Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Rendement de l'Univers ...



  1. #1
    invité6543212033

    Cool Rendement de l'Univers ...


    ------

    Salut à tous !

    Peut-on définir un rendement à l'Univers ou l'Univers observable, ou encore aux différents modèles d'univers ?

    Si oui, quel est ce ou ces rendement(s) ?

    Cordialement,

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mach3

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Peut-on définir un rendement à l'Univers
    non, le rendement c'est en rapport avec le travail que fourni un système à son environnement extérieur, l'univers n'ayant pas de milieu extérieur par définition...

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  4. #3
    f6bes

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Bjr octanitrocubane,
    Rendement = comparaison.
    Tu compares quoi à quoi dans ce cas ?

    A+

  5. #4
    invité6543212033

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Merci de vos réponses !

    Dans le cas de l'Univers comme étant tout ce qui existe, je suis d'accord qu'on ne puisse pas comparer et donc pas de rendement possible ...

    Mais quand est-il pour l'Univers observable qui peut être comparé à l'Univers dans son ensemble ou bien les modèles d'univers ... ?

    Cordialement,

  6. #5
    Coincoin

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Salut,
    Pour pouvoir parler de rendement, il faut définir une utilité. Un radiateur électrique a un rendement quasiment nul si tu t'en sers pour t'éclairer mais quasiment égal à 1 si ce que tu veux c'est de la chaleur...
    Encore une victoire de Canard !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invité6543212033

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Alors ... on pourrait parler en terme de fonction majoritaire !
    Si je reprends l'exemple du radiateur électrique, sa fonction majoritaire ou son fonctionnement majoritaire est de produire de la chaleur d'où son rendement !
    Maintenant quel est le fonctionnement majoritaire de l'Univers observable ... ... je dirais que c'est le fait de s'épandre, d'ailleurs la majorité de l'énergie c'est la fameuse énergie sombre qui accélère l'expansion de l'Univers ...

    Donc je reformule ma question : Existe-t-il un rendement de l'énergie sombre attribué à l'Univers observable ?

    Cordialement,

  9. Publicité
  10. #7
    Alzen McCAW

    Re : Rendement de l'Univers ...

    bonsoir,
    Je me suis posé cette question quand j'étais petit, mais il fallait d'abord que je trouve à quoi sert l'univers.

    Or je ne sais pas à quoi il sert mais il est, donc je me suis dit que le rendement est égal à 1... il n'y a pas de vrai pertes, toutes les consommations servent à ce qu'il est ; faudrait voir de dehors s'il pique de l'énergie à quelque chose et dans quel but. Mais personne n'a réussi a en sortir pour allez voir la plaque signalétique .

    De l'intérieur on peut juste faire une sorte de catalogue des consommateurs, et dire la part de chacun en terme de bilan...

    Moi par contre, je consomme de l'énergie mais je ne sert à rien, mon rendement est -1
    Dernière modification par Alzen McCAW ; 25/01/2009 à 23h49. Motif: orthographe
    Attention, vivre c'est mortel...

  11. #8
    f6bes

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Bjr à tous,
    Tout rendement est la comparaison entre
    ce que l'ON considére UTILE et ce que l'ON considére INUTILE.
    Mais le CHOIX entre UTILE et INUTILE c'est ce qu'en PENSE les....... "ON" !!

    Le "ON" peut BEAUCOUP varier suivant l'état d'esprit des "ON".
    C'est juste une question de point de vue des...... "ON" !!

    A+

  12. #9
    invité576543
    Invité

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Bonjour,

    La seule loi orientée dans le temps de la physique étant la seconde loi de la thermodynamique, c'est là qu'il faut chercher un "rendement", ou du moins une "efficacité".

    Ce serait le taux d'augmentation de l'entropie.

    Pas vraiment un rendement au sens comparaison, une "efficacité" donc. Mais on peut alors comparer différentes époques.

    Plus précisément, si on accepte que les produits finaux sont des trous noirs, des photons à la température aussi basse que possible et des atomes de fer, on peut évaluer l'efficacité en termes de taux de production de ces machins-là : quantité d'énergie piégée dans un trou noir, quantité de photons générés, quantité de photons refroidis, quantité de nucléons assemblés en atomes plus gros que l'hydrogène et plus petits que le fer...

