Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 41

Allez sur l'autoroute de la lumiere !



  1. #1
    arno15 76
    Une question me trote la tête.Les scientifiques semblent assez catégoriques qd à l'hypotése de poucoir allez à la vitesse de la lumiére.C'est vrai qu'il est difficile d'égal la vitesse de la lumière étant donner qu'elle ne pése rien.Mais si nous étions pousser par la lumiere!

    Mon prof de physique nous avait montrer un bocale sous vide où à l'intérieur des pale avaient été installé pour capté la lumiere et sa marchait, lorsque l'on mettait une lampe torche dessus les pales tournaient!

    Alors pourquoi ne pourrait t-on pas imaginer un vaisseau avec un énorme panneau qui capterait la lumiere et des énormes projecteurs comme moteur.Le vaisseau prendrait de l'élant et pourrait fleurter avec la vitesse de la lumiere!

    Enfin c'est ce que j'imagine je voudrai savoir si cela est possible?
    merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Cécile
    Le vaisseau prendrait de l'élant et pourrait fleurter avec la vitesse de la lumiere!
    Fleurter avec, oui. L'atteindre, non. Du moins si les théories de la relativité sont justes (mais jusqu'à présent, elles marchent plutôt bien).

  4. #3
    arno15 76
    pourquoi cela n'a pas encore été essayer????
    le probléme sa doit être pour la direction!

  5. #4
    vince
    Citation Envoyé par arno15 76
    pourquoi cela n'a pas encore été essayer????
    le probléme sa doit être pour la direction!
    Je pense que le problème principal est que ce n'est pas si simple que ça....

  6. #5
    Cécile
    En fait, plus tu apporteras de l'énergie, plus tu t'approchera de la vitesse de la lumière, mais sans l'atteindre. En revanche, tu raccourciras les distances.
    On n'a jamais essayé, car on est encore très loin de pouvoir apporter l'énergie nécessaire pour qu'un de nos vaisceaux approche de la vitesse de la lumière. Mais on l'a vérifié sur de nombreux phénomènes astronomiques.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    arno15 76
    pourtant cela n'a pas l'air trés compliqué à entreprendre!!
    il suffit de pusieurs gros spote u panneaux pour que les ohotons tape dedans(panneau en cellule photosensible pour perre moins d'énergie)pas besoin de beaucoup d'énergie le vcaisseau metterai du temps à prendre de la vitesse mais du temps on en a(surtout a la vitesse de la lumiere!!!lol)

  9. Publicité
  10. #7
    wamania
    Salut

    En gros, ton idee, c'est comme dans Jayce et les conquerants de la lumiere, un espece de voilier qui serrait porte par un vent de photons.
    Hormis le fait que bon, c'est un peu irrealiste, physiquement, c'est pas correct.
    Sur tout ce qui se deplace, la 3eme loi de Newton peut s'appliquer(sur ce qui est fixe aussi en fait). Cette loi dit a toute action, une reaction de sens contraire et de valeur identique.
    Si tu analyse ces 2 forces, elles correspondent toujours a l'action du truc qui bougent sur l'exterieure, et a la reaction de l'exterieur sur le truc qui bouge.
    Or, dans ton truc, les deux forces sont internes, elles n'interagissent pas avec l'exterieur. Au mieux, tu auras tes spots qui partiront d'un cote, et tes panneaux de l'autre (peut-etre a la vitesse de la lumiere). Ces forces vont casser le vaisseau en 2, mais ne le feront surement pas avancer.
    Desole de casser ton reve de voyage a la vitesse de la lumiere, moi aussi ca me tentrait bien, mais va falloir chercher bcp plus loin

    Wamania

  11. #8
    Damon
    >arno15 76
    L'énergie pour amner une particule massique à la vitesse de la lumière est doublement infinie.

    Plus la vitesse d'un mobile augmente plus l'énergie qu'il faut lui donner pour l'augmenter est importante (augmentation de le la masse avec la vitesse), donc plus la surface pour capter la lumière devrait être importante, ce qui conduirait à augmenter la masse, donc l'énergie pour en accroître la vitesse.

    La vitesse de la lumière ne peut pas être atteinte et s'en rapprocher au moyen de voiles solaires, n'est pas faisable non plus, l'accélération obtenue éloignant le mobile de la source de lumière donc la quantité d'énergie reçue ne fait que diminuer alors que l'on a besoin d'une quantité accrue pour aller plus vite.

    Quand à ta proposition, je me demande comment tu feras pour pointer tes spots, parce-que tes spots ne peuvent bien sûr pas être à bord de ton mobile, de la même manière qu'un ventilateur sur un voilier ne fera pas avancer celui-ci d'un cm.

