Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

A la recherche des exoplanètes



  1. #1
    vanos

    A la recherche des exoplanètes


    ------

    Bonjour,
    La nouvelle du 23/11/04 à 09h25 m'a laissé sur une interrogation. Elle annoce 11 planètes dans le systéme solaire, Sedna comprise, plus des millions d'astéroïdes. Pardonnez moi mon ignorance, mais je ne connais que 10 planètes, Sedna comprise. A savoir dans, de la plus proche à la plus éloignée, Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton(1) et Sedna.
    J'en aurais donc oublié une, laquelle ? Merci de me le dire.
    Amicalement.

    (1) Pluton peut parfois être plus proche du Soleil que Neptune à cause de l'exentricité de son orbite.

    -----
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  2. Publicité
  3. #2
    ProfiTroLL

    Re : A la recherche des exoplanètes

    Il me semble qu'il n'y a que 10 planetes avec Sedna...
    A moins de compter un gros satellite de Jupiter...
    Et Pluton et Sedna sont des cailloux, rapelons-le
    Je sais meme pas pourquoi on les compte dans les planetes
    Si on compte tous les gros cailloux il y aura bientotr 80 planetes dans le systeme solaire m'enfin !
    Et merrrde... CA a encore foire... Oh ! tu m'ecoutes ! Il est mort , ce #@*!%"
    -resultat de l'exp

  4. #3
    astropierre

    Re : A la recherche des exoplanètes

    Citation Envoyé par vanos
    Bonjour,
    La nouvelle du 23/11/04 à 09h25 m'a laissé sur une interrogation. Elle annoce 11 planètes dans le systéme solaire, Sedna comprise, J'en aurais donc oublié une, laquelle ? Merci de me le dire.
    Amicalement.
    Je pense qu'ils comptent aussi Quaoar...

    Si on compte tous les gros cailloux il y aura bientôt 80 planetes dans le systeme solaire m'enfin !
    ... et en effet, il serait bon, je pense, de nettoyer un tout petit peu les anciens tiroirs de classement, et au moins de placer Pluton dans les "planétoïdes" (ou d'accepter tous les gros blocs de la ceinture de Kuiper à découvrir dans la famille des planètes, ce qui ne semble pas très judicieux...)

    Pierre

  5. #4
    charlie

    Re : A la recherche des exoplanètes

    Bonjour,

    si on part comme ça, effectivment on peut compter Ceres dans le champ d'astéroîdes qui est planetoîde...
    Un autre problème, c'est qu'il n'y a pas de grosses différences de structure entre une planete type mercure et un gros satellite galiléen style Callisto donc à la limite des objets du type Triton, Miranda ou Titan sont des planètes même si elle ne tournent pas directment autour du soleil.
    Mais bon on va pas refaire toute la classification des objets stellaires...

    C
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Rincevent

    Re : A la recherche des exoplanètes

    juste une remarque terminologique un peu hors-sujet mais liée au titre du fil : le mot "exoplanète" désigne une planète qui est en orbite d'une étoile autre que le Soleil, la première ayant été découverte en 1995.
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  8. #6
    vanos

    Re : A la recherche des exoplanètes

    Citation Envoyé par Rincevent
    juste une remarque terminologique un peu hors-sujet mais liée au titre du fil : le mot "exoplanète" désigne une planète qui est en orbite d'une étoile autre que le Soleil, la première ayant été découverte en 1995.
    Bonsoir,
    Le titre est un peu hors sujet, peut-être ? mais je faisais référence au titre de l' info sur ce site le 23/11 à 9h25. Cet article annonce sans vergogne que le système solaire a 11 (onze) planètes, c'est même écrit en rouge!
    Ciao
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  9. Publicité
  10. #7
    thierry-l

    Re : A la recherche des exoplanètes

    Bonjour,

    11 planètes ? Mm... je suis l'auteur en question mais je ne retrouve pas cette erreur sur ma page originale.
    Désolé. Il s'agit bien de 10 planètes dans le système solaire en comptant Sedna

    A+
    Thierry

  11. #8
    Rincevent

    Re : A la recherche des exoplanètes

    bonsoir,

    Citation Envoyé par vanos
    mais je faisais référence au titre de l' info sur ce site le 23/11 à 9h25.
    j'avais bien compris... c'était juste une remarque en passant...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  12. #9
    Opale68

    Re : A la recherche des exoplanètes

    Hello,

    Oups, je sais pas si je dis une bêtise, mais Pluton n'a-t-elle pas une jumelle appelée Charon ? Un peu comme il existe des étoiles doubles, il me semble que Pluton et Charon forment un binôme de planète.

