Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Phénomènes énergétiques



  1. #1
    dragounet

    Phénomènes énergétiques


    ------

    Bonjour les astrophysiciens.

    Quel est le phénomène ayant la plus grande puissance d’émission d’énergie dans l’univers.

    Et question corolaire, à combien se monte cette puissance en térawatts ?

    Merci de vos réponses éclairées.

    P.S. La matière noire n'est pas obligée de répondre.

    -----
    (\__/)(='.'=)(")_(") Lapin quantique

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    invite231234
    Invité

    Re : Phénomènes énergétiques

    C'est le lapin vert voyons le plus énergétique : le lapin du chaos !

    (\__/)
    (='.'=)
    ...||...
    (") (")

  5. #3
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Phénomènes énergétiques

    Je ne sais pas si c'est le record absolu mais :

    http://www.futura-sciences.com/fr/ne...smiques_18354/

    Equivalent à 8000 étoiles qui explosent. Reste à avoir l'énergie dégagée par une SN (je n'ai pas le chiffre) et à convertir en JOULE ou en térajoules. C'est l'énergie qui est intéressante car la puissance dépend du temps sur lequel cette énergie est dégagée.
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  6. #4
    Gloubiscrapule

    Re : Phénomènes énergétiques

    Sans doute les sursauts gamma avec des puissance pouvant atteindre 1045 Watts.

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Equivalent à 8000 étoiles qui explosent. Reste à avoir l'énergie dégagée par une SN (je n'ai pas le chiffre) et à convertir en JOULE ou en térajoules. C'est l'énergie qui est intéressante car la puissance dépend du temps sur lequel cette énergie est dégagée.
    Record en énergie pas forcément en puissance. D'après wiki ça correspond à 1044 Watts.
    Dernière modification par Gloubiscrapule ; 20/04/2012 à 11h33.
    Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Phénomènes énergétiques

    Citation Envoyé par Gloubiscrapule Voir le message
    Record en énergie pas forcément en puissance. D'après wiki ça correspond à 1044 Watts.
    Heu.... Tu me fais douter. Watts ou Joules ????
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  9. #6
    Gloubiscrapule

    Re : Phénomènes énergétiques

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Heu.... Tu me fais douter. Watts ou Joules ????
    Watts. En joules c'est presque 1048.
    Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt...

  10. Publicité
  11. #7
    Garion

    Re : Phénomènes énergétiques

    En énergie, les quasars ne doivent pas être mauvais vu leur durée de vie.

  12. #8
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Phénomènes énergétiques

    Citation Envoyé par Gloubiscrapule Voir le message
    Watts. En joules c'est presque 1048.
    Merci,

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    En énergie, les quasars ne doivent pas être mauvais vu leur durée de vie.
    En effet. Et je suppose que dragounet parlait de phénomènes bref.

    Dans ce cas, c'est bien la puissance qui est intéressante.

    Pour finir c'est moi qui mélangeait tout. Bon, c'est vendredi hein...

    Tiens, dragounet, au fait : pourquoi posais-tu cette question ?
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  13. #9
    dragounet

    Re : Phénomènes énergétiques

    Parce que je me demandais si la coalescence de 2 trou noirs créait un flash plus important qu’une super nova, ce qui ne semble pas le cas d’après vos réponses.

    Et je me demandais aussi, si lors d’un phénomène hyperpuissant on détectait les différents rayonnements à des moments différents suivant leurs puissances et leurs fréquences.
    (\__/)(='.'=)(")_(") Lapin quantique

  14. #10
    Nebukad

    Re : Phénomènes énergétiques

    Moi ce qui m'interpelle le plus, c'est la distance à laquelle à eu lieu cette supernovae : 12.2 milliards d'année lumière ! J'imagine que cette explosion a du avoir eu lieu il y a 12.2 milliards d'année (vu que la vitesse des rayons gamma est quasi égale à c) ou bien l'expention de l'univers fait que cette explosion à eu lieu il y a moins longtemps ?
    D'ailleurs, cette distance de 12.2 milliards d'al correspond à la distance ou a eu lieu l'explosion ou la distance à laquelle se trouve maintenant le trou noir consécutif à cette supernnovae (d'ailleurs, à ce niveau d'énergie/puissance, comme vous voulez,, on ne parle pas d'hypernovae ?)