    Je ne parle même pas de la difficulté de réaliser des sources lumineuses qui soient plus puissante que la plus grande source existant actuellement à proximité de la Terre.

    Source qui de surcroît tire son énergie du phénomène physque de fusion nucléaire, la plus importante source qui soit, et que nous ne maîtrisons pas non plus

    Je pense que cela fait suffisement de raisons pour qu'une telle expérience ne soit pas tentée, sans compter que les physiciens ont déjà assez de mal à augmenter l'énergie cinétique de quelques atomes dans un accélérateur de particules, que pour ne fut-ce qu'envisager la même chose pour un "vaisseau".

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  12. #9
    Cécile
    Sur tout ce qui se deplace, la 3eme loi de Newton peut s'appliquer(sur ce qui est fixe aussi en fait). Cette loi dit a toute action, une reaction de sens contraire et de valeur identique.
    Non, la loi de l'action et de la réaction est valable, comme tu le dis, pour un objet posé. Ce n'est pas le cas dans l'espace.
    Mais je n'arrive pas à trouver une analogie claire pour faire comprendre qu'on ne peut pas atteindre la vitesse de la lumière. Désolée.

  13. #10
    wamania
    Bien sur que si que la 3eme loi de Newton s'applique dans l'espace. et toute ma theorie aussi d'ailleur

    Wamania

  14. #11
    alaink
    Ce type de voiles solaires a ete propose pour une sorte de regate spatiale (sans humain a bord) autour de la Lune devant celebrer le passage du millénaire, projet qui a ete abandonne...


    l'accélération obtenue éloignant le mobile de la source de lumière donc la quantité d'énergie reçue ne fait que diminuer alors que l'on a besoin d'une quantité accrue pour aller plus vite.

    On pourrait partiellement contrer l'effet de diminution d'energie en utilisant une espece de grosse lunette spatiale, fixe, qui concentrerait l'eclairement du soleil en un faisceau presque parallelle pointé sur la voile spatiale.

    L'effet de diminution en 1/R2 de la puissance d'eclairement serait attenué.

  15. #12
    Damon
    >alaink

    Où vas-tu prendre le sable pour construire cette lentille ?
    As-tu pensé à la taille nécessaire ?

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  16. Publicité
  17. #13
    alaink
    Qui parle de sable?
    ce serait plutot un systeme de miroir, et sa taille serait du meme ordre de grandeur que celle de la voile (plus grand la voile serait incapable de capter l'energie transmise ...)

  18. #14
    Damon
    Sans verre ton miroir ne vaudra pas grand chose...
    que ce soit une lentille ou un miroir, il faut du verre (ou un composé synthétique qui offre des caractéristiques similaires)

    Et s'il a la taille de la voile il ne pourra, que concentrer bien peu de lumière, bref de façon toute aussi insuffisante, puisque avec le gain de vitesse, il faudra plus de lumière pour l'augmenter encore, sinon l'accélration se révèlerait assez rapidement nulle
    Sans compter qu'il faudra prévoir une focale variable pour compenser l'éloignement, et là on parle de focale de l'ordre minumum de la dizaine de milliard de km, et encore à cette distance la vitesse serait toujours très faible, même une poussé initiale au moyen d'un moteur ne permettrait de gagner que au mieux quelques dizaines de km/s

    Bref, ce genre de système n'a physiquement aucun sens, et est de toute façon infaisable technologiquement à l'heure actuelle.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  19. #15
    arno15 76
    c'est vrai que j'avai pas penser à tout sa!!!
    je comprend mieux pourquoi ce n'est pas possible!!!
    même si on plaçait directement sur le vaisseaux la lunette qui capterait automatique le point de lumière le plus intense des "envirrons", ça ne serait pas possible?

  20. #16
    Damon
    La lunette sur le vaisseau s'éloignerait avec lui du soleil, donc quoi qu'il arrive le nombre total de photons captés n'irait qu'en diminuant.

    La lunette ne peut pas aspirer les photons.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  21. #17
    Cécile
    Bien sur que si que la 3eme loi de Newton s'applique dans l'espace. et toute ma theorie aussi d'ailleur
    Dans l'espace, d'où vient la réaction à une force ? Il n'y a pas de frottement, puisqu'on est dans le vide. La loi de la réaction est valable quand tu poses un objet sur une table, par exemple. La table exerce sur l'objet une force égale et inverse à celle que l'objet exerce sur la table, du fait de la gravitation. Mais dans l'espace, c'est quoi, ta "table" ?