    Par exemple le Soleil fait progresser des nucléons vers le fer et produit pas mal de photons à 5800 K.

    La contribution de la Terre est de transformer quelque chose comme 130 PW de photons à 5800 K en 130 PW de photons à 250 K.

    Cordialement,

  13. #10
    invité6543212033

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Salut à tous !

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Ce serait le taux d'augmentation de l'entropie.
    On en revient encore à l'entropie !
    Le problème que je vois, c'est si l'Univers est infini, alors son entropie aussi, dans ce cas comment parler d'un taux d'accroissement de l'entropie !?

    La seule façon àmha d'aborder ce problème, c'est de calculer un taux d'accroissement de l'entropie de manière locale ou bien juste pour l'Univers observable qui lui est fini ... non ?

    De plus, je ne vois quel signification donner à !

    Cordialement,

  14. #11
    invité576543
    Invité

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Le problème que je vois, c'est si l'Univers est infini, alors son entropie aussi, dans ce cas comment parler d'un taux d'accroissement de l'entropie !?

    La seule façon àmha d'aborder ce problème, c'est de calculer un taux d'accroissement de l'entropie de manière locale ou bien juste pour l'Univers observable qui lui est fini ... non ?
    Oui, suffit de s'occuper des morceaux plutôt que de chercher à définir le tout.

    La production d'entropie du Soleil ou de la Terre ne pose aucun problème.

    Et il suffit de travailler à l'échelle disons du groupe de galaxies. Avec une hypothèse d'homogénéité de l'Univers, cela permet de répondre à la plupart des questions sur l'ensemble, non?

    De plus, je ne vois quel signification donner à !
    C'est S qui croît. Que représente dans ton texte?

    Et si c'est S, pourquoi tendrait-elle vers l'infini? (Soit elle est déjà infinie et la question ne se pose pas, soit S est finie et pourquoi tendrait-elle vers l'infini?)

    Cordialement,

  15. #12
    invité6543212033

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    C'est S qui croît. Que représente dans ton texte?

    Et si c'est S, pourquoi tendrait-elle vers l'infini? (Soit elle est déjà infinie et la question ne se pose pas, soit S est finie et pourquoi tendrait-elle vers l'infini?)
    Salut !

    C'est pour çà que je ne voyais pas quelle signification donner ... !

    Plus sérieusement mon représente le taux d'accroissement d'entropies données à différents instants d'où une augmentation puisque l'entropie croît toujours selon l'axe du temps !
    Ensuite, ce taux d'accroissement tend vers une valeur infini sur un temps d'une durée infinie ... !

    Sinon j'aurais pu marquer que je ne vois pas quelle signification donner à !

    Cordialement,

  16. Publicité
  17. #13
    invité576543
    Invité

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Ensuite, ce taux d'accroissement tend vers une valeur infini sur un temps d'une durée infinie ... !
    Pourquoi?

    Une fonction strictement croissante peut tendre vers une asymptote constante, non?

    Cordialement,

  18. #14
    invité6543212033

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Oui, mais je n'ai jamais entendu parler de limite finie pour l'entropie ... sauf quand la température tend vers 0 K

    Peut-être que je me trompe ... ?

    Cordialement,

  19. #15
    invité576543
    Invité

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Si l'Univers est fini, pourquoi l'entropie tendrait-elle vers l'infini?

    (Si l'Univers est infini et homogène, l'entropie est déjà infinie.)

    Cordialement,

  20. #16
    invité6543212033

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Oui, alors j'ai une nouvelle question !

    Quelle serait l'entropie finale d'un Univers fini dodécaèdrique de Poincaré ... ?

    Est-ce qu'on peut seulement la calculer ?

    Cordialement,

  21. #17
    invité6543212033

    Re : Rendement de l'Univers ...

    Si on est même pas capable de calculer l'entropie d'une étoile de façon simple ... je me demande ce qu'il en est pour un univers ...

    Cordialement,

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. l'univers elastique: une façon de comprendre l'univers
    Par azguards dans le forum Archives
    Réponses: 11
    Dernier message: 03/10/2009, 22h37
  2. Rendement
    Par Rèves dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/02/2008, 10h54
  3. Rendement
    Par klikli dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/11/2007, 19h11
  4. rendement
    Par claire187 dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/02/2007, 19h22
  5. rendement
    Par kakette dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/10/2005, 07h25