  15. #11
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Phénomènes énergétiques

    Citation Envoyé par dragounet Voir le message
    Parce que je me demandais si la coalescence de 2 trou noirs créait un flash plus important qu’une super nova, ce qui ne semble pas le cas d’après vos réponses.
    La coalescence de deux trous noirs ne produit aucun flash (sauf peut-être un suite à la grosse perturbations des éventuels disques d'accrétion).

    Par contre, cela produit un puissant "flash" en ondes gravitationnelles. Mais l'énergie n'a rien de comparable avec ce qui est détecté dans les phénomènes décrits plus haut.

    Citation Envoyé par dragounet Voir le message
    Et je me demandais aussi, si lors d’un phénomène hyperpuissant on détectait les différents rayonnements à des moments différents suivant leurs puissances et leurs fréquences.
    Oui tout à fait. Un exemple (parmi d'autres) : on détecte parfois dans des binaires des variations brutales du flux X suivies d'une contribution dans l'optique.

    Les différentes caractéristiques peuvent trahir la nature du compagnon compact : naine blanche, étoile à neutrons ou trou noir.

    Ces différents cas (fusion de TN et binaires de différentes natures et variations du flux et contrepartie optique) étaient justement tous décrits dans le dernier Dossier PLS sur les trous noirs.

    Citation Envoyé par Nebukad Voir le message
    Moi ce qui m'interpelle le plus, c'est la distance à laquelle à eu lieu cette supernovae : 12.2 milliards d'année lumière ! J'imagine que cette explosion a du avoir eu lieu il y a 12.2 milliards d'année (vu que la vitesse des rayons gamma est quasi égale à c) ou bien l'expention de l'univers fait que cette explosion à eu lieu il y a moins longtemps ?
    D'ailleurs, cette distance de 12.2 milliards d'al correspond à la distance ou a eu lieu l'explosion ou la distance à laquelle se trouve maintenant le trou noir consécutif à cette supernnovae (d'ailleurs, à ce niveau d'énergie/puissance, comme vous voulez,, on ne parle pas d'hypernovae ?)
    Le trou noir s'est éloigné depuis. Mais la distance de l'explosion et l'époque, c'est bien 12.2 milliards d'années. C'est peut-être une étoile de population III : les toutes premières étoiles avec métallicité nulle ou faible (gaz primordial). Ces étoiles pour des raisons liées à la métallicité étaient gigantesques, d'où le super boum.

    Ca aussi on en parle dans le dossier PLS.
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  16. #12
    Gloubiscrapule

    Re : Phénomènes énergétiques

    Citation Envoyé par Nebukad Voir le message
    D'ailleurs, cette distance de 12.2 milliards d'al correspond à la distance ou a eu lieu l'explosion ou la distance à laquelle se trouve maintenant le trou noir consécutif à cette supernnovae (d'ailleurs, à ce niveau d'énergie/puissance, comme vous voulez,, on ne parle pas d'hypernovae ?)
    Ni l'un ni l'autre. Ce qu'on sait c'est que l'évènement a eu lieu il y a 12,2 milliards d'années et 12.2 MAL correspond à la distance parcourue par les photons pour nous parvenir.

    Ce n'est pas une supernova, c'est un sursaut gamma. On ne sait pas encore très bien l'origine des sursauts gamma, et pour ce type là on pense plutôt pour une hypernova, c'est à dire une étoile très massive qui explose en supernova. Mais c'est une hypothèse.

