Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

[Formation] Reprendre ses études en archéologie



  1. #1
    craven

    [Formation] Reprendre ses études en archéologie


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ai une Licence d'archéologie (Paris IV) et j'ai passé trois ans en Maîtrise d'Archéo, spécialité Egyptologie. Je n'ai pas pu rendre mon Mémoire suite à un grave accident. Ceci m'a beaucoup destabilisé car je voulais travailler dans ce milieu. De plus, mon directeur de recherche n'a rien voulu entendre et on s'est quitté en pas très bon terme. Moi, j'ai broyé du noir et ne sachant pas quoi faire, j'ai travaillé en Intérim pour subvenir à mes besoins. Cependant, après deux années de petits boulots en Intérim, je n'en peux plus et je voudrais reprendre mes études. Que me conseillez-vous. Quelle école ou quelle formation suivre sachant que j'ai à mon actif donc une Licence d'archéo. J'ai fait également un stage de formation d'archéologie de terrain.
    J'attends vos conseils et vous remercie par avance.
    Craven

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    craven

    Re : comment faire ?

    SVP,
    Répondez-moi, j'ai vraiment besoin d'avis.

  4. #3
    charlie

    Re : comment faire ?

    Bonjour et bienvenu sur futura,

    ce n'est jamais facile d'arrêter ses études ainsi...tu ne peux pas refaire une maitrise d'archéo (vu que tu n'a pas achevé la tienne?) ou te "recycler" dans un cycle histoire/archéo, ça doit exister mais bon je connais pas trop le milieu de l'archéo

    C
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.

  5. #4
    Théophraste

    Re : comment faire ?

    Débouchés en archéo quasi nul...
    Faut passer les concours de la fonction publique territoriale (CNFPT), et essayer de se caser dans un service "Histoire", "Patrimoine", "Archéologie", ou autres d'une ville (voire département ou région, c'est plus rare).

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    craven

    Re : comment faire ?

    Merci beucoup à vous de m'avoir répondu. Je sais qu'il n'y a pas de débouchés en archéo mais quand on a tout de même envie de suivre cette voie comment faire pour essayer de perdre peu de temps et d'accéder à des formations utiles. J'ai pensé en effet aux concours, pourquoi pas! Mais avez-vous entendu parler de la formation à distance: "techniques archéologiques en Europe". Est-ce vraiment intéressant? Plus que passer une Maîtrise. Si parmi vous se trouve un archéologue, peut-il me décrire son parcours éventuellement car ça peut aider.

  8. #6
    zarkis

    Re : comment faire ?

    Salut, effectivement que penses tu de te recycler dans l'enseignement, en préparant le capes avec ta licence sa devrait suffir pour enseigner l'histoire, bon par contre faudra bosser la géo.
    Et puis en étant enseignant tu peux garder des contacts avec des universitaires et partir faire des fouilles pendant les vacances scolaires qui sont nombreuses.

  9. Publicité
  10. #7
    craven

    Re : comment faire ?

    Oui c'est vrai mais l'enseignement c'est pas trop mon truc. Moi, j'aimerais vraiment faire des travaux de recherche, tu vois. Mais je te remercie, c'est en effet une piste que je ne dois pas laisser de côté.

  11. #8
    zarkis

    Re : Reprendre ses études en archéologie

    Pour Craven : bon pour l'enseignement je te comprends, je suis pas trés tenté non plus, mais si j'ai pas le choix il faut bien remplir son assiette. Si tu veux faire de la recherche archéologique, je crois qu'il n'y a pas plusieurs chemin possible il faut passer par la fac, il faut que tu passes ta maitrise, puis ton DEA, puis si tu as des notes convenable et surtout de bonnes connaissances, et bien alors tu espérais décroché une bourse de thése. Voilà le chemin obligatoire à mon sens.

    Maintenant vue que tu as refait 3 fois ta maitrise et que tu ne l'a toujours pas, de plus tu t'es arrété durant 2 ans, je suis pas certain que ton dossier soit trés favorable pour une carriére universitaire. De plus je crois bien que l'archéologie c'est peut-être l'une des sciences avec la géol la plus bouché niveau poste aprés la thése.
    Je comprends la passion qui t'anime moi même en fin lycée j'hésitais à faire fac d'histoire pour devenir archéologue où science. Bref, étant donné que tu m'a l'air passionné celà peut faire la différence pour ton dossier. Si j'étais toi j'irais discuter avec des profs que tu connais pour tater le terrain. Si tu t'y lance comme ça c'est vraiment l'aventure, en même temps si c'est ce que tu désires vraiment alors donne toi les moyens.

