Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 59

Big bang, phénomène unique ou pas ?



  1. #1
    jean-philippe PARRINI

    Big bang, phénomène unique ou pas ?


    ------

    Est il possible d'envisager que le Big Bang ne soit pas un phénomène unique, mais au contraire un évènement très commun dans l'univers et qu'il se soit déjà produit un certain nombre de Big Bang ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Niels Adribohr

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Bonjour,
    toute spéculation est possible, à condition de bien se rendre compte qu'il ne s'agit que de spéculation. Concernant la multiplicité de big-bang dans l'univers, il faut voir ce que tu appelles "univers". Le big-bang est considéré comme la naissance de notre univers, donc, celui-ci ne peut pas être né à plusieurs reprises, à moins d'envisager des scénarios tel qu'un univers périodique (big-bang->big-crunch->big-bang....ect...). Sinon, certaines idées spéculatives proposent que notre univers ne serait pas unique et il y aurait une infinité d'univers "parallèle", qui composeraient ce qu'on appelle un "multivers". Il y a bien sûr plusieurs variantes de cette idée, mais une d'entre elle prévois que les univers s'engendrent les uns les autres. Par exemple, un trou noir de notre univers pourrait crée un nouvel univers.

  4. #3
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par jean-philippe PARRINI Voir le message
    Est il possible d'envisager que le Big Bang ne soit pas un phénomène unique, mais au contraire un évènement très commun dans l'univers et qu'il se soit déjà produit un certain nombre de Big Bang ?

    Oui, c'est envisagé.

    http://www.astrosurf.org/luxorion/cosmos-inflation4.htm
    si l'univers contient au moins un domaine inflationnaire suffisamment vaste, comme le nôtre, il peut produire sans cesse de nouveaux domaines inflationnaires par le simple fait de l'instabilité des champs scalaires. L'inflation dans chacun de ses points peut s'arrêter brutalement ou continuer de s'étendre. Le volume de ces domaines pouvant croître sans cesse Andrei Linde dénomme ce scénario l'inflation éternelle.

    a+
    Parcours Etranges

  5. #4
    jean-philippe PARRINI

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Merci pour cette réponse.En effet la thérorie Mulivers a été développée. Mais elle parle d'univers paralèlle. Ne pourrait on d'univers voisins simplement, dont la vie pourrait affecter celle de ses voisins ? Désol de poser encore des question... Merci

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Garion

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par jean-philippe PARRINI Voir le message
    Merci pour cette réponse.En effet la thérorie Mulivers a été développée. Mais elle parle d'univers paralèlle. Ne pourrait on d'univers voisins simplement, dont la vie pourrait affecter celle de ses voisins ?
    Non, car le big bang n'a pas eu lieu dans un univers préexistant, mais a créé l'univers et s'est donc produit en tout point de celui-ci.

    Désolé de poser encore des question... Merci
    Y'a pas de quoi, ça sert à ça un forum.

  8. #6
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par jean-philippe PARRINI Voir le message
    Merci pour cette réponse.En effet la thérorie Mulivers a été développée. Mais elle parle d'univers paralèlle. Ne pourrait on d'univers voisins simplement, dont la vie pourrait affecter celle de ses voisins ? Désol de poser encore des question... Merci
    Selon la théorie de l'inflation, un volume bien plus faible que celui d'un proton, peut être de l'ordre du volume de Planck soit 10-104 m3 a pu, en entrant en expansion donner naissance aux ~ 1080 m3 de notre Univers.

    Si tu prend un point (au hasard : nous) situé au milieu de la sphère de ce volume, tout ce qui est situé à l'intérieur est en connection causale, tout ce qui est est au delà ne l'est plus. Cela correspond à l'horizon cosmologique, qui coincide à peu de chose près (0,3 Ma) avec le fond cosmologique de l'univers.

    Maintenant, imagine que cette inflation ait concerné un volume plus grand que la coquille de Planck. Si le phénomène s'était étendu au volume d'un proton soit 10-45 m3 (je ne dis pas que l'inflation ait pu concerné un si gros volume, mais c'est juste pour donner à voir), l'univers né de cette inflation serait 1059 fois plus grand que notre Univers visible. Serait-ce un autre univers ? Pas vraiment. Mais ce ne serait pas notre Univers visible, qui est le seul dont on puisse causer en sachant vraiment de quoi on parle.

