Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

Collision météoritique et trapps du Decan



  1. #1
    moidibe

    Collision météoritique et trapps du Decan

    Bonjour,
    je desire savoir si une collision meteoritique peut etre la cause de l'apparition du volcanisme de point chaud à la fin du paléocene au niveau de l'inde (trapp du deccan).

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    DonPanic
    Il aurait fallu une énorme météroîte
    qui aurait sans douté laissé quelques traces.
    Le fait qu'une plaque de la taille du souscontinent indien
    percute à vive allure l'Eurasie
    et que le choc érige ces énormes chaines de montagne
    culminant à 9 km d'altitude
    ne te suffit-il donc pas ?

  4. #3
    coco
    Bonjour,
    Je crois que l'hypothèse de la relation entre l'impact météoritique qui a eu lieu à la fin du Crétacé au Mexique, et le volcanisme à l'origine des Trapps du deccan en Inde, à la même époque...a été abandonnée...
    On ne retient que le couplage supposé de ces deux évènements, pour expliquer la crise biologique marquant la coupure Crétacé/tertiaire.

    Coco

    Je crois que c'est mon 100ème message...déjà...

  5. #4
    bourreau

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Ce sujet doit être abandonné depuis longtemps mais je pense que c'est possible.
    En plus il reste des traces de cette "énorme" météorite ainsi que son cratère

    A +

  6. #5
    charlie

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    La couche "d'impact" (anomalie d'iridium, etc...) est visible dans les trapps du Deccan, et elle n'est pas à la base, les trapps ont commencé bien avant que le gros caillou ne tombe.
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    bourreau

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    de Montaigu enchanté
    de quel caillou tu parles ?

  9. Publicité
  10. #7
    charlie

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Citation Envoyé par bourreau Voir le message
    de Montaigu enchanté
    de quel caillou tu parles ?
    ben la météorite
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.

  11. #8
    bourreau

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    je débute désolé
    peux tu m'expliquer l'irridium et peux tu me dire qu'elle est la météorite STP

  12. #9
    Tawahi-Kiwi

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Citation Envoyé par bourreau Voir le message
    peux tu m'expliquer l'irridium et peux tu me dire qu'elle est la météorite STP
    Salut, et bienvenue sur Futura-Sciences.

    Les Trapps du Dekkan on commence il y a 68 millions d'annees, sur une periode de 8-10 millions d'annees.

    Il y a 65 millions d'annees, l'impact de Chixculub n'a pas laisse, a ma connaissance, pas de traces geochimique probantes dans les trapps du Dekkan, mais ce n'est pas impossible, juste difficile a verifier vis-a-vis d'un bruit de fond de type point chaud.

    Le "pseudo"impact de Shiva a aussi lieu aux environs de 65 millions d'annees et est donc posterieur au demarrage de l'activite du Dekkan sur le continent indien.

    Le dekkan, comme la plupart des flood basalts, semble etre lie a un point chaud dont la trace a ete perdue plus au nord, du a la collision Inde-Asie mais qui a continue en milieu oceanique jusqu'au milieu de l'Eocene. Sa continuite est la ride Laquedives-Maldives-Chagos.


    Source : MIT

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  13. #10
    bourreau

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Salut et merci
    Ta carte est vraiment du pain d'or pour conforter une hypothèse.
    J'ai lu sur un blog du journal le Monde les résultats des travaux de Gerta Keller et de son équipe qui conclu sur l'importance de cette zone pour expliquer le bouleversement connu à cette même période.
    Ne trouves tu pas étrange les formes et périodes d'apparition de ces continuités du Dékkan ?

    Merci encore et j'espère à + tard

    MB

  14. #11
    Tawahi-Kiwi

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Citation Envoyé par bourreau Voir le message
    Ta carte est vraiment du pain d'or pour conforter une hypothèse.
    En effet, elle confirme l'hypothese du point chaud, mais nullement d'une meteorite.

