Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Rayonnement fond de ciel..autre explication?



  1. #1
    Maximus06

    Rayonnement fond de ciel..autre explication?


    ------

    Voici un extrait d'un article signé Jean-Claude Pecker, astrophysicien, membre de l’Académie des sciences, professeur au Collège de France et tiré du site http://www.zetetique.ldh.org/bigbang.html


    "l’une des clefs de voûte du “Big Bang” (“old” ou “new”) reste le rayonnement de fond de ciel. Or, longtemps avant Gamow, divers auteurs, Guillaume en France, Regener ou Nernst en Allemagne, Eddington en Angleterre, Findlay-Freundlich et Born, en Écosse, avaient prédit le rayonnement isotrope de fond de ciel, avec une précision bien meilleure que celle de Gamow, en supposant simplement (comme Einstein) une durée de vie infinie à l'univers; auquel cas, le rayonnement issu des étoiles se dilue, arrive à un état d’équilibre unique, que l’on peut calculer, et sans que la théorie admette d'autres paramètres que les données brutes de l’observation du ciel actuel... Cela veut dire que le rayonnement de fond de ciel à 2.7 K n’est pas un fait d’importance cosmologique; il ne permet pas de trancher entre des théories opposées..."

    Qu'en pensez vous?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    DanielH

    Re : Rayonnement fond de ciel..autre explication?

    Il me semble que ce que tu decries n'est autre que le paradoxe du ciel noir. Si l'univers était infini et statique alors le ciel devrait être uniformément éclairé. Le problème c'est qu'il devrait être de la couleur moyenne des étoiles (quelques milliers de degrès) et non pas à 2.7 degrés.

  4. #3
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Rayonnement fond de ciel..autre explication?

    Citation Envoyé par Maximus06
    Voici un extrait d'un article signé Jean-Claude Pecker, astrophysicien, membre de l’Académie des sciences, professeur au Collège de France et tiré du site http://www.zetetique.ldh.org/bigbang.html


    "l’une des clefs de voûte du “Big Bang” (“old” ou “new”) reste le rayonnement de fond de ciel. Or, longtemps avant Gamow, divers auteurs, Guillaume en France, Regener ou Nernst en Allemagne, Eddington en Angleterre, Findlay-Freundlich et Born, en Écosse, avaient prédit le rayonnement isotrope de fond de ciel, avec une précision bien meilleure que celle de Gamow, en supposant simplement (comme Einstein) une durée de vie infinie à l'univers; auquel cas, le rayonnement issu des étoiles se dilue, arrive à un état d’équilibre unique, que l’on peut calculer, et sans que la théorie admette d'autres paramètres que les données brutes de l’observation du ciel actuel... Cela veut dire que le rayonnement de fond de ciel à 2.7 K n’est pas un fait d’importance cosmologique; il ne permet pas de trancher entre des théories opposées..."

    Qu'en pensez vous?

    Je ne vois pas trop... J'imagine que pour que l'énergie du rayonnement se dégrade jusqu'à 2,7 K il faut absorbtion-émission, ce qu'il n'a qu'un temps. Et sinon d'où viens l'énergie pour faire briller l'Univers "éternellement" (en dehors du fait que le terme "éternel" est absolument problématique en physique). La seule alternative est celle de création continue de matière (modele de l'U stationnaire de Hoyle). Mais elle ne prédit pas de CMB, ce qu'omet de préciser l'article. Autrement, il faut aussi expliquer pourquoi l'aspect de l'Univers change pour de grands redshift...

    a+

  5. #4
    GillesH38a

    Re : Rayonnement fond de ciel..autre explication?

    Exactement, il existe des quantités de données montrant que l'Univers a effectivement évolué (par exemple la densité de quasars a augmenté jusqu'à z =2 pour diminuer ensuite, la caractéristiques des galaxies évoluent aussi), et presque plus personne ne défend les modèles stationnaires....

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    deep_turtle

    Re : Rayonnement fond de ciel..autre explication?

    Bonjour,

    Pour réagir sur un des points de Gilgamesh, les modèles stationnaires expliquaient l'existence du CMB, en tout cas sa composante moyenne. Par contre, ils sont à la rue pour expliquer les anisotropies qu'on y observe.

