Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

les supernovas



  1. #1
    baryon

    les supernovas


    ------

    Pourra t-on observer un jour une supernova à l'oeil nu comme celle observer par les chinois (en 1059 je crois) l'étoile qui a ensuite donnée la nébuleuse du crabe (je suis plus très sûr que ce soit le crabe).
    Enfin bref...est ce que la probalité d'en voir une de notre vivant est assez élevée? J'ai entendu dire que Beltelgeuse ne va tarder à "péter"... mais dans combien de temps?Et avec quelle marge d'erreur sur la date de l'explosion?

    -----

  2. #2
    Rincevent

    Re : les supernovas

    l'événement est soudain, complexe, et il dure quelques millisecondes, donc faut pas trop espérer le prévoir...

    sinon, il me semble que la moyenne est en gros une supernova par siècle visible à l'oeil nu... enfin, un truc du genre... et étant donné que la dernière était en 1987, tu risques de devoir attendre un peu... mais si ça peut te rassurer : tu n'es pas le seul

  3. #3
    Rincevent

    Re : les supernovas

    tu auras plus de détails si tu vas là

    http://cdfinfo.in2p3.fr/Culture/Supernovae/snintro.html

    et il parle de 8 supernova en 2000 ans dans notre Galaxie... donc encore moins que ce que je te disais...

    en même temps, si y'en avait une trop près de nous, on la verrait tellement bien qu'on disparaîtrait aussi sûrement...

  4. #4
    Alcyone

    Post Re : les supernovas

    Bonjour,

    Je me permet de t'apporter quelques petits éléments utiles à ta connaissance générale en astronomie. N'y voit rien de répréhensible c'est simplement une aide que je t'apporte.
    Le mot nova vient du latin qui veut dire nouvelle et au pluriel il s'écrit novae. On dit donc une supernova ou une nova et des supernovae ou des novae (on prononce nové). Pour celle qui est à l'origine de la nébuleuse du Crabe, elle a été observée en 1054 et non 1059.
    Pour ce qui est de savoir quelle étoile va exploser et quand, hélas on est bien incapable d'y répondre de manière précise. Cà peut arrivé très bientôt pour la prochaine comme çà peut arriver dans 1000 ans.
    Cependant certaines étoiles sont sous surveillance comme Eta Carinae, un monstre double ou multiple qui éclaire un immense nébuleuse à elle seule ; Bételgeuse dans Orion ; Antares dans le Scorpion. Ces étoiles ont peut-être déjà explosé et nous ne le savons pas encore compte-tenu de leurs distances. Mais le jour où on les verra exploser, on a du soucis à se faire pour les années à suivre ; le temps que mettra le souffle de l'explosion et les radiations pour nous parvenir.
    Comme il Recevent dans notre galaxie la statistique est de quelques supernovae par millénaire mais celle-ci peut changer sur une courte période et peut-être que tu auras la chance d'en voir une.
    A titre indicatif il me semble que 5 supernovae visibles à l'oeil nu ont été recencé en mille ans. Celle de 1006 extrêmement visible ; 1054 observée et relatée par les Chinois, celle de 1181 (çà fait déjà trois en moins de 200 ans !); celle de 1572 vu par Tycho Brahe et celle de 1604 observé par Kepler (2 en 32 ans !). Celle de 1987 n'ayant pas explosée dans notre galaxie mais de le Grand Nuage de Magellan à environ 160000 a.L de nous. D'autres étoiles ont très bien pu exploser dans notre galaxie sans que l'on s'en rende compte si elles étaient situées au-delà du centre galactique.

    Astronomicalement
    Dernière modification par Alcyone ; 01/11/2004 à 08h05.
    Alcyone Astronomie & BaseHalpha

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    baryon

    Re : les supernovas

    merci pour vos réponses. Mais au fait qu'est ce qui déclenche l'explosion d'une étoile? excusez moi si mes questions sont un peu bête mais je ne suis qu'un ignorant...

