Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Apparences...



  1. #1
    LAURENT2005

    Apparences...


    ------

    Bonjour,

    Avez-vous déjà observé que les étoiles "se resserrent" entre elles au fur et à mesure qu'elles s'élèvent?
    Ainsi la Grande Ourse, énorme quand elle est peu élevée sur l'horizon, présente une taille "minuscule" quand elle est au plus haut.
    Appréciez le très grand écart angulaire entre la dernière étoile composant la queue de la Grande Ourse et Arcturus quand elle se lève: dès le zénith atteint, on croirait qu'arcturus est juste à côté.
    Idem par ex. entre Capella et Aldébaran: c'est très surprenant, mais cela s'explique comment?
    Existe-t-il un lien entre ces constatations et les tailles de la lune et du soleil à leur lever (ou coucher), d'un diamètre en apparence plus grand à ces moments?
    Merci et...bonne éclipse...!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : Apparences...

    Salut,
    Existe-t-il un lien entre ces constatations et les tailles de la lune et du soleil à leur lever (ou coucher), d'un diamètre en apparence plus grand à ces moments?
    C'est ce que j'aurais dit aussi. De la même manière que la vue de l'horizon proche fait surestimer la taille de la Lune, je pense que ça joue aussi sur les étoiles, non ?
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Apparences...

    Citation Envoyé par LAURENT2005
    (...) c'est très surprenant, mais cela s'explique comment?
    Je dirais comme CoinCoin : illusion d'optique due à l'absence de repères bornant le champs de vision dans l'étendue celeste.

    a+

  5. #4
    train

    Re : Apparences...

    Je vais peut-être poser une question idiote, mais la courbure de l'espace ne peut-elle pas jouer un rôle la dessus ? La gravité, c'est une déformation de l'espace, non ? celle de la terre est elle assez forte pour créer un mirage dans le genre « lentille gravitationelle » ?
    Bon, j'admet, c'est une question idiote, mais je la pose quand même

    Bien cordialement

    Train

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Niels Adribohr

    Re : Apparences...

    Citation Envoyé par LAURENT2005
    Bonjour,

    Avez-vous déjà observé que les étoiles "se resserrent" entre elles au fur et à mesure qu'elles s'élèvent?
    Ainsi la Grande Ourse, énorme quand elle est peu élevée sur l'horizon, présente une taille "minuscule" quand elle est au plus haut.
    Appréciez le très grand écart angulaire entre la dernière étoile composant la queue de la Grande Ourse et Arcturus quand elle se lève: dès le zénith atteint, on croirait qu'arcturus est juste à côté.
    Idem par ex. entre Capella et Aldébaran: c'est très surprenant, mais cela s'explique comment?
    Existe-t-il un lien entre ces constatations et les tailles de la lune et du soleil à leur lever (ou coucher), d'un diamètre en apparence plus grand à ces moments?
    Merci et...bonne éclipse...!
    Oui,c'est une illusion du au fait que l'on compare les astres aux objets du décors. or, lorsque les astres sont bas, on les compare à des objets lointains situés à l'horizons, et comme ces objets lointains nous paraissent plus petits, les astres nous paraissent plus gros

  8. #6
    LAURENT2005

    Re : Apparences...

    OK pour les astres cités précédemment.
    Mais lorsque je parle d'une distance angulaire entre, par exemple, Capella et Aldébaran, je n'évoque pas une "taille" comme on peut le faire pour le soleil ou la lune.
    Si ces astres que l'on voit tous les jours créent dans notre "inconscient" l'idée d'une taille "normale", ce n'est certainement pas le cas pour une constellation et encore moins lorsqu'il s'agit d'une distance angulaire entre étoiles de constellations différentes.
    Perso, je me demande si un phénomène de perspective
    ne jouerait pas un rôle...

  9. Publicité
  10. #7
    deep_turtle

    Re : Apparences...

    Mesure précisément l'écart angulaire et tu verras qu'il change très peu. Il s'agit bien d'une illusion d'optique. La seule source potentielle de variation est la réfraction atmosphérique, qui est trop faible pour conduire au phénomène que tu décris.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  11. #8
    didier9417

    Re : Apparences...

    salut,
    la différence de densité des couches atmospheriques pourrait-elles expliquer ca....(diffraction)?

    edit:croisement avec deep.....(refraction...ok)
    Dernière modification par didier9417 ; 29/03/2006 à 14h27.

  12. #9
    LAURENT2005

    Re : Apparences...

