Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

rayonnement fossile



  1. #1
    Benoit Zupancic

    rayonnement fossile


    ------

    bonjour,

    j'entends parfois parler du rayonnement fossile, ou rayonnement à 3K..
    Est-ce bien un "souvenir" des débuts de l'univers ?
    que sait-on dessus et que cherche-t-on encore à savoir ?

    je ne sais pas du tout à quel point mes connaissances me permettront de comprendre vos réponses..

    Si quelqu'un sait quelque chose là-dessus et pouvait me répondre de manière simple pour commence (on approfondira si je ne suis pas largué.. ), ce serait vraiment sympa.

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : rayonnement fossile

    Salut,
    L'Univers primordial était composé d'un plasma ionisé d'hydrogène : la température était trop élevée pour que les électrons se lient aux protons et forment des atomes. Dans cette purée de charges électriques, la lumière ne pouvait pas aller bien loin, l'Univers était opaque.

    380 000 ans après le Big Bang, l'expansion de l'Univers l'a suffisamment refroidi pour que les électrons se joignent aux protons. L'Univers est devenu transparent. Tous les photons qui étaient piégés ont donc pu se propager librement.

    Depuis, les photons voyagent et perdent de l'énergie à cause de l'expansion. Alors qu'initialement, ils avaient une énergie correspondant à une température de 3000 K, ils ont maintenant une température de 2,7 K, ce qui correspond au domaine des micro-ondes.

    Là où le fond diffus cosmologique est intéressant, c'est dans l'étude de ses petites inhomogénéités. Tu as sans doute vu une carte du ciel montrant de petits grumeaux. C'est une sorte de photo de l'Univers âgé de 380 000 ans. En regardant la taille de ces inhomogénéités (plus techniquement, le spectre de puissance en fonction de la fréquence angulaire), on en apprend beaucoup sur les paramètres cosmologiques (caractéristiques des fluctuations, densité totale de l'Univers, densité de matière noire, densité de matière baryonique).

    Historiquement, on a beaucoup appris par des expériences en ballon stratosphérique, puis par satellite : COBE (1992) qui a montré les fluctuations sur tout le ciel et qui a valu un prix Nobel, WMap (2001) qui a nettement amélioré la résolution et fait entrer la cosmologie dans l'ère de la précision. La prochaine étape, c'est Planck, qui sera normalement lancé en avril (la date est fixé, y a plus qu'à croiser les doigts). Planck permettra d'obtenir ce qu'on peut faire de mieux comme résolution, et devrait commencer à voir la polarisation du fond diffus cosmologique.
    Planck devrait permettre de commencer à poser de bonnes contraintes sur la théorie de l'inflation, qui décrit la formation des inhomogénéités primordiales.

    D'autres questions ?
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    Benoit Zupancic

    Re : rayonnement fossile

    Merci pour ces réponses

    oui quelques autres questions si cela ne te dérange pas :

    la fameuse carte du ciel où on peut voir les petits grumaux, auriez-vous un lien à me donner pour que je puisse la voir ? car je ne l'ai jamais vue..

    et dans la troisième ligne du quatrième paragraphe ( ) quelles sont les fluctuations dont vous parlez ?

    et la matière baryonique, ça peut "se décrire en termes simples" ?

  5. #4
    Niels Adribohr

    Re : rayonnement fossile

    Citation Envoyé par Benoit Zupancic Voir le message

    la fameuse carte du ciel où on peut voir les petits grumaux, auriez-vous un lien à me donner pour que je puisse la voir ? car je ne l'ai jamais vue..
    ?
    Salut,
    jette un coup d'oeil là dessus.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fond_diffus_cosmologique

    Citation Envoyé par Benoit Zupancic Voir le message
    et dans la troisième ligne du quatrième paragraphe ( ) quelles sont les fluctuations dont vous parlez ? ?
    Ce sont les différentes taches de couleur que tu peux observer. Elles représentent des petites fluctuations de température qui elles même correspondent à des petites homogenéités de densité qui seront à la base de la formation des grandes structures de notre univers (galaxies, amas de galaxies...)

    Citation Envoyé par Benoit Zupancic Voir le message
    et la matière baryonique, ça peut "se décrire en termes simples" ?
    Les baryons sont des particules comme les neutrons et les protons qui sont composées de 3 quark. Cependant, je crois qu'on utilise souvent le terme "matière baryonique" pour désigner l'ensemble de la matière ordinaire (par opposition à d'autres formes de matière plus exotique comme la matière noire) étant donné que les protons et les neutrons y contribuent en terme de masse pour la plus grande part.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Benoit Zupancic

    Re : rayonnement fossile

    entendu merci

Discussions similaires

  1. Rayonnement fossile
    Par Rann dans le forum Archives
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/04/2007, 13h39
  2. composition du Rayonnement fossile
    Par maxouf dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/03/2007, 11h19
  3. rayonnement fossile et redshift
    Par coconet dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/11/2006, 01h33
  4. Rayonnement fossile
    Par Jiheff dans le forum Archives
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/09/2006, 11h03
  5. Rayonnement fossile ...
    Par cdom dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/06/2006, 17h01