    Citation Envoyé par bourreau Voir le message
    J'ai lu sur un blog du journal le Monde les résultats des travaux de Gerta Keller et de son équipe qui conclu sur l'importance de cette zone pour expliquer le bouleversement connu à cette même période.
    Que le Dekkan aie une importance majeure pour expliquer l'extinction K-T, cela ne fait nul doute. Depuis la determination de la datation de ces roches et l'estimation de leur etendue, le Dekkan est retenu comme l'une des causes majeures de la crise Cretace-Tertiaire. Une news FS d'il y a quelques mois presentait en effet les resultats de Keller & Adatte sur cet etat de fait. Ces derniers auteurs l'ont presente comme sensationnel (C'est un peu un habitude chez Gerta Keller ) alors qu'il me semble, pour moi, que le consensus etait etabli depuis les annees 90's.

    Citation Envoyé par bourreau Voir le message
    Ne trouves tu pas étrange les formes et périodes d'apparition de ces continuités du Dékkan ?
    Je ne vois pas grand chose d'etrange la dedans. L'explication du point chaud tient tout a fait la route et il existe de nombreuses structures identiques a la surface de la Terre. Toute n'ont heureusement pas fait de volcanisme du type flood basalt.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  15. #12
    charlie

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Salut, et bienvenue sur Futura-Sciences.

    Les Trapps du Dekkan on commence il y a 68 millions d'annees, sur une periode de 8-10 millions d'annees.

    Il y a 65 millions d'annees, l'impact de Chixculub n'a pas laisse, a ma connaissance, pas de traces geochimique probantes dans les trapps du Dekkan, mais ce n'est pas impossible, juste difficile a verifier vis-a-vis d'un bruit de fond de type point chaud.
    Il me semblait que si justement, mais après oui, faut aussi voir avec le bruit de fond.

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Le "pseudo"impact de Shiva a aussi lieu aux environs de 65 millions d'annees et est donc posterieur au demarrage de l'activite du Dekkan sur le continent indien.

    Le dekkan, comme la plupart des flood basalts, semble etre lie a un point chaud dont la trace a ete perdue plus au nord, du a la collision Inde-Asie mais qui a continue en milieu oceanique jusqu'au milieu de l'Eocene. Sa continuite est la ride Laquedives-Maldives-Chagos.


    Source : MIT

    T-K
    C'est un cas d'école le point chaud du Deccan. Après, pourquoi était-il soudainement si violent à cette époque? Mystère ^^ Mais, c'est classique aussi que l'intensité du volcanisme en un point varie avec le temps.
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.

  16. Publicité
  17. #13
    bourreau

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    C'est un cas d'école le point chaud du Deccan. Après, pourquoi était-il soudainement si violent à cette époque? Mystère ^^ Mais, c'est classique aussi que l'intensité du volcanisme en un point varie avec le temps.[/QUOTE]

    Justement, l'intérêt est de trouver le pourquoi !
    L'hypothèse d'un super volcan est timide car où serait-il maintenant ?
    Cette carte est vraiment géniale.

    Au fait et l'irridium, tu peux m'expliquer ?

  18. #14
    charlie

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Il est à la réunion le "super-volcan"

    Et de plus, le principe de ces volcans à grandes coulées basaltiques c'est de ne pas réellement faire de cône volcaniques classiques, c'est plus du volcan-bouclier à la Hawaïenne c'est à dire haut mais trèèèèès étalé.

    Pour ce qui est de l'iridium, c'est un élément très rare sur Terre qui se retrouve en des concentrations importantes (par rapport à son taux terrestre) dans la couche correspondant à la crise K-T. L'origine de ce taux plus élevé serait liée à une origine extra-terrestre (les météorites ont souvent des taux en éléments rares bien différents de ceux sur terre).
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.

  19. #15
    Tawahi-Kiwi

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Citation Envoyé par charlie Voir le message
    C'est un cas d'école le point chaud du Deccan. Après, pourquoi était-il soudainement si violent à cette époque? Mystère ^^ Mais, c'est classique aussi que l'intensité du volcanisme en un point varie avec le temps.
    En fait quelques news des derniers mois sur FS montrent quand meme que la fin des superchrons et le renversement magnetiques a ces epoques (KT et PT) correspondent a l'emission de quantite de lave importante en surface. Je trouve la coincidence un peu trop marquee. L'origine des points chauds est sans doute a aller chercher a l'interface manteau-noyau et on a ici un processus, les inversions magnetiques, qui se passe egalement au niveau du noyau.


