Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

géantes bleues



  1. #1
    sarko piment

    géantes bleues


    ------

    Bonjour
    Une étoile géante bleue, malgré sa masse, vit bien moins longtemps que notre Soleil car la fusion de l'hydrogène y est accélérée dans le cycle CNO. Mais ces trois éléments n'étaient pas présents au début de l'univers. Ceci pose deux questions :
    1) Les premières géantes bleus n'ont elles connu que le cycle proton proton pour former leur hélium.
    2) Si oui, alors compte tenu de leur masse, elles ont du vivre très longtemps. Observe t on des géantes bleues âgées ( des milliards d'années) dans les galaxies les plus lointaines (si tant est que l'on puisse discerner des étoiles dans des galaxies aussi lointaines).
    3) Si, à cause de la très forte température l'hélium a commencé à fusionner en carbone,puis oxygène et azote, ces éléments devaient être au centre de l'étoile. Or à ce stade il n'y a pas convection. Donc ces éléments n'ont pas pu atteindre des couches moins centrales pour initier un cycle CNO.
    Alors quid des premières géantes bleues ?
    4) Quelle est la taille minimale et maximale ( rayon) d'une géante bleue ?
    5) Ou sont elles localisées principalement dans l'univers ?

    Merci

    -----

  2. #2
    Calvert

    Re : géantes bleues

    Salut !

    1) Les premières géantes bleus n'ont elles connu que le cycle proton proton pour former leur hélium.
    C'est un peu plus complexe, voir la réponse à la question suivante !

    2) Si oui, alors compte tenu de leur masse, elles ont du vivre très longtemps.
    Non, en fait, elles ont un temps de vie même plus court qu'à plus haute métallicité. Ceci est entre autre dû au fait que les opacités à basse métallicité sont plus faibles. Ceci fait qu'elles sont un peu plus lumineuses. Au début, elles ne peuvent compter que sur les chaînes PP. Pour assurer l'équilibre hydrostatique, ces premières étoiles doivent beaucoup plus se contracter qu'à plus haute métallicité : les chaînes PP sont beaucoup moins efficaces que le cycle CNO, afin d'atteindre des températures centrales plus élevées. Ces températures peuvent être tellement élevée qu'un peu d'hélium peut déjà être brûlé en carbone, permettant alors à l'étoile de démarrer ses cycles CNO.

    Observe t on des géantes bleues âgées ( des milliards d'années) dans les galaxies les plus lointaines (si tant est que l'on puisse discerner des étoiles dans des galaxies aussi lointaines).
    Non. Par contre, on peut expliquer certaines anomalies chimiques d'étoiles de très petites masses du halo galactique et extrêmement peu métallique par l'évolution chimique de ces étoiles de Pop III.

    3) Si, à cause de la très forte température l'hélium a commencé à fusionner en carbone,puis oxygène et azote, ces éléments devaient être au centre de l'étoile. Or à ce stade il n'y a pas convection. Donc ces éléments n'ont pas pu atteindre des couches moins centrales pour initier un cycle CNO.
    Dans les étoiles, la rotation permet aussi de transporter des espèces chimiques.

    4) Quelle est la taille minimale et maximale ( rayon) d'une géante bleue ?
    Quelque dizaines de rayons solaires, dans les grandes lignes.

    5) Ou sont elles localisées principalement dans l'univers ?
    Les géantes bleues, de manières générales (à toutes les métallicités), se trouvent essentiellement dans les zones de formation stellaire (les bras spiraux, par exemple).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. bricolage leds bleues
    Par kristofOnze dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 20/04/2009, 08h52
  2. [Blanc] tache bleues
    Par cecev76 dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/07/2008, 15h57
  3. Poules Bleues
    Par TitePom dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/06/2007, 19h18
  4. leds bleues
    Par hemile dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 02/11/2003, 21h21