Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Big-Rip et trou noir



  1. #1
    Garion

    Big-Rip et trou noir


    ------

    La théorie du Big-rip nous dit que l'univers pourrait se "disperser" totalement, d'abord les galaxies, puis les systèmes solaires, ensuite les planètes, pour finir par les molécules et les atomes.
    Mais sait-on ce que deviendraient les trous noirs dans cette hypothèse ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    KarmaStuff

    Re : Big-Rip et trou noir

    Citation Envoyé par Garion
    La théorie du Big-rip nous dit que l'univers pourrait se "disperser" totalement, d'abord les galaxies, puis les systèmes solaires, ensuite les planètes, pour finir par les molécules et les atomes.
    Mais sait-on ce que deviendraient les trous noirs dans cette hypothèse ?
    Les TN finiraient par s'évaporer, d'après "Le rayonnement de Hawking", mais dans très longtemps (dans le cas d'un Big Rip)...

    Ils s'évaporeraient théoriquement bien après la "mort" des protons dont la vie est évaluée à 10e32 années... L'évaporation de chacun des TN se terminerait par une gigantesque explosion d'énergie photonique... Il ne restera alors que des photons (éternels) dans l'Univers, mais il n'y aura plus personne pour les voir...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  4. #3
    Garion

    Re : Big-Rip et trou noir

    Dans l'hypothèse big-rip je ne suis pas sûr que la durée de vie des protons soit si grande, il me semble qu'ils seraient eux aussi démantelés par l'accélération de l'expansion et cela d'ici quelques dizaines de milliard d'années.

    En revanche, je n'ai jamais entendu parler de gigantesques explosions dans le cas d'évaporation des trous noirs.

    Que va t'il se passer avec les minis trous noirs qu'on va bientôt créer dans les accélérateurs et qui vont s'évaporer quasi instantanément ?
    Dernière modification par Garion ; 05/09/2005 à 16h40.

  5. #4
    mtheory

    Re : Big-Rip et trou noir

    Citation Envoyé par Garion

    En revanche, je n'ai jamais entendu parler de gigantesques explosions dans le cas d'évaporation des trous noirs.
    L'evaporation est violente quand la masse du trou noir est petite ,disons quelques milliers de tonnes, mais ridicule dans le cas de ceux que l'on créera PEUT ÊTRE au LHC.



    Que va t'il se passer avec les minis trous noirs qu'on va bientôt créer dans les accélérateurs et qui vont s'évaporer quasi instantanément ?
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  6. #5
    KarmaStuff

    Re : Big-Rip et trou noir

    Citation Envoyé par Garion
    Dans l'hypothèse big-rip je ne suis pas sûr que la durée de vie des protons soit si grande, il me semble qu'ils seraient eux aussi démantelés par l'accélération de l'expansion et cela d'ici quelques dizaines de milliard d'années.
    "Dans les années 70-80, une théorie nouvelle, dite de Grande Unification, avait été imaginée pour décrire de façon simple et unique les différents types d'interactions des quarks, particules élémentaires qui constituent les protons et les neutrons. Cette théorie prédisait dans sa version la plus simple que le proton avait une durée de vie* de l'ordre de 10e31 (1 suivi de 31 zéros!) années."

    http://dphs10.saclay.cea.fr/Spp/Expe...detecteur.html

    En revanche, je n'ai jamais entendu parler de gigantesques explosions dans le cas d'évaporation des trous noirs.

    Que va t'il se passer avec les minis trous noirs qu'on va bientôt créer dans les accélérateurs et qui vont s'évaporer quasi instantanément ?
    "En physique quantique, selon le principe d' incertitude, il peut naître (même dans le vide) une paire virtuelle de particules (car non détectables avec les détecteurs de particules), formée d' une particule et de son antiparticule qui s' annihilent peu après.

    Ainsi, en admettant qu' un trou noir ait une température finie différente du zéro absolu, et que cette température soit inversement proportionnelle à la masse du trou noir, on s' aperçoit qu' il existe un paradoxe, car le trou noir ne peut avoir de rayonnement thermique à cause de son attraction gravitationnelle selon les concepts classiques.

    Stephen Hawking a ainsi imaginé qu' au niveau de l' horizon des événements, il peut naître une paire de particules et que l' une des deux particules pourrait tomber dans le trou noir alors que l' autre pourrait s' échapper de celui-ci.

