-il une façon de déterminer avec certitude pour l'étude que des personnes n'ont pas l'EBV même à l'état latent ?

  18. #14
    arbanais83

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Citation Envoyé par GBo Voir le message
    C
    Le spécialiste, lui, se regonfle d'espoir pour la prévention (à défaut de guérison):
    Oui c'est un autre point.
    Ce progrès si effectivement progrès il peut y avoir... ne pourra s'adresser qu'aux générations futures, ce qui n'est pas si mal ( tant mieux pour eux ) et aussi aux 5 à 10% de la population dont on estime qu'elle n'a pas encore été contaminé par l'EBV.
    Les 95% de la population qui vivent avec l'EBV espère pour certains un vaccin curatif qui résoudrait leur problème.
    Et j'espère vivement que les Moderna et Pfizer ont désormais le trésor de guerre suffisant pour investir dans de nouvelles études pour vaincre d'autres maladies.
    J'espère vivement que quand l'article sera dispo, il sera à même de dissiper les doutes que j'ai encore.

  19. #15
    Flyingbike
    Modérateur

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    C'est dommage car j'aurais bien aimé savoir comment ils avaient acquis la certitude que certaines personnes n'avaient pas EBV.
    Mon médeçin traitant m'avait dit, un jour que je faisais des analyses pronuptiales et que je lui demandais pourquoi on cherchait le VIH et la syphilis et pas l'EBV, que tant que l'EBV est latent, il est très difficile de le trouver dans l'organisme avec des analyses et qu'il faut attendre les premières poussées pour être sûr de la contamination.
    Mais quid d'une personne dont le virus est à l'état de latence et qui ne se souvient pas d'avoir eu une seule poussée ? que celle-ci soit passée inaperçue ou que celle-ci se soit produite tôt dans ses jeunes années.
    L'étude a-t-elle considéré comme personnes non infectées par ce virus les personnes n'ayant jamais eu de poussée ou n'ayant pas souvenir d'en avoir eu ?
    Ou bien y-a t-il une façon de déterminer avec certitude pour l'étude que des personnes n'ont pas l'EBV même à l'état latent ?
    Ces questions sont pertinentes mais en attendant; il faut…attendre ��
    La vie trouve toujours un chemin

  20. #16
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Comment ils corrèlent ça avec le fait que la SEP est significativement plus fréquente chez les femmes? ( 1 homme pour 3 femmes environ)

  21. #17
    Bounoume

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    une méchante petite remarque (et à confirmer par les vrais immunologistes )
    si vaccin il y a - vaccin curatif pour la population déjà infectée - ce vaccin devra logiquement être destiné à éliminer les virus déjà présents à l' intérieur de certaines cellules de l' hôte.....
    donc pour neutraliser la machinerie pro-virale, le vaccin devra provoquer la destruction des cellules dans lesquelles le virus est quiescent ......
    Si le virus est planqué uniquement dans des lymphocytes B, ce n' est pas trop gênant......
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3809354/
    mais l' immunité cellulaire (T4 ? ) stimulée par vaccin attaquera-t-elle seulement quelques cellules pas indispensables?
    bon, j' arrête, je suis trop pessimiste.....
    Dernière modification par Bounoume ; 16/01/2022 à 19h11.
    ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés (les animaux malades de la peste)!

  22. #18
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Un petit point bien fait sur le sujet de la SEP :
    https://www.larevuedupraticien.fr/ar...ose-en-plaques
    "Facteurs exogènes
    Comme le prouve le modèle des migrations, l’environnement semble intervenir sur le risque de sclérose en plaques. Ainsi, les personnes migrant avant l’âge de 15 ans d’une zone de forte prévalence vers une zone de faible prévalence ont un risque peu important de déclarer une sclérose en plaques et, inversement, ce n’est pas le cas si la migration se fait à l’âge adulte. Plusieurs facteurs environnementaux sont incriminés dans le risque de sclérose en plaques. Si l’implication du virus Epstein-Barr et du tabac est certaine, celle de la carence en vitamine D par le biais du manque d’ensoleillement et de l’obésité infantile est fortement suspectée.

