le bout de l univers - Page 2
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 39 sur 39

le bout de l univers



  1. #31
    invite70d5212d

    Re : le bout de l univers


    ------

    Citation Envoyé par Seb299792
    On peut voyager sans y trouver de bord car le reste ce trouve dans une dimension que l'on ne peux atteindre.
    L'idée est bonne, mais selon moi, mettre des ''notions'' dans une autre dimension c'est comme mettre toutes ses interrogations dans un sac et de ce dire ''ca fait partie d'une autre dimension''. C'est déplacer le problème. Mais, peut-être que je le vois pas de la bonne manière

    -----

  2. #32
    invitebde7b642

    Re : le bout de l univers

    Citation Envoyé par acerfull
    L'idée est bonne, mais selon moi, mettre des ''notions'' dans une autre dimension c'est comme mettre toutes ses interrogations dans un sac et de ce dire ''ca fait partie d'une autre dimension''. C'est déplacer le problème. Mais, peut-être que je le vois pas de la bonne manière
    Quelque part ca n'est pas faux mais ensuite la question plus philosophique. Comme nous ne vivons pas dans cette dimension et que l'on ne peut l'appréhender, on ne peux donc pas vraiment en discuter.
    C'est le même problème que pour ceux qui pose la question de ce qu'il pouvait y avoir avant le Big Bang.
    La question est en quelques sorte une abération car le temps lui même a été créé avec le Big Bang.
    En faite dans tout ca, il faut tout simplement admettre qu'on ne peut pas ce poser réellement de question car tout ce que l'on peut concevoir, dire ou comprendre est compris dans notre univers.
    Ce qu'y n'est pas de notre univers restera à jamais une énigme sans réponse, il faut d'admettre.
    Par contre les frontière de celui pourront peut être être repousser !!!

  3. #33
    glevesque

    Re : le bout de l univers

    Salut

    car le temps
    Qu'elle temps aujuste !!!

    A++
    http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?showtopic=8532

  4. #34
    invite8cb9014a

    Arrow Re : le bout de l univers

    ce qui est sur, c est que nous ne connaissons pas réellement le bout de l univers aucun scientique ne peut le savoir à ce jours et prouvez c' est affirmations.

    c' est pour cela que chacun a le droit de donner sa visions des choses et donner c' est propos imaginaire qui peuvent être parfois enrichissante pour certains.
    je suis peut être fou ou idiot de dire l' imaginations que j ai de la vision qui concerne ce sujets parce que je ne suis pas scientifique et que je n aie jamais voulue étudier la science mais l' esprit est un univers très grand l imaginations est une grande richesse de l' homme qui à fait sais preuvent et qui continue à le faire.

    et j aime partager mais idée avec des personnes à l écoute des autres.

  5. #35
    invitedcacff25

    Re : le bout de l univers

    Bpnsoir,

    Citation Envoyé par Seb299792
    Quelque part ca n'est pas faux mais
    En faite dans tout ca, il faut tout simplement admettre qu'on ne peut pas ce poser réellement de question car tout ce que l'on peut concevoir, dire ou comprendre est compris dans notre univers.
    Ce qu'y n'est pas de notre univers restera à jamais une énigme sans réponse, il faut d'admettre.
    Par contre les frontière de celui pourront peut être être repousser !!!
    D'un simple point de vue théorique je suis plus optimiste que vous: je dirai que ce sont des questions sans réponse
    actuellement .Mais rien ne nous dit que dans le futur nous ne découvrirons pas des notions nouvelles permettant d'y répondre.

    Amicalement.

  6. #36
    invite82836ca5

    Re : le bout de l univers

    J'ajouterais une nuance. Ce sont des questions dont les réponses actuelles sont que ces questions n'ont aucun sens. Et effectivement, rien ne nous dit que ces questions ne trouverons pas un sens ultérieurement.

