Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Rentabiliser l'exploration spatiale?



  1. #1
    ~DuF~

    Question Rentabiliser l'exploration spatiale?


    ------

    Bonjour,

    je me pose plusieurs question à ce sujet. Dans les années 60 et 70 l'exploration de la Lune par les USA, était purement politique et symbolique et n'avaient donc pas pour but de s'y établir.

    Récemment le président des USA, déclare vouloir retourner sur cette même Lune à l'horizon 2018.
    Connaissant un peu le profil de ce président (Bush), qui est apparemment de rechercher de nouvelles sources de profit (ex : pétroliers).

    Une des questions que je me pose, auraient-ils trouvé un quelqu'onque gisement de minerais précieux sur la Lune? Est-ce que nos différents radars spectrographiques sont-ils capables de détecter approximativement des gisements de minerais précieux, comme ils peuvent détecter de l'eau?
    Quand on sait par exemple qu'un diamant est un dérivé du carbone, un tel matériaux pourrait-il être en grande quantité dans notre sytème solaire?
    Sachant que le diamant (exemple de minerai précieux) sert énormément dans différents secteurs industriels à la pointe de la technologie.

    Dernière question, nous cache-t-on ces découvertes (si elles existent) volotairement pour des raisons de marchés? Une sorte de nouvelle ruée vers "l'or" pour le 21ème siècle?

    -----

  2. #2
    KarmaStuff

    Re : Rentabiliser l'exploration spatiale?

    Salut

    Je pense tout d'abord que Bu$h a fait cette annonce pour offrir du rêve à son peuple (c'est tout ce qu'il peut offrir d'ailleurs) qui en manque depuis pas mal de temps... Il veut redorér le blason américain, et montrer au Monde que les Etats-Unis peuvent encore être les leaders en astronautique et dans les programmes spatiaux, après les échecs de la navette spatiale, dont le projet a coûté beaucoup, mais beaucoup d'argent... Elle devait être le "bus" de l'Espace, améliorer la mise en orbite par la baisse des coûts des lancements. On constate, malheureusement, qu'ils se sont plantés...

    Ensuite, Bu$h n'est pas au plus haut dans les sondages... Bourbier en Irak, une dette astronomique voire abyssale (notamment à cause de la présence américaine au Moyen Orient - Irak), le scandale de l'aide manquante pour les plus démunis après le passage de l'ouragan (je sais pas comment il peut se regarder dans un miroir cet homme-là). Il a besoin de se faire... apprécier (il sait que les Américains raffolent ce genre de projet - même si une bonne partie crève de faim)...

    En ce qui concerne les diamants, leur formation se fait principalement dans des conditions bien spécifiques, à très hautes pressions et hautes températures (présence de magma). Je ne pense pas que les propriétés lunaires aient permis de faire une telle transformation du carbone pendant des millions d'années, puis les faire parvenir jusqu'à la surface...

    Puis le coût du projet est estimé à 104 milliards de dollars (le coût de deux mois de présence américaine en Irak me semble-t-il, ou la moitié que ce qu'ont coûté et vont coûter les dégâts après l'ouragan Katrina) ; il faut en trouver des diamants pour amortir les dépenses. Surtout que ce qui fait le prix du diamant, c'est sa rareté : si l'on augmente de façon conséquente l'offre, le prix va baisser de manière significative...

    Je crois que ce qui est intéressant sur la Lune (entre autres) est l'hélium 3 qui se trouve à la surface... Mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Car il faut y aller, et ramener une quantité suffisante pour amortir encore une fois le coût du transport...

    La théorie du complot n'est pas toujours là où on l'attend...
    Dernière modification par KarmaStuff ; 24/09/2005 à 18h10.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  3. #3
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Rentabiliser l'exploration spatiale?

    Citation Envoyé par ~DuF~
    Récemment le président des USA, déclare vouloir retourner sur cette même Lune à l'horizon 2018.
    Connaissant un peu le profil de ce président (Bush), qui est apparemment de rechercher de nouvelles sources de profit (ex : pétroliers).
    Ca prouve simplement un gros préjugé de ta part.

    Une des questions que je me pose, auraient-ils trouvé un quelqu'onque gisement de minerais précieux sur la Lune? Est-ce que nos différents radars spectrographiques sont-ils capables de détecter approximativement des gisements de minerais précieux, comme ils peuvent détecter de l'eau?
    Non. Enfin pas comme ça. La recherche minière repose d'abord sur une reconstitution de l'histoire géologique d'une région. C'est quelque chose que l'observation satellitaire peut aider, mais qui passe forcément par une approche au ras du sol, au pas lent du marcheur. Et ensuite il faut casser du caillou et l'analyser chimiquement. pour Mars par exemple, il a bien fallu envoyer les 2 robots géologues. Et la mission a été dirigée depuis la Terre au jour le jour, chaque résultat amenant de nouvelles hypothèses. L'oeil de l'expert et l'analyse physico-chimique sont indispensables.

