Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

[Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie



  1. #1
    DSP

    [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie


    ------

    Bonsoir,

    En plein milieu d'une soirée "déprimons sur notre avenir" avec des futurs doctorants en archéologie, nous nous sommes permis le luxe de s'imaginer plus tard travaillant dans une entreprise privée d'archéologie que nous aurions montée, et la question est arrivée sur le tapis... Comment monte-t-on une entreprise privée d'archéologie? Si par hasard vous pourriez un peu m'éclairer sur ce point pour me faire rêver encore un peu sur mon avenir (juste un peu)...

    Merci d'avance!

    -----
    "En dissert' vous pouvez dire n'importe quoi, tant que vous pouvez le prouver!"

  2. Publicité
  3. #2
    sarlarcheologie

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Bonjour,

    C'est dans un projet bien fastidieux que vous avez envie de vous lancer. Je connais personnellement le probleme puisque mon entreprise est en train de passer l'agrement a la realisation de fouilles archeologiques preventives.
    Tout d'abord il faut creer une societe, minimum de type sarl, avec tous les frais que cela implique. J'espere que vous avez des sous de cote! Ensuite il faut constituer un dossier ou vous reunissez tous les informations demandees par le CNRA pour prouver que vous etes competents. La liste de ces documents est disponible sur le site du ministere de la culture. Il vous faudra envoyer ce dossier en 2 exemplaires au ministere de la culture et 1 exemplaire au SRA de la region ou se base l'entreprise. La commission statue ensuite et normalement au bout de 3 mois vous savez si vous avez l'agrement.

    Ca a l'air simple comme ca mais ca ne l'est pas. L'agrement n'est jamais delivre du 1er coup pour les societes privees (contrairement aux services publics). La derniere entreprise en date a avoir ete agreee est Paleotime en juillet 2007. Ils ont mis 2ans et demi et 4 commissions pour obtenir l'autorisation...
    Si vous n'avez pas une solide experience en preventif dans votre equipe ainsi qu'en administration, n'essayez meme pas!

    Cordialement,

    Amelie, services archeologiques et amenagement
    Dernière modification par megami ; 19/12/2008 à 10h46.

  4. #3
    DSP

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    merci beaucoup pour votre réponse! Je crois qu'on essaye en ce moment, d'imaginer tout les débouchés possibles, afin d'avoir encore quelques lueurs d'espoir
    "En dissert' vous pouvez dire n'importe quoi, tant que vous pouvez le prouver!"

  5. #4
    seb1976

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Bonjour,
    Comme le dit le gérant d'Amélie, c'est une aventure risquée surtout qu'il faut avoir de multiples compétences en gestion, comptabilité et autres taches administratives et dans ton domaine d'étude (ici l'archéologie ). Et personnellement je n'ai jamais vu d'archéologue ayant fait une école de commerce ou de management ça doit bien exister mais ça doit être dur à trouver quand même...

    Ceci dit ces compétences existent mais il faut les rémunérer avant de pouvoir obtenir l'agrément et c'est là que coince notre système actuel de l'archéologie préventive privée. Autre problème: les exigences basses de diplômes mais d'expériences dans le préventif très importantes. En d'autres termes si tu n'as pas été responsable d'opération à l'inrap (ou afan) pendant des années tu auras très peu de chances d'être agréé malgré tes diplômes et tes expériences de fouilles programmées.

    Je ne serais finalement pas aussi pessimiste que le gérant d'Amélie (qui peut-être ne veut pas avoir de concurrence ) des entreprises d'archéo. préventive existent, il y a même des "indépendants" qui ont été agréés, tout n'est pas perdu d'avance mais le parcours semble long et difficile.

    Allez courage!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Bibi36

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Au delà des questions de gestion, qu'est-ce qui vous motive pour créer une boite ? Si c'est juste pour avoir du boulot... il existe largement en ce moment.