    On en arrive à combien alors, de planètes ?

  13. #10
    Aonir

    Re : A la recherche des exoplanètes

    < Au passage, un autre sujet arrive, qui mettra fin à la querelle sur Sedna et Quaoar : Pour le créateur de ce sujet : "[...] Quaoar mérite plus le titre de planète que Sedna [...]". A ceux que ça intéresse, ce sujet s'appelle : "Quaoar, la 10e planète )

    Aonir

  14. #11
    montmein69

    planètes, planetoides ou asteroides ?

    Citation Envoyé par astropierre
    ... et en effet, il serait bon, je pense, de nettoyer un tout petit peu les anciens tiroirs de classement, et au moins de placer Pluton dans les "planétoïdes" (ou d'accepter tous les gros blocs de la ceinture de Kuiper à découvrir dans la famille des planètes, ce qui ne semble pas très judicieux...)
    Pierre
    C'est bien le sujet de discussion des astronomes depuis quelques annees, et une forte tendance est effectivement de de-planetiser Pluton, puisqu'il est probable que d'autres objets ont une taille comparable (deja Charron ...), orbite fortement decalee par rapport au plan de l'ecliptique etc ....
    Le probleme c'est que Pluton a ete decouverte par un americain, et le probleme serait "diplomatique" (avec a la clef aussi les subsides et subventions aux equipes de recherche)

    Donc on ferme sa Bush , et on fait comme si de rien n'etait.

  15. #12
    vanos

    Re : planètes, planetoides ou asteroides ?

    Citation Envoyé par montmein69
    Le probleme c'est que Pluton a ete decouverte par un americain, et le probleme serait "diplomatique" (avec a la clef aussi les subsides et subventions aux equipes de recherche)

    Donc on ferme sa Bush , et on fait comme si de rien n'etait.
    Salut,
    Je ne crois pas que la diplomatie ait grand-chose à voir dans tout cela, l'ESA ne reçoit guère de subsides des Américains. Je croirais plutôt les gens n'aiment pas devoir se dédire, Pluton a eut le titre de planète pendant 70 ans, alors revenir sur ses déclarations...
    Bonsoir.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  16. Publicité
  17. #13
    montmein69

    Re : planètes, planetoides ou asteroides ?

    Citation Envoyé par vanos
    Salut,
    Je ne crois pas que la diplomatie ait grand-chose à voir dans tout cela, l'ESA ne reçoit guère de subsides des Américains. Je croirais plutôt les gens n'aiment pas devoir se dédire, Pluton a eut le titre de planète pendant 70 ans, alors revenir sur ses déclarations...
    L'ESA n'ait pas vraiment le "repere" des astronomes (meme s'il y en a qui collaborent), peut etre voulais-tu parler de l'ESO.

    De toute façon il y a de nombreuses collaborations (meme s'il n'y a pas toujours de versement en especes sonnantes et trebuchantes)
    Ainsi peu de monde sait que le telescope Hubble est une collaboration entre l'ESA et la NASA (meme si la "part" des europeens est petite)
    CAssini-Hugens est aussi une collaboration. (ce ne sont que quelques exemples)
    On peut ajouter aussi les projets du LHC au CERN, d'ITER pour la fusion controlee.
    Difficile de lancer des grands projets tres couteux sans une collaboration internationale pour ne pas dire mondiale.

    Donc il faut menager tout le monde.




  18. #14
    vanos

    Re : planètes, planetoides ou asteroides ?

    Citation Envoyé par montmein69
    L'ESA n'ait pas vraiment le "repere" des astronomes (meme s'il y en a qui collaborent), peut etre voulais-tu parler de l'ESO.

