Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Qu'est-ce que le mauvais goût???



  1. #1
    horologiom
    Me promenant sur ces forums, je tombais par hasard sur cette phrase concernant l'humour scientifique : "si vois avez une blague, n'hésitez pas. (évitez le mauvais goût)"
    Ce "évitez le mauvais goût" me pousse à me poser (et par curiosité à vous poser) cette question : qu'est-ce que le mauvais goût?

    Quelle est la frontière? Quelle est la relativité d'une définition du mauvais goût? Le "mauvais goût" se définit-il par l'objectif à atteindre, ou par une convention admise par une communauté? Les rayures amincissent-elles?


    Plus précisemment, qu'est-ce que le mauvais goût en matière d'humour?
    Y-a t'il un mauvais goût dans l'humour?

    Je sais ce que vous allez me dire, et vous aurez raison : ceci n'est pas une question. En effet, il y en a sept.

    merci.


    ******

    " l'humour est la politesse du désespoir" (G. Duhamel)

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Dhalsim
    Le mauvais goût dites-vous.

    Outre le fait que la coriandre, au même titre que les élucubrations de Jean Pascal sont des monuments de mauvais goût (c'est vrai c'est dégueulasse la coriandre, honnêtement, dites...), le mauvais goût pourrait se traduire par le non respect de l'hypocrite "politiquement correct", sorte de mensonge collectif qui nous interdit de trouver drôle qu'un bébé dans une poubelle c'est moins poilant qu'un bébé dans deux poubelles.

    A la question quelle est la frontière je dois dire que je n'ai pas regardé l'épisode de Thierry la Fronde d'hier mais que j'enregistrerai celui de ce soir vu qu'apparemment la bonne femme à Thierry elle se fait enlever par ces pleutres d'anglais, et que c'est exceptionnel.

    D'une manière plus générale le mauvais goût est une discipline à part entière de l'humour, et que de pauvres Tocsins (pour ne pas dire cloches) hululent au crime lorsqu'on sort une blague salace ou macabre me donne envie de flinguer des pandas.

    Pour finir je citerai Desproges : "oui on peut rire de tout, de la vie et même de la mort. Au reste, se gêne-t-elle, la mort, se gêne-t-elle pour se rire de nous ?"

  4. #3
    Actarus
    Citation Envoyé par Dhalsim
    Pour finir je citerai Desproges : "oui on peut rire de tout, de la vie et même de la mort. Au reste, se gêne-t-elle, la mort, se gêne-t-elle pour se rire de nous ?"
    Citation fort à propos, mais Desproges a aussi dit (en face d'un homme politique dont je tairai le nom) "On peut rire de tout mais pas avec n'importe qui".

  5. #4
    horologiom
    bonjour.

    hahaha! La réponse de Dahlsim ne manque pas de sel ( ni de poivre, ni de moutarde d'ailleurs). Mais donc, d'après cette définition, il n'y a de mauvais goût que parce qu'il y a de mauvais goûteurs? En tous les cas, que ce soit pour l'humour ou le reste, seul le public compte? N'y a t'il pas aussi une question d'intention derrière tout ça?
    Jean Marie le Pen disait qu'il ne voyait pas en quoi le calembours "durafour crématoire" était antisémite. Je ne vais certe pas mettre ici en doute les compétences intellectuelle de cet illustre démocrate, mais voilà : dis par un autre (au hasard : Einstein. Paf.), n'aurions nous pas ris aux larmes d'une telle autodérision? Comme disait Desproges, mieux vaut rire d'Auschwitz avec un juif que de jouer au scabble avec Claus Barbie. Je ne suis pas sûr de l'exactitude de la citation, ni même d'ailleurs du fait que ce soit de Desproges, mais ça lui va bien.

    La suite plus tard, car le devoir m'appelle de ses trompettes joyeuses.

    Merci.

    *********

    "L'humour est une tentative pour décaper les grands sentiments de leur connerie" R. Queneau

  6. #5
    Actarus
    Concernant Desproges et le mauvais goût, c'est exactement à cet "incident" que je faisais allusion dans mon message précédent.

    Je pense, pour résumer, qu'il y a mauvais goût lorsqu'on se trompe d'interlocuteur.