    Et dans ces espace possiblement incroyablement plus étendu, un nouvel épidode inflationnaire pourrait advenir en un point quelconque et ainsi de suite. Ca te donne une idée de l'infinie grandeur du multivers que ce concept d'inflation éternelle donne à voir.

    Mais en tout état de cause, toutes ces régions sont causalement disjointes au temps t. Et au dela d'une certaine distance, deux point sont causalement disjoint tout court, au sens où aucun signal voyageant à c ne pourrait rejoindre l'autre point compte tenu de l'expansion de l'espace, quel que soit le temps de trajet, le temps ne faisant qu'amplifier l'écart les séparant.

    a+
    Dernière modification par Gilgamesh ; 05/09/2008 à 21h48.
    Parcours Etranges

  9. Publicité
  10. #7
    Brunn

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Et au dela d'une certaine distance, deux point sont causalement disjoint tout court, au sens où aucun signal voyageant à c ne pourrait rejoindre l'autre point compte tenu de l'expansion de l'espace, quel que soit le temps de trajet, le temps ne faisant qu'amplifier l'écart les séparant.
    a+
    le phénomène d'intrication, qui fait en ce moment l'objet d'expériences concrètes, pourrait bien aller à l'encontre de ce raisonnement.

    "Deux particules intriquées sont si intimement liées entre elles que la mesure de l'une influence celle de l'autre, ceci indépendamment de la distance les séparant alors. Selon certaines interprétations, un signal (Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant...) transiterait de l'une à l'autre à une vitesse (La vitesse est une grandeur physique qui permet d'évaluer l'évolution d'une quantité en fonction du temps.) supérieure à celle de la lumière (La lumière désigne les ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des...)."
    Source http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=5696

  11. #8
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par Brunn Voir le message
    le phénomène d'intrication, qui fait en ce moment l'objet d'expériences concrètes, pourrait bien aller à l'encontre de ce raisonnement.
    Non, pas vraiment. L'intrication ne dure que le temps pour la particule d'échanger de l'énergie avec son entourage. Ce qui dans le cas du big bang est assez rapide...

    a+
    Parcours Etranges

  12. #9
    Brunn

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Non, pas vraiment. L'intrication ne dure que le temps pour la particule d'échanger de l'énergie avec son entourage. Ce qui dans le cas du big bang est assez rapide...

    a+

    Non, si deux photons sont intriqués, cela ne dépendra ni du temps, ni de la distance. c'est ce qui leur donne un caractère exceptionnel ...

  13. #10
    Brunn

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    je dis ça parce que d'après ce que j'ai compris, l'état d'intrication n'est pas un état ephémère.... ai-je mal compris ?

  14. #11
    Big-bang

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Bonjour,

    Pour ne pas réitérer ce qui a déjà été mentionné, je rajouterais que cela dépend en fait des modèles. Certains, comme humanino me l'a mentionné, sont plus spéculatifs que d'autres.

    On peut en effet envisager qu'il n'y ait eu qu'un seul big-bang. Tel est le modèle standard de la théorie. Par contre, on peut aussi supposer qu'il y en ait eu un nombre indéterminable avant le dernier. Dans ce cas, il s'agit de cosmologie branaire et du modèle cyclique dit "ekpyrotique" où l'on admet la collision des univers parallèles de notre 3-Brane.

    Deedee81 avait des explications intéressantes à ce sujet.

    Cordialement
    Rien n'est plus facile à apprendre que la géométrie pour peu qu'on en ait besoin.

  15. #12
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par Brunn Voir le message
    je dis ça parce que d'après ce que j'ai compris, l'état d'intrication n'est pas un état ephémère.... ai-je mal compris ?
    C'est un état aussi prolongé que tu veux à condition que le milieu ne fasse pas l'équivalent d'une mesure sur l'état de la particule, c'est à dire la "force" à révéler quel est son état. Tout processus du type absorption-émission est typiquement un genre de mesure de l'état.

    Or l'Univers primordiale est justement caractérisé par un couplage très fort du rayonnement avec la matière, c'est à dire que les photons sont constamment matérialisés ou réemis. Aucun état intriqué ne peut se conserver durant un temps supérieur au temps de libre parcours qui est extrêmement bref à cette époque.

    ==
    Parcours Etranges

  16. Publicité
  17. #13
    Carcharodon

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Salut,

    Citation Envoyé par Brunn Voir le message

    Non, si deux photons sont intriqués, cela ne dépendra ni du temps, ni de la distance. c'est ce qui leur donne un caractère exceptionnel ...

