Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Les mouvements de Reich et l'antigravité



  1. #1
    soliris

    Les mouvements de Reich et l'antigravité


    ------

    Wilhelm Reich s'étonnait -à juste titre ou pas- de mouvements semblables de l'énergie au niveau des cyclones, des aurores boréales, et des ...galaxies spirales.

    J'ai considéré son approche comme intéressante et en la reportant à la mécanique élémentaire, j'ai pu remarquer que leur 'configuration' existe à l'intérieur du cycle pendulaire, car à toute action une réaction, mais qu'elle est masquée, parce que la masse du pendule l'emporte en fixité sur le déploiement de ces mouvements, pour ne nous montrer que le simple va-et-vient du balancier.

    Devant la somme réduite d'informations qui nous ont été rapportés de sempiternels essais magnétiques de recherche sur l'antigravité, les conclusions transpirent que les auteurs de ces essais estiment que celle-ci serait une 'utilisation' dirigée du magnétisme, d'une part, et que l'énergie cinétique serait de même nature (!)...

    Or, pour que ce fonctionnement dirigé du magnétisme soit réalisé, si nous avons déjà affaire à une 'configuration de Reich' de l'énergie magnétique à l'intérieur des masses quelconques, ce ne sera pas si aisé.
    Car les mouvements de Reich se comportent comme un 'lock' lancinant, comme une barrière infranchissable parce que de par leur comportement centrifuge et leur vitesse à l'intérieur des volumes matériels, ils créeraient justement ce que nous appellons: la masse Ce petit smiley y fait penser très fort :

    -----

  2. #2
    Tofix

    Re : Les mouvements de Reich et l'antigravité

    Salut,

    Je n'ai rien compris, si ce n'est encore un joyeux mélange de deux interactions qui jusqu'à preuve du contraire sont totalement différentes ( électromagnétique et gravitationnelle).

    ...
    Amicalement, Christophe.

  3. #3
    Kanoth

    Re : Les mouvements de Reich et l'antigravité

    So ... ? Ou veux tu en venir ??

  4. #4
    Olorin

    Re : Les mouvements de Reich et l'antigravité

    Salut,

    Reich était effectivement un penseur original, et a toujours voulu approcher la nature de façon holistique. D'où son étonnement devant les similitudes entre la morphologie d'un cyclone, d'une galaxie , d'un coquillage. La forme embryonaire, qu'il baptise "Orgonome", semble universelle et detient peut-être la clé des voies de Dame Nature. Sa conception de l'univers passe par l'hypothèse selon laquelle il existerai un champ scalaire d'énergie primordiale, 'L'Orgone', doué de propriétés fluide, et dont le fonctionement serait régit par quelques lois simples:
    - Le principe du potentiel orgonomique renversé: l'énergie d'Orgone s'écoule des zones de champ faible vers les zones de champ fort.
    - Le principe de superposition: les courants d'Orgone peuvent se superposer pour former les structures matérielles ( particules, galaxie, ouragan mais aussi reproduction sexuée etc...). La superposition résulte en la relaxation energetique des courants parents, ou autrement dit une fraction de l'énergie initiale détenue est cedée à 'L'océan d'énergie d'Orgone'. Selon Reich, c'est ce mécanisme qui se produit lors de l'orgasme, et qualifie la formule de L'orgasme ( tension, charge, décharge, détente) de formule de la vie. Il le voit a l'oeuvre également dans la division cellulaire, dont il donne une interpretation 'énergetiste'.
    La pensé de Reich est vaste, s'attaque a un grands nombre de champs de la connaissance (Physique, biologie, psychologie, sociologie, ethnologie, politique) et on ne peut pas la résumer en quelques lignes. Elle est aujourd'hui tombée en désuétude et est considérée comme "pseudoscientifique", bien que Reich ai toujours scrupuleusement respecté la méthode scientifique. Pour ceux qui veulent en découvrir plus sur l'homme, sa vie son oeuvre, je vous conseille les ouvrages suivant:

    - Cents fleurs pour Wilhelm Reich ( Roger dadoun, payot): un dictionnaire des 100 concepts clés de la philosophie Reichienne.
    - L' Ether, Dieu et le diable (Reich,payot)
    - La supeposition cosmique ( Reich, payot)
    - La biopathie du cancer ( Reich, payot): celui là n'est pas réedité, donc trés trés difficille à trouver, mais il contient la description des principales experiences de Reich ( en biologie et en physique essentiellement) avec protocoles détaillés et résultats. Pour tous ceux qui veulent reproduire ses experiences, les falsifier, les critiquer.

    Pour les sciences humaines et sociales:
    - La fonction de l'orgasme ( Reich)
    - La structure caractérielle ( Reich, payot)
    - La psychologie de masse du fascisme ( Reich, payot)
    - La revolution sexuelle.
    - L'irruption de la morale sexuelle.
    - Les hommes dans l'état.
    - écoute petit homme.