    Déballer une blague sur les myopathes à un homme qui vient de perdre son enfant atteint par cette maladie est à mon avis d'un très mauvais goût (sauf de très rares cas).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Yoyo
    Bonsoir,

    je pense qu'Actarus a tres bien resume et repondu a la question initiale.
    Tout depends donc de la situation (le contexte) et des personnes... etant sur un forum scientifique, je vous laisse trouver tout seul ce qui serait de mauvais gout ici.

    Yoyo

  9. Publicité
  10. #7
    horologiom
    Bonjour.

    Actarus dit : "Concernant Desproges et le mauvais goût, c'est exactement à cet "incident" que je faisais allusion dans mon message précédent.
    Je pense, pour résumer, qu'il y a mauvais goût lorsqu'on se trompe d'interlocuteur. "

    L'idée me séduit. Néanmoins, je me dois de faire une remarque. Dans une telle optique, le trait d'esprit peu délicat du grand blond avec un bandeau noir se trompe juste d'interlocuteur. il peut donc être considéré comme "de bon goût" par une certaine frange de la population. Soit. Les considérations morales n'entreraient donc pas en compte (A charge éventuellement d'un autre forum de définir la morale...), et la définition du bon ou mauvais goût dépend donc de l'individu seul.

    L'idée, un fois de plus, me séduit. Mais hélas je me vois obliger de remarquer qu'une définition n'a de valeur que si elle est partagée par toutes les parties en présence, c'est évident. Ainsi, si d'aventure je faisais une blague sur le forum adéquat, et qu'un modérateur considère cette blague comme "de mauvais goût", bien que moi non, il est évident que c'est son avis qui aurait force de loi. La définition du mauvais goût dépend donc de celui qui a le pouvoir de la faire appliquée, un modérateur ici, la majorité par là, définition même de la démocratie, etc.

    Or il me semble- vous allez rire - que nous n'avons donc pas défini le mauvais goût, mais le moyen de définir le mauvais goût, c'est à dire le contexte et l'individu-source. Je peux me tromper bien sûr, n'étant pas philosophe. Tout est relatif, disait Einstein, en parlant de toute autre chose.

    Car au fond, si la définition du mauvais goût est éminement personnelle, comme il semble découler de cette discussion, quel droit avons nous de critiquer une remarque qui nous paraît telle alors que sa source la voit différemment? Cela ne me paraitrait pas très juste que de juger quelqu'un selon un système de valeur individuel.

    Toutes ces idées ne sont que des navires qui passent dans la nuit...
    Merci.


    *******

    "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dîtes, mais je me battrai pour que vous puissiez le dire" Voltaire (je crois)

  11. #8
    ronronladouceur
    Bonsoir ou bonjouir,

    Comme le disait un philosophe, mais j'oublie lequel :

    «Tout est reçu selon la forme du récipient».

    Pas trop cruche, en tout cas...

    Ma foi, je divague...

    Pardon, la mer est belle...

    Déjà disparu...

    !

  12. #9
    horologiom
    Bonjour.

    "tout est reçu selon la forme du récipient"
    Joli phrase, qui dans un certain contexte aurai pû, pourquoi pas?, flirter avec le mauvais goût.
    Joli phrase, mais peu limpide, peut-être. J'ai sans doute mal compris, n'étant pas philosophe, mais j'ai l'impression que cela reprend un peu l'idée que le mauvais goût se trompe d'interlocuteur.
    C'est joli, mais ça n'est pas vraiment un argument, non? Enfin, je ne sais pas grand chose.

    merci.

    *******

    " mieux vaut être traité d'imbécile que d'ouvrir sa bouche pour prouver le contraire" A. Lincoln

  13. #10
    coco
    Citation Envoyé par ronronladouceur
    «Tout est reçu selon la forme du récipient».
    Oui... c'est exactement cela...

