Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

astrophysique



  1. #1
    angel-cookie

    astrophysique


    ------

    salut

    je vais entré en 1er S et j'aimerais me diriger vers la physique (astrophysique ou physique des particules) et je voudrais me renseigner auprès de quelqu'un qui fait des études dans ce but ou et déjà dans le métiers. Notamment pour le choix d'études et en savoir plus sur le métier.
    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    bb98

    Re : astrophysique

    Bonjour

    Beau programme !

    Attention, très très peu de places en France ! Il vaut mieux le savoir d'avance.

    D'abord , obtenir un bac scientifique dans de bonnes conditions ( une mention est un plus )
    Ensuite diverses possibilités :
    la fac : licence, master, doctorat, post doc.......on arrive vite à bac+7 ou 8 sans emploi stable
    Normale Sup : prévoir deux ans de prépa et un concours très...sélectif , prévoir de passer l'agreg en parallèle

    Le chercheur de haut niveau a une position au CNRS (voir leur site pour la grille des salaires , par exemple)
    Il doit publier, enseigner, chercher des budgets, faire des conférences, avoir un excellent niveau en anglais ( une autre langue est un plus) toutes les conférences internationales se font en anglais, en informatique...


    L'autre voie pour travailler "dans" la physique, l'astrophysique, l'astronomie est celle de technicien ou d'ingénieur : tous les instruments sont construits, entretenus par des techniciens de haut niveau, des ingénieurs
    Donc la voie polytechnique, centrale, sup optique, ou même BTS,etc....conduit plus vite et plus surement à un emploi : les postes, dans l'industrie, sont beaucoup beaucoup plus nombreux que ceux de "chercheurs CNRS"

    Le CDI des lycées et collèges est le lieu où on peut se renseigner, surtout sur les facs; toutes n'ont pas toutes les options en physique

    bonne chance

  4. #3
    physikaddict

    Re : astrophysique

    Citation Envoyé par bb98 Voir le message
    prévoir de passer l'agreg en parallèle
    bonsoir

    Qu'entends-tu par passer l'agreg en parallele ? Il s'agit plutot de le faire une fois accepte en ENS je suppose ?

    Cordialement,


    Edit : apres recherches, wiki semble confirmer ceci d'autant plus que
    Citation Envoyé par Wiki
    Des préparations à l'agrégation sont organisées dans les universités et les écoles normales supérieures.
    Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. (A.E)
    La matière noire, c'est ce qu'on met quand la matière grise vient à manquer. (Une sage tortue de Savoie)

  5. #4
    physeb

    Re : astrophysique

    Bonjour à tous,

    l'agrégation n'a pas grand chose avoir avec l'astrophysique ou la physique des particules. De plus, l'agrégation est un concours qui se passe à bac+4 donc prend une année supplémentaire avant de passer le master 2. Ca encore ça va, ce qui faut voir est que le concours d'agregation n'est rien d'autre qu'un concours pour avoir une place d'enseignement en prépa ou pour certains autres au lycée. En cas de réussite tu peux demander une dérogation pour ne pas prendre ta place de suite et faire un M2+these (d'ailleurs les places en prépa sont dures à obtenir sans l'obtention d'une thèse). Si tu ne prends pas la place d'agreg à la fin de la thèse alors on te l'enlève et cela n'a servit à rien.

    Donc passer l'agreg n'a d'intérêt que si tu veux enseigner en prepa (programme qui est bien loin de l'astro et des particules, mais tres tres loin). Dans le cas contraire ça ne sert absolument pas.

    Pour faire astrophysique ou particules il faut faire un M2 recherche comme NPAC peu importe que tu ai fait X, ENS ou fac avant ce qui compte c'est d'être pris dans ce genre de M2.

    Cordialement

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    bb98

    Re : astrophysique

    Bonjour
    le gars ( ou la fille) qui sort à 25 ans "ancien élève de Normale Sup" sans rien de plus ( ah si, j'ai fait des petites classes au lycée de...), va avoir un peu de mal à se caser...autant le prévoir avant...
    il ou elle pourra toujours aller faire de l'informatique à la BNP.....

    Toujours prévoir une "roue de secours" sutout sur ces pistes passionnantes mais où les sorties en emplois, se comptent sur les doigts d'une main en France

  8. #6
    physikaddict

    Re : astrophysique

    Merci à vous deux pour vos conseils et renseignements.
    Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. (A.E)
    La matière noire, c'est ce qu'on met quand la matière grise vient à manquer. (Une sage tortue de Savoie)

  9. Publicité
  10. #7
    angel-cookie

    Re : astrophysique

    Je ne compte pas aller vers la branche de l'enseignement mais merci beaucoup pour ces renseignement

Discussions similaires

  1. Astrophysique
    Par carole0202 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/05/2008, 21h30
  2. Astrophysique +4
    Par phil 4444 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/07/2007, 23h04
  3. astrophysique
    Par espace-univers dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/08/2006, 13h52
  4. astrophysique
    Par jakamalo dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/04/2005, 14h51
  5. astrophysique
    Par Loona dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 31/03/2005, 20h18