    Pour ceux qui ne connaissent pas forcément la communauté scientifique et son histoire, les modèles stationnaires ont été proposés dans les années 1950, par des gens très compétents, à une époque où leur introduction était très légitime, pour plusieurs raisons. Depuis, la situation a beaucoup évolué et on dispose de données observationnelles beaucoup beaucoup plus précises. Il existe toutefois quelques personnes qui défendent très aprement des cosmologies "alternatives" au Big-Bang basées sur ces comdèles stationnaires, ou qui en dérivent, certains en s'appuyant sur de la physique (et avec qui on peut discuter), d'autres sur des considérations beaucoup plus floues, avec un mélange de théorie du complot et d'attachement au passé. L'opinion de beaucoup d'experts du domaine est que le site qui ouvre cette discussion appartient à la seconde catégorie...

  8. #6
    Thioclou

    Re : Rayonnement fond de ciel..autre explication?

    Citation Envoyé par DanielH
    .....
    Si l'univers était infini et statique alors le ciel devrait être uniformément éclairé. Le problème c'est qu'il devrait être de la couleur moyenne des étoiles (quelques milliers de degrès) et non pas à 2.7 degrés.
    Vrai si on ne tient pas compte de l'absorption de matière et d'énergie par les trous noirs, faux sinon.

  9. Publicité
  10. #7
    mtheory

    Re : Rayonnement fond de ciel..autre explication?

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Bonjour,

    Pour réagir sur un des points de Gilgamesh, les modèles stationnaires expliquaient l'existence du CMB, en tout cas sa composante moyenne. ..
    Euh...à par cet article de Pecker c'est la première fois que j'entends ça ,je serais curieux d'en savoir plus ,tu as des références?
    Ce n'est pas la théorie des 'wiskers' de Hoyle/Narlikar par hasard?
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  11. #8
    deep_turtle

    Re : Rayonnement fond de ciel..autre explication?

    Je pensais plutôt aux pistes proposées ici. Juste pour au cas où ce serait ambigu, par "les modèles stationnaires expliquaient l'existence du CMB" je voulais dire "les modèles stationnaires pouvaient s'accomoder de l'existence du CMB", car contrairement au cas du modèle du Big-Bang, le CMB n'est pas une prédiction des modèles stationnaires...

    Du coup je vais rechercher des infos sur les "whiskers" que tu mentionnes.

  12. #9
    mtheory

    Re : Rayonnement fond de ciel..autre explication?

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Je pensais plutôt aux pistes proposées ici.
    Merci! Je vais regarder ça.


    Juste pour au cas où ce serait ambigu, par "les modèles stationnaires expliquaient l'existence du CMB" je voulais dire "les modèles stationnaires pouvaient s'accomoder de l'existence du CMB", car contrairement au cas du modèle du Big-Bang, le CMB n'est pas une prédiction des modèles stationnaires...

    Du coup je vais rechercher des infos sur les "whiskers" que tu mentionnes.

    D'après ce que j'en ai lu/compris ça ne marche pas pour les mêmes raisons que Peebles/Zeldovitch ont opposées à l'idée de fatigue de la lumière.
    S'il existait une population d'aiguilles/poils métalliques ou 'whiskers' issues des étoiles et capable de thermaliser le rayonnement total produit par celles-ci on aurait une dégradation des images à longues distances ,ce qu'on observe pas.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 12/10/2009, 20h45
  2. Fond diffus du rayonnement cosmologique
    Par Mumyo dans le forum Archives
    Réponses: 20
    Dernier message: 01/12/2007, 12h39
  3. rayonnement cosmologique K et bruit de fond quantique
    Par melchisedec dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 15/06/2007, 17h59
  4. Nuits noires:et le rayonnement du fond du ciel?
    Par eloze dans le forum Les galaxies : briques élémentaires de l'Univers
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/10/2006, 13h18
  5. rayonnement de fond
    Par kree dans le forum Archives
    Réponses: 12
    Dernier message: 23/10/2004, 12h56