  23. Publicité
  24. #19
    GBo

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    L'infection par le virus d'Epstein-Barr est une étape qui a précédé dans 99.9%* du temps la survenue de la SEP dans la population étudiée. C'est le principal résultat de l'étude épidémiologique (étude sans précédent par son ampleur, sa durée et sa rigueur, car la maladie met longtemps à se déclarer et il fallait avoir assez de cas vierges d'infection au départ chez des jeunes adultes, ce qui n'était pas évident au vu de la fréquence de cette infection, comme cela été rappelé).

    (*) je cite l'Express du jour:
    Les chercheurs dirigés par Alberto Ascherio ont suivi durant 20 ans plus de 10 millions de jeunes adultes engagés dans l'armée américaine. Au total, 955 ont été diagnostiqués atteints de sclérose en plaques durant leur service. Tous, sauf un, présentaient des anticorps anti-EBV dans le sérum au moment de leur diagnostic.
    Ce virus est donc nécessaire, mais pas suffisant (sinon 95% de la population développerait la SEP), il y a d'autres facteurs à découvrir, par exemple génétiques, qui contribuent au déclenchement de la maladie chez certains infectés et pas chez la majorité des infectés, mais de sûr il faut avoir été infecté par ce virus. C'est cela qui suscite l'espoir des médecins, car on sait désormais que stopper l'infection par le virus d'Epstein-Barr (vaccin ou autre) suffirait vraisemblablement à empêcher le développement de la SEP.
    Dernière modification par GBo ; 16/01/2022 à 19h25.

  25. #20
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Citation Envoyé par GBo Voir le message


    Ce virus est donc nécessaire, mais pas suffisant (sinon 95% de la population développerait la SEP), il y a d'autres facteurs à découvrir, par exemple génétiques, qui contribuent au déclenchement de la maladie chez certains infectés et pas la majorité des infectés, mais de sûr il faut avoir été infecté par ce virus. C'est cela qui suscite l'espoir des médecins, car on sait désormais que stopper l'infection par le virus d'Epstein-Barr (vaccin ou autre) suffirait vraisemblablement à empêcher le développement de la SEP.
    Dans tous les cas on ne risque rien à essayer, c'est vrai. Le problème maintenant ça va être de stopper cette infection...

  26. #21
    GBo

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Ou l'empêcher par un vaccin préventif, Moderna était déjà sur le coup, ce serait-ce que pour la mononucléose infectieuse, l'intérêt est encore plus évident désormais.
    Dernière modification par GBo ; 16/01/2022 à 19h38.

  27. #22
    GBo

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    "A Study of an Epstein-Barr Virus (EBV) Candidate Vaccine, mRNA-1189, in 18- to 30-Year-Old Healthy Adults"
    https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT05164094
    Study Type : Interventional (Clinical Trial)
    Estimated Enrollment : 272 participants
    Allocation: Randomized
    Intervention Model: Parallel Assignment
    Masking: Quadruple (Participant, Care Provider, Investigator, Outcomes Assessor)
    Primary Purpose: Prevention
    Official Title: A Phase 1, Randomized, Observer-Blind, Placebo-Controlled, Dose-Ranging Study of an Epstein-Barr Virus (EBV) Candidate Vaccine, mRNA-1189, in 18- to 30-Year-Old Healthy Adults
    Estimated Study Start Date : December 28, 2021
    Estimated Primary Completion Date : June 24, 2023
    Estimated Study Completion Date : June 24, 2023

  28. #23
    Svenn

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Citation Envoyé par Flyingbike Voir le message
    Connaissant la proportion de porteurs de ce virus, c'est assez difficile à concevoir....?
    Le mécanisme conduisant à la sclérose en plaques demeure totalement inconnu. Ce que cet article montre, c'est que l'infection par l'EBV est un élément nécessaire de ce mécanisme. Ca fait depuis des années que ce lien est suspecté mais il manquait la preuve formelle. Cependant il reste certainement d'autres pièces du puzzle à découvrir puisque l'infection par l'EBV ne suffit pas à déclencher une sclérose en plaques. De même que l'infection par l'EBV ne provoque pas systématiquement un lymphome de Hodgkin, un lymphome de Burkitt ou un carcinome du nasopharynx (des cancers souvent causés par ce même virus).