    Citation Envoyé par Deedee
    C'est peut-être une étoile de population III : les toutes premières étoiles avec métallicité nulle ou faible (gaz primordial). Ces étoiles pour des raisons liées à la métallicité étaient gigantesques, d'où le super boum.
    Vu l'époque NON, ce serait une étoile de population II. Ceci dit les PopIII n'étaient peut-être pas aussi grandes qu'on pensait.
    Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt...

  17. Publicité
  18. #13
    Nebukad

    Re : Phénomènes énergétiques

    Citation Envoyé par Gloubiscrapule Voir le message
    Ni l'un ni l'autre. Ce qu'on sait c'est que l'évènement a eu lieu il y a 12,2 milliards d'années et 12.2 MAL correspond à la distance parcourue par les photons pour nous parvenir.
    Ce n'est pourtant pas ce qui était écrit dans la news : "ces instruments ont permis d'estimer sa distance à 12,2 milliards d’années-lumière" - on parle bien de distance dans la news, et non d'époque - mais c'est peu être comme ça qu'il faut le comprendre (qd on parle de distance, il faut comprendre distance parcourure par les particules se déplacant à la vitesse de la lumière). Le problème selon moins et que l'expansion de l'univers ne doit pas être négligeable a cette echelle... Ou alors, je suis à l'ouest
    Dernière modification par Nebukad ; 20/04/2012 à 16h58.

  19. #14
    Gloubiscrapule

    Re : Phénomènes énergétiques

    Citation Envoyé par Nebukad Voir le message
    Ce n'est pourtant pas ce qui était écrit dans la news
    C'est toujours comme ça dans la vulgarisation. On annonce toujours la distance et c'est toujours la distance parcourue par les photons. Alors que ce qu'on mesure vraiment c'est le redshit, qui correspond à un temps et à 4 distances différentes pour un modèle donné.

    Si je fais toujours la remarque c'est que je n'aime pas du tout ça. Car dans ce cas, si l'univers a 13,7 MA ça veut dire que la distance de cette époque est à 13,7 MAL, qui correspondrait donc à la taille de l'univers observable et donc de l'horizon cosmique.
    Hors, par le plus grand des hasards il s'avère que l'age de l'univers est très proche du temps de Hubble (1/H où H est la constante de Hubble) et donc le rayon de Hubble, la distance à laquelle l'expansion va à la vitesse de la lumière, est c/H=13,7 milliards d'années aussi. Conclusion: l'horizon est défini par la vitesse d'expansion qui dépasse la vitesse de la lumière.
    Ce qui est faux, ou plutôt une très grosse approximation, celle où l'univers ne serait pas en expansion.

    Citation Envoyé par Nebukad Voir le message
    Le problème selon moins et que l'expansion de l'univers ne doit pas être négligeable a cette echelle... Ou alors, je suis à l'ouest
    Oui ça influe sur la luminosité de l'objet.
    Pour information l'objet date de 12,2 MA, à l'époque l'univers était 5 fois plus petit, la distance de nous à l'émission était de 5 MAL, la distance aujourd'hui (à la réception) est de 24 MAL, la distance parcourue par les photons est de 12,2 MAL et la distance qui correspond à une telle luminosité est de 131 MAL.
    Dernière modification par Gloubiscrapule ; 20/04/2012 à 17h11.
    Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt...

  20. #15
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Phénomènes énergétiques

    Salut,

    Citation Envoyé par Gloubiscrapule Voir le message
    Vu l'époque NON, ce serait une étoile de population II. Ceci dit les PopIII n'étaient peut-être pas aussi grandes qu'on pensait.
    Ah ok, confusion. Merci de la précision.
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

Discussions similaires

  1. boissons energetiques et café
    Par tournesoll dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/04/2009, 19h22
  2. pertes énergétiques
    Par akarath dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/12/2007, 14h31
  3. Niveaux énergétiques s, p, d etc...
    Par symphonie10 dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/07/2007, 05h24
  4. Boissons énergetiques
    Par MJackson dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/10/2006, 20h41