Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

Interception d'un ULM par Mirage



  1. #1
    chris111

    Interception d'un ULM par Mirage


    ------

    "Un pilote d'ULM de nationalité italienne a été intercepté la semaine passée par un mirage de l'armée de l'air alors qu'il survolait la centrale nucléaire de Flamanville (Manche), a-t-on appris vendredi de source judiciaire."

    Source: http://fr.news.yahoo.com/20102006/5/...au-dessus.html

    Comment est-ce possible? La vitesse de décrochage d'un Mirage (2000 ou F1) n'est-elle pas bien supérieure à la vitesse maxi d'un ULM?

    -----
    Patient est le pompier, car il commence à chaque fois en bas de l'échelle

  2. Publicité
  3. #2
    vanos

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par chris111 Voir le message
    Comment est-ce possible? La vitesse de décrochage d'un Mirage (2000 ou F1) n'est-elle pas bien supérieure à la vitesse maxi d'un ULM?
    Bonjour,
    C'est en effet surprenant. Les remous provoqués un passage répété d'un Mirage à proximité d'un ULM devraient peut-être le secouer suffisamment pour le dissuader à continuer son vol. Ceci n'est qu'une hypothèse.
    Ciao.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  4. #3
    Zefram

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Salut, je suis pas dans la chasse donc juste ma facon de voir les choses.

    je pense que la vitesse n'est pas trop importante dans le cas de ces interceptions. Le but n'est pas d'encadrer l'appareil suspect mais de lui faire comprendre qu'il sera detruit en cas de non collaboration.

    Le chasseur a du faire un passage "sous le nez" de l'ulm en battant des ailes ou qq chose comme ca. Le pilote de l'ultre leger a compris qu'il etait dans la merde et a contacté le controle aerien ou le chasseur. Si sa radio etait en panne il fait en sorte de le faire comprendre et de montrer sa bonne foi (battement ailes, changement de cap..).

    Pendant ce temps le jet tourne a distance autour de sa cible dans le cas d'un machin ultra lent ou l'escorte si leurs vitesses concordent.
    Ensuite en cas de mauvaises intentions un ulm ne peut echapper a un intercepteur du type mirage et ses 30mm. Plus il est lent plus ce sera facile de le shooter...

  5. #4
    Invite28765432

    Lightbulb Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Je pense que ton scénario est le bon, ou très proche de la vérité Zefram ! En effet, un Mirage tentant de voler à la vitesse d'un ULM ou au voisinage de cette vitesse, décrocherait !

    Rien ne l'empêche de s'approcher à distance respectable, à basse vitesse, et de signaler par un battement d'aile... que so comportement n'est pas très réglementaire !

    Pour l'anecdote, l'interception des avions légers (ULM et plus) est effectué aussi par hélicoptère. Là, les deux engins peuvent voler à la même vitesse !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    vanos

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par Gulf Stream Voir le message
    Pour l'anecdote, l'interception des avions légers (ULM et plus) est effectué aussi par hélicoptère. Là, les deux engins peuvent voler à la même vitesse !
    Bonjour,
    Cela ne fait aucun doute mais un Mirage sera plus vite sur place, d'autant plus qu'il y en a toujours quelques uns en vol près des sites sensibles.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  8. #6
    Invite28765432

    Lightbulb Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par vanos Voir le message
    ...mais un Mirage sera plus vite sur place, d'autant plus qu'il y en a toujours quelques uns en vol près des sites sensibles.
    Il y a toujours deux patrouilles en vol en permanence au-dessus du territoire, mais celle-ci ne protègent pas particulièrement les sites sensibles !

    En dehors de ces patrouilles, les autres appareils de l'armée de l'air peuvent bien entendus intervenir rapidement sur lieu au besoin.

    Pour ce qui est de l'interception par hélico ou avion, la plupart (la totalité même, heuresemment !) des interventions (plus nombreuses qu'on le croit !) sont destinées à porter assistance aux pilotes ayant perdus leurs moyens de navigation et/ou de communication.