  22. #18
    Damon
    Citation Envoyé par Cécile
    Bien sur que si que la 3eme loi de Newton s'applique dans l'espace. et toute ma theorie aussi d'ailleur
    Dans l'espace, d'où vient la réaction à une force ? Il n'y a pas de frottement, puisqu'on est dans le vide. La loi de la réaction est valable quand tu poses un objet sur une table, par exemple. La table exerce sur l'objet une force égale et inverse à celle que l'objet exerce sur la table, du fait de la gravitation. Mais dans l'espace, c'est quoi, ta "table" ?
    Bien sûr que si, Cécile, le principe action-réaction est valable dans l'espace, sinon les fusées ne pourraient pas s'y propulser.

    Le moteur de la fusée expulse des particules à grande vitesse dans un sens et en réaction la fusée accélère selon la même direction mais dans le sens opposé.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  23. Publicité
  24. #19
    Cécile
    Oui, t'as raison, je ne pensais plus aux particules expulsées.
    Mais dans le cas de panneaux solaires, on n'expulse rien, si ? Alors il marche comment, ce principe, dans ce cas ?

  25. #20
    arno15 76
    c'est comme dans l'ampoule sous vide comme il n'y a aucune force de frottements les photons en s'écrasant sur la pale(comme le vent sur l'éoliéne)exercent une force.Et sur le vaisseau sa ne peut pas marcher puisque les photon sont projeter des projecteurs (=force) et s'écrasent ensuite sur la paroi (=force contraire à la force des projecteurs) et comme dans l'espace c'est le vide aucune autre force agit sur le vaisseau il reste immobile.Enfin c'est- ce que j'ai compris, je ne connai pas la 3eme loi de Newton mais c'est sur que les forces existe dans l'espace car se sont elles qui font que les planétes tournes autour d'un soleil...
    Mais sinon pour l'hypotése de la lunette sur le vaisseau je pense que le vaisseau accéllérerait qu'il n'y ait plus assez de photon pour lui faire prendre de photon et poussez la masse du vaisseau mais on pourrait quand meme atteindre une vitesse assez grande!!?et on pourrait quand meme allez loin puisque dans le vide le vaisseau garderait sont élant!

  26. #21
    Damon
    Citation Envoyé par Cécile
    Oui, t'as raison, je ne pensais plus aux particules expulsées.
    Mais dans le cas de panneaux solaires, on n'expulse rien, si ? Alors il marche comment, ce principe, dans ce cas ?
    Attention au terme, il s'agit ici de voiles solaires pas de cellules photoélectriques.

    Les voiles solaires sont supposées être de très faibles masses et de très grandes dimensions de l'ordre du Km² voire plus, elles ne font que quelques molécules d'épaisseurs.

    Alors en résumé, le photon à une équivalence de masse E=MC² ==> E/C²=M.

    Le principe :
    Les photons en atteignant la voile lui communiquent leur énergie cinétique, ce qui accroit la vitesse du mobile, selon la troisième loi de Newton.

    Voilà maintenant il faut tenir compte d'un autre problème, c'est le vent solaire qui endommage rapidement ces voiles, il est en effet constitué de particules chargées et à grande vélocité, 800KM/s aux pôles, 350Km/s à l'équateur, émises par le soleil. Ce sont ces particules qui sont responsables des aurores boréales et australes lorsqu'elles pénètrent dans l'atmosphère, bien que la majeure partie soient déviée par le champ magnétique de la planète.

    Et pour les amateurs de courses à la voile solaire : un petit cadeau

    Damon
    Qui vient de se rafraîchir la mémoire...
    Un EeePc ça change la vie !

  27. #22
    arno15 76
    je ne parle pas de voile solaire mais simplement d'une paroi contre laquelle les photon peuvent taper donc je pense qu'il n'est pas obligatoire que cela recouvre des Km²?mais peut être que les cellules photosensibles absorberait trop d'énergie et ferai perdre de la vitesse au vaisseau?

  28. #23
    Damon
    "Ta paroi" aurait une masse bien plus importante qu'une voile, donc l'effet serait encore moindre.

    Et si ton objet à une masse trop importante par rapport à la surface offerte, l'effet serait tellement minime que l'accélération s'en retrouverait lim-->0.
    Si ta paroi est constituée de cellules photovoltaiques tu te retrouverais avec de la production d'éléctricité à bord de ton mobile, mais avec une masse trop importante pour que la lumière ait une effet propulsif sensible.
    Tu sembles oublier un petit détail, c'est qu'il te faut un effet propulsif suffisant que pour compenser l'attraction gravitationnelle du Soleil.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  29. #24
    DonPanic
    Arf
    Tout pinceau lumineux suffisamment énergétique
    se transformerait en chaleur et vaporiserait tout mobile que tu lui présenterais....
    A pu vaisseau spatial pffftttt ops:

  30. Publicité
  31. #25
    arno15 76
    mais nan dans le vide la force queles photo dégage lorsqu'il rencontre une surface suffit à la mettre en mouvement, peut être que si tu met vraiment beaucoup d'énergie lumineuse sa ira pas(c'est pas trés français sa!!) mais se n'est pas important d'en mettre beaucoup le but est d'arrivé à une trés grande vitesse mais pas d'y arriver le plus vite' possible. mais peut etre que c'est pas possible je suis pas trop calllé dans ce domaine alors!d'ailleurs c'est pour sa que je demande

  32. #26
    Damon
    Ce n'est physiquement pas possible...