  7. #37
    invitea0046ad4

    Re : le bout de l univers

    Bonjour

    En lisant des articles, je m'aperçois que la notion même de "distance" aux échelles cosmologiques est sujette à caution. D'ailleurs, plus les objets sont éloignés, plus on exprime leur "distance" en donnant simplement une valeur de red-shift z, et non une valeur en Mpc.
    En fait, à partir du moment où la loi de Hubble n'est plus linéaire.
    Ce n'est pas seulement la valeur des distances qui poserait problème, mais la notion même de distance.
    Si un objet est donné à une distance de 10 G.a.l, celà signifie seulement que l'on détecte une lumière émise il y a 10 milliards d'années, à une époque où l'univers était probablement plus petit.
    Mais je n'ai pas l'impression que celà donne une information fiable sur sa taille à un instant donné (si celà à un sens ?).
    Est-ce que je me trompe ?
    Comment définit-on vraiment une distance dans un espace en expansion ?
    Dans un espace statique, pas de problème : il suffit d'intégrer des géodésiques indépendante du temps. Mais quand tout varie ?

    Et à partir du moment où la notion de "distance" devient douteuse, celle de "forme" ou de "bout" de l'univers ne l'est-elle pas aussi ?

    A+

  8. #38
    inviteba0a4d6e

    Re : le bout de l univers

    Salut

    Il y a quelque chose qui me paraît ambigü... Dans le livre de Trinh Xuan Thuan - La mélodie secrète - il est dit :

    Un habitant d'une galaxie lointaine nous envoie un signal radio toutes les secondes. Les signaux radio, au départ de la galaxie, sont séparés par une durée d'une seconde. Mais au cours du trajet jusqu'à nous, la distance qui les sépare augmente à cause de l'expansion de l'Univers. Si bien qu'à leur arrivée sur Terre, le temps qui sépare deux signaux successifs, est bien plus long qu'une seconde. Et ce temps est d'autant plus long que la vitesse de la galaxie lointaine est plus grande, qu'elle est plus distante.

    La seconde chez l'extraterrestre a pris des airs d'éternité chez nous. La seconde peut se muer en heures, années, siècles... dépendant de la vitesse de fuite de la galaxie. Le temps a perdu son universalité. Comme l'espace, le temps devient élastique. Il s'étire ou se raccourcit selon le mouvement de celui qui le mesure. Le temps unique et universel de l'univers newtonien a fait place à une multitude de temps individuels, tous différents les uns des autes dans l'Univers d'Enstein.


    Finalement, on peut se demander si ces lointaines galaxies qui, plus elles sont lointaines, plus elles semblent se déplacer à une vitesse élevée, ne se déplacent plutôt à une vitesse bien plus réduite, et les informations - ondes électromagnétiques - trompeuses qui nous parviennent sont modifiées au cours de leur traversée dans l'espace en expansion.

    Ceci expliquerait l'hypothèse que l'Univers reste homogène partout. Les galaxies lointaines n'iraient pas aussi rapidement que ce que l'on pense...

  9. #39
    invitebde7b642

    Re : le bout de l univers

    Citation Envoyé par azoth
    Bpnsoir,
    D'un simple point de vue théorique je suis plus optimiste que vous: je dirai que ce sont des questions sans réponse
    actuellement .Mais rien ne nous dit que dans le futur nous ne découvrirons pas des notions nouvelles permettant d'y répondre.
    Amicalement.
    Attention je ne dis pas que les choses n'évolueront pas. Mais par définition pour certains l'univers, c'est tout, et donc parler de ce qui n'est pas dans l'univers, c'est une abbération en soi.
    Le problème ne devient plus physique mais philosophique et/ou quand à la signification de certaines choses comme le mot "Univers".

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Réponses: 101
    Dernier message: 18/08/2014, 10h03
  2. Bout le lune...
    Par jbfe dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/11/2006, 07h58
  3. 2 ressorts identiques mis bout à bout...
    Par invited55f4262 dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/06/2006, 22h04
  4. A bout de souffle !
    Par invite4e5046fc dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/10/2005, 11h17