Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Les cités perdues d'Amazonie




  1. #1
    tezcatlipoca

    Les cités perdues d'Amazonie

    Bonsoir à tous,

    Prélude

    El Dorado est un mythe enraciné dans l'imaginaire occidentale depuis que les conquistadors sont partis à sa recherche. Au fin fond de la forêt et des sierras, dans cette terra incognita au-delà de leurs rêves de fortune, jusqu'à la folie qui les emporta dans des contrées inexplorables, d'innombrables aventuriers les ont depuis suivi, dans cet enfer où finalement, l'or tant convoité est aussi rare que la mort fréquente.

    Deux siècles avant que Colomb ne débarque en Amérique, qui pensait par ailleurs arriver aux Indes, Marco Polo avait fait la relation des voyages "familiaux" fait jusqu'en Chine. Diverses versions de son ouvrage "Devisement du Monde" et sous différents titres dont celui "le livre des merveilles", furent diffusés dans l'Europe médiévale, ouvrant ses contemporains à ces étranges et lointains pays, stimulant leurs imaginations et attisant la soif de richesses fabuleuses.

    Le processus des Conquista espagnole et portugaise fût essentiellement alimenté par le désir d'enrichissement de ceux qui les firent et, les récits du marchand vénitien contribuèrent certainement , plus ou moins directement, à l'attiser.

    En tout cas, voici quelques passages du "Livre des merveilles" qui pourraient le laisser penser :

    Livre II Chapitre XXX : Marco Polo évoque le roi d'or en son château de Chincui qui fût fait prisonnier puis gracié par le Seigneur Grand-Prêtre Jean.

    Livre II Chapitre XXXIII : "Il y a encore au milieu de la ville une autre maison royale très magnifique, dont les murailles sont dorées en dedans."

    Livre II Chapitre XL : "Les rivières de ce pays-là produisent beaucoup d’or. On trouve aussi dans les marais et dans les montagnes de l’or, mais d’une autre espèce."

    Livre II Chapitre XLIV : "Il y a eu en cette ville un roi fort riche, lequel, étant près de mourir, se fit faire un tombeau dont je vais donner la description. Il fit bâtir une tour de marbre de la hauteur de dix pas et épaisse à proportion : à chaque coin du mausolée étaient des tours rondes par en haut et couvertes d’or partout ; sur le sommet de ces tours, on devait mettre plusieurs petites cloches d’or, qui devaient sonner par le souffle du vent. On devait couvrir une autre tour d’argent et mettre sur le sommet des clochettes d’argent, qui devaient aussi rendre un certain son par la seule agitation du vent. Il fit bâtir ce tombeau pour immortaliser son nom et sa mémoire dans le monde."

    https://www.larevuedesressources.org...deux,1467.html

    Pourrait-on établir un lien entre le roi d'or de chincui du "livre des merveilles" et le mythe d'Eldorado, je n'en suis pas totalement persuadé.

    Mais toujours est-il qu'Eldorado (le doré), à l'origine, n'était pas la cité légendaire, aux trésors fabuleux, qu'elle est devenue par la suite, mais bien un roi amérindien qui, lors de sa cérémonie d'intronisation, était couvert de poudre d'or avant qu'il ne se baigne dans un lac où ses sujets jetaient aussi quantité d'objets précieux. Cette histoire est attestée par des chroniques espagnoles (et des découvertes archéologiques) qui relatent les expéditions faites par les envoyés de Charles Quint dans l'ouest vénézuélien et le nord de la Colombie à partir de 1529.

    Moins de dix ans auparavant, la conquête du Mexique par Fernando Cortez avait généré des butins substanciels dont des quantités d'or assez importantes. Charles Quint, roi d'Espagne et empereur du Saint Empire romain germanique, n'en recueillit qu'une part minime et, si les fortunes que se constituèrent nombre de conquistadors furent surtout le fruit des terres qu'ils s'accaparèrent et de l'exploitation des populations indigènes, l'or, l'argent et les pierres précieuses qui furent extorqués aux Aztèques et à leurs voisins enflammèrent les imaginations.

    Pour en revenir à la quête de l'Eldorado, c'est un aventurier allemand qui va conduire la première incursion des conquistadors dans ces régions. Il se nommait Ambrosius Ehringer et avait été promu gouverneur et capitaine général de ces nouvelles contrées, en vu d'en prendre possession pour la couronne d'Espagne.

    Je vous propose un extrait du livre de Ricardo Uztarroz "Amazonie mangeuse d'hommes" qui décrit très bien les histoires de ces hommes qui vont, au fil du temps, bâtir la légende de l'El dorado :

    https://books.google.fr/books?id=gqx...hinger&f=false

    C'est bien une des tribus Chibchas qui intronisait son cacique en le couvrant de poudre d'or...

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Chibchas

    Dans le prochain épisode, vous verrez peut-être plus précisément où je veux en venir.

    -----


  2. #2
    Cendres

    Re : Les cités perdues d'Amazonie

    Citation Envoyé par tezcatlipoca Voir le message

    Dans le prochain épisode, vous verrez peut-être plus précisément où je veux en venir.
    Le prochain épisode de ceci, peut-être?
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  3. #3
    tezcatlipoca

    Re : Les cités perdues d'Amazonie

    Pas du tout, raté, loupé, 0/20, à ta place !


Discussions similaires

  1. Actualité - À la recherche des cités perdues d'Amazonie
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/01/2014, 08h49
  2. Papillons en mer dans les Mystérieuses Cités d'Or :)
    Par Sebulba2 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/11/2012, 07h11
  3. Superbes Cités de l'Avenir
    Par Kiristi Madam dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/07/2008, 04h41
  4. Les mésanges des cités ont le tempo hip-hop
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/12/2006, 18h04
  5. Les cités anciennes de l'Irak
    Par pr.scientifix dans le forum Archéologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 07/07/2006, 08h51