    Sinon, il se trouve que sur la Lune, il manque un élément essentiel a la formation de filons metallifères : de l'eau liquide. C'est en effet par dépôts successifs permis par la circulation phréatique que se forment les accumulations exploitables. L'eau et les agents atmosphérique permettent ensuite d'exhumer le filon a la surface, ce qui permet sa détection. Rien de tout cela n'est concevable au sein de la litosphère lunaire.

    Même chose pour la plupart des minéraux dit précieux. Mais là de toute façon le coût des mission serait completement démesuré ramené a la valeur marchande d'une exploitation qu'on est de toute façon bien loin de pouvoir conduire. Il n'y a qu'à voir la taille des engin de chantier qu'on utilise dans l'activité minière. En outre, un minérais précieux n'est pas une ressource stratégique. C'est d'abord un produit de luxe (petite exception pour le diamant qui sans être stratégique puisqu'il peut être synthétisé est très utile dans l'industrie).

    Pout tout ce qui est des combustible fossile carboné, en l'absence de vie c'est évidemment exclu.

    La seule ressource envisagée, c'est l'He3. Une forme d'énergie fossile accumulée par la rétention du vent solaire dans le regolithe.

    Quand on sait par exemple qu'un diamant est un dérivé du carbone, un tel matériaux pourrait-il être en grande quantité dans notre sytème solaire?
    Sachant que le diamant (exemple de minerai précieux) sert énormément dans différents secteurs industriels à la pointe de la technologie.
    Pour qu'il y ait diamant (de qualité commerciale ou industrielle, c-a-d hors microcristaux météoritiques) il faut enfouissement de matières organiques à très grandes profondeurs (>150 km) puis retour a la surface par volcanisme puis érosion des cheminées (dycke).

    Il n'y a ni carbone organique, ni subduction, ni érosion capable de mettre à nu la roche sur des km de profondeur sur la Lune donc pas de gisements diamantifères concevable.

    Dernière question, nous cache-t-on ces découvertes (si elles existent) volotairement pour des raisons de marchés? Une sorte de nouvelle ruée vers "l'or" pour le 21ème siècle?
    Toutes les infos sur l'astre lunaire sont accessibles a la communauté scientifique. Et il n'y a qu'elle qui s'y intéresse d'ailleurs Les thèse conspirationiste sont particulièrement ridicules appliquées à ce sujet.

    a+
    Dernière modification par Gilgamesh ; 24/09/2005 à 20h31.

  4. #4
    ~DuF~

    Re : Rentabiliser l'exploration spatiale?

    En gros l'espace ne deviendra rentable pour la Terre que quand nous aurons des vaisseaux cargo réutilisables... C'est à dire pas demain la veille.

    Par contre les coûts de construction des divers engins spatiaux pourraient être considérablement réduit si ils sont construit en orbite autour d'un astre.
    Reste à envoyer et construire des métallurgies, fonderies, cimentries et autres sidérurgies de l'espace. Et ensuite trouver les astres en question qui permettraient d'avoir les matières premières.

    Donc sur la Lune il n'y aurait vraiment que l'He3 industriellement exploitable? C'est à dire une ressource qui ne sera vraiment intéressante que quand nous maîtriserons la fusion nucléaire (20, 30 ans?). Iter (à Cadarache) est censé être le dernier réacteur expérimental à fusion, avant une production commerciale.

    J'avais entendu dire aussi dans un documentaire y'a longtemps, que le béton lunaire pourrait être bien plus solide que le plus solide des béton terrien, info ou intox?

    C'est sûre que l'on a pas encore les bonnes technologies pour acheminer des matières premières, Terre>espace, espace>Terre... Quoique Terre>espace dèjà plus dans nos cordes.


    Sinon dans mon post initial je parlais du diamant à titre d'exemple, par rapport aux différentes possibilités qu'offrirait l'espace aux terriens.

    Bon sur ce @+

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    boby la pointe

    Re : Rentabiliser l'exploration spatiale?

    il y a d' autres source exploitable sur la Lune

    bon ce materiaux qui a besoin d'étre devlopé et necéssite donc son travail et sonexploration

    Le voyage Lunnaire et touristique

    La concurance à la Chine qui émmerge rapidement en astronomie

Discussions similaires

  1. L'avenir de l'exploration spatiale européenne
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/01/2007, 16h06
  2. L'exploration de Mars a atteint sa vitesse de croisière
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/10/2006, 22h20
  3. L'exploration automatique de la Lune jusqu'à la fin de cette décennie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/09/2006, 16h34
  4. Demande de budget NASA 2007 : 16,8 Md$ et priorité à l'exploration
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/02/2006, 07h30