  12. #9
    craven

    Re : Reprendre ses études en archéologie

    Je pense qu'en fait je n'irai pas plus loin en archéologie car c'est vrai que j'ai passé 3 ans à pondre mon mémoire et que je n'y suis pas arrivé. Alors si je reprends et que je me retrouve encore face à ma feuille blanche..... Mais bon, il faut voir aussi que je n'avais pas choisi mon sujet et qu'on me l'a imposé et je dois dire que ça ne m'a pas vraiment branché. Mais dans la vie, on ne choisit pas tout le temps et il faut savoir faire face et je n'y suis pas arrivé. Je vais regarder du côté des concours et essayer de me poser les vraies questions pour donner une nouvelle orientation à ma carrière professionnelle. Merci à tout ceux qui m'ont répondu et à tout ceux qui me répondrons par la suite. Je regrette seulement que de vrais archéologues ne m'ait pas répondu alors que pourtant en survolant les différents messages il semblerait qu'il y'en ait. Mais bon, cela ne les intéresse peut-être pas. Enfin merci pour ceux qui m'ont donné leur avis.

  13. #10
    choubi

    Re : Reprendre ses études en archéologie

    Salut Craven,
    Je pense que ton problème n'est absolument pas insoluble, c'est évident que les débouchés dans notre beau métier sont quasi nuls mais seulement QUASI !!! pour les concours, les conservateurs du patrimoine peuvent parfois faire aussi de l'archéo (je pense à Bill pour ceux qui le connaissent!) ensuite pour rentrer au CNRS ou à l'université il faut surtout faire du bon boulot et être fortement soutenu par son labo. (et être patient, certains ont attendu 10 ans après leur thèse pour rentrer!) bref pas simple du tout!
    voilà pour les activités de recherche en labo mais il existe aussi la voie du terrain: les fouilles préventives certes c'est l'activité la moins gratifiante (pelles, pioches...) mais l'INRAP au moins recrute fortement (en CDD malheureusement mais bon....)
    avant tout fais la tournée des chantiers de fouille, c'est à mon avis le seul endroit ou les prof. sont le plus accessible (sutout devant un bon verre.) et ensuite prépare un DU ou un autre DED ou un diplôme un peu batard mais qui te permet de rentrer dans un labo un peu plus que qq semaines là tu te rendras réellement compte de ce qu'est la recherche!!!
    voilà le point de vue d'un doctorant-chef d'entreprise
    A +
    Choubi.

  14. #11
    gucci

    Re : Reprendre ses études en archéologie

    Bonjour craven,

    J'ai lu en diagonale les questions réponses.

    grande constatation : qui parle de l'INRAP ou de l'archéo préventive, sauf erreur de ma part, tous l'ont oublié. Sauf que c'est des contrats, c'est de l'archéo, cela permet d'acquérir une bonne expérience du terrain.
    Sauf erreur (encore une fois) de ma part, sans réel sens du terrain que l'on acquiert pas à la fac (ou pas que) pas d'archéo possible. Ou très peu.
    De plus, on fait de la recherche à l'INRAP, si !!! Il faut bien assurer, avoir du bagou, ne pas avoir peur de forcer quelque fois les rencontres avec les autres agents. L'avantage de cette structure est que l'on rencontre plein de personnes.
    Je connais un certain nombre de prof de fac qui ont roulé lors bosses à l'AFAN puis l'INRAP. Et de très nombreux "jeunes" chercheurs du CNRS sont passés par cette école d'une certaine archéo. Encore une fois préventif rime aussi avec recherche.

    Rappel au passage, pour bosser avec un SRA, ou pour avoir une autorisation de fouille, il est préférable d'avoir de l'expérience de terrain, d'étude et de publication.

    Mais il existe aussi d'autre structure : CRAVO, SDAVO, val de marne, Seine saint Denis, etc. Bon, il faut être dans le Nord de la France, car la majorité des services départementaux, municipaux, etc sont dans le Nord.

    Pour reprendre ce que disait qq'un plus haut, il est préférable d'avoir une maitrise.
    L'idéal est d'être à Paris I et non Paris IV malheureux !!!!! et bosser sur du matériel disponible en France. Disont que c'est plus facile pour se vendre par la suite. J'en sais qq chose, je suis un spécialisé sur de l'archéo extra-nationale, j'ai beaucoup d'ami(e)s qui bossent sur de l'étranger également. Et c'est plus dur que si on s'oriente sur du gallo-romain en France.

    Faut faire des concession : je bosse en France, CDI, dans l'archéo, suite à un concour. Et je m'éclate.

    A + et bonne chance

  15. #12
    MALAKA

    Re : Reprendre ses études en archéologie

    Salut Craven,

    Je comprends ton soucis car il m'est arrivé à peu près la même chose, sauf que moi j'étais à Paris 1, en Protohistoire, et je travaillait sur la France. Peu importe la fac et la période il y a beaucoup de professeurs manipulateurs et opportunistes partout. Si tu ne te fais pas descendre en maîtrise, cela aurait été en dea ou en thèse. Je connais pleins d'exemples de personnes qui étaient avec moi et qui ont fini comme nous au point de vue universitaire. Des discussions que j'ai pu avoir ensuite je me suis rendu
    compte que ceux qui s'en sorti le mieux c'est ceux qui font de l'archéologie à mis-temps, ou en amateur. Car il y a une vie après l'archéologie, ne serait-ce que la vie de famille, la vraie. Bref, ne te décourages pas trop et garde espoir si tu veux continuer dans l'archéo, tu as toute la vie pour faire de la recherche, à condition de modéré un peu tes ambitions.

