Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

étoile à neutrons...



  1. #1
    amwus

    étoile à neutrons...


    ------

    Bonjour !
    Je suis en train de travailler sur un TFE concernant les trous noirs. Je dois donc expliquer les différents types de cadavres stellaires et parler forcément de l'étoile à neutrons. Justement, à ce sujet, quelque chose me turlupine l'esprit. J-P Luminet dit dans son livre intitulé "Les trous noirs" que du fer "frais" viendra se déposer sur le noyau d'une naine blanche. Donc, logiquement, toutes les naines blanches devrait dépasser la limite de Chandrasekhar. Or on dit que seules les étoiles ayant une masse de 10 masses solaires (couches et coeur compris) peuvent développer un noyau de 1,4 Masse solaires, ce qui provoquerait une étoile à neutrons... Je ne comprend pas cette histoire de fer qui se dépose sur le noyau...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Colas

    Re : étoile à neutrons...

    Il parait qu'il faut attendre le retour de Rincevent

  4. #3
    Seb299792

    Re : étoile à neutrons...

    Euh, c'est pas une question d'atome généré par tel ou tel classe d'étoile ?
    En effet, selon la classe d'une étoile les atomes concus par fusion nucléaire monte dans la classification périodique des éléments. Plus l'étoile est grande, plus elle produira des atomes lourds. Les classes d'étoiles ce retrouvant en fin de vie en naine blanche, sont des étoiles moyennes (comme notre soleil) et doivent certainement produire proche de ce stade du fer.

    D'ailleurs à ce propos j'avais lu un vieux livre des années 60 - 70 sur les classes d'étoiles et leur devenir, c'était vraiment très bien comme livre, il faudrait que je retrouve le titre.

    Les étoiles de classe supérieur finisse leur vie en supernova, étoile à neutron, plulsar et enfin pour les plus massives en trous noirs.

    Faudrait ce faire confirmer tout ca pour nos experts du forum
    Certaines vérités nous paraissent invraisemblables parce que notre connaissance ne les atteint pas.

  5. #4
    mtheory

    Re : étoile à neutrons...

    Citation Envoyé par amwus
    "Les trous noirs" que du fer "frais" viendra se déposer sur le noyau d'une naine blanche. Donc, logiquement, toutes les naines blanches devrait dépasser la limite de Chandrasekhar. Or on dit que seules les étoiles ayant une masse de 10 masses solaires (couches et coeur compris) peuvent développer un noyau de 1,4 Masse solaires, ce qui provoquerait une étoile à neutrons...
    Au fait t'es sur que ce n'est pas de l'HYDROGENE frais qui se dépose sur une naine blanche dans un système binaire?
    Lorsque sa compagne géante a enflé suffisamment pour dépasser la limite de Roche ses couches externes sont capturées par la NB et une supernovae peut se produire.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    amwus

    Re : étoile à neutrons...

    he bien dans un système binaire je pense bien que c'est del'H qui se dépose en effet. Mais je ne parlais pas d'un systeme binaire. C'est le fer de l'enveloppe du noyeu qui vient se déposer sur celui ci... Mais ca a un rapport avec les supernova... J'ai pas très bien compris en réalité...

  8. #6
    montmein69

    Re : étoile à neutrons...

    Citation Envoyé par amwus
    he bien dans un système binaire je pense bien que c'est del'H qui se dépose en effet. Mais je ne parlais pas d'un systeme binaire. C'est le fer de l'enveloppe du noyeu qui vient se déposer sur celui ci... Mais ca a un rapport avec les supernova... J'ai pas très bien compris en réalité...
    Nova et supernova ce n'est pas la meme chose.

    http://www.astronomes.com/c3_mort/p314_novae.html

    Il faudrait donc preciser de quoi on parle.
    Si tu citais exactement ce que dit J-P Luminet, cela aiderait ....


  9. Publicité
  10. #7
    Polnareffienne

    Re : étoile à neutrons...

    Bonjour!
    Je suis dans le meme cas que toi (pardon pour les accents, je tape sur un clavier americain...), en pleine lecture du livre de Luminet pour mon travail de maturite. Je crois que ce fer "frais" ne coule pas sur les naines blanches mais sur le noyau des supergeantes rouges... (page 114) or, elles depassent la limite de Chandrasekhar puisqu'elles implosent pour devenir ensuite des supernovae. Tandis que pour les naines blanches, l'etoile a consume beaucoup de sa matiere pendant la Sequence Principale, donc la masse de son noyau reste inferieure a 1,4 masse solaire... D'ailleurs, le fer ne se trouve que dans les supergeantes rouges puisque dans les geantes rouges, les reactions thermonucleaires s'arretent au carbone, oxygene ou helium.
    Voila, je sais que je ne m'exprime pas tres clairement, mais il faut essayer de dechiffrer...

Discussions similaires

  1. étoile à neutrons
    Par lyre dans le forum Archives
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/02/2008, 18h00
  2. Etoile à neutrons
    Par BlackMatter dans le forum Archives
    Réponses: 12
    Dernier message: 01/09/2007, 09h44
  3. étoile à neutrons
    Par alexlecobra dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/06/2007, 20h02
  4. étoile a neutrons
    Par quetzal dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/02/2005, 12h51
  5. centre d une étoile a neutrons
    Par Canopus dans le forum Archives
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/02/2004, 00h06