  9. Publicité
  10. #7
    hle

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par Gulf Stream Voir le message
    En effet, un Mirage tentant de voler à la vitesse d'un ULM ou au voisinage de cette vitesse, décrocherait !
    Bonjour,

    Un MCR de Dyn'Aéro (par ex.) est un ULM et à une vitesse de croisière de 300 km/h.
    Un ULM est caractérisé par son poids et une vitesse maximale de décrochage. Ne pas croire que la catégorie se limite aux "pendulaires".

    La vitesse d'un M2000 en approche est annoncée à 140 Kt (~260 km/h).

    Ne pas croire que les plages de vitesse sont si incompatibles.

    Bon, économiquement, le coût d'une telle interception...

    Pour mémoire, le survol d'une centrale est autorisée à 1000 mètres d'altitude. La zone d'exclusion autour est de 5 km, mesures ridicules car ce sont des distances parcourues en 15 secondes et 1'15 par un avion léger. Cela ne protège rien et ne fait que compliquer un espace aérien déjà fort torturé.

    A+
    Dernière modification par hle ; 24/10/2006 à 10h25.

  11. #8
    chris111

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par hle Voir le message
    Pour mémoire, le survol d'une centrale est autorisée à 1000 mètres d'altitude. La zone d'exclusion autour est de 5 km, mesures ridicules car ce sont des distances parcourues en 15 secondes et 1'15 par un avion léger. Cela ne protège rien et ne fait que compliquer un espace aérien déjà fort torturé.
    Je croyais que les centrales était protégées par des systèmes anti aérien (Crotale?), à moins que cela n'ait été mis en place que pendant des pétriodes critiques...
    Pour les petits aeronefs, même avec une zone d'exclusion aussi réduite cela devrait suffire (si l'autorisation de tir est permanente). Pour les gros, je suis d'accord avec toi, c'est pas avec des distances aussi ridicules que la protection sera efficace.
    Patient est le pompier, car il commence à chaque fois en bas de l'échelle

  12. #9
    hle

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par chris111 Voir le message
    Je croyais que les centrales était protégées par des systèmes anti aérien (Crotale?), à moins que cela n'ait été mis en place que pendant des pétriodes critiques...
    Pour les petits aeronefs, même avec une zone d'exclusion aussi réduite cela devrait suffire (si l'autorisation de tir est permanente). Pour les gros, je suis d'accord avec toi, c'est pas avec des distances aussi ridicules que la protection sera efficace.
    Je doute qu'il y ait jamais eu des systèmes de défense anti-aériens déployés sur la vingtaine de centrales nucléaires Françaises !
    1. Dispose-t-on seulement de l'équipement et du personnel pour cela ?
    2. Je vois mal quelle règle d'engagement donner aux servants ? 999 mètres d'altitude : détruire ; 1001 mètres : OK, laisser passer !?
    3. militairement, les centrales n'ont pas plus à craindre d'un avion léger ou d'un ULM que d'une montgolfière.
      Essayez donc de casser un blockhaus en rentrant dedans frontalement avec votre voiture juste pour voir C'est du même ordre.
    4. la "ZIT" (zone d'interdiction temporaire) qui entoure chaque centrale est réduite, même face à des engins qui se déplace à 200 km/h.
      Je décide de plonger dessus avec mon tagazou quand je suis (légalement) à la verticale. En moins de 15 secondes j'ai fait "splash" sur le sol, au mieux rayé un peu de béton et laisser une belle facture à mes héritiers.
      Personne, même sur le qui-vive, ne peut intervenir avec si peu de préavis. Et pour faire quoi ?

    Bref, mesure démagogique...

    La plupart du temps, les infractions sont relevées à distance (via une trace radar), sans mirage à 5 ou 10 000 Euros l'heure de vol.