  8. #6
    DSP

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    J'essaye juste d'avoir l'éventail le plus large des possibilités d'avenir professionel dans l'archéologie , comme on passe notre temps à la fac a nous dire qu'il y a pas de boulot ni dans la recherche ni sur le terrain on tâte un peu le terrain
    "En dissert' vous pouvez dire n'importe quoi, tant que vous pouvez le prouver!"

  9. Publicité
  10. #7
    jarode18

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Citation Envoyé par Bibi36 Voir le message
    Au delà des questions de gestion, qu'est-ce qui vous motive pour créer une boite ? Si c'est juste pour avoir du boulot... il existe largement en ce moment.
    Du boulot ? Il en existe largement ? Depuis six mois je postule à l'INRAP dans diverses régions de France et l'on me répond à chaque fois que pour l'instant il n'y a pas d'embauche, du moins dans le domaine que je cherche, celui de la préhistoire. Alors si quelqu'un a des info concrètes je suis preneur car chômeur .

    Merci beaucoup

    Jarode18

  11. #8
    jarode18

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    ah oui, j'oubliais de dire, je suis préhistorien (et diplômé)

  12. #9
    archeos
    Modérateur*

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Hello!
    J'ai été "Archéologue libéral" pendant 5 ans dans un créneau bien spécialisé : l'étude archéologique, architecturale et historique des châteaux et manoirs (privés) et j'en ai très bien vécu!
    Veuillez contacter l'administrateur si votre date de naissance a changé
    (Futura Sciences)

  13. #10
    jarode18

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Merci pour cette réponse mais je cherche du travail en préhistoire. Que veut dire "archéologue libéral" ?

  14. #11
    archeos
    Modérateur*

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Hello!
    Profession libérale : tu es ton propre patron, un peu comme un artisan, mais plus souple. En préhistoire, ça va pas être facile de trouver des clients!
    Veuillez contacter l'administrateur si votre date de naissance a changé
    (Futura Sciences)

  15. #12
    Bibi36

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Citation Envoyé par jarode18 Voir le message
    Du boulot ? Il en existe largement ? Depuis six mois je postule à l'INRAP dans diverses régions de France et l'on me répond à chaque fois que pour l'instant il n'y a pas d'embauche, du moins dans le domaine que je cherche, celui de la préhistoire. Alors si quelqu'un a des info concrètes je suis preneur car chômeur .

    Merci beaucoup

    Jarode18
    Après c'est aussi le problème de l'INRAP... il y'a parfois besoin de CDD très rapidement pendant une période, qui peut aussitôt être suivie par une période de gel des CDD qui met tout le monde à la porte. Je connais quelques personnes qui sont dans ce cas...

    D'après ce que je vois, c'est plutôt au niveau des collectivités que les choses bougent beaucoup en ce moment. Pour la préhistoire j'ai l'impression que c'est plutôt au niveau du Néo que ça cherche. Ca sort de plus en plus et dans le contexte de concurrence qui s'accroie pas mal de services cherchent à se developper sur d'autres crénaux que les classiques médiévaux et galloche. Et certaines spécialités auparavant plus ponctuelles commencent à devenir un peu plus courantes (carpo, palyno, géo-archéo en général, tracéologie etc...)

    Après, les potes que je peux avoir ont surtout eu du boulot sur de l'Historique ou de l'Antique sur des trucs finalement assez classiques... après ça marche aussi par des contacts qu'ils se sont fait sur du programmé.

  16. Publicité
  17. #13
    Lokelani

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    A part les collectivités et l'INRAP ça vaut peut-être aussi le coup de jeter un coup d'oeil sur les boîtes privées, certaines sont spécialisées en préhistoire comme Archéosphère, même si ils ne font pas que ça. Essaie de postuler aussi auprès de boîtes qui émergent actuellement, comme Archéo-Loire ou Amélie, ils doivent rechercher des spécialistes !