    Est-ce qu'il s'agit de facteurs environnementaux, de facteurs génétiques ou même de l'age et les conditions dans lesquelles on contracte le virus, on n'en sait strictement rien pour le moment.

    Cet article est cependant essentiel puisque il permet de mieux cibler le problème. Il est désormais quasiment certain que l'infection par le virus est un facteur nécessaire alors qu'auparavant ça pouvait être un simple facteur favorisant parmi d'autres

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Effectivement cela n'apporte pas grand chose quand la moitié d'une population est porteuse de ce virus et que seule une infinité est victime d'une SEP, il va falloir vraiment faire des efforts pour arriver à en tirer quelque chose.
    C'est un peu comme si on disait que les les personnes ayant déclarer une SEP avaient toutes attrapé un rhume auparavent.
    La corrélation y est mais de là à entirer quelque chose ...
    Ce travail ne donne ni un traitement ni un vaccin, par contre il indique contre quoi il faut se battre et sur quoi il faut concentrer les efforts.

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    C'est dommage car j'aurais bien aimé savoir comment ils avaient acquis la certitude que certaines personnes n'avaient pas EBV.
    Mon médeçin traitant m'avait dit, un jour que je faisais des analyses pronuptiales et que je lui demandais pourquoi on cherchait le VIH et la syphilis et pas l'EBV, que tant que l'EBV est latent, il est très difficile de le trouver dans l'organisme avec des analyses et qu'il faut attendre les premières poussées pour être sûr de la contamination.
    Mais quid d'une personne dont le virus est à l'état de latence et qui ne se souvient pas d'avoir eu une seule poussée ? que celle-ci soit passée inaperçue ou que celle-ci se soit produite tôt dans ses jeunes années.
    L'étude a-t-elle considéré comme personnes non infectées par ce virus les personnes n'ayant jamais eu de poussée ou n'ayant pas souvenir d'en avoir eu ?
    Ou bien y-a t-il une façon de déterminer avec certitude pour l'étude que des personnes n'ont pas l'EBV même à l'état latent ?
    Pour ce type de virus le plus efficace ce sont en général les tests sérologiques. Tu recherches dans le sang des anticorps anti-EBV.

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Et j'espère vivement que les Moderna et Pfizer ont désormais le trésor de guerre suffisant pour investir dans de nouvelles études pour vaincre d'autres maladies.
    Ca va être largement plus difficile que le covid. C'est comme le HIV (et sans doute encore plus) un virus qui sait très bien se dissimuler dans l'organisme et le système immunitaire n'arrive pas à l'éliminer. Même en y mettant des moyens "illimités", je suis très loin d'être sur qu'on aura une solution d'ici 10 ans.

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Comment ils corrèlent ça avec le fait que la SEP est significativement plus fréquente chez les femmes? ( 1 homme pour 3 femmes environ)
    Ca fait partie des nombreuses questions auxquelles on n'a pas de réponse. C'est sans doute lié à un facteur restant à identifier.