  7. #6
    Mok63

    Re : les supernovas

    Bonjour. Je vais simplifier.
    Bon. Tout commence quand une étoile de plusieures masses solaires arrive en fin de vie. Les réaction nucléaires diminuent, et comme les étoiles sont un subtil équilibre entre force de gravitation (qui tend à comprimer l'étoile) et force d'expansion (qui tend à "disloquer" l'étoile et qui est dûe aux réaction nucléaires). L'étoile va donc se comprimer brutalement (à l'échelle astronomique) sur plusieur millions d'années. Et cette contraction créé une onde de choc qui expulse les restes de gaz de l'étoile dans le vide. Voilà ce qu'est une supernova. (en gros)
    Mon ignorance nourrit ma curiosité.

  8. #7
    Golaen

    Re : les supernovas

    C'est quoi une étoile comparé a une planete ? C'est juste plus petit ? :s

  9. #8
    deep_turtle

    Re : les supernovas

    Non c'est plus grand... Il y a pas mal de types de planètes et d'étoiles, mais la différence fondamentale entre les deux c'est que la température et la pression sont suffisants dans les étoiles pour que des réactions nucléaires y aient lieu, ce qui donne une source d'énergie interne. Pour les planètes ce n'est pas le cas.

    Bien sûr, comme à chaque fois qu'on fait une telle classification on risque de trouver des trucs qui sont à la frontière. C'est ici le cas, ces objets qui sont presque des étoiles s'appellent des naines brunes, les réactions nucléaires ont un tout petit peu lieu mais c'est pas follichon et du coup ça ne mérite pas le nom d'étoile...

  10. #9
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : les supernovas

    Pour ce qui concerne la cause immédiate de l'explosion, je pense que c'est plus clair si on explique l'origine de l'énergie qui disloque l'étoile (la source !).

    La fusion de l'hydrogène, (une étoile, c'est 90% d'hydrogène, le plus simple des atomes), produit de l'hélium qui s'accumule au centre, car il est plus dense (comme l'eau par rapport à l'huile). Du fait de ce surcroit de densité, la pression et la température augmentent au centre jusqu'a atteindre les conditions d'ignition de l'He qui fusionne a son tour pour créer un élément plus lourd, du carbone. Qui s'accumule au centre, étant plus dense, etc : par étape les élements issues de la fusion du fait de leur masse créent les conditions nécessaire à leur propre fusion.

    Jusqu'a ce qu'on se retrouve avec un coeur formé d'atomes à ±60 nucléons (appartenant à la "vallée du fer"). Cet état à ±60 est le plus stable qui soit. Si on fusionne 2 noyaux de la vallée du fer, ça absorbe de l'énergie. Si on le fissionne, idem.

    Donc rien ne se passe et le noyau de fer grossit, passif.

    Mais ça ne peut pas durer éternellement, car une masse passive ne résiste à son propre poids que si elle ne dépasse pas 3e30 kg (ce qui représnte une fois et demi la masse du Soleil).

    Et après ? Cette masse s'effondre, brutalement et sans prévenir. Et c'est la chute de cette masse qui libère de l'énergie.

    Si on fait tomber un verre par terre, on libère une énergie mgh (m la masse, g la gravité, h la hauteur de chute). Une masse de 1 kg qui tombe de 10 m libère 1x9.81×10 soit environ 100 Joule. C'est pas mal. Si cette masse tombait jusqu'au centre de la Terre cela se calculerait différemment car g n'est pas constant (plus on va vers le centre plus g diminue). Par contre imaginons que c'est la Terre elle même qui se contracte en "tombant sur elle même", sous l'effet de son propre poids, alors g augmenterait durant la chute, ce qui augmenterait la puissance du choc.

    L'énergie potentielle totale est égale dans ce cas à GM²/r (G la cte de gravitation, 6.67e-11, M la masse, r le rayon).

    Le coeur de fer fait a peu près la taille de la Terre avant sa chute. L'énergie libérée est donc E = 6.67e-11×(3e30)²/6e6 soit 1e44 joules à peu près. 99.99% cette énergie est convertie en neutrinos, le reste disperse l'enveloppe au quatre vents.


    a+

Discussions similaires

  1. les Supernovas et/ou la vie
    Par eloze dans le forum Corot et les planètes extrasolaires
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/10/2006, 13h42
  2. Les canicules récentes ruinent les sols en décimant les microorganismes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/09/2006, 13h21
  3. Les trous noirs : les moteurs les plus performants de l'univers !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/04/2006, 15h34
  4. Réponses: 19
    Dernier message: 26/02/2005, 10h48