    De toute façon il y a de nombreuses collaborations (meme s'il n'y a pas toujours de versement en especes sonnantes et trebuchantes)
    Ainsi peu de monde sait que le telescope Hubble est une collaboration entre l'ESA et la NASA (meme si la "part" des europeens est petite)
    CAssini-Hugens est aussi une collaboration. (ce ne sont que quelques exemples)
    On peut ajouter aussi les projets du LHC au CERN, d'ITER pour la fusion controlee.
    Difficile de lancer des grands projets tres couteux sans une collaboration internationale pour ne pas dire mondiale.

    Donc il faut menager tout le monde.
    Non non, je parle bien de ESA le concurent de la NASA. D'autre part, n'as-tu pas remarqué que j'ai dit subsides et pas collaboration. Dans la collaboration chacun paie sa part sur sa propre cassette, nuance. L'ESO ne reçoit pas non plus des subsides américains.
    Salut.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  19. #15
    montmein69

    Re : planètes, planetoides ou asteroides ?

    Citation Envoyé par vanos
    Non non, je parle bien de ESA le concurent de la NASA. D'autre part, n'as-tu pas remarqué que j'ai dit subsides et pas collaboration. Dans la collaboration chacun paie sa part sur sa propre cassette, nuance. L'ESO ne reçoit pas non plus des subsides américains.

    OK, je pensais que j'avais compris en affinant ma reponse et en expliquant que les besoins de collaboration etaient aussi des "moteurs" ou des "inhibiteurs" de prises de position que j'ai qualifie de diplomatiques.

    Si tu applaudis a une annonce d'une equipe americaine annonçant la decouverte de formes de vie sur une meteorite d'origine martienne, ou si tu demens en disant que c'est bidon, ce n'est pas pareil.
    Si tu dis que Pluton est toujours une planete et que son decouvreur americain (Tombaugh, Clyde 1906-1997 :Astronome américain. Il découvrit Pluton) est un heros national des USA, ou si tu dis qu'il n'a decouvert qu'un des objets en peripherie du systeme solaire parmi des milliers d'autres, ce n'est pas pareil.

    Le vote des credits a une equipe americaine peut etre bloque si ces credits sont prevus pour collaborer avec des "etrangers" qui contestent une " decouverte historique" americaine (cf le statut de planete de Pluton)
    Tu penses que l'ensemble de la communaute des astronomes est un ramassis de croutons qui refusent de "changer une position datant de 70 ans", c'est ton droit, mais je pense que si tu frequentais un peu des astronomes, si tu prenais la peine de lire les compte-rendus des reunions internationales qu'ils font, tu aurais un jugement moins peremptoire.


  20. #16
    vanos

    Re : planètes, planetoides ou asteroides ?

    Tu penses que l'ensemble de la communaute des astronomes est un ramassis de croutons qui refusent de "changer une position datant de 70 ans", c'est ton droit, mais je pense que si tu frequentais un peu des astronomes, si tu prenais la peine de lire les compte-rendus des reunions internationales qu'ils font, tu aurais un jugement moins peremptoire.
    Bonsoir,
    Tu interpêtes ma pensée de façon très personnelle et désagréable. Je n'ai jamais parlé ni de vieux croutons ni de refus de changer, comme tu l'affirme de façon si péremptoire. Je voulais dire qu'une habitude de 70 ans ne s'éfface pas aussi vite, et la presse n'y est pas pour un peu.

    Si tu dis que Pluton est toujours une planete et que son decouvreur americain (Tombaugh, Clyde 1906-1997 :Astronome américain. Il découvrit Pluton) est un heros national des USA, ou si tu dis qu'il n'a decouvert qu'un des objets en peripherie du systeme solaire parmi des milliers d'autres, ce n'est pas pareil.
    Cette fameuse découverte historique de Pluton est dûe à un coup bol incroyable car elle était basée sur des calculs complètement faux. A l'instar de Neptune découvert grâce à des calculs sur des perturbations de l'orbite d'Uranus, les (fausses) perturbations de l'orbite de Neptune donnaient une position où devait se trouver une planète X, le hasard a voulu que Pluton s'y trouvât, à plusieurs degrés près malgré tout. Ce n'est pas ces deux "cailloux" qui pouvaient déranger le gros Neptune.
    Citation Envoyé par montmein69
    OK, je pensais que j'avais compris en affinant ma reponse et en expliquant que les besoins de collaboration etaient aussi des "moteurs" ou des "inhibiteurs" de prises de position que j'ai qualifie de diplomatiques.

