Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

le fer et le bombardement meteoritique



  1. #1
    kynzaro

    le fer et le bombardement meteoritique


    ------

    Bonjour

    D'apres les scientifiques, la terre a connu lors de sa formation , un bombardement meteoritique tres intense ... les meteorites etant essentiellement constituées de fer, je voudrais savoir en quelle proportion le fer terrestre est issu de ce bombardement ... comment fait on la differenence sur la terre entre un morceau de fer venant du nuage de gaz initial et un morceau de fer venant des metéorites ?

    Merci pour vos reponses

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mtheory

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    Citation Envoyé par kynzaro
    Bonjour

    D'apres les scientifiques, la terre a connu lors de sa formation , un bombardement meteoritique tres intense ... les meteorites etant essentiellement constituées de fer, je voudrais savoir en quelle proportion le fer terrestre est issu de ce bombardement ... comment fait on la differenence sur la terre entre un morceau de fer venant du nuage de gaz initial et un morceau de fer venant des metéorites ?

    Merci pour vos reponses
    Bonjour,
    A mon avis la question ne se pose pas parce que les météorites viennent de la condensation du nuage initiale et que 99.9...et j'en passe % du fer terrestre provient des météorites, qu'elles soient micro ou macro.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  4. #3
    kynzaro

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    bonjour mtheory

    voila c'est exactement sur ce point que je veux un eclaircissement

    quand tu dis que 99% du fer , vient des meteorites, est ce que cela veut dire que le bombardement météoritique a la fin de la formation de la terre est responsable de la presence du fer sur la terre (y compris le noyau) a hauteur de 99% ?

    si oui , pourquoi le fer ne s'est il pas "aggloméré" avec les planetesimaux ... comme le reste de la matiere ?
    S'il n'y avait pas eu de bombardement meteoritique,cela veut il dire qu'il manquerait 99% du fer actuel ?


    en fin pour terminer, que dire de la presence sur la terre de fer60 (absent de la nebuleuse primitive) ?

  5. #4
    mtheory

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    Citation Envoyé par kynzaro
    bonjour mtheory

    voila c'est exactement sur ce point que je veux un eclaircissement

    quand tu dis que 99% du fer , vient des meteorites, est ce que cela veut dire que le bombardement météoritique a la fin de la formation de la terre est responsable de la presence du fer sur la terre (y compris le noyau) a hauteur de 99% ?
    Je n'ai pas de chiffre sous la main mais ça me semble évident.
    Quand tu regardes le tableau d'abondance du Fer dans l'Univers,ou mieux selui de l'atmosphère solaire, il est clair que le gaz de la nébuleuse proto-solaire n'en contenait que très peu.
    L'essentiel doit se trouver dans les poussières et les météorites qu'elles ont engendrées.De fait il est connu que les météorites contiennent une portion importante de Fer.




    si oui , pourquoi le fer ne s'est il pas "aggloméré" avec les planetesimaux ... comme le reste de la matiere ?
    Mais il s'est bien aggloméré,la preuve,les météorites!

    S'il n'y avait pas eu de bombardement meteoritique,cela veut il dire qu'il manquerait 99% du fer actuel ?
    Ignorerais-tu que les planètes se forment justement par accrétion de planétoïdes/météorites ?




    en fin pour terminer, que dire de la presence sur la terre de fer60 (absent de la nebuleuse primitive) ?
    Absent?J
    e n'en suis pas sûr et de toutes façons, il y a des processus de désintégrations radio-actives susceptibles de faire apparaître de nouveaux noyaux non ?
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    mtheory

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    Citation Envoyé par mtheory
    Absent?
    Je n'en suis pas sûr et de toutes façons, il y a des processus de désintégrations radio-actives susceptibles de faire apparaître de nouveaux noyaux non ?
    Ok,c'est ce que je pensais.Il y avait du Fer 60 dans la nébuleuse proto solaire mais c'est un isotope à courte durée de vie (1.5 Ma) qui se désintègre rapidement en Nickel 60.
    Lequel Nickel 60 a bien été observé il y a quelques années dans des météorites.

    http://www.psrd.hawaii.edu/May03/PSR...temTrigger.pdf
    Dernière modification par mtheory ; 18/07/2006 à 11h30.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  8. #6
    kynzaro

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    Je vais reformuler ma question ... la matiere de la nebuleuse s'est condensée en planetesimaux( donnant naissance aux planetes) et aussi en meteorites ... pourquoi le fer est il essentiellement dans les meteorites et non pas dans la "boule primitive terrestre" .... c'est bien ce que l'on comprend quand on dit que l'immense majorité du fer vient des metéorites ...celles ci se sont elles formés ailleurs ? Si la nebuleuse est homogene alors le taux de fer sur la terre avant le bombardement est similaire a celui dans les meteorites ?