  18. #14
    Lokelani

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    J'ai trouvé une autre boîte spécialisée en préhistoire et néolithique si ça t'intéresse jarode18, peut-être connais-tu déjà, il s'agit de Paléotime : http://www.paleotime.fr/

  19. #15
    jarode18

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Merci beaucoup bibi36 et lokelani pour ces informations ! Je vais aller donc aller voir du côté d'Amélie et de Paléotime. Une autre précision, j'habite en Languedoc-Roussillon (région de Nîmes-Montpellier), si vous aviez des idées de débouchés sur cette région j'y serai attentif. Merci encore

  20. #16
    jarode18

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Citation Envoyé par Lokelani Voir le message
    J'ai trouvé une autre boîte spécialisée en préhistoire et néolithique si ça t'intéresse jarode18, peut-être connais-tu déjà, il s'agit de Paléotime : http://www.paleotime.fr/
    Merci Lokelani pour ces info. J'ai donc postulé auprès de Paléotime et d'Amélie mais pour l'instant ils n'ont rien à proposer. D'autant qu'Amélie ne s'occupe pas de préhistoire m'ont-ils dit. Bref, je suis toujours en recherche et sans doute vais-je m'éroder comme une pierre si ça continue comme ça. Merci de ne pas hésiter à me signaler toutes possibilités

  21. #17
    Lokelani

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Salut,
    essaie aussi Archéosphère, spécialisés en préhistoire et anthropo. Bon récemment ils m'ont dit qu'ils n'avaient rien (enfin équipes déjà au complet) mais je suis pas préhistorienne non plus, peut-être que ton profil les intéressera plus.
    Sinon y a cette annonce : http://archeofouille.phpbb9.com/prop...rtres-t842.htm et apparemment c'est urgent, y a pas besoin d'avoir le concours, et je cite les propos d'une personne qui doit y travailler je pense, et qui a posté sur le forum Paléobox à propos de cette offre :

    Salut
    Non Justement il ne faut pas le concours pour obtenir le poste de préhistorien! Les contractuels auront des contrats d'un an renouvelable (ce qui reste précaire mais pas si mal tout de même). C'est très urgent! Il y a en programme la fouille d'un site néo d'habitat et surtout le diag sur un éperon barré. Le chef de service veut quelqu'un qui a déjà eu de l'expérience de RO et qui serait capable d'étudier soit du lithique soit de la céramique néo et/ou Age du Bronze. Postuler, essayer, tenter votre chance car ça urge!
    Aller hop Jarode18, au boulot !

  22. #18
    jarode18

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    bon, je suis allé voir sur archéofouille et si y'a pas de concours pour le poste ils demandent quand même des références sérieuses dans pas mal de domaines sur le néo et moi c'est le paléo. Voilà ce que c'est d'être spécialisé

    Merci tout plein Lokelani !

  23. Publicité
  24. #19
    AcheoC

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Bonjour,

    J'arrive un peu tard dans cette discussion mais néanmoins j'ai envie de réagir. Pour ceux qui disent que c'est difficile de trouver du boulot en archéo, je ne comprends pas. Il n'y a jamais eu autant de travail dans ce domaine! C'est presque le plein emploi, beaucoup d'étudiants sont recrutés à la fac. Evidemment plus dans la moitié nord de la France qu'ailleurs. Je pense au préhistorien du sud. Il va falloir bouger et peut-être accepter de ne pas travailler tout de suite dans son domaine. Mais une fois qu'on a un pied dans le milieu on peut se faire une place dans son domaine, petit à petit. Cela dit, il faut accepter qu'il y ai moins de boulot dans ce domaine pointu de la préhistoire que dans d'autres périodes plus fréquentes en fouille...
    Cela fait 10 ans que je suis une professionnelle de l'archéologie, j'ai travaillé à l'inrap, dans des collectivités nationales (là où il y a le plus de boulot) et dans le privé. Je n'ai connu le chômage que quand je voulais faire une pause et peut-être dans la fin des années 90 quand il y avait moins de chantier. Depuis 2002 : aucun problème pour un archéo motivé et mobile.