    Deep Turtle: l'écart angulaire ne peutpas avoir changé donc je suis bien conscient qu'il s'agit d'une illusion d'optique; j'ai évoqué un effet de perspective, ce qui à mon avis est aussi peu correct que l'explication sur les tailles apparentes de nos 2 astres principaux: en fait, on n'a toujours aucune explication officielle.
    Quant à un effet "loupe" dégressif dû à l'épaisseur d'atmosphère...c'est à creuser sans doute.
    La réponse réside peut-être dans une combinaison de différents facteurs?

  13. #10
    Titouz

    Re : Apparences...

    Citation Envoyé par train
    Je vais peut-être poser une question idiote, mais la courbure de l'espace ne peut-elle pas jouer un rôle la dessus ? La gravité, c'est une déformation de l'espace, non ? celle de la terre est elle assez forte pour créer un mirage dans le genre « lentille gravitationelle » ?
    Bon, j'admet, c'est une question idiote, mais je la pose quand même

    Bien cordialement

    Train
    oulah....que neni !!!!!!
    d'une part ce qu'on appelle l'effet de lentille gravitationnel est un phenomene permanent ...et ici nous parlons d'un phenomene optique sur une duree de kk heures.

    d'autre part il te faut bien saisir le phenomene, l'effet de lentille gravitationnelle ne peut apparaitre que si les rayons lumineux d'un objet source sont deviés par un astre tres massif situé entre l'objet source et la terre...le tout aligné avec la terre...de plus l'image source est demultipliee par la lentille ( d'ou le terme de mirage).

    par consequent tu vois qu'il n'est nul question de cela entre les constellations et la terre.

    cordialement
    x

  14. #11
    LAURENT2005

    Re : Apparences...

    Allez les gars, j'en rajoute une couche (pas atmosphérique) rien que pour le plaisir:

    Didier et la réfraction: elle est bien présente, la réfraction! Mais les différences de densité des couches atmosphériques et les différences de hauteur des étoiles, disons de la Grande Ourse, font que sa taille réelle devrait être encore plus impressionnante sur l'horizon qu'en l'absence de réfraction! Ce qui nous mène à des différences de tailles apparentes encore plus importantes.
    Références à des objets de l'horizon:En pleine mer ou sur un horizon dépourvu de toute référence, le phénomène est le même!

    Donc, conclusion provisoire: l'origine de l'illusion est la présence d'un horizon...

  15. #12
    physastro

    Re : Apparences...

    Citation Envoyé par Titouz
    ...le tout aligné avec la terre...
    Pas toujours, dans ce cas là tu obtiendras un cercle autour de ton astre déflecteur, mais il y a des situations où la source, la lentille déflectrice et l'observateur (la Terre en l'occurrence) ne sont pas alignés (cf croix d'einstein par exemple...)...
    De plus, il n'est pas faut en théorie de dire que la Terre peut-être assimiler à un cas de lentille gravitationnelle dans le sens où sa masse (comme tout autre corps) déforme la géométrie de l'espace-temps en la courbant (bien entendu d'un degré bien moindre qu'une étoile comme notre Soleil ou encore un quasar...), déviant ainsi la tréjectoire des photons issus d'une source quelconque...

  16. Publicité
  17. #13
    Titouz

    Re : Apparences...

    Citation Envoyé par physastro
    Pas toujours, dans ce cas là tu obtiendras un cercle autour de ton astre déflecteur, mais il y a des situations où la source, la lentille déflectrice et l'observateur (la Terre en l'occurrence) ne sont pas alignés (cf croix d'einstein par exemple...)...
    De plus, il n'est pas faut en théorie de dire que la Terre peut-être assimiler à un cas de lentille gravitationnelle dans le sens où sa masse (comme tout autre corps) déforme la géométrie de l'espace-temps en la courbant (bien entendu d'un degré bien moindre qu'une étoile comme notre Soleil ou encore un quasar...), déviant ainsi la tréjectoire des photons issus d'une source quelconque...
    le cercle n'apparait que dans le cas de figure d'un alignement ideal et parfait.

    la terre devie la trajectoire du rayonnement de façon negligeable d'une part et pas de façon variable d'autre part.

    cordialement
    x

  18. #14
    physastro

    Re : Apparences...

    Citation Envoyé par Titouz
    le cercle n'apparait que dans le cas de figure d'un alignement ideal et parfait.

    la terre devie la trajectoire du rayonnement de façon negligeable d'une part et pas de façon variable d'autre part.

    cordialement
    On est apparemment d'accord, je tenais juste à souligner ces quelques "précisions"...

Discussions similaires

  1. Derriere les apparences...une verité ?
    Par Page Of Cups dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/08/2005, 20h54
  2. comment chercher a sortir du cercle des apparences?
    Par fathom dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/11/2004, 08h35