Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

formation d'une étoile à neutrons



  1. #1
    Ruan29

    formation d'une étoile à neutrons


    ------

    bonjour,
    je m'intéresse à la formation des étoiles à neutrons.
    Je ne comprend pas pourquoi le principe de Pauli empêche l'équation (2) de se produire sans affecter l'équation (1)

    p + e- → n + νe (1)
    n → p + e- + ve (2)

    Merci de me répondre au plus vite

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Seirios

    Re : formation d'une étoile à neutrons

    Bonjour,

    En fait, pour que le neutron se désintègre, il faut qu'il soit relativement isolé, car il stable dans le noyau. Ainsi, ce n'est qu'en subissant une désintégration bêta (première équation) que le neutron peut s'isoler et perdre la stabilité qu'il avait dans le noyau, et se désintégrer en un proton, un électron et en neutrino électronique (équation 2).

    D'autres pourront dire si je raconte n'importe quoi
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  4. #3
    Rincevent

    Re : formation d'une étoile à neutrons

    salut,

    Citation Envoyé par Ruan29 Voir le message
    Je ne comprend pas pourquoi le principe de Pauli empêche l'équation (2) de se produire sans affecter l'équation (1)
    je suis pas certain de ce que tu veux dire par "sans affecter"...

    dans une étoile suffisamment âgée, la réaction (2) a bien lieu (même si une réaction du genre n+nu -> p+e est privilégiée). Le seul truc qui la différencie de la même réaction dans le vide, c'est qu'elle n'a pas lieu dans le vide

    Ainsi, pour qu'elle soit possible, le proton doit pouvoir se former. Or, dans une étoile à neutrons les protons forment un liquide de Fermi dégénéré. Donc de nombreux états d'énergie des protons sont déjà occupés, et à cause de Pauli tu ne peux pas former de nouveaux protons avec une énergie quelconque.

    En clair, le neutron aimerait bien se désintégrer, mais il ne peut le faire que s'il est proche de la surface de Fermi car sinon il devrait donner naissance à un proton qui ne peut pas exister car devant aller dans un état déjà occupé par un autre proton.

    Après, si ton neutron se désintègre, il donne un proton. Or, le taux de réaction de (1) dépend de la densité de protons. Ainsi, (2) influe (1) car les nucléons restent sur place et les réactions ne peuvent pas se faire pour n'importe quelles énergies à cause de Pauli.

    en espérant que ça éclaire un peu le pb que tu avais et que je ne suis pas certain d'avoir cerné...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  5. #4
    zagreb887

    Re : formation d'une étoile à neutrons

    Salut à tous!

    Bone je ne peux pas prétendre etre super calé quand je vois tous ces calculs et autres formules, mais je pense comprendre le principe de ces astres.

    J'aurais néanmoins une question un peu "bête":

    A quoi ca ressemble un pulsar?
    Je veux dire, quelle tête ca aurait si on arrivait a en avoir une image distincte?

    Couleur, forme, luminosité forte faible?

    Voila, si quelqu'un pouvait éclairer ma lanterne...

    Merci d'avance

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Karibou Blanc

    Re : formation d'une étoile à neutrons

    A quoi ca ressemble un pulsar?
    Un pulsar est en général (je ne sais pas si c'est toujours le cas) composé de deux objets compacts et très massifs en révolution l'un autour de l'autre. Donc ca peut etre des étoiles à neutrons ou des trous noirs. L'attraction gravitationnelle finit par les faire s'éfondrer l'un sur l'autre. Ils sont alors censés émettre de la lumière et des ondes gravitationelles.
    Well, life is tough and then you graduate !

  8. #6
    alain_r

    Re : formation d'une étoile à neutrons

    Citation Envoyé par zagreb887 Voir le message
    Salut à tous!

    Bone je ne peux pas prétendre etre super calé quand je vois tous ces calculs et autres formules, mais je pense comprendre le principe de ces astres.

    J'aurais néanmoins une question un peu "bête":

    A quoi ca ressemble un pulsar?
    Je veux dire, quelle tête ca aurait si on arrivait a en avoir une image distincte?

    Couleur, forme, luminosité forte faible?

    Voila, si quelqu'un pouvait éclairer ma lanterne...