    Citation Envoyé par bourreau
    L'hypothèse d'un super volcan est timide car où serait-il maintenant ?
    Encore du """super-volcan""" a toutes les sauces...
    Le volcanisme de type trapp n'a rien a voir avec le volcanisme de type caldeira qui forme les "super-volcans". Les trapps ne sont pas tres explosifs, ils emettent juste beaucoup de lave. Comme toute zone volcanique, leur activite peut varier dans le temps.

    Mais comme Charlie l'a fait remarquer, le hotspot du Dekkan a migrer vers le sud (ou plutot, la plaque indo-australienne a migrer vers le nord), creant tout le ridge au travers de la plaque; s'est calme il y a 40 millions d'annees pour redemarrer il y a 10 millions d'annees, dans la zone Rodrigues, Maurice et finalement Reunion.

    Citation Envoyé par charlie Voir le message
    Pour ce qui est de l'iridium, c'est un élément très rare sur Terre qui se retrouve en des concentrations importantes (par rapport à son taux terrestre) dans la couche correspondant à la crise K-T. L'origine de ce taux plus élevé serait liée à une origine extra-terrestre (les météorites ont souvent des taux en éléments rares bien différents de ceux sur terre).
    Et je rajouterais, pour completer cette discussion sur l'iridium dans les trapps que les elements du groupe du platine sont aussi fortement lies a la profondeur d'origine du magma (en simplifiant tres tres fort, plus on est proche du noyau, plus il y aura des PGE). L'origine de certains points chauds etant a chercher dans le manteau inferieur, les magma qui arrivent en surface sont plus enrichis en PGE (et en iridium) que leurs homologues de zones de subductions ou de rifts. C'est pour cette raison que je mentionne le bruit de fond dans la detection de l'iridium dans les trapps du Dekkan; car l'effet doit etre plus important la-bas que dans des series sedimentaires.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  20. #16
    bourreau

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    En fait quelques news des derniers mois sur FS montrent quand meme que la fin des superchrons et le renversement magnetiques a ces epoques (KT et PT) correspondent a l'emission de quantite de lave importante en surface. Je trouve la coincidence un peu trop marquee. L'origine des points chauds est sans doute a aller chercher a l'interface manteau-noyau et on a ici un processus, les inversions magnetiques, qui se passe egalement au niveau du noyau.



    Encore du """super-volcan""" a toutes les sauces...
    Le volcanisme de type trapp n'a rien a voir avec le volcanisme de type caldeira qui forme les "super-volcans". Les trapps ne sont pas tres explosifs, ils emettent juste beaucoup de lave. Comme toute zone volcanique, leur activite peut varier dans le temps.

    Mais comme Charlie l'a fait remarquer, le hotspot du Dekkan a migrer vers le sud (ou plutot, la plaque indo-australienne a migrer vers le nord), creant tout le ridge au travers de la plaque; s'est calme il y a 40 millions d'annees pour redemarrer il y a 10 millions d'annees, dans la zone Rodrigues, Maurice et finalement Reunion.


    Et je rajouterais, pour completer cette discussion sur l'iridium dans les trapps que les elements du groupe du platine sont aussi fortement lies a la profondeur d'origine du magma (en simplifiant tres tres fort, plus on est proche du noyau, plus il y aura des PGE). L'origine de certains points chauds etant a chercher dans le manteau inferieur, les magma qui arrivent en surface sont plus enrichis en PGE (et en iridium) que leurs homologues de zones de subductions ou de rifts. C'est pour cette raison que je mentionne le bruit de fond dans la detection de l'iridium dans les trapps du Dekkan; car l'effet doit etre plus important la-bas que dans des series sedimentaires.