    Voilà ce que j'avais à dire

  25. #20
    enimach

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Bonjour,
    Monter une entreprise privée en archéologie (préventive puisqu’à 99% il s’agira de cela) n’est effectivement pas une mince affaire, qui demande une solide expérience de terrain, en archéo justement préventive.
    Cela étant, aucun obstacle n’est insurmontable et cette expérience peut s’acquérir auprès de l’Inrap (en quelques années quand même). L’agrément, il s’obtient dans la foulée, sans réelle grande difficulté (au moins pour l'instant) si vous pouvez sérieusement mettre en avant ce savoir faire. Quand à la « gestion » d’une boite, ce n’est là encore qu’une question de compétence que vous réglerez en recrutant le personnel ad hoc.
    C’est après que risquent de surgir les difficultés, au moins pour deux raisons qui me viennent immédiatement à l’esprit.
    La première est une question de concurrence. Par les temps qui courent, les DRAC via les SRA encouragent fortement les collectivités à se doter de leurs propres services archéologiques. La lisibilité du paysage archéo d’ici 5 à 10 ans n’est pas très aisée, et rien n’est moins sûr que, l’Inrap en plus, l’archéo libérale soit très viable si les officines privées se multiplient elles aussi.
    La seconde est une question de compétence scientifique, et je connais assez bien la question car j’ai un ami qui pratique en libéral (à très petite échelle) et avec qui on constate régulièrement que cette question est difficilement contournable. En effet, s’il vous sera relativement facile de monter une équipe de terrain très opérationnelle (cela s’apprend sur le tas), vous aurez les plus grandes difficultés à recruter les spécialistes qu’exigeront les prescriptions, parfois pointues, des SRA. Sur tel chantier, il vous faudra un anthropo, sur tel autre un spécialiste du 1er Âge du Fer, ou du Bronze moyen, sur celui-là un micromorphologue et sur l’autre un préhistorien à profil lambda. C’est quasi insoluble car tous ces spécialistes (je parle de personnes avec expérience avérée) sont déjà rattachés à un labo ou à l’Inrap. Conséquence de quoi : soit vous ne pourrez répondre correctement au cahier des charges scientifique de la prescription, soit vous serez dépendant d’autres organismes qui sous-traiteront pour vous et là, vous perdrez la qualité essentielle : une faculté d’adaptation à la problématique posée (seule l’Inrap peut prétendre à cela, car dans son staff de quelques 1500 agents, elle peut dégoter en urgence l’oiseau rare, qui doit immédiatement intervenir sur la question inattendue).
    Ne mésestimez par cet aspect, car une boite d’archéo qui ne peut prétendre à cette souplesse est appelée à rapidement mourir (les SRA veillent quand même d’assez près à la qualité de la prestation scientifique).
    Pour ce qui concerne la difficulté à trouver des contrats Inrap (et donc se former), je vous accorde qu’elle est réelle. Hors un stage universitaire (par définition court), c’est aujourd’hui difficile d’y entrer. La question est très complexe et relève en partie de la politique globale de l’établissement en matière de recrutement de ses CDD. Que cette politique soit bonne ou mauvaise, on pourrait en discuter à l’infini, sachez simplement qu’elle n’est pas motivée par des questions scientifiques, mais par des préoccupations budgétaires qui se décident au-delà de la structure (qui ne fait que les appliquer).
    En résumé : essayez d’acquérir la meilleure expérience de terrain possible en faisant le forcing auprès de l’Inrap, ce qui est possible malgré tout (les stages universitaires ouvrent quand même des portes, via les RO qui ont quand même leur mot à dire). Si les choses se passent bien, il vous faudra quand même quelques années pour que vous puissiez prétendre monter une boite privée. D’ici là, vous verrez bien si l’expérience est toujours viable dans un contexte dont personne ne perçoit ce qu’il sera vraiment.
    Conclusion pour vous : l’Inrap avant tout, ou quelques autres structures d’assez grande envergure qui interviennent en préventif (il en existe quelques unes qui opèrent sur le territoire). Et admettre (ce qui ne veut pas dire accepter) une situation attristante : rien n’est vraiment mis en place aujourd’hui pour assurer la formation des archéos pros de demain.
    Cordialement





    Cela étant, c’est une politique que la tutelle archéo encourage plus ou moins par les temps qui courent.