    A bientôt.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Les mouvements de Reich et l'antigravité

    Citation Envoyé par soliris Voir le message
    Wilhelm Reich s'étonnait -à juste titre ou pas- de mouvements semblables de l'énergie au niveau des cyclones, des aurores boréales, et des ...galaxies spirales.
    Aujourd'hui, la place est prise par le concept d'émergence. C'est à dire l'idée que les phénomènes aux différentes échelles sont - au moins partiellement - background independent, indépendant de la nature des éléments constitutifs. Par exemple un changement de phase est du à la propagation de proche en proche d'un état entre particule semblable, avec un temps caractéristique qui dépend de la taille du système mais pas de la taille de ses constituant ou de la nature de l'intéraction. Le formalisme est le même, en tout cas proche et pour des raisons profondes, entre le gel d'un liquide, et un embouteillage. Pour prendre un autre exemple, on peut aussi parler de 'temperature' d'une galaxie en considérant la vitesse des étoiles dans le champs de gravité ou de température d'un amas de galaxie en considérant la vitesse de chacune. Les temps caractéristiques sont très différents mais pas la phénoménologie. Ce qui fait que les "macro-loi" de la physique, celle qui concernent les comportement collectif seraient dégénérées c'est à dire (c'est le sens de ce mot en physique) que des constituants différents pourraient aboutir à des lois semblables.

    L'universalité de certaines formes à différentes échelles (la spirale ou la sphère par exemple) illustre très bien ce concept.

    Maintenant, c'est un concept riche mais faut pas non plus faire n'importe quoi avec .

    a+
    Parcours Etranges

  7. #6
    Europa73

    Re : Les mouvements de Reich et l'antigravité

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Aujourd'hui, la place est prise par le concept d'émergence. C'est à dire l'idée que les phénomènes aux différentes échelles sont - au moins partiellement - background independent, indépendant de la nature des éléments constitutifs. Par exemple un changement de phase est du à la propagation de proche en proche d'un état entre particule semblable, avec un temps caractéristique qui dépend de la taille du système mais pas de la taille de ses constituant ou de la nature de l'intéraction. Le formalisme est le même, en tout cas proche et pour des raisons profondes, entre le gel d'un liquide, et un embouteillage. Pour prendre un autre exemple, on peut aussi parler de 'temperature' d'une galaxie en considérant la vitesse des étoiles dans le champs de gravité ou de température d'un amas de galaxie en considérant la vitesse de chacune. Les temps caractéristiques sont très différents mais pas la phénoménologie. Ce qui fait que les "macro-loi" de la physique, celle qui concernent les comportement collectif seraient dégénérées c'est à dire (c'est le sens de ce mot en physique) que des constituants différents pourraient aboutir à des lois semblables.

    L'universalité de certaines formes à différentes échelles (la spirale ou la sphère par exemple) illustre très bien ce concept.

    Maintenant, c'est un concept riche mais faut pas non plus faire n'importe quoi avec .

    a+
    Bonsoir Gilgamesh.

    J'ai vraiment l'impression d'être un ignorant quand je lit un message comme celui là !!! Arrêtes s'il te plait, penses à nous.

    Cordialement,
    Europa

  8. #7
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Les mouvements de Reich et l'antigravité

    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Bonsoir Gilgamesh.

    J'ai vraiment l'impression d'être un ignorant quand je lit un message comme celui là !!! Arrêtes s'il te plait, penses à nous.

    Cordialement,
    Europa
    Ah mon avis c'est pas compliqué, c'est comme toutes les belles idées. C'est juste moi qui me suis un peu précipité. Ca fait même partie des idée tellement vulgarisable que c'est parti pour être l'idée un peu bouche trou (d'où la dernière phrase et le ).

    C'est même une idée qu'elle est pas neuve, a coup sur.

    Reich est frappé par le fait que des structure de taille et de nature très différentes adoptent une même forme (la spirale).


    Reich était effectivement un penseur original, et a toujours voulu approcher la nature de façon holistique. D'où son étonnement devant les similitudes entre la morphologie d'un cyclone, d'une galaxie , d'un coquillage. La forme embryonaire, qu'il baptise "Orgonome", semble universelle et detient peut-être la clé des voies de Dame Nature.

    On peut être d'accord avec lui que cette ressemblance mérite une explication, en tout cas une réflexion.

    Reich résout ceci en faisant de cette forme une essence, un principe constitutif des corps (Orgonome). C'est une façon de faire... C'est assez aristotelicien ou platonicien : il y a un principe qui participe à la genèse des corps et qui se développe pour, à l'age adulte, leur donner la forme qui était inscrite en eux. Ils ont ça dans le sang, en quelque sorte : l'orgonome (ici de forme spirale). C'est un peu comme la théorie de l'homoncule : l'être vivant adulte était inscrit en tout petit dans la semence, tout entier dessiné, on fait une homothétie et pouf. V'la le bestiaux.


