Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

LES températureS du soleil



  1. #1
    OKO

    LES températureS du soleil


    ------

    Salut a tous

    J'ai entendu (et lu) plus d'une fois le fait que la température de surface du soleil "n'est" que de 6000K alors qu'elle peut atteindre 1MK dans la couronne solaire

    Quelqu'un aurait-il une explication à ce sujet svp ?
    J'aimerais connaitre et comprendre le phénomène responsable de ce rechauffement, incongru au premier abord (... sans en avoir eu l'explication), qui fait que la température est plus elevée loin de l'astre qu'a la surface de celui ci
    Je sais que ceci n'est pas une supputation mais un fait avéré et mesuré.
    Mais comprend pooo

    Merci de vos eclairages

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    DonPanic

    Re : LES températureS du soleil

    C'est biscotte t'as une énorme énergie disponible sous forme électromagnétique, électrique (effet joule), sonore et j'en passe , pour un plasma hyper dilué

    L'effet joule doit être dominant

  4. #3
    DonPanic

    Re : LES températureS du soleil

    Citation Envoyé par OKO
    Merci de vos eclairages
    A propos d'éclairage, la petite ampoule électrique est bien plus chaude que la pile qui lui fournit son énergie, si je puis risquer cette analogie

  5. #4
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : LES températureS du soleil

    Citation Envoyé par OKO
    J'aimerais connaitre et comprendre le phénomène responsable de ce rechauffement, incongru au premier abord (... sans en avoir eu l'explication), qui fait que la température est plus elevée loin de l'astre qu'a la surface de celui ci
    La réponse est que tu n'es pas le seul à vouloir élucider ce paradoxe.

    Dans un gaz raréfié, la pression magnétique diminue moins vite que la pression thermique et c'est pour cela que dans les couches raréfiées de la magnétosphère, l'énergie magnétique domine.

    Donc en gros, même si le mécanisme exact n'est pas connu avec tout le détail désiré, la chauffage de la couronne s'explique par l'injection d'une énergie magnétique dans un gaz possédant une très faible inertie thermique (un rien le réchauffe) ce qui explique les températures élevées mesurées.

    Un peu de lecture ici :
    http://melamp.obspm.fr/Roland.Grappi...que/index.html


    a+

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    OKO

    Re : LES températureS du soleil

    Citation Envoyé par DonPanic
    A propos d'éclairage, la petite ampoule électrique est bien plus chaude que la pile qui lui fournit son énergie, si je puis risquer cette analogie

    chu pas d'accord DonPanic : ici c'est plutôt le filament qu'il faudrait comparer a ton ampoule, comme le soleil et sa couronne, sauf que le filament est bien plus chaud que l'ampoule, alors que la couronne est bien plus chaude que la surface du soleil !
    la source d'energie est un problème a part (pile et fusion), je ne parle ici que de la relation de température entre la surface d'un corps qui rayonne et son environnement.

    Gilgamesh m'apprend que c'est un paradoxe avec certaines énigmes (merci pour le super lien ) alors que je croyais que c'était une histoire réglée dont je n'avais pas pris connaissance.
    Je n'ai plus qu'a faire la lecture.

  8. #6
    OKO

    Re : LES températureS du soleil

    Excellent article
    Un peu trop technique pour moi, mais je vais essayer de résumer ce que j'en ai compris (comme ça je me ferais corriger) :

    La Terre est une dynamo, un dipôle, simple, centré au centre de la Terre (à peu de chose près).
    Pour le Soleil, c’est le même principe, sauf que ce n’est pas UN dipôle, mais une série de dipôles, les uns a coté des autres et qui concernent uniquement une faible région sous la surface solaire, et une région plus grande au-dessus.
    Il y a, en plus, un dipôle principal, mais il concerne plus les mouvements convectif internes au soleil (… qui génèrent au final les dipôles de surfaces … modèle très compliqué !)

    Lorsqu’on s’éloigne progressivement de la surface solaire, la densité du plasma décroît.
    Très vite, c’est le magnétisme qui va prendre le dessus et structurer le plasma en lignes de champs spécifiques.

    Cependant, à une certaine altitude, cette énergie magnétique va s’être progressivement transformée en énergie cinétique introduite dans le plasma (en l’accélérant), et l’énergie cinétique va prendre le dessus sur le champ magnétique.
    Conséquence : le flux (vent) de plasma va imposer la nouvelle structure du champ magnétique (entre 3 et 5 rayons solaires) en suivant une trajectoire radiale.

    Dès lors, 2 configurations possibles =>
    Soit le champ est fermé, et il forme un siphon ou une fontaine
    Soit le champ est ouvert et il crée du vent solaire en laissant s’échapper du plasma (une faible partie de la surface du soleil en est à l’origine)

    Le reste de l’article est consacré à la présentation de différents types de modèles de dynamique de la couronne et du vent solaire.
    Ils sont très intéressants, mais je n’y ai pas trouvé mention d’explications au sujet des températures élevées de la couronne.