    Si tu applaudis a une annonce d'une equipe americaine annonçant la decouverte de formes de vie sur une meteorite d'origine martienne, ou si tu demens en disant que c'est bidon, ce n'est pas pareil.
    Le vote des credits sont prevus pour collaborer avec des "etrangers" qui contestent une " decouverte historique" americaine (cf le statut de planete de Pluton)
    Tu pensais que tu avais compris, belle performance en vérité.
    Je ne crois à cette version des faits, nous ne pas sommes les laquais des Américains, nous collaborons mais nous ne sommes aux ordres. Nationalisme et sciences ne sont pas compatibles, tu nous donnes là une piètre image des savants américains.
    Salut.
    P.S. En français l'emploi des accents est obligatoire.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  21. #17
    montmein69

    Re : planètes, planetoides ou asteroides ?

    Bonjour,

    Je ne vais pas entamer de polemique avec Vanos dont je lis les interventions avec interet. Tu perçois mes affirmations comme "peremptoires " c'est ton droit, je dirai que mon style s'adapte, prends la peine de te relire.

    Vanos :P.S. En français l'emploi des accents est obligatoire.
    Tu as raison, mais ayant pas mal de correspondants etrangers et notamment americains , allemands, suisses, danois, de Mongolie ..... les tuyaux du Net malgre les progres sont encore sensibles a l'ASCII non standard. Mes correspondants dans ce cas peuvent recevoir des signes cabalistiques a la place des accentues par exemple, et reciproquement lorsque je recois leurs messages, ce qui rend la lecture penible. J'ai donc pris la (mauvaise) habitude de taper sans accents.

    Je voulais dire qu'une habitude de 70 ans ne s'éfface pas aussi vite, et la presse n'y est pas pour un peu.
    .../cut/...

    Je ne crois à cette version des faits, nous ne pas sommes les laquais des Américains, nous collaborons mais nous ne sommes aux ordres. Nationalisme et sciences ne sont pas compatibles, tu nous donnes là une piètre image des savants américains.
    Il faut savoir que les decideurs qui votent des credits (renouvelables ou pas, en hausse ou en baisse selon les annees) sont les membres du Congres donc des politiques. La collaboration entre les scientifiques est generalement tres bonne (je n'ai jamais rien dit sur leur sujet ... cf ma premiere phrase) , mais ils sont aussi soumis aux "pressions" de leurs commanditaires-financeurs.

    Mes sources sont differentes que les tiennes, ce qui doit expliquer notre difference d'appreciation.

  22. #18
    vanos

    Re : planètes, planetoides ou asteroides ?

    Citation Envoyé par montmein69

    Il faut savoir que les decideurs qui votent des credits (renouvelables ou pas, en hausse ou en baisse selon les annees) sont les membres du Congres donc des politiques. La collaboration entre les scientifiques est generalement tres bonne (je n'ai jamais rien dit sur leur sujet ... cf ma premiere phrase) , mais ils sont aussi soumis aux "pressions" de leurs commanditaires-financeurs.

    Mes sources sont differentes que les tiennes, ce qui doit expliquer notre difference d'appreciation.
    Bonjour Montmein69,
    Je continue à croire que la diplomatie n'intervient pas au niveau scientifique, malgré toutes tes affirmations. J'en veux pour preuve la grande Diplomatie, avec ambassadeurs, minstres des affaires étrangères et présidents, le toutim quoi, où le désaccord Europe/États-Unis est profond, comme pour l'OMC, le protocole de Kyoto ou la guerre en Iraq par exemple. Mais en sciences on collabore, chacun payant selon ses moyens. En recherche fondamentale ils n'y a pas de commanditaire (car il n'y a aucun bénéfice immédiat) mais des mécènes, gens intelligents très au-dessus des chicaneries chauvines.
    Je le redis nationalisme et sciences ne sont pas compatibles.
    Amicalement.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  23. Publicité
  24. #19
    montmein69

    Re : planètes, planetoides ou asteroides ?