    T-K
    En résumé,
    Ce sont des poches de magma qui se forment entre le manteau et le noyau et celles-ci se font un chemin jusqu'à la surface. Cette action est appelée point chaud. OK mais difficilement vérifiable.
    Ce qui est plaisant dans la carte réside dans la datation de cette lave. 68 millions d'années représentent le trajet fait par l'inde entre la pangée et aujourd'hui.
    Si on regarde bien l'australie, l'arctique et même l'amérique du sud, elles ont parcourus environ la même distance. Logiquement, j'aurais pensé que tout c'était mis en route au même moment et ainsi la séparation de la pangée aurait la même cause en date de moins 68 millions d'années à la place des 200 annoncés.
    Et pour provoquer cela, cela devait être un sacré truc.

    Sinon, vous pourrez sans doute me répondre. La différence de géologie entre Madgascar et l'afrique m'a toujours intrigué. Auriez vous une hypothèse ?

  21. #17
    Tawahi-Kiwi

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Citation Envoyé par bourreau Voir le message
    Ce sont des poches de magma qui se forment entre le manteau et le noyau et celles-ci se font un chemin jusqu'à la surface. Cette action est appelée point chaud. OK mais difficilement vérifiable.
    Non, les points chauds sont tout a fait verifiable et observable en geophysique et par la composition geochimique des roches. A noter que la phase magmatique n'a lieu que dans les derniers kilometres; auparavant, l'ascension dans le point chaud est entierement solide.

    Citation Envoyé par bourreau Voir le message
    Ce qui est plaisant dans la carte réside dans la datation de cette lave. 68 millions d'années représentent le trajet fait par l'inde entre la pangée et aujourd'hui.
    Oui et non, comme je l'ai dit auparavant, le point chaud aurait tres pu faire un chapelet d'ile dans l'ocean Tethys. Maintenant, le tout a ete subudcte ou repris dans l'orogene himalayenne. Le craton indien a commence a se separe il 125Ma du reste du Gondwana, donc bien avant le volcanisme du Dekkan.

    Citation Envoyé par bourreau Voir le message
    Si on regarde bien l'australie, l'arctique et même l'amérique du sud, elles ont parcourus environ la même distance. Logiquement, j'aurais pensé que tout c'était mis en route au même moment et ainsi la séparation de la pangée aurait la même cause en date de moins 68 millions d'années à la place des 200 annoncés.
    L'imagination populaire veut que tout les continents ont converges a la fin du Paleozoique pour former la Pangee et ensuite se sont separes pour recreer les continents actuels. C'est cependant une image fausse. La Tethys et le Pacifique se sont cree il y a 200 millions d'annees; L'Atlantique il y a 150 millions d'annees; et en gros, il y a 125 millions d'annees, l'ocean indien a commence a s'ouvrir par subduction de la plaque oceanique tethysienne. Les dernieres separation ont lieu dans le Tertiaire; ouverture de l'atlantique nord et de l'ocean antarctique.

    Citation Envoyé par bourreau Voir le message
    Sinon, vous pourrez sans doute me répondre. La différence de géologie entre Madgascar et l'afrique m'a toujours intrigué. Auriez vous une hypothèse ?
    Je ne connais pas bien la geologie de Madagascar (seulement quelques connaissances en mineralogie et pegmatologie). Je sais juste de vagues souvenirs que Madagascar a quelques similitudes avec Sri Lanka et avec la ceinture du Mozambique. De quelles differences parles tu en particulier ?

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  22. #18
    bourreau

    Talking Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    En particulier ses richesses en Fer et Nickel.

    Cependant d'autres minerais abondent aussi par rapport à la taille de Madasgascar. Sa terre rouge est très riche.

    La végétation me surprend aussi. L'Afrique est proche et compte le même temps de soleil au Zimbaboué, l'air aussi est identique et pourtant.
    Les végétaux poussent sur le sol alors je me demande pourquoi Madagascar a 50 % de sa végétation qui lui est propre et unique. Qu'est ce qu'il y avait dans la terre malgache mais pas dans l'africaine pour obtenir une telle différence ???