  26. #21
    AcheoC

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Je ne serai pas aussi pessimiste concernant l'avenir des boites privées. Comme toujours les moins bons couleront et les autres continueront. Il a assez de boulot en ce moment et l'inrap ne peut pas répondre à tout, bien au contraire, notamment à cause de la politique budgétaire dont le précédent message parlait. En revanche, oui il y a un problème de visibilité d'ici 5 à 8, qui tiendra surtout aux répercussions de la crise et à ce que décideront les politiques au sujet de l'archéo.
    Enfin, il n'y a pas que l'inrap qui peut donner le sésame d'archéologue compétent. L'inrap, malgrè ses qualités, sa réactivité en terme de personnel et spécialistes, n'est plus la panacée.
    Pour faire son expérience dans le nord, par exemple, il y a des collectivités territoriales importantes comme Douai mais aussi les conseils généraux. Enfin, une grosse boite privée comme archéopole marche très bien. Je sais que le privé n'a pas la côte auprès de l'inrap en ce moment mais celle-ci n'a pas le monopole de la compétence...

  27. #22
    enimach

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Il ne s’agit pas d’être pessimiste au sujet de l’archéologie privée, car elle existera, assurément, et à une autre échelle qu’aujourd’hui.
    Il s’agit avant tout de bien mesurer la difficulté à trouver sa place dans un paysage qui reste encore flou, et dans une pratique qui ne sera pas aisée. Laisser, sans mettre de sérieux bémols, de jeunes archéologues tout justes sortis des études « s'imaginer plus tard travaillant dans une entreprise privée d'archéologie qu’ils auraient montée » ne me semble pas être un service à leur rendre.
    Je ne suis pas foncièrement inquiet, mais peut-être ai-je tort ?, sur la position des politiques vis-à-vis de l’archéo préventive. Je pense que la chose est acquise et qu’il n’a jamais été question, dans leur esprit, de remettre en cause le bien fondé de la démarche. Si l’on y regarde de plus près, et par delà des déclarations parfois maladroites, leur souci lorsqu’ils se sont penchés sur les lois d’archéo préventive ou les récents amendements, était (et reste toujours) de se désempétrer des lourdeurs de l’Inrap, et à juste titre d’ailleurs, puisque cette structure à perdu beaucoup de souplesse et de réactivité depuis quelques années.
    Non, effectivement, ce n’est plus la panacée, c’est bien pour cela d’ailleurs que se dessine une nouvelle politique en faveur du développement des services de collectivités.
    Quant aux boites privées ou services susceptibles d’accueillir et de former des chercheurs de terrrain, oui ils existent, je le souligne, mais encore à trop petite échelle pour accueillir tous les étudiants sortant d’une filière archéo et qui souhaitent se lancer dans le préventif. C’est pour cela que je persiste à penser qu’il leur faut tenter leur chance auprès de l’Inrap et y faire le forcing, car d’ici que soit trouvées de réelles filières de formations sur le terrain, beaucoup risquent de se décourager.