    Citation Envoyé par vanos
    En recherche fondamentale ils n'y a pas de commanditaire (car il n'y a aucun bénéfice immédiat) mais des mécènes, gens intelligents très au-dessus des chicaneries chauvines.
    Je le redis nationalisme et sciences ne sont pas compatibles.
    Amicalement.
    Bonsoir Vanos,

    J'aimerai bien que cette vision soit la realite .... mais prenons le seul exemple de la NASA, quel pourcentage de son budget correspond a des commandes militaires ? (n'oublions pas que certaines missions de la Navette etaient top-secret militaire) . Idem pour les gros fabricants de lanceurs comme Boeing et Lookheed-Martin.
    Ils protestent quand Arianespace recoit des subventions europeennes (ou AirBus) mais ils omettent de dire que le budget militaire americain subventionne (et sans commune mesure question sommes) par ses commandes, des satellites, des lanceurs et l'adaptation des centres de lancement TRES largement.

    Les principaux commanditaires des labos de recherche (c'est aussi vrai partiellement en France) sont l'armee, les grosses societes ou industries. ET il faut menager ces gens-la, qui en plus comptent dans leurs conseils d'administration des anciens , actuels ou futurs membres du Congres ou du Gouvernement. La re-conduction ou non d'une subvention (d'une commande) peut en dependre.

    Life is not a bed of roses

    A+

  25. #20
    vanos

    Re : planètes, planetoides ou asteroides ?

    Citation Envoyé par montmein69
    J'aimerai bien que cette vision soit la realite .... mais prenons le seul exemple de la NASA, quel pourcentage de son budget correspond a des commandes militaires ? (n'oublions pas que certaines missions de la Navette etaient top-secret militaire) . Idem pour les gros fabricants de lanceurs comme Boeing et Lookheed-Martin.
    Ils protestent quand Arianespace recoit des subventions europeennes (ou AirBus) mais ils omettent de dire que le budget militaire americain subventionne (et sans commune mesure question sommes) par ses commandes, des satellites, des lanceurs et l'adaptation des centres de lancement TRES largement.

    Les principaux commanditaires des labos de recherche (c'est aussi vrai partiellement en France) sont l'armee, les grosses societes ou industries. ET il faut menager ces gens-la, qui en plus comptent dans leurs conseils d'administration des anciens , actuels ou futurs membres du Congres ou du Gouvernement. La re-conduction ou non d'une subvention (d'une commande) peut en dependre.
    Salut Montmein69,
    Ben oui ! les militaires financent les programmes militaires et les industriels les satellites commerciaux, c'est logique et même évident. Je remarque cependant que les Européens ne tiennent aucun compte des protestaions chauvines de Boeing ou de Lockheed-Martin.
    Mais les grands projets scientifiques comme Cassini/Huygens ou l'ISS, à cause de leurs coûts colossaux, obligent à la collaboration sans idée politique et c'est de l'argent à fonds (presque) perdus. Je te rappelle ce que j'ai écrit :
    En recherche fondamentale ils n'y a pas de commanditaire (car il n'y a aucun bénéfice immédiat) mais des mécènes, gens intelligents très au-dessus des chicaneries chauvines.
    En vérité, nous ne nous comprenons pas parce que nous ne parlons pas de la même chose, toi tu parles de la conquête spatiale en général et moi je parle de l'exploration et de la recherche purement scientifiques? Le thème de ce débat est après tout "Planétes, planètoïdes et astéroïdes" ce qui n'intéresse ni les militaires ni les industriels. Il est dèjà très regrettable et couteux que chacun fasse bande à part pour l'exploration martienne.
    Amicalement.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  26. #21
    vanos

    Re : planètes, planetoides ou asteroides ?