    Une autre façon de réflechir la chose, qui me semble beaucoup plus pertinente, est de regarder la ressemblance comme une identité de rapport lors de la constitution des corps. Des formes identique naissent d'un rapport de force identiques. Le mot force n'étant qu'illustratif et pas rigoureux au sens physique. Ce peut être un rapport mathématique entre les dimensions des constituants du corps. Une même "signature" (la forme) peut résulter de processus physiques très différents mais dont les rapports sont les mêmes.



    Le noyau de l'atome est (grosso modo) sphérique, la Terre aussi : les forces en questions sont très différentes mais le résultat est semblable. La forme sphérique est "dégénérée" : en voyant un corps naturel sphérique on ne peut traduire de cette seule forme que telle force est à l'oeuvre puisque deux forces (au moins) peuvent produire le même résultat.

    Cela rejoint le principe de Curie (Pierre, le maris de Marie) : une cause symétrique entrainera des résultats symétriques. Sans rien connaitre de ce qui est sous jacent, la symétrie de la forme résultante permet d'inférer des hypothèses non triviale au sujet de la cause qui est à l'oeuvre.


    a+
    Parcours Etranges

  9. #8
    Tofix

    Re : Les mouvements de Reich et l'antigravité

    Salut,
    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Aujourd'hui, la place est prise par le concept d'émergence. C'est à dire l'idée que les phénomènes aux différentes échelles sont - au moins partiellement - background independent, indépendant de la nature des éléments constitutifs. Par exemple un changement de phase est du à la propagation de proche en proche d'un état entre particule semblable, avec un temps caractéristique qui dépend de la taille du système mais pas de la taille de ses constituant ou de la nature de l'intéraction. Le formalisme est le même, en tout cas proche et pour des raisons profondes, entre le gel d'un liquide, et un embouteillage. Pour prendre un autre exemple, on peut aussi parler de 'temperature' d'une galaxie en considérant la vitesse des étoiles dans le champs de gravité ou de température d'un amas de galaxie en considérant la vitesse de chacune. Les temps caractéristiques sont très différents mais pas la phénoménologie. Ce qui fait que les "macro-loi" de la physique, celle qui concernent les comportement collectif seraient dégénérées c'est à dire (c'est le sens de ce mot en physique) que des constituants différents pourraient aboutir à des lois semblables.

    L'universalité de certaines formes à différentes échelles (la spirale ou la sphère par exemple) illustre très bien ce concept.

    Maintenant, c'est un concept riche mais faut pas non plus faire n'importe quoi avec .

    a+
    Si j'ai bien compris, pour rester dans l'analogie, on pourrait dé lors classer le succès d'un festnoz par la température de la piste de dance, en mesurant le degré d'agitation des danseurs. On pourrait aussi mesurer la densité du public devant la scène, le bagdad ne serait autre qu'une source d'energie externe. Ca ferait un chouette diagramme
    Le succés monstre de la formation musicale pourrait-il entrainer un trou noir dans le festnoz?
    Amicalement, Christophe.

  10. #9
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Les mouvements de Reich et l'antigravité

    Citation Envoyé par Tofix Voir le message
    Le succés monstre de la formation musicale pourrait-il entrainer un trou noir dans le festnoz?
    Oui techniquement ça s'appelle un coma éthylique, je crois (quand l'assistance est très 'chargée')


    Sinon, plus sérieusement, l'enjeu de ce concept c'est de réfléchir en quoi les lois du mondes physiques qui nous entoure, les lois qui s'expriment à notre échelle (mésoscopique) ou a l'échelle de l'astrophysique ou carrément cosmologique sont déterminées par les lois ultimes microscopique (Théorie du Tout, M-Theory, LQG...). Probablement que pour une part c'est dégénéré.

    a+
    Parcours Etranges

  11. #10
    Tofix

    Re : Les mouvements de Reich et l'antigravité

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Oui techniquement ça s'appelle un coma éthylique, je crois (quand l'assistance est très 'chargée')


    Sinon, plus sérieusement, l'enjeu de ce concept c'est de réfléchir en quoi les lois du mondes physiques qui nous entoure, les lois qui s'expriment à notre échelle (mésoscopique) ou a l'échelle de l'astrophysique ou carrément cosmologique sont déterminées par les lois ultimes microscopique (Théorie du Tout, M-Theory, LQG...). Probablement que pour une part c'est dégénéré.

    a+
    Derrière mes blagues à 2 balles, j'avais compris ça aussi.

    A+
    Amicalement, Christophe.

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 28/10/2006, 07h45
  2. Terrafirma réduit les risques liés aux mouvements du sol
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/10/2006, 11h22
  3. L'antigravité existe-t-elle?
    Par ptinourson dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/10/2004, 18h23
  4. L'antigravite
    Par Jarod dans le forum Physique
    Réponses: 60
    Dernier message: 22/09/2004, 15h08