  13. #10
    cible

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Bonjour a tous

    Citation Envoyé par hle Voir le message
    [*]militairement, les centrales n'ont pas plus à craindre d'un avion léger ou d'un ULM que d'une montgolfière.
    Essayez donc de casser un blockhaus en rentrant dedans frontalement avec votre voiture juste pour voir C'est du même ordre.
    HLE, je suis plutôt d'accord. un avion leger ferai que peu de dégats au blockhaus qui entoure le réacteur. MAIS aurrai ont le temps (dans la panique générale) d'arreter un réacteur a pleine puissance si le mème avion lèger (avec un bon pilote) s'écrasait sur le systeme de refroisissement.
    bref le nucléaire était dejà dangereux a cause des "erreur humaine" maintenant il l'est aussi a cause de la "connerie humaine" c'est beau le progrès.

  14. #11
    hle

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par cible Voir le message
    MAIS aurrai ont le temps (dans la panique générale) d'arreter un réacteur a pleine puissance si le mème avion lèger (avec un bon pilote) s'écrasait sur le systeme de refroisissement.
    Les tours aéro-réfrigérantes ? A mon avis, leur paroi fera largement face au choc !

    J'ai souvenir d'un test expédiant un (vieux) jet dans un mur de béton. Le mur n'avait pas beaucoup souffert. Contrairement à ce que l'on croit un avion est qque chose de léger et "fragile" (comme un oeuf : juste assez solide pour la tâche qu'on lui demande). Les tours de Manhattan ont été détruites en 2001 par l'incendie induit, pas par les impacts.

    bref le nucléaire était dejà dangereux a cause des "erreur humaine" maintenant il l'est aussi a cause de la "connerie humaine" c'est beau le progrès.
    De nombreuses industries sont également dangereuses ... et moins médiatisées. Le souci (technique) du nucléaire amha c'est qu'il suppose que les prochaines générations auront un niveau technique au moins comparable au nôtre pour faire face aux déchets et maintenir la sûreté des installations qui les hébergent. Et rien ne promet une telle linéarité de l'Histoire...
    Dernière modification par hle ; 06/11/2006 à 14h41.

  15. #12
    ledzapo

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Pour info la vitesse de décrochage d'un mirage 2000 est de l'ordre de 100kt, ce qui peut rend possible l'interception d'avions légers.
    Je rejoins l'opinion de hle au sujet des zone P que l'on appelle zit: mesure absurde post 11 septembre sensée rassurer le français moyen.

  16. Publicité
  17. #13
    SPH

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Si cela peux aider, j'ai vu une video d'un chasseur interceptant un cesna. Le chasseur volait a coté de lui et a la meme vitesse. Sa technique : se cabrer fortement pour offrir une resistance a l'air avec la surface du "ventre" du chasseur. Les reacteurs sont, je suppose, mis a contribution pour ne pas perdre d'altitude...

  18. #14
    Invite28765432

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Un peu chô donc ce genre d'opération !
    Vive l'hélicoptère... avec le délai d'interception en plus

  19. #15
    unlucky

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par SPH Voir le message
    Si cela peux aider, j'ai vu une video d'un chasseur interceptant un cesna. Le chasseur volait a coté de lui et a la meme vitesse. Sa technique : se cabrer fortement pour offrir une resistance a l'air avec la surface du "ventre" du chasseur. Les reacteurs sont, je suppose, mis a contribution pour ne pas perdre d'altitude...

    Pour info, l'augmentation de l'incidence de l'aile ne sert pas à offrir une résistance à l'air mais à augmenter la portance donc à maintenir l'avion en vol à basse vitesse...

  20. #16
    robur71

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Si cette interception est vraie, elle est absurde.
    Un ULM mal intentionné volant à une altitude à peine supérieure à celle qui est habituellement réservée à la circulation automobile est probablement indétectable.
    En adoptant une telle altitude et par nuit noire, il est parfaitement possible de bombarder l’Élysée par exemple.
    Les mirages , crotales ou autres hélicos fortement armés seraient , je pense, dans ce cas d’une totale inutilité.