    Merci d'avance
    Un pulsar est un astre en rotation plus ou moins rapide. Il sera spherique, eventuellement aplati. Du fait de sa gravite, ses "montagnes" sont tres petites (un millimetre grand maximum, pour un rayon de l'ordre de 10 km). C'est donc un objet tres regulier. Comme il est tres chaud a sa formation et aussi tres petit, il ne peut evacuer sa chaleur que tres lentement. Il sera donc toujours tres chaud, ce qui bservationnellement en fera un objet blanc-bleute comme l'est tout objet a l'equilibre thermique des que sa tempearture excede 20000 degres. Ensuite, selon son environnement divers effets se produisent. Si son champ magnetique et sa rotation sont suffisamment eleves, i va rayonner en phase avec sa rotation, mais ces processus de rayonnement se produisent au sein de sa magnetosphere et non a sa surface. S'il est en contact avec une source de matiere, il va en absorber une partie (on parle d'accretion), matiere qui va selon les cas former un disque ou une enveloppe plus spherique. Si le champ magnetique est suffisamment intense, la matiere va s'ecouler vers la surface de l'astre en suivant les lignes du champ magnetique, et heurter celle-ci uniquement aux poles magnetiques, qui seront immensement plus chauds, et donc plus lumineux que le reste de la surface. Bien sur de nombreux autres effets sont a prendre en compte, comme le fait que la lumiere sera fortement deviee au passage de ces objets, qui vont donc quelque peu distordre l'image du fond etoile devant lequel ils seront situes.

  9. Publicité
  10. #7
    alain_r

    Re : formation d'une étoile à neutrons

    Citation Envoyé par Karibou Blanc Voir le message
    Un pulsar est en général (je ne sais pas si c'est toujours le cas) composé de deux objets compacts et très massifs en révolution l'un autour de l'autre. Donc ca peut etre des étoiles à neutrons ou des trous noirs. L'attraction gravitationnelle finit par les faire s'éfondrer l'un sur l'autre. Ils sont alors censés émettre de la lumière et des ondes gravitationelles.
    Pas du tout. Les pulsars au sein des systemes binaires sont loin de representer la majorite des pulsars connus.

  11. #8
    invite64321

    Re : formation d'une étoile à neutrons

    Pour en savoir plus sur les pulsars : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pulsar
    Tout y est expliqué, depuis la naissance jusqu'au "mode de fonctionnement".

    Idem pour les étoiles à neutrons : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89t...C3%A0_neutrons

  12. #9
    Karibou Blanc

    Re : formation d'une étoile à neutrons

    Pas du tout. Les pulsars au sein des systemes binaires sont loin de representer la majorite des pulsars connus.
    Ok, j'aurai appris quelquechose. J'avais seulement en tête le pulsar (binaire donc) d'Hulse et Taylor car il est important pour tester la relativité générale et constitue un très bon test indirect de l'existence d'ondes gravitationnelles. Du coup je pensais naïvement, et donc à tord, que tous les pulsars étaient des binaires.
    Well, life is tough and then you graduate !

  13. #10
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : formation d'une étoile à neutrons

    Citation Envoyé par Karibou Blanc Voir le message
    Ok, j'aurai appris quelquechose. J'avais seulement en tête le pulsar (binaire donc) d'Hulse et Taylor car il est important pour tester la relativité générale et constitue un très bon test indirect de l'existence d'ondes gravitationnelles. Du coup je pensais naïvement, et donc à tord, que tous les pulsars étaient des binaires.
    Sur ce catalogue de pulsars : http://www.atnf.csiro.au/research/pulsar/psrcat/

    je trouve 139 binaires pour 1789 répertoriés soit 7,8%.

    a+
    Parcours Etranges

  14. #11
    Karibou Blanc

    Re : formation d'une étoile à neutrons

    je trouve 139 binaires pour 1789 répertoriés soit 7,8%
    all right, mea culpa. Je suis encore astrophysicien en herbe
    Well, life is tough and then you graduate !

Discussions similaires

  1. étoile à neutrons
    Par lyre dans le forum Archives
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/02/2008, 18h00
  2. étoile à neutrons
    Par alexlecobra dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/06/2007, 20h02
  3. Découverte inédite autour d'une étoile à neutrons
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 11
    Dernier message: 14/09/2006, 13h10
  4. étoile a neutrons
    Par quetzal dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/02/2005, 12h51
  5. étoile à neutrons...
    Par amwus dans le forum Archives
    Réponses: 6
    Dernier message: 29/12/2004, 01h48