    Citation Envoyé par Bounoume Voir le message
    une méchante petite remarque (et à confirmer par les vrais immunologistes )
    si vaccin il y a - vaccin curatif pour la population déjà infectée - ce vaccin devra logiquement être destiné à éliminer les virus déjà présents à l' intérieur de certaines cellules de l' hôte.....
    donc pour neutraliser la machinerie pro-virale, le vaccin devra provoquer la destruction des cellules dans lesquelles le virus est quiescent ......
    Si le virus est planqué uniquement dans des lymphocytes B, ce n' est pas trop gênant......
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3809354/
    mais l' immunité cellulaire (T4 ? ) stimulée par vaccin attaquera-t-elle seulement quelques cellules pas indispensables?
    bon, j' arrête, je suis trop pessimiste.....
    C'est extrêmement difficile d'éliminer des cellules infectées par un virus quiescent. Les personnes infectées par le virus ont déjà une immunité B et T contre lui, sauf que cette immunité est incapable d'aller chercher le virus quand il se fait discret. J'ai peur qu'un vaccin ne fasse pas mieux, à moins d'avancées techniques considérables restant à faire.

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Un petit point bien fait sur le sujet de la SEP :
    https://www.larevuedupraticien.fr/ar...ose-en-plaques
    Un facteur qui est évoqué de temps en temps, c'est l'age de la primo-infection par EBV. Plus celle-ci serait tardive, plus le risque de SEP serait élevé. Ce qui fait que les pays avec une hygiène stricte (pays scandinaves par exemple) augmenteraient paradoxalement le risque de SEP en retardant l'age de la primo-infection. C'est bien sur une simple hypothèse puisque jusqu'à la semaine dernière, le role d'EBV lui-même était une simple hypothèse. Ca expliquerait cependant assez bien le pattern observé.

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Dans tous les cas on ne risque rien à essayer, c'est vrai. Le problème maintenant ça va être de stopper cette infection...
    Ou alors empêcher que l'infection par EBV provoque dans un deuxième temps une SEP ou un cancer. Ca me semble un objectif plus atteignable.

    Citation Envoyé par GBo Voir le message
    Ou l'empêcher par un vaccin préventif, Moderna était déjà sur le coup, ce serait-ce que pour la mononucléose infectieuse, l'intérêt est encore plus évident désormais.
    L'EBV est déjà une cible vaccinale majeure, en partie à cause de la mononucléose mais surtout à cause des nombreux cancers que ce virus induit (environ 1,5% de tous les cancers sont associés à ce virus) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30125149/

    Avant même de prouver ce lien avec SEP, c'était sans doute un des 3 ou 4 virus contre lesquelles un vaccin était le plus attendu (avec HIV, hépatite C et cytomégalovirus)
    Dernière modification par Svenn ; 17/01/2022 à 16h22.

  29. #24
    arbanais83

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Citation Envoyé par Svenn Voir le message
    Un facteur qui est évoqué de temps en temps, c'est l'age de la primo-infection par EBV. Plus celle-ci serait tardive, plus le risque de SEP serait élevé. Ce qui fait que les pays avec une hygiène stricte (pays scandinaves par exemple) augmenteraient paradoxalement le risque de SEP en retardant l'age de la primo-infection. C'est bien sur une simple hypothèse puisque jusqu'à la semaine dernière, le role d'EBV lui-même était une simple hypothèse. Ca expliquerait cependant assez bien le pattern observé.
    Merci pour cette info, je n'étais absolument pas au courant que l'âge de la primo infection par EBV pouvait jouer sur l'apparition ou non de la SEP.
    Tu aurais un lien là dessus ?

  30. Publicité
  31. #25
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Citation Envoyé par Svenn Voir le message

    Ca fait partie des nombreuses questions auxquelles on n'a pas de réponse. C'est sans doute lié à un facteur restant à identifier.
    Le microchimérisme foetal?
    Il faudrait étudier le statut obstétrical des femmes atteintes de SEP...j'imagine que ça a été fait.
    Dernière modification par mh34 ; 17/01/2022 à 19h09.

  32. #26
    MissJenny

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    "parity and multiple sclerosis" renvoie pas mal de réponses. J'ai un peu feuilleté quelques articles, le lien viendrait de modifications génomiques permettant de réguler certains gènes durant la grossesse, lesquelles modifications seraient (anormalement?) permanentes.