    Au delà d'une vitesse de l'ordre de 620Km/s ton mobile atteindrait la vitesse de libération de l'attraction du soleil, donc là il quitte définitivement le système solaire...

    Le seul moyen qu'il aurait alors d'encore gagner de la vitesse serait de passer à proximité d'une autre étoile, près de laquelle, il ne pourrait pas non plus orbiter ou alors très peu de temps si elle est plus massive que le soleil, juste le temps d'acquérir les quelques Km/s nécessaires à atteindre à nouveau la vitesse de libération, étant donné qu'à cette vitesse il faudrait à ton mobile près de 2000 ans pour atteindre Alpha centauri, l'étoile la plus proche, cette expérience n'est pas réalisable à l'échelle humaine.

    Damon
    Qui, accessoirement, se demande quelle est la vitesse de libération de la galaxie...
    Un EeePc ça change la vie !

  33. #27
    orbitmars
    Bonjour à tous !

    La fameuse propulsion photonique dont vous parlez, grâce à une magestueuse voile solaire, est tout à fait d'actualité !
    La Russie va en lancer un prototype cet automne :

    La Russie va lancer un engin à voile solaire dans l'espace cet automne
    MOSCOU, 31 juil (AFP) - La Russie va lancer dans l'espace cet automne un engin doté d'une voile solaire qui pourrait permettre d'explorer des étoiles lointaines de notre galaxie, a indiqué jeudi la porte-parole du centre de recherches scientifiques Babakine, Lidia Avdeïeva.

    Le lancement de l'appareil Kosmos-1 sera effectué depuis un sous-marin en mer de Barents (nord) à l'aide d'une fusée Volna, dérivée d'un missile balistique, a précisé Mme Avdeïeva, citée par l'agence Itar-Tass.

    La voile solaire expérimentale doit permettre de vérifier les possibilités d'exploration interplanétaires en utilisant les vents solaires.

    Le principe de la voile solaire, fabriquée avec une pellicule métallique très fine, est d'utiliser la pression qu'exercent sur sa surface les rayons du soleil, aussi appelés photons, dans le vide spatial.

    "Sous la pression de la lueur solaire, l'appareil sera propulsé à une énorme vitesse dans l'espace et pourrait atteindre des étoiles lointaines", a expliqué la porte-parole.

    La première tentative de lancement d'un appareil avec une voile solaire le 20 juillet 2001 avait échoué, la voile ne s'étant pas détachée de son lanceur.
    AFP

    @+

  34. #28
    Damon
    Salut,

    Merci orbitmars pour ces informations, en effet la voile solaire fonctionne en théorie et il y eu je pense d'autres essais.

    Ce que j'ai démontré ce n'est pas l'infaisabilité d'un tel engin qui lui est tout à fait réalisable, mais bien son impossibilité d'avoir des vitesses de l'ordre de C.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  35. #29
    arno15 76
    alors meme pas besoin de lunette pour intensifier les photon.
    J'ai hate de savoir à la vitesse à laquelle va aller se vaisseau et jespere que sa va bien marcher!
    et en fait quand on parle de vent solaire c'est des photons?et comment ils pourrons recevoir des informations sur les étoiles lointaine?les onde radiaux iront aussi loin!!et le décalage entre les informations entre le vaisseau et le "QG" va etre énorme vu la distance!!
    et d'ailleurs comment les ondes radio font pour se propager dans l'espace??

  36. #30
    Damon
    quand on parle de vent solaire c'est des photons?
    Voir le premier message de la page 2

    Pour le reste il s'agira d'une sonde "perdue" comme le sont Voyager 1 et 2.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Allez ! un peu de soleil
    Par hammadi dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 24
    Dernier message: 09/02/2007, 05h44
  2. Avant l'autoroute A19, des corps offerts aux dieux
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 11
    Dernier message: 04/09/2006, 15h46
  3. allez je tente...
    Par nayx dans le forum Archives
    Réponses: 50
    Dernier message: 20/08/2006, 08h54
  4. Allez, je la tente...
    Par Mamie dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/02/2005, 08h39