  28. #23
    AcheoC

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Citation Envoyé par enimach Voir le message
    Il ne s’agit pas d’être pessimiste au sujet de l’archéologie privée, car elle existera, assurément, et à une autre échelle qu’aujourd’hui.
    Il s’agit avant tout de bien mesurer la difficulté à trouver sa place dans un paysage qui reste encore flou, et dans une pratique qui ne sera pas aisée. Laisser, sans mettre de sérieux bémols, de jeunes archéologues tout justes sortis des études « s'imaginer plus tard travaillant dans une entreprise privée d'archéologie qu’ils auraient montée » ne me semble pas être un service à leur rendre.
    Je ne suis pas foncièrement inquiet, mais peut-être ai-je tort ?, sur la position des politiques vis-à-vis de l’archéo préventive. Je pense que la chose est acquise et qu’il n’a jamais été question, dans leur esprit, de remettre en cause le bien fondé de la démarche. Si l’on y regarde de plus près, et par delà des déclarations parfois maladroites, leur souci lorsqu’ils se sont penchés sur les lois d’archéo préventive ou les récents amendements, était (et reste toujours) de se désempétrer des lourdeurs de l’Inrap, et à juste titre d’ailleurs, puisque cette structure à perdu beaucoup de souplesse et de réactivité depuis quelques années.
    Non, effectivement, ce n’est plus la panacée, c’est bien pour cela d’ailleurs que se dessine une nouvelle politique en faveur du développement des services de collectivités.
    Quant aux boites privées ou services susceptibles d’accueillir et de former des chercheurs de terrrain, oui ils existent, je le souligne, mais encore à trop petite échelle pour accueillir tous les étudiants sortant d’une filière archéo et qui souhaitent se lancer dans le préventif. C’est pour cela que je persiste à penser qu’il leur faut tenter leur chance auprès de l’Inrap et y faire le forcing, car d’ici que soit trouvées de réelles filières de formations sur le terrain, beaucoup risquent de se décourager.
    Je suis d'accord avec vous, pas de problème.
    Juste un petit point de désaccord sur les débouchés des étudiants. Evidemment, je suis comme vous, contre le fait de les encourager à monter une boîte privée sans avoir fait leurs preuves. D'ailleurs un certains nombre de créateurs de boites privées ont galéré longtemps avant de réussir à crédibiliser leur démarche et à pouvoir créer une entreprise.
    Cela dit en ce qui concerne les collectivités territoriales, dans la région nord, elles ont actuellement plus de salariés que l'inrap, ainsi, les débouchés sont plus importants dans cette filière pour les étudiants. Je ne sais pas comment cela se passe ailleurs mais pour le nord et la picardie c'est comme ça.
    Merci pour cette discussion intéressante.

  29. #24
    enimach

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Oui, je suis d'ccord avec vous, dans le nord, l'archéo de collectivité à un large pas d'avance.
    C'est loin d'être le cas partout, mais depuis peu, les SRA impulsent fortement dans cette direction. Cela étant, ce sera assez long à se mettre en place et de généraliser et je suis toujours navré de voir les générations de tout jeunes diplomés non pas sacrifiées, mais peut-être un peu bernées par un miroir qui n'est encore qu'aux alouettes dans beaucoup de régions. Je suis tout aussi navré de voir les difficultés à surmonter pour les accueillir à l'Inrap qui, en tout état de cause, reste à l'heure actuelle la seule porte dispo pour les accueillir "à grande échelle".
    Bonne soirée

  30. Publicité
  31. #25
    ostrakon

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    effectivement je suis d'accord avec vous pour ce qui est des difficultés à monter sa boite privé en archéo, et qu 'il est préferable de passer par l'INRAP pour deux raisons:
    1. l'agrement délivré par l'état est tres long et difficile à avoir
    2. Il existe aujourd'hui une concurence de +en+ forte entre les différent opérateurs

    Ceci dit, il existe d'autre pistes à explorer: l'archéologie est un domaine qui est vaste et je pense que ces opérateurs ont parfois besoins d'une aide, bien évidemment je pense à la sous-traitance.

    Il existe tres peu de boite dans ce domaine la, de plus elles sont trés simple a monter. Je connais par exemple une boite qui est spécialisée dans la fouille des puits et la personne qui l'a monté na pas eu besoin d'un bac+7.

  32. #26
    Dragonidae

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Citation Envoyé par DSP Voir le message
    Bonsoir,

    En plein milieu d'une soirée "déprimons sur notre avenir" avec des futurs doctorants en archéologie, nous nous sommes permis le luxe de s'imaginer plus tard travaillant dans une entreprise privée d'archéologie que nous aurions montée, et la question est arrivée sur le tapis... Comment monte-t-on une entreprise privée d'archéologie? Si par hasard vous pourriez un peu m'éclairer sur ce point pour me faire rêver encore un peu sur mon avenir (juste un peu)...