    Néanmoins, avec le contenu de cet article, on peut faire raisonnablement faire l’hypothèse que le plasma restitue sont énergie cinétique sous forme calorifique à un moment donné, ce qui pourrait être à l’origine de l’augmentation brutale de température dans la couronne.
    Apparemment, les modèles actuels ne sont pas encore capables (pour des raisons notifiées au début) de pouvoir s’attaquer à ce problème de façon satisfaisante.
    Mais du coup … personne n’a l’air de beaucoup se mouiller non plus pour proposer un modèle !
    Ca reste très approximatif sur le sujet j’ai l’impression.

    En tout cas, au final, ta première réponse était déjà complète Gilgamesh
    Dernière modification par OKO ; 02/05/2006 à 20h28.

  9. Publicité
  10. #7
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : LES températureS du soleil

    Citation Envoyé par OKO
    Excellent article
    Un peu trop technique pour moi,
    ...et pour moi aussi :-/. Y'a surement moyen de trouver plus simple


    La Terre est une dynamo, un dipôle, simple, centré au centre de la Terre (à peu de chose près).
    Pour le Soleil, c’est le même principe, sauf que ce n’est pas UN dipôle, mais une série de dipôles, les uns a coté des autres et qui concernent uniquement une faible région sous la surface solaire, et une région plus grande au-dessus.
    Il y a, en plus, un dipôle principal, mais il concerne plus les mouvements convectif internes au soleil (… qui génèrent au final les dipôles de surfaces … modèle très compliqué !)
    Oui et en plus, le dipôle principal, en fonction de l'état d'avancement du cycle solaire (11 ans) passe d'un êtat dipôle à quadrupôle...

    Lorsqu’on s’éloigne progressivement de la surface solaire, la densité du plasma décroît.
    Très vite, c’est le magnétisme qui va prendre le dessus et structurer le plasma en lignes de champs spécifiques.

    Cependant, à une certaine altitude, cette énergie magnétique va s’être progressivement transformée en énergie cinétique introduite dans le plasma (en l’accélérant), et l’énergie cinétique va prendre le dessus sur le champ magnétique.
    Conséquence : le flux (vent) de plasma va imposer la nouvelle structure du champ magnétique (entre 3 et 5 rayons solaires) en suivant une trajectoire radiale.

    Dès lors, 2 configurations possibles =>
    Soit le champ est fermé, et il forme un siphon ou une fontaine
    Soit le champ est ouvert et il crée du vent solaire en laissant s’échapper du plasma (une faible partie de la surface du soleil en est à l’origine)

    Le reste de l’article est consacré à la présentation de différents types de modèles de dynamique de la couronne et du vent solaire.
    Ils sont très intéressants, mais je n’y ai pas trouvé mention d’explications au sujet des températures élevées de la couronne.

    Néanmoins, avec le contenu de cet article, on peut faire raisonnablement faire l’hypothèse que le plasma restitue sont énergie cinétique sous forme calorifique à un moment donné, ce qui pourrait être à l’origine de l’augmentation brutale de température dans la couronne.
    Apparemment, les modèles actuels ne sont pas encore capables (pour des raisons notifiées au début) de pouvoir s’attaquer à ce problème de façon satisfaisante.
    Mais du coup … personne n’a l’air de beaucoup se mouiller non plus pour proposer un modèle !
    Ca reste très approximatif sur le sujet j’ai l’impression.
    Tu peux chercher avec "onde de Alfvèn" et MHD pour compléter y'a plein de choses en ligne à ce sujet.

    a+

  11. #8
    OKO

    Re : LES températureS du soleil

    Néanmoins, je te remercie pour tes infos, ça a beaucoup fait progresser mes connaissances dans le domaine (evidemment quand on part de rien, il est facile de beaucoup progresser .. ).

    Il reste apparemment quantité de points obscurs sur le soleil

    Au sujet de l'onde Alfvèn, j'ai bien compris (je crois) comment elle était introduite dans les modèles pour les améliorer, et comment elle y foutait la zone ( ) : surdensité générée par l'onde, représentant assez bien les phénomènes observés, mais dans un modèle mathématique trop idéal car isotherme.
    En gros le résultat du modèle ressemble pas trop mal a la réalité ... sauf que le modèle lui même est ultra simplifié et fait l'impasse sur des éléments importants ( tels que l'inertie de la photosphère, l'anisothermie du milieu etc ..)

    En fait, ce que j'y ai compris, c'est que les modèles sont encore très imparfaits, même s'ils suivent des pistes interessantes.

    Au sujet de l'echauffement de la couronne, apparemment seules des explications généralistes sont données (restitution par le plasma d'une partie de son energie calorique lorsque son energie cynétique devient prépondérante sur les champs magnétiques).
    Et encore ce n'est pas cité, je me suis permis de le déduire (j'espère a raison ...)
    Je vais m'en contenter pour l'instant, même si ce n'est pas chiffré, je pense avoir cerné et compris le mécanisme général.

    thanks again Gilgamesh

Discussions similaires

  1. Les températures de mon installation (Puits canadien + VMC Double flux)
    Par Beber38 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 118
    Dernier message: 24/11/2010, 14h44
  2. Températures à l' équateur et sous les tropiques
    Par bertrandfs dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/10/2007, 13h51
  3. questions sur les temperatures extremes
    Par roxod dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/06/2007, 22h50
  4. Les scientifiques traquent les éruptions magnétiques du soleil à la Terre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/08/2005, 09h48
  5. Les problèmes du soleil
    Par César dans le forum Archives
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/12/2003, 15h45