  33. #27
    da23real

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Pour moi le simple fait qu'il y ai des malades de sclerose en plaque n'étant pas contaminés devrait exclure un lien entre le virus et le déclenchement de la maladie.
    Ensuite qu'est ce qui permet d'exclure que virus et sclerose soient 2 conséquences distinctes d'un autre facteur ?
    Aussi s'il y a beaucoup de porteurs sains on pourrait chercher à savoir s'il y a un facteur qui agit sur le virus (un produit chimique qui le rendrait "actif" par exemple, enfin là je sais que ce que je dis n'ai peut etre pas juste scientifiquement mais je pense que l'idée est comprise).

    Ce qui m'étonne le plus quand même c'est que chaque fois que je propose ce genre de statistiques dans le domaine des ondes on me répond "patascience" alors qu'est ce qui fait que ces statistiques là meritent considération ? Est-ce qu'il ne faudrait pas attendre des experiences in vitro d'inoculation du virus à des animaux pour vérifier le lien ?

  34. #28
    MissJenny

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Pour moi le simple fait qu'il y ai des malades de sclerose en plaque n'étant pas contaminés devrait exclure un lien entre le virus et le déclenchement de la maladie.
    si je te donne un coup de marteau sur la tête tu vas avoir mal au crâne, pourtant il y a des tas de gens qui ont mal au crâne et n'ont jamais reçu un coup de marteau. Est-ce que tu dirais qu'il n'y a pas de lien entre le coup de marteau et le mal de crâne?

  35. #29
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Salut,

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Pour moi le simple fait qu'il y ai des malades de sclerose en plaque n'étant pas contaminés devrait exclure un lien entre le virus et le déclenchement de la maladie.
    Raisonnement simpliste. Il existe ainsi des cancers (comme le col de l'uterus) majoritairement déclenchés par un virus.... mais pas toujours. Et ce n'est pas un cas unique.
    EDIT croisement avec missjenny, pas mal l'exemple

    Franchement s'il y a un domaine où il faut fermer sa g...bouche quand on est ignorant à ce point : c'est bien celui de la santé. Non mais franchement, j'ai du mal à rester poli

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Ce qui m'étonne le plus quand même c'est que chaque fois que je propose ce genre de statistiques dans le domaine des ondes on me répond "patascience"
    Non, pseudo-science plus que pata + complotisme (pas de toi mais c'est un des domaines du complotisme) + obsession psychiatrique (là c'est toi ou alors tu simules ce qui est bien possible ).
    Dernière modification par Deedee81 ; 25/01/2022 à 09h58.
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  36. #30
    Flyingbike
    Modérateur

    Re : Un virus à l'origine de la sclérose en plaques

    Donc, vous ramenez un article sur la SLA dans un sujet qui parle de SEP (il y a sclérose dans les deux noms, mais c'est pas la même chose) juste pour pouvoir faire un lien avec les ondes et nous emmerder une énième fois ?

    Y'en a vraiment marre.



    Pour moi le simple fait qu'il y ai des malades de sclerose en plaque n'étant pas contaminés devrait exclure un lien entre le virus et le déclenchement de la maladie.
    Vous en savez quoi ?
    Qand on connait votre approche des sciences expérimentales, votre avis, sincèrement, on s'en tamponne le gluteus maximus.
    La vie trouve toujours un chemin

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actualité - Une bactérie à l’origine de la sclérose en plaques ?
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 10
    Dernier message: 04/09/2017, 00h27
  2. sclérose en plaques
    Par bluma84 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/03/2010, 21h48
  3. Sclerose en plaques
    Par youou dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/07/2009, 21h16
  4. sclérose en plaques
    Par brenda73 dans le forum Maladies neurodégéneratives : Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques...
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/05/2009, 11h05
  5. Sclérose en plaques
    Par miss_boulet dans le forum Maladies neurodégéneratives : Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaques...
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/03/2008, 22h24