    Bonjour à tous,
    A propos des planétes, planètoïdes et astéroïdes vous trouverez en imge jointe un tableau où vous pourrez comparer les orbites et leurs dimensions respectives de Mercure jusqu'au nuage de Oort.
    Amicalement.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  27. #22
    vanos

    Désolé

    Citation Envoyé par vanos
    Bonjour à tous,
    A propos des planétes, planètoïdes et astéroïdes vous trouverez en imge jointe un tableau où vous pourrez comparer les orbites et leurs dimensions respectives de Mercure jusqu'au nuage de Oort.
    Amicalement.
    Je suis vraiment désolé, mais je m'aperçois que l'image attachée n'est pas passée (trop grande), alors voici l'URL de l'article où j'ai trouvé cette image : www.interstars.net/index.php?article=sedna
    Excusez moi encore pour ce contretemps.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  28. #23
    montmein69

    Re : planètes, planetoides ou asteroides ?

    Citation Envoyé par vanos
    Ben oui ! les militaires financent les programmes militaires et les industriels les satellites commerciaux, c'est logique et même évident.
    PAs si evident, c'est tres entremele.
    Un labo de recherche a a la fois des commandes militaires et des commandes civiles (et parfois le civil est sous-traitant du militaire)


    Mais les grands projets scientifiques comme Cassini/Huygens ou l'ISS, à cause de leurs coûts colossaux, obligent à la collaboration sans idée politique et c'est de l'argent à fonds (presque) perdus.
    Si le lanceur, les installations de lancement, les equipes sont en grande partie financees par des programmes militaires (on peut appeler cela une prise en charge des couts fixes de structure) cela fait moins cher a payer pour la mission scientifique... par exemple si c'est utilise pour trois programmes militaires et un programme scientifique.

    Cela existe aussi a petite echelle en Europe , le lancement d'Helios 2 hier a donne un lancement a Arianespace qui en ce moment cherche ... de la clientele civile ... dans un contexte de concurrence terrible (les russes cassent le marche ... et les chinois ne vont pas tarder)
    Si en plus Ariane 5 basique est utilisee .... le lancement est a perte.
    Pour retrouver un benefice il faudrait un lancement multiple de gros satellites . Mais la version Ariane 5 lourde est pour l'instant en attente (son premier lancement avait ete un echec), faut pas se rater pour le suivant, tout doit baigner dans de l'huile d'amande douce ... sinon ... adieu les commandes de lancement. (lancement prevu en avril- mai 2005 alors qu'au debut c'etait novembre-decembre 2004)

    Je te rappelle ce que j'ai écrit :En vérité, nous ne nous comprenons pas parce que nous ne parlons pas de la même chose, toi tu parles de la conquête spatiale en général et moi je parle de l'exploration et de la recherche purement scientifiques?
    Je comprends ton point de vue, pour moi il correspond a ce qu'on aimerait peut-etre avoir genre "la science independante sur un piedestal qui la met a l'abri de toutes les bassesses du Monde" (c'est moi qui le dit, pas toi)
    En fait tout le programme spatial a des le debut ete sous l'egide des militaires, ou d'une politique de dirigeants ayant des preoccupations "strategiques", ce qui revient un peu au meme.

    Je ne detaille pas mais de Mercury a Apollo, c'etait le contexte de guerre froide, idem pour les russes ... reperer les bases de missiles etc...
    Systeme de communication (GPS) observation a haute resolution avec les KeyHole americains, les Helios europeens.

    On peut dire que les satellites meteo ou d'observation ou de secours Argos sont des "avatars moins performants" de la technologie developpee d'abord pour les militaires.

    Et si on remonte plus loin .... la premiere V2 allemande .... dont chacun des deux USA/URSS s'est empresse d'emporter les pieces et les techniciens .... pour developper la technologie des missiles a longue portee .... bien avant de faire de la science avec un grand S.


    That's life


Discussions similaires

  1. Les vents supersoniques des exoplanètes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 12
    Dernier message: 25/01/2007, 18h39
  2. Pourquoi chercher des exoplanètes ?
    Par Mistick dans le forum Corot et les planètes extrasolaires
    Réponses: 12
    Dernier message: 19/10/2006, 19h28
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 25/01/2006, 13h14
  4. Carte de la galaxie et des exoplanetes
    Par zapman dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/10/2005, 09h17
  5. Rotation des exoplanetes autour de leur etoile
    Par Grib dans le forum Archives
    Réponses: 17
    Dernier message: 02/09/2004, 22h32