    Il y a surement une erreur dans mon raisonement , mais ou ?

  9. Publicité
  10. #7
    mtheory

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    Citation Envoyé par kynzaro
    Je vais reformuler ma question ... la matiere de la nebuleuse s'est condensée en planetesimaux( donnant naissance aux planetes) et aussi en meteorites ... pourquoi le fer est il essentiellement dans les meteorites et non pas dans la "boule primitive terrestre" .... c'est bien ce que l'on comprend quand on dit que l'immense majorité du fer vient des metéorites ...celles ci se sont elles formés ailleurs ? Si la nebuleuse est homogene alors le taux de fer sur la terre avant le bombardement est similaire a celui dans les meteorites ?

    Il y a surement une erreur dans mon raisonement , mais ou ?

    Il y a une certaine homogénéité dans les planétésimaux débutant leur croissance.
    Seulement quand tu obtiens un corps dépassant quelques 100 de km en taille des processus de différentiation chimique se mettent en place.
    De toute manière,si tu prends la composition géochimique moyenne de la Terre ,tu retrouves et celle de l'atmosphère solaire et celle des météorites pour les matériaux non volatiles si ma mémoire est bonne.
    Je crois que tu loupes aussi le fait que les planétésimaux sont formés par accrétion de météorites et que le Fer sur Terre provient d'eux aussi.
    C'est d'ailleurs ce qu'on suppose implicitement lorsqu'on dit que le Fer de la Terre provient des météorites
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  11. #8
    kynzaro

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    merci pour tes eclaircissements

  12. #9
    mtheory

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    Citation Envoyé par kynzaro
    merci pour tes eclaircissements
    Je suis pas sûr de t'avoir éclairé parce que mon ton est un peu cassant,désolé mon humeur est fluctuante à cause de quelqu'un...

    Bon,je te conseille vivement le livre suivant:
    http://www.amazon.fr/gp/product/2213...lance&n=301061

    il devrait répondre à beaucoup de tes questions géochimiques.
    Si tu es étudiant il y a des choses plus pointues alors n'hésites pas à me demander
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  13. #10
    thomassan

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    Je croyais que le Fer du noyau provenait de la fusion du nuage d'hydrogène et de poussières.
    Ne jamais croire ce que l'on entend, et ne croire que la moitié de ce qu'on voit.

  14. #11
    mtheory

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    Citation Envoyé par thomassan
    Je croyais que le Fer du noyau provenait de la fusion du nuage d'hydrogène et de poussières.
    Pas du tout,où as-tu lu ça ?
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  15. #12
    meteorite.be

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    Bonjour,

    Je viens de poster une (très longue) réponse pour ce sujet dans le post n°
    http://forums.futura-sciences.com/sh...678#post694678

    Nous sommes en train d'analyser une météorite de 435 Kg qui est très hétérogène, constituées de silicates, de sulfures et de Fe-Ni, dont une partie est fondue.

  16. Publicité
  17. #13
    thomassan

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    Citation Envoyé par mtheory
    Pas du tout,où as-tu lu ça ?
    Si le Fer n'est pas "synthétisé" lors de la création de la planète, qu'est-ce qui le "synthétise" sur les astéroides et les météorites ?
    Ne jamais croire ce que l'on entend, et ne croire que la moitié de ce qu'on voit.

  18. #14
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    Citation Envoyé par thomassan
    Si le Fer n'est pas "synthétisé" lors de la création de la planète, qu'est-ce qui le "synthétise" sur les astéroides et les météorites ?

    Le fer est synthétisé par nucléosynthèse explosive dans les supernoave.

    a+

  19. #15
    thomassan

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    Citation Envoyé par Gilgamesh
    Le fer est synthétisé par nucléosynthèse explosive dans les supernoave.

    a+
    Il n'est donc pas possible d'arriver au Fer par fusion.
    Ne jamais croire ce que l'on entend, et ne croire que la moitié de ce qu'on voit.