  14. #11
    ronronladouceur
    Citation Envoyé par horologiom
    Bonjour.
    "tout est reçu selon la forme du récipient"
    Joli phrase, qui dans un certain contexte aurai pû, pourquoi pas?, flirter avec le mauvais goût.
    Joli phrase, mais peu limpide, peut-être. J'ai sans doute mal compris, n'étant pas philosophe, mais j'ai l'impression que cela reprend un peu l'idée que le mauvais goût se trompe d'interlocuteur.
    C'est joli, mais ça n'est pas vraiment un argument, non? Enfin, je ne sais pas grand chose.
    merci.
    Le goût de l'un ne s'accorde pas nécessairement au goût de l'autre (La Palice serait fier de moi!). Mais qu'est-ce en soi qui goûte? Un sens interne, le goût et, plus globalement peut-être, la sensibilité... Mais comment se forme le goût? Question-réponse : l'éducation, les coups de pinceau des autres? De sans forme que je suis, je suis formé à l'image et ressemblance. Qui suis-je? Autre question, mais pas ici...

    Et donc au tour de Walsch : «Tout n'a de sens que celui que je lui donne.»

    Mais la demure demeure : « Qui est 'Je'? » Un ego altéré?

    Claude

  15. #12
    horologiom
    bonjour.

    j'aime beaucoup cette approche du "comment se forme le goût?", c'est sans doute à creuser. Définir ce qu'est le goût est sans doute nécessaire pour définir le mauvais goût.
    Que le goût des uns ne s'accorde pas avec celui des autres, et que de celà naisse le mauvais goût, c'est tout à fait vrai, mais une fois de plus, je suis navré d'insister un peu lourdement ainsi, ce n'est pas une définition du mauvais goût...
    C'est curieux, je n'imaginais pas que ce serai si compliqué de définir le mauvais goût...
    Pour la phrase de Walsh, il me semble que cela se rapproche de l'idée d'Actarus, le mauvais goût est une erreur d'interlocuteur, donc je me permettrai de renvoyer à ma réponse d'alors.

    Il me faut peut-être préciser ma question : je cherche un moyen de définir le concept de "mauvais goût" de la manière la plus universelle et la plus précise possible.

    Pour l'instant, et sans vouloir vexer personne, les meilleures réponses (selon moi, bien sûr) sont les exemples donnés, ce qui bien sûr ne peut satisfaire notre soif d'universalité.

    je suis comme vous, je cherche, dubitatif.
    (Ce n'est pas cochon, dubitatif, n'est-ce pas...)

    merci.

    *******

    "Tout a été dit. Sans doute. Si les mots n’avaient changé de sens, et le sens de mots."
    Jean Paulhan

  16. Publicité
  17. #13
    ronronladouceur
    Citation Envoyé par horologiom
    je suis comme vous, je cherche, dubitatif.
    (Ce n'est pas cochon, dubitatif, n'est-ce pas...)
    Cher horologiom (je vous connais à peine et vous apprécie déjà...)

    Dubitatif... Pas cochon du tout. En fait, très sexy...

    Revenant donc d'une promenade et au sujet qui nous occupe...

    Le goût comme faculté d'appréciation de ce qui s'accorde ou non avec une sensibilité. Mauvais goût : appréciation de ce qui ne goûte pas bon...

    Tous uniques, tous différents...

    Je sais que ce n'est pas le propos, mais je ne veux m'empêcher de vous confier un non secret :«Ce qui fait qu'une personne est unique, c'est sa rareté.» Ça se corse...

    Me ménageant moi-même d'un éventuel mal de tête comme j'en ai rarement, je salue en vous tous cela que je suis et ne suis pas...

    Claude

  18. #14
    Damon
    Bonjour,

    Le mauvais n'est-il pas tout simplement un comportement (ou des paroles) inadapté, que ce soit au moment, au lieu ou au public ?

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  19. #15
    coco
    Mauvais et goût...
    Goût: cela fait appel à une faculté sensorielle, que nous partageons... mais qui varie en fonction des individus, des habitudes (culinaires) et donc des époques, de l'environnement.....
    Mauvais: encore une perception individuelle...
    Donc le mauvais goût est par deux fois lié à l'individu, c'est dire s'il va être différent de celui du voisin...
    Mais nous avons aussi la faculté de "lisser" les différences... aptitude à vivre en société...

    Donc cette double sensibilité, une fois lissée, revient ... à ... le bon goût serait-il l'hypocrisie de dire exactement ce qu'il faut au bon moment???
    Avoir bon goût serait-il être hypocrite??? humm, je parie aussi pour un bon mal de tête...