    J'en déduis une hypothèse qui tient plus du scénario de film à science fiction.

    Hier j'ai discuté avec le responsable du muséum de Nantes, M. Regnault. Il m'a expliqué les composants qui différenciaient les météorites entre elles.

    Etrange que les plus grosses soient composées en leur centre de Fer et de Nickel ??
    En prennant nos précédents messages : Etrange la présence d'irridium dans les trapps ??

    Ca sent le carton au box office !!!!! (rire)

  23. Publicité
  24. #19
    Pfhoryan

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Citation Envoyé par bourreau Voir le message
    En particulier ses richesses en Fer et Nickel.

    Les végétaux poussent sur le sol alors je me demande pourquoi Madagascar a 50 % de sa végétation qui lui est propre et unique.
    C'est l'isolement de Madagascar depuis des millions d'années qui est à l'origine d'une proportion de végétation endémique importante.
    Un examen de l'âge des planchers océaniques autour de Madagascar montre que l'île a été complètement isolée depuis au moins 80-90 Ma:

    --
    Pfhoryan
    "Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." - Arthur Schopenhauer
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par JPL ; 01/08/2009 à 16h40.

  25. #20
    bourreau

    Smile Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Où trouvez vous des cartes d'une telle qualité ?

    Concernant celle-ci, ne trouves tu pas qu'au Nord de Madagascar, le passage de -120 (bleu) et -70 (vert) est anormal ?
    Pourquoi n'y at'il pas de dégradé progressif comme partout ailleurs ?

    Le déplacement de l'ile explique pourquoi sa végétation ne s'est pas répandue plus loin mais à climat égal, qu'y avait-il dans le sol pour créer une telle spécificité ?

  26. #21
    Pfhoryan

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Citation Envoyé par bourreau Voir le message
    Où trouvez vous des cartes d'une telle qualité ?
    Je les fais moi-même à l'aide de Google Earth. Voici la page où l'on peut télécharger le fichier kmz pour Google Earth, que j'ai concocté.


    Citation Envoyé par bourreau Voir le message
    Concernant celle-ci, ne trouves tu pas qu'au Nord de Madagascar, le passage de -120 (bleu) et -70 (vert) est anormal ?
    Pourquoi n'y at'il pas de dégradé progressif comme partout ailleurs ?
    Il n'y a rien de bien mystérieux.
    L'explication est la suivante. Une première dorsale a été active entre la côte nord et ouest de Madagascar (encore attaché à l'Inde+Antactique) et l'Afrique de -160Ma à -120 Ma.
    Une seconde dorsale, grossièrement orthogonale à la première, a été active entre la côte Est de Madagascar et le plateau des Mascareignes (encore attaché à l'Inde) entre -85 et -65 Ma.
    Enfin, une troisième dorsale s'est mise en place à partir de -60 Ma entre le plateau des Mascareignes et l'Inde. Cette dernière dorsale est aujourd'hui active.

    La discontinuité -120 (bleu) et -70 (vert) résulte simplement du fait que ces planchers ont été mis en place par des dorsales différentes.

    Citation Envoyé par bourreau Voir le message
    Le déplacement de l'ile explique pourquoi sa végétation ne s'est pas répandue plus loin mais à climat égal, qu'y avait-il dans le sol pour créer une telle spécificité ?
    Je ne comprends pas le sens de cette question. L'isolement de l'île suffit à justifier qu'au bout de plusieurs dizaines d'années d'isolement et d'évolution, la végétation soit spécifique.

    --
    Pfhoryan
    "Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." - Arthur Schopenhauer

  27. #22
    bourreau

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Un soir avec des amis, nous discutions de choses et d’autres.
    Nous sommes arrivés à parler de la terre.
    Je leur ai parlé d’une expérience effectuée quelques jours plus tôt.
    Mon travail au quotidien est d’étudier les mouvements et d’en déduire leurs causes possibles.
    J’ai pris une carte mondiale que j’ai étalée sur un billard.
    Le triangle de boules était placé en partie sur l’Afrique et la Méditerranée.
    J’ai pris la boule blanche dans une main en la plaçant au dessus du triangle et je l’ai fait tombée.
    Les boules se sont déplacées en étoile à recouvrir quasiment certains continents tel que l’arctique, l’Australie et l’Amérique du Sud.