    Attention, beaucoup de choses sont très mal comprises sur l'intrication quantique.
    c'est quoi l'intrication : c'est un phénomène simple =>
    La possibilité de connaitre l'état d'une particule en observant une autre.
    EN AUCUN CAS il n'y a transmission d'information entre les deux a la suite de leur séparation initiale et leur conservation en état de cohérence (états superposés).
    Seulement, regarder l'une, donc provoquer sa décohérence, permet de connaitre instantanément l'état de l'autre.
    Point final.

    Il n'est aucunement, j'insiste, aucunement, question de modifier l'une en modifiant l'autre, uniquement et strictement de connaitre l'état de l'une en regardant l'autre.

    Une fois qu'on a pigé ça, on arrête les plans sur la comète ou les dépassement de c à ce sujet.
    L'intrication, la "téléportation quantique", est un phénomène qui respecte scrupuleusement le modèle standard et qui n'a, a ce titre, rien d'exceptionnel.
    Même s'il reste fascinant pour nous autres, humains.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  18. #14
    mtheory

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Salut,

    Il n'est aucunement, j'insiste, aucunement, question de modifier l'une en modifiant l'autre, uniquement et strictement de connaitre l'état de l'une en regardant l'autre..


    c'est faux.....
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  19. #15
    invité6543212033

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    c'est faux.....
    Et çà devient vrai !

    Cordialement,

    DarkOctani !

  20. #16
    Carcharodon

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Alors je ne demande qu'a avoir un complément d'information sur le sujet.
    c'est ce que j'avais cru comprendre.

    ... si tu en as le temps.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  21. #17
    invité6543212033

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Alors je ne demande qu'a avoir un complément d'information sur le sujet.
    c'est ce que j'avais cru comprendre.
    C'est assez simple on a 2 particules intriqués (par ex spin haut et bas en même temps) qui ne forment a priori qu'un seul et même objet, alors si j'agis sur une particule et que j'obtiens un spin haut je sais que l'autre sera un spin bas mais l'observateur du spin bas ne le saura pas tant que je ne lui aurait pas envoyé l'information ... Bon c'est très mal expliqué ... mais j'me souviens plus de la bonne formulation ...

    Cordialement,

    DarkOctani !

  22. #18
    pelkin

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    c'est faux.....
    Mais reste vrai qu'il n'y a pas "transport" d'information ( A. Aspect, labo Orsay)

  23. Publicité
  24. #19
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    C'est assez simple on a 2 particules intriqués (par ex spin haut et bas en même temps) qui ne forment a priori qu'un seul et même objet, alors si j'agis sur une particule et que j'obtiens un spin haut je sais que l'autre sera un spin bas mais l'observateur du spin bas ne le saura pas tant que je ne lui aurait pas envoyé l'information ... Bon c'est très mal expliqué ... mais j'me souviens plus de la bonne formulation ...
    Oui, mais c'est sans tenir compte de la transmission de pensée instantané. Demande à alou soumare il m'a tout l'air d'un spécialiste sur la question

    Patrick
    Dernière modification par invite6754323456711 ; 02/03/2010 à 21h18.

  25. #20
    Carcharodon

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Justement, ce que j'avais pigé, moi, c'était qu'on connaissait l'état de l'une en regardant l'autre, mais je ne vois pas comment on pourrait forcer une particule en état de cohérence a decohérer dans l'état qu'on souhaite.
    Donc je ne vois pas comment on pourrait décider de l'état de l'autre particule en forçant la première a subir une décohérence "contrôlée".

    alors si j'agis sur une particule et que j'obtiens un spin haut
    D'accord, je ne disais pas autre chose, seulement qu'on ne pouvait pas décider du résultat de la décohérence, donc qu'on ne décidait pas de l'état de l'autre particule non plus.
    Mais qu'on le connaissait forcément, une fois que la première particule a subit la décohérence.

    Si on peut modifier le résultat de la décohérence, le contrôler, alors, là, ça me pose un vrai problème, car on téléporte vraiment de l'information a l'autre particule.
    Vu que le résultat de l'une va donner le résultat de l'autre.

    Alors que si on ne fait que lire le résultat, il n'y a aucune transmission d'information, mais juste la révélation d'un résultat émis a l'origine et conservé depuis.