    Bon courage,

    Malaka.

  16. Publicité
  17. #13
    MALAKA

    Re : Reprendre ses études en archéologie

    Bonjour à tous,

    Je voulais rajouter un liens vers un débat que j'ai trouver sur le web à se sujet, bon c'est en espagnol, mais ceux qui ne comprennent pas peuvent essayer de se le faire traduire sur un bon traducteur sur internet. La situation décrite s'applique plutot à l'espagne, mais le vécus des réponses est aussi valable pour la France à peu près...

    http://boards1.melodysoft.com/app?ID=arqueoweb&msg=2683

    " A los aspirantes quejumbrosos, a destruir la arqueología y vivir del cuento. "

    Le texte est un peu long alors je vous conseille d'aller voir le lien directement.

    Les réponses à cet interpretation m'ont bien plus aussi.

    http://boards1.melodysoft.com/app?ID=arqueoweb&msg=2868

    "Chaval, yo llevo ya diez años trabajando en arqueología, y en arqueologia de gestión, no en la universidad chupando culos; aquí y en EE.UU., Inglaterra, Portugal e Irlanda, o sea, que cuando hablo lo hago con conocimiento de causa.
    Estudiar la carrera me costó un riñón, me la tuve que pagar yo, sin ayuda de mi papá, y me tuve que enfrentar a señores que afirmaban desde su catedra que para ser arqueólogo había que serlo a tiempo completo; yo, como trabajaba para pagarme la carrera no podía serlo, según él.
    Cuando terminé estuve trabajando sin cobrar primero, con pequeñas gratificaciones de 200 € (Pesetas en aquel entonces) y luego un sueldo, que me gastaba en pagar el alquiler y la comida y la gasolina y la letra del coche yendo de excavación en excavación.Y luego me tuve que ir fuera, no a especializarme, sino para poder seguir pagando el coche y sobrevivir. ¿Sabes cuanto he ganado en España como máximo al mes? Pues 180.000 pts. Y lo mejor es que ahora, a cinco años de ese sueldo, gano aún menos.
    Así que no me cuentes milongas y deja el trabajo en la administración en la que te hayan enchufado y trabaja en el mundo real, a ver si te va tan bien ... "
    deuxième réponse intéressante:

    http://boards1.melodysoft.com/app?ID=arqueoweb&msg=2685

    " Hola, soy una chica que ha estudiado historia y ha trabajado con el departamento de la facultad desde segundo de carrera, por lo que tengo amplia experiencia en este campo. Estoy de acuerdo con la mayor parte de lo que has escrito, pero creo, por mi experiencia personal, que tampoco se puede obviar que trabajar en esto no es tan fácil como parece. Esta muy bien todo eso que se puede trabajar con distintos organismos y tal pero en verdad eso es un pelin difil y creo que eso lo pasas por alto. Estoy muy de acuerdo en que hay que alentar a las personas que piden información pero tambien hay que advertir que una vez que terminas la carrera te puedes llevar una gran decepción al ver que todo lo que has aprendido y todo lo que quieres lo podrás aplicar o no, eso depende muchisimo ya no solo de tus condiciones personales , sino también de tengas suerte y te contraten en algun otro sitio (y no me estoy refiriendo a que te contraten pora ganar pelas, yo he trabajado en arqueologia durante más de cinco años y nunca he cobrado ni un duro, por lo que como ves no hablo por el sueldo).Tampoco puedes quedarte sentado a esperar, eso no lo niego pero puede que el trabajo por mucho que hagas no te llegue.
    Solo queria dejar constancia de que llevas razón en la mayor parte de lo que dices pero tampoco podemos dejarnos llevar por ilusiones y falsas expectativas."


    voila j'attends vos réactions éventuellemnet.

    Malaka.

  18. #14
    MALAKA

    Unhappy Re : Reprendre ses études en archéologie


  19. #15
    jehan

    Re : Reprendre ses études en archéologie

    Sinon tu dois bien pouvoir trouver des places dans un master spécifique , comme par exemple ceux de la fac de Rennes " archeologie industrielle et autre".

Discussions similaires

  1. Réponses: 26
    Dernier message: 13/02/2012, 21h21
  2. [Archéo Antiquité] Projet en Archéologie Gallo-Romaine
    Par Patrix dans le forum Archéologie
    Réponses: 82
    Dernier message: 01/08/2009, 19h42
  3. [Formation] Animateur en archéologie
    Par MALAKA dans le forum Archéologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/08/2005, 23h05
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 04/06/2005, 12h36
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 25/09/2004, 20h06