    Cette expérience est idiote et ne présente aucun intérêt scientifique.
    Tous pourtant, la semaine suivante, m’en ont reparlés et étaient unanimes : « C’est troublant ton truc ! ».

    Je leurs ai expliqué la suite mais là ils étaient perdus sans pour autant remettre en cause mon observation première.
    C’est amusant d’imaginer qu’à climat égal, la terre a développée tant de choses différentes à quelques kilomètres d’intervalle parfois.
    La principale théorie sur le sujet est d’accuser l’environnement et le climat pour expliquer les différences de végétations notamment. On oubli trop facilement le facteur « terre » ou « sol » dans l’équation. Nous n’avons pas prouvé que ces végétations poussent sur un sol parfaitement identique.

    Cela servira sans doute à rien mais j’essaye d’imaginer l’impact qu’aurait entraîné l’arrivée d’un fragment spatial de la taille de Madagascar il y a 68ma ?


    Pièce jointe supprimée.
    Dernière modification par JPL ; 26/07/2009 à 22h50.

  28. #23
    JPL

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Désolé mais cette image doit être fournie au formet jpg.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  29. #24
    Gilgamesh

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Citation Envoyé par charlie Voir le message
    C'est un cas d'école le point chaud du Deccan. Après, pourquoi était-il soudainement si violent à cette époque? Mystère ^^ Mais, c'est classique aussi que l'intensité du volcanisme en un point varie avec le temps.
    J'avais lu comme hypothèse que l'épisode "trapp" correspondait à l'arrivée de la tête du panache mantélique (d'où l'énorme émission de magma sur une vaste zone, correspondant au diamètre de la tête) et que l'activité résiduelle correspondrait à la queue qui lui succédait (correspondant à l'image classique du "chalumeau").


    C'est illustré ici :


    a+
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par JPL ; 01/08/2009 à 16h38.
    Parcours Etranges

  30. Publicité
  31. #25
    bourreau

    Smile Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Je pars en vacances.
    Avant le grand départ je voulais vous proposer une réflexion.
    L'idée qu'un fragment est percuté la terre est difficile à imaginer car où serait'il aujourd'hui ?

    J'aimerais que vous donniez votre analyse sur l'idée que Madagascar serait ce fragment.
    Quelles seraient les conséquences, les changements qui seraient survenus ?
    Aurait-il éclaté la croute terrestre pour que s'échappe la lave du deccan ?
    Aurait-il provoqué un point chaud provoquant le déplacement des continents en étoile ?
    Son cratère serait-il remplit d'eau transformant les restes de ce fragment en île ?
    Les différences géologiques de l'île s'expliqueraient-elles par le fait que c'est un corps étrangé posé sur une plaque ?

    Merci de partager vos impressions.

    Bonnes vacances
    Images attachées Images attachées

  32. #26
    Pfhoryan

    Re : Collision météoritique et trapps du Decan

    Citation Envoyé par bourreau Voir le message
    J'aimerais que vous donniez votre analyse sur l'idée que Madagascar serait ce fragment.
    Aucune chance. La géologie de Madagascar est relativement bien connue, et tout s'oppose à votre hypothèse.

    --
    Pfhoryan
    "Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence." - Arthur Schopenhauer

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Collision
    Par Bali-Balo dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/03/2007, 10h14
  2. Trapps volcaniques du Deccan en Inde
    Par Simplemind dans le forum Les volcans sont-ils de plus en plus dangereux ?
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/10/2006, 10h05
  3. collision??
    Par quetzal dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/08/2006, 09h42
  4. le fer et le bombardement meteoritique
    Par kynzaro dans le forum Archives
    Réponses: 17
    Dernier message: 21/07/2006, 16h40
  5. Simulation d'impact météoritique sur Terre
    Par mtheory dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/10/2004, 15h15