    Le trou noir pourrait donc émettre des particules. Cependant, cette émission est quasi négligeable pour les trous noirs de type stellaire. Mais en ce qui concerne les trous noirs primordiaux ces émissions ne doivent pas être négligées car plus la masse du trou noir est petite et plus la probabilité qu' une particule tombe dans le trou noir et que l' autre lui échappe est importante. Ainsi, plus le trou noir est petit et plus il émet de particules. De cette façon, un trou noir primordial de la taille d' un proton aurait une température de 120 milliards de kelvins et une énergie de 10 millions d' électronvolts. Il mettrait environ 10 milliard d' années pour s' évaporer."

    http://www.astrosurf.com/trounoir/index2.html

    Donc bien plus pour les TN stellaires...

    Pour l'explosion finale, je l'ai lu dans "Une brève histoire du temps" de Hawking, mais où exactement...?
    Dernière modification par KarmaStuff ; 05/09/2005 à 17h02.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Garion

    Re : Big-Rip et trou noir

    Je connais le principe du rayonnement Hawking, mais je le pensais trop lent pour être capable de produire une explosion. Apparemment, je me trompais.

    En revanche pour la vie du proton, je me plaçais dans l'hypothèse du big-rip provoqué par l'accélération de l'univers dans le cas d'une énergie sombre "fantome" (inversement proportionnelle à la densité de l'univers).
    Dans ce cas là, elle prendrait un jour le dessus sur toutes les autres forces et disloquerai même la matière d'ici une vingtaine de milliard d'années.

  9. Publicité
  10. #7
    Penangol

    Re : Big-Rip et trou noir

    Quelque question

    Ainsi, plus le trou noir est petit et plus il émet de particules. De cette façon, un trou noir primordial de la taille d' un proton aurait une température de 120 milliards de kelvins et une énergie de 10 millions d' électronvolts.
    Pourquoi un trou noir plus petit à plus de chance d'attirer une des particules et non l'inverse ?
    Quelle est la différence entre un TN stellaire et un TN primordial ?
    Comment un TN peut il être de la taille d'un proton ? Cela voudrait dire qu'il y aurait PLEIN de particules concentrées dans un espace si petit ?

    Désolé si je pose des quesions de quiche, mais j'ai un peu de mal à comprendre
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

  11. #8
    mtheory

    Re : Big-Rip et trou noir

    Citation Envoyé par Penangol
    Quelque question



    Pourquoi un trou noir plus petit à plus de chance d'attirer une des particules et non l'inverse ?
    Il ne faut pas voir les choses sous cet angle.Il existe des paires de particule/antiparticule qui émergent du vide par fluctuation puis se recombinent pour s'annuler.
    Proche de l'horizon les forces de marée sont d'autant plus grandes que le trou noir est petit ,ce qui conduit à un plus grand nombre de paires discociées avant de se recombiner.
    Résultat net, plus d'antiparticules tombent dans le trou noir avec plus de leur particules associées qui s'échappent.

    Quelle est la différence entre un TN stellaire et un TN primordial ?
    Le premier se forme à la suite de l'effondrement d'une étoile ,le second est produit à cause de fluctuations de densités dans l'Univers trés primordial.
    Dans ce cas les masses sont trés faibles de quelques kilogrammes à des millions de tonnes en gros (c'est juste une approximation ,je n'ai pas les chiffres précis).


    Comment un TN peut il être de la taille d'un proton ?
    Quand il est primordial.

    Cela voudrait dire qu'il y aurait PLEIN de particules concentrées dans un espace si petit ?
    Il n'y a pas de particules au sens usuel du terme dans un TN.Tout y est écrasé dans la singularité si elle existe bien ou éventuellement sous forme de cordes.


    Désolé si je pose des quesions de quiche, mais j'ai un peu de mal à comprendre
    Non ,tes questions sont parfaitement censées
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

Discussions similaires

  1. Big rip ou grande déchirure
    Par cubitus dans le forum Archives
    Réponses: 35
    Dernier message: 10/08/2015, 14h39
  2. big bang et trou noir
    Par quetzal dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/10/2012, 01h28
  3. Big Bang, Trou noir, pourquoi tant de similitudes ?
    Par Seb299792 dans le forum Archives
    Réponses: 60
    Dernier message: 24/07/2008, 13h16
  4. big bang, trou noir
    Par Neva dans le forum Archives
    Réponses: 41
    Dernier message: 05/11/2007, 18h53
  5. big bang et trou noir
    Par didier9417 dans le forum Archives
    Réponses: 45
    Dernier message: 16/06/2007, 10h45