  20. #16
    meteorite.be

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    non, pas de synthèse par la fusion.
    Par contre, c'est la fusion des roches qui le libère dans l'astéroïde ou le planétoïde. Le fer terrestre n'est pas à 99% d'origine météoritique, il était déjà présent dans les planétoïdes qui ont formé la Terre, et il été libéré lors de la fusion des roches, tout comme les autres métaux.
    Certaines météorites métalliques montrent que ce processus de fusion s'est produit sur des petits corps, de tailles bien inférieures à 100Km. Ce processus de fusion n'est pas total, et cela donne des météorites silicatées (classes des fers silicatés) comme la météorite de Lueders par exemple.
    Les météorites de type winonanite, acapulcoites et lodranites seraient également le produit de fusions incomplètes.

  21. #17
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    Citation Envoyé par thomassan
    Il n'est donc pas possible d'arriver au Fer par fusion.
    Si, si. Je veux dire : Si + Si . C'est la dernière étape de nucléosynthèse "calme" de l'étoile progénitrice de supernovae et ça dure à peine 24h. Après : - swap - , le coeur implose.

    Et donc, pôvre, le Fe56 ainsi formé reste sequestré dans le reliquat dense (etoile à neutrons ou trou noir).

    Par contre, l'enveloppe, bombardée de neutron, de neutrinos, traversée par l'onde de choc génère du Ni56 qui après décroissance radioactive donne du Fe56. C'est ce fer là qu'on retrouve dans les planètes et les petits corps des systèmes stellaires.

    Les SN Ia (combustion thermonucléaire complete d'une naine blanche) donnent égaement du Ni56 mais à partir de la fusion de l'oxygène cette fois.

    a

  22. #18
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : le fer et le bombardement meteoritique

    Citation Envoyé par meteorite.be
    non, pas de synthèse par la fusion.
    Citation Envoyé par Gilgamesh
    Le fer est synthétisé par nucléosynthèse explosive dans les supernoave.
    Citation Envoyé par thomassan
    Il n'est donc pas possible d'arriver au Fer par fusion
    Bon, reprenons, je ne crois pas que tout le monde parle de la meme fusion....

    le fer, comme tout les éléments plus lourds, sont formés par fusion.....nucléaire lors des cycles stellaires (notamment l´etape donnée par Gilgamesh mais aussi la supernova proprement dite qui crée également des transuraniens, du technetium....)

    Ensuite, tout les éléments plus lourds que le fer, suivant leurs isotopes et leurs demi-vie respectives, vont commencer un long processus de fission qui va les amener finalement au fer qui correspond, si mes souvenirs sont bons, a un minimum d´energie nucléaire.
    Le résultat est que le fer peut etre plus abondant que d´autres éléments dans les systemes stellaires.

    Dans le processus de formation d´un systeme a proprement parlé, il n´y a plus que de la fission nucléaire et la fusion nucléaire est uniquement présente au coeur de l´étoile.
    L´accumulation de grosse quantité de fer et de nickel en météorites ou en noyau planétaire est du a une fusion purement physique, associée a un phénomène de différentiation qui entraine une séparation des éléments.
    c´est pour cette raison que le noyau terrestre est Fe-Ni; le manteau Fe-Mg-Si-Al et la croute progressivement enrichie en Ca-Na-K-Al-Si...

    A cela, il faut ajouter quelques petites choses....cette fusion n´est jamais complete, il y a toujours une partie solide et une partie liquide formant une masse pateuse ou les liquides se séparent de la phase solide. Si la fusion est totale, il ne peut y avoir de différentiation classique.
    Je pense également, mais d´autres peuvent peut-étre y répondre plus précisément, que la differentiation stellaire joue également un role. Il y a donc une augmentation de la propportion de fer entre l´orbite vénusienne, jusqu´un peu avant Jupiter...


    voila voila

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  23. Publicité

Discussions similaires

  1. Collision météoritique et trapps du Decan
    Par moidibe dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 25
    Dernier message: 01/08/2009, 22h32
  2. La Lune a échappé à un bombardement nucléaire !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 19
    Dernier message: 17/02/2007, 14h00
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 02/02/2007, 17h30
  4. Simulation d'impact météoritique sur Terre
    Par mtheory dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/10/2004, 16h15