    Donc j'aimerais savoir ou j'ai faux.
    Merci pour vos réponses.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  26. #21
    invité6543212033

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Je ne sais pas où t'as faux mais je vais essayer de mieux expliquer : on a 2 particules intriqués chacune de spin haut et bas en même temps, si j'effectue une mesure sur l'une et que j'obtiens un spin haut l'autre ne saura pas que sont spin bas ... je m'embrouille ! y'a-t-il complémentarité avec les spins ?

    Cordialement,

    DarkOctani !

    PS : J'attends mon maître DarkStef qui saura ptêt nous expliquer !!!

    En plus j'ai besoin de recomprendre pour mon nouveau sujet !

  27. #22
    bb98

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Bonjour

    Une bonne conférence la dessus :
    http://www.cerimes.fr/le-catalogue/d...quantique.html

    assez compréhensible

  28. #23
    Carcharodon

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    si j'effectue une mesure sur l'une et que j'obtiens un spin haut l'autre ne saura pas que sont spin bas ...
    heuu pas très clair ...
    mais tu parles ici de mesure, non d'intervention.
    mesurer l'une donne l'état de l'autre.
    J'ai pas dit autre chose.
    La question que je me pose a travers le "non" de mthéory est de savoir si on peut forcer le résultat de l'autre en obligeant la première a une décohérence "contrôlée".
    Ou si j'ai mal pigé son "non".
    il devrait avoir honte de me laisser avec juste un "non" comme ça !
    Ça se fait pas, j'aurais préféré qu'il m'engueule si j'ai dit une connerie !

    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  29. #24
    pelkin

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    c'est faux.....
    mtheory, tu est tout à fait sûr de ton "c'est faux" ?
    Ou est-ce le mot "modifier" de carcharodon qui pose problème .... par rapport à la mesure !

  30. Publicité
  31. #25
    Rhedae

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Salut,

    Est ce qu'il y avait des photons au big bang et est-ce que l'intrication est valable pour d'autres particules ?
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  32. #26
    pelkin

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Salut,

    Est ce qu'il y avait des photons au big bang et est-ce que l'intrication est valable pour d'autres particules ?
    L'expérience (les expériences) de Alain Aspect à Orsay ne se sont pas faites avec des photons.

  33. #27
    pelkin

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Salut,

    Est ce qu'il y avait des photons au big bang
    A quel moment ?

  34. #28
    invité6543212033

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Salut,

    Est ce qu'il y avait des photons au big bang et est-ce que l'intrication est valable pour d'autres particules ?
    Au Big-Bang a priori il n'y avait que des photons aux départs de très hautes énergies puis vint la masse avec les neutrinos et les électrons ... bon je vais pas te raconter toute l'histoire j'y arriverais pas !

    Mais sinon on peut intriquer toutes particules ayant des caractéristiques quantiques complémentaires !

    Amicalement, tu es du côté obscur de la force !

    DarkOctani !

  35. #29
    mtheory

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par pelkin Voir le message
    Mais reste vrai qu'il n'y a pas "transport" d'information ( A. Aspect, labo Orsay)
    absolument, mais il y a bien un effet physique qui n'a rien à voir avec la connaissance que l'observateur acquiererait. On ne peut pas faire du morse avec EPR instantanément mais l'état, les propriétés de la particule B sont bel et bien modifiés par la mesure de la particule A.

    Tant qu'il n'y a pas de mesure, il est vide de sens, tout au moins si l'on est pas dans une théorie à variables cachées non locales, de penser les deux particules comme existant dans un état déjà fixé avant l'observation. Il n'y a pas deux particules, il y a un seul état quantique. Cela découle du fait que l'état du système ne peut pas être considéré comme un produit de fonctions d'ondes de deux particules. C'est tout le contenu de l'intrication.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  36. #30
    mtheory

    Re : Big bang, phénomène unique ou pas ?

    Citation Envoyé par pelkin Voir le message
    L'expérience (les expériences) de Alain Aspect à Orsay ne se sont pas faites avec des photons.
    Mais si !!
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. N'a-t-il pas eu d'autres Big-Bang ??
    Par dorian2031 dans le forum Archives
    Réponses: 71
    Dernier message: 23/10/2011, 13h28
  2. Réponses: 28
    Dernier message: 27/08/2007, 18h54
  3. Big bang, big crunch et thermodynamique
    Par Seirios dans le forum Archives
    Réponses: 12
    Dernier message: 23/06/2007, 16h17
  4. Big bang
    Par gdeb29 dans le forum Archives
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/06/2005, 09h44