  20. #16
    Cécile
    Le mauvais n'est-il pas tout simplement un comportement (ou des paroles) inadapté, que ce soit au moment, au lieu ou au public ?
    Oui, mais ça ne fait que reporter le problème : comment définir ce qui est inadapté. Ce qui semble inadapté pour certains ne le sera pas pour d'autres.

    Donc je vous propose une autre définition : le mauvais goût, c'est tout ce que je n'aime pas

  21. #17
    horologiom
    bonjour.

    heureux de voir que ce sujet crée une sympathique émulation.
    Cécile, vous allez rire, mais je pense que votre définition est la plus sage...

    Plaisanterie mise à part, il est vrai que nous ne faisons que repousser le problème. Nous ne faisons que l'éluder.
    Peut-être n'y a-t'il pas de définition satisfaisante?
    Je me refuse à le croire.
    Si nous ne trouvons pas une définition qui puisse nous convenir à tous, alors c'est que nous ne pouvons taxer quoi que ce soit de mauvais goût en fonction de cette jolie valeur qu'est la justice, associée à l'intégrité et l'honnêteté.
    Peut-être au fond, que le mauvais goût n'existe pas.
    A ce moment là, dire d'une chose qu'elle est de mauvais goût est profondemment injuste et immoral.
    Nous pouvons alors continuer à être aveugle et employer un terme qui n'a pas de sens.
    Nous pouvons aussi assumer enfin notre humanité jusqu'au bout.
    A moins que nous trouvions une définition (je continue à chercher), il faudra admettre que le mauvais goût n'existe pas.

    merci.

    *******

    "Si il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème"
    Maxime shadock.

  22. #18
    zashamm
    salutations,

    '... etant sur un forum scientifique, je vous laisse trouver tout seul ce qui serait de mauvais gout ici.'
    en fait le mauvais gout scientifique existe-t-il ?

    je veux dire, je suis la plus pourrie des raclures qui soit, et mon bagage intellectuel (ainsi que la petite fortune de Papa) m ont permis d apprendre dans les meilleures ecoles et d embrasser une carriere scientifique ...
    me voici Chimiste (cher collegues scientifiques bonjour)

    je lance une vanne de mon cru (je veux dire une vanne inspirée de celles que mon grand-oncle Otto me narrait durant qlq veillées nocturnes ...)

    quel sorte de recipient suis je sensé trouver sur un forum scientifique ? ... et cette forme de recipient saura t elle etre definie par le terme unique de 'scientifique' ?

    je crois que la reponse est non !

    Yoyo, pourrais tu nous aider a definir ce qu est LE Mauvais Gout sur le forum SCIENTIFIQUE Futura-Sciences ?
    un rappel de la charte du site peut-etre ?!?

    ou est la philosophie dans tout cela ? sinon de deviser sur .... pas grand chose ...


    [mince, je crois que mon mepris pour la philo vient de transparaitre] :?

  23. Publicité
  24. #19
    ronronladouceur
    Bonjour,

    J'ai trouvé ceci :

    MAUVAIS GOÛT

    «Une oeuvre pèche-t-elle par ignorance des critères esthétiques établis?»


    Une mine de renseignements sur les procédés de style :

    http://www.cafe.umontreal.ca/cle/cas...51.html#128098

    Claude

  25. #20
    horologiom
    Bonjour!

    Merci, Claude, pour cette remarque.
    Si j'en comprends bien l'essence, le mauvais goût peut être une erreur de perception.
    Donc due à l'ignorence, il n'y a pas de responsabilité de la part du mauvais goûteur.
    Je ne suis pas vraiment d'accord... Il est possible que ce soit une question d'intention.
    Pour reprendre l'exemple du début, la remarque de M. Le Pen n'est antisémite que parce qu'elle est proférée par un antisémite. Ce serait drôle, sinon, non?

    Sinon, il serait intéressant que l'une des personnes concernée réponde à la question de savoir ce qu'est le mauvais goût scientifique, et s'il y en a un.

    Le mauvais goût, c'est une chimère sociale pour brider l'humour et affadir son rôle salvateur d'épanouissement de l'individu.

    merci.

    *******

    "mourra bien qui rira le dernier" J. Prévert

  26. #21
    ronronladouceur
    Citation Envoyé par horologiom
    Bonjour!