    Merci d'avance!
    Désolé... Je n'ai pas lu votre post jusqu'au bout... Et mille pardons... Mais, trop c'est trop!
    Considérons la chose autrement:

    Je cite (une personne dont il me semble juste de ne pas mentioner le nom) : "L'archéologie est un luxe de pays riches..."
    Sans doute qulqu'un de bien intentioné vis à vis de cette science qui étudie le passé.

    Dans les grandes soirée de futurs doctorants depressifs... Le débat fait fureur!

    Je suis certains qu'étant donnée la situation financière de la France à ce jour -qui est en train de devenir "le nouveau portugal de l'Europe" (je cite une autre personne...), nous allons tous devoir changer de métier!!! Et oublier nos belles perspectives existentielles!

    Exit les recherches humanistes aux 4 coins de la planète. Pardon? Elle est ronde? Ah oui! C'est vrai!
    Désolé mais, il faut dire que le premier qui en avait émis l'idée a fini en prison... Vous dites qu'il en est mort???
    Dommage, il avait sans doute un grand potentiel et il aurait pu faire de grandes choses... On ne le saura jamais!
    Quel gaspillage!

    Allez, faites de beaux rêves!

    P.S.: Il n'est rien à construire sur des sables mouvants (Ce n'est pas de Borgès, mais si ça ne vous rappel rien... Lisez le Livre de Sable)

    Nucléoclastiquement votre!
    Dernière modification par Dragonidae ; 19/04/2009 à 23h18.

  33. #27
    rochemarine

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Bonjour à tous,

    Je viens de tomber sur cette discussion complètement par hasard et je me lance, même si cela fait quelques années qu'elle a été entamée.
    Voilà, je suis actuellement à la recherche d'un emploi. A la base j'ai un Master Archéosciences et Géo-Environnement, et je suis spécialisée en géophysique appliquée à l'archéologie. Ne trouvant pas d'emploi dans cette branche, je me suis davantage tournée vers les SIG, l'analyse spatiale etc. Donc si jamais, depuis tout ce temps vous avez monté votre boite et que mon profil vous intéresse, n'hésitez surtout pas à me contacter!

    Merci et à bientôt !

  34. #28
    Fab63

    Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Bonjour Marine,

    Les coordonnées - professionnelles ou personnelles - ne peuvent être rendus publiques ici et doivent se faire en privé, je ne peux donc malheureusement valider le C.V. En revanche si des employeurs sont intéressés, ils peuvent en faire la demande via MP. S'ils ne sont pas encore membres de FS, il leur suffit de s'inscrire à ce forum pour le faire.

    Bonne chance dans cette recherche d'emploi, qu'elle se révèle fructueuse.

    Cordialement,
    Fab63 p/ la modération.
    A trop cercar un chaval sans tara, val mai marchar a pé

  35. #29
    rochemarine

    Wink Re : [Institutions Archéo] Monter une entreprise privée d'archéologie

    Merci beaucoup !
    Je communiquerai donc CV et coordonnées par MP à toute personne qui le désirera ! (J'espère que cela intéressera quelqu'un...)
    Bonne journée!

Discussions similaires

  1. [Archéo Institutions] Associations d'archéologie
    Par floveusa dans le forum Archéologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/02/2008, 09h16
  2. [Institutions Archéo] Archéologie en Suisse
    Par Ptimagda dans le forum Archéologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/11/2007, 16h29
  3. [Institutions Archéo] ANTEA
    Par archeolove dans le forum Archéologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/03/2007, 17h58
  4. [Institutions Archéo] Ifreaab ?
    Par Snooze dans le forum Archéologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 10/11/2006, 19h53
  5. [Institutions Archéo] Le droit de débuter !
    Par nzy dans le forum Archéologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/08/2005, 13h10