    Merci, Claude, pour cette remarque.
    Si j'en comprends bien l'essence, le mauvais goût peut être une erreur de perception.
    Donc due à l'ignorence, il n'y a pas de responsabilité de la part du mauvais goûteur.
    Je ne suis pas vraiment d'accord... Il est possible que ce soit une question d'intention.
    Salut horologiom,

    En fait, le verbe ignorer a aussi ce sens intentionnel...

    Claude

  27. #22
    coco
    Moi je dirais que le mauvais goût, ici sur ce forum, car en effet c'est de ça qu'il s'agit, c'est surtout ce qui peut blesser autrui ... de quelque façon que ce soit!!!

  28. #23
    horologiom
    bonjour.

    Ce qui peut blesser autrui...
    Certe.
    Mais dans ce cas, un modérateur supprimant un passage potentiellement blessant pourra à son tour blesser le posteur.
    Pourtant, il me semble que là, ce ne serait pas considéré comme de mauvais goût.

    Le mystère s'épaissit tel la crème fraiche sous le fouet expert d'un patissier habile.

    merci.

    *******

    "C'est l'homme que je suis devenu qui me rend mysanthrope" J. Renard[/quote]

  29. #24
    coco
    Citation Envoyé par horologiom
    Mais dans ce cas, un modérateur supprimant un passage potentiellement blessant pourra à son tour blesser le posteur.
    Pourtant, il me semble que là, ce ne serait pas considéré comme de mauvais goût.
    Alors là, ce n'est pas du mauvais goût, mais de la mauvaise foi!!!
    ... Toute punition est blessante d'autant plus qu'elle ne serait pas méritée... mais la blessure est méritée cette fois, si on s'en tient au code de bonne conduite du forum...
    Donc, je précise, le mauvais goût est d'infliger une blessure non méritée... ...

  30. Publicité
  31. #25
    Cécile
    Moi je dirais que le mauvais goût, ici sur ce forum, car en effet c'est de ça qu'il s'agit, c'est surtout ce qui peut blesser autrui ... de quelque façon que ce soit!!!
    Ca élimine tout humour... car il y a toujours quelqu'un qui peut se sentir blessé par une blague, même anodine. Alors tu ne plaisantes plus sur la religion, sur le sexisme, sur ... parce que ça peut blesser.
    J'aime beaucoup l'expression "on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui". Le problème est que sur un forum, on ne connait pas les personnes avec qui on rit.

  32. #26
    coco
    Citation Envoyé par Cécile
    Ca élimine tout humour... car il y a toujours quelqu'un qui peut se sentir blessé par une blague, même anodine. Alors tu ne plaisantes plus sur la religion, sur le sexisme, sur ... parce que ça peut blesser.
    Non, encore une fois, je m'explique mal, je veux dire à condition de ne pas blesser directement une personne... par exemple se moquer de sa réponse, son ignorance... que sais-je encore...
    Bien sûr l'humour repose en grande partie sur le fait de se moquer des travers de chacun, mais il généralise, il caricature... des personnes publiques ...
    Il y a aussi des sujets sensibles, d'actualité, qu'il est de mauvais goût de ramener sur le devant de la scène car ils font encore très mal... qui touchent des personnes privées... voilà, je crois qu'il faut ne pas blesser la personne privée directement!
    Bref, là aussi on doit se fier à ce que l'on n'aimerait pas entendre soi même...

  33. #27
    Cécile
    Je suis d'accord avec tes arguments, Coco.
    Une dernière remarque : des blagues de très mauvais goût peuvent parfois me faire rire. Mais sachant qu'elles peuvent blesser, je ne les divulgue qu'à ceux qui ne risquent pas d'être blessés.

  34. #28
    coco
    Citation Envoyé par Cécile
    Une dernière remarque : des blagues de très mauvais goût peuvent parfois me faire rire. Mais sachant qu'elles peuvent blesser, je ne les divulgue qu'à ceux qui ne risquent pas d'être blessés.
    Je dois dire que moi aussi...
    Mais ça se passe en privée et la ou les personnes visées ne sont pas là pour entendre... et il y a, dans ce "très mauvais goût" comme tu dis, une part du rire...
    Bref, ce lieu étant un forum, donc lieu ouvert, on est d'accord pour éviter "le mauvais goût"...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. bouche pateuse et mauvais gout
    Par gegecaz dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/05/2005, 17h26