  21. #17
    SK69202

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Bonsoir,

    Un ULM mal intentionné volant à une altitude à peine supérieure à celle qui est habituellement réservée à la circulation automobile est probablement indétectable.
    Le bruit anormal va attirer l'attention.

    En adoptant une telle altitude et par nuit noire,
    Les fils, ne pas oublier les réseaux aériens.

    Les mirages , crotales ou autres hélicos fortement armés seraient , je pense, dans ce cas d’une totale inutilité
    Un bon coup de lance à incendie, mais il y a plus létal.


    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  22. #18
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par hle Voir le message

    J'ai souvenir d'un test expédiant un (vieux) jet dans un mur de béton.
    Celui là, je pense :

    http://www.youtube.com/watch?v=3LRBHqJI40k

    kapoum
    Parcours Etranges

  23. Publicité
  24. #19
    harmoniciste

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Bonjour
    A mon avis le risque est bien plus grand pour la centrale quand le mirage d'interception s'en approche: Ne peut-il pas lui aussi se crasher sur le réacteur nucléaire, avec des conséquences infiniment plus graves (masse, vitesse, charge explosives embarquées, quantité de carburant) Et je ne parle pas du missile éventuellement tiré sur l'ULM, qui pourrait aussi bien se perdre !

  25. #20
    Europa73

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par harmoniciste Voir le message
    Bonjour
    A mon avis le risque est bien plus grand pour la centrale quand le mirage d'interception s'en approche: Ne peut-il pas lui aussi se crasher sur le réacteur nucléaire, avec des conséquences infiniment plus graves (masse, vitesse, charge explosives embarquées, quantité de carburant) Et je ne parle pas du missile éventuellement tiré sur l'ULM, qui pourrait aussi bien se perdre !
    Bonjour,

    Faut pas s'inquiéter comme ça.

    Un mirage n'aurait même pas à tirer un missile pour abattre l'ulm, il lui suffirait de lui envoyer un obus ou deux (canon) pour le neutraliser ou juste de passer devant et d'allumer la post-combustion. (le coup de la brochette grillée héhé)

    En tout cas, je doute qu'un pilote de chasse puisse se prendre une centrale nucléaire de plein fouet, sont quand même pas si nuls, même le dimanche (en réf à tous les mauvais conducteurs du dimanche )

    Cordialement,
    Europa

  26. #21
    f6bes

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par cible Voir le message

    si le mème avion lèger (avec un bon pilote) s'écrasait sur le systeme de refroisissement.
    Bjr Cible...
    Il y en a qui se sont pris des immeubles (l'immeuble est probablement moins résistant que la tour de refroidissement).
    Le coucou n'a pas fait pli (mais plusieurs)!
    http://www.tqs.ca/infos/2007/10/N102135AU.php et là aussi:
    http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS...f=ARC-TRK-D_01
    Bonne journée
    Ben ça marche!

  27. #22
    SK69202

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Bonsoir,

    Je n'ai pas fait de recherche pour savoir si des dispositions particulières ont été prises, mais le principal risque reste le crash volontaire ou non d'un gros porteur sur le batiment technique de la centrale où se trouve les générateurs diesels de secours.

    Le crash, détruisant le hall technique, déclencherait l'arrêt du réacteur en raison de la secousse "sismique" locale, le kérosène déclencherait un incendie violent qui viendrait considérablement géner la refroidissement après arrêt de le centrale.
    Crash en fin de canicule estivale, au pic de consommation journalier, histoire de simplifier le scénario.

    Dans le test du Phantom, le mur en béton a été abimé sur une profondeur de 5 cm, distance sur laquelle l'avion c'est arrêté. L'avion est terriblement moins solide en compression que le mur.

    Pour perforer un mur en béton, rien ne vaut un choc supersonique, ce qui est délicat à atteindre pour un avion de ligne même en chute verticale.
    Sous l'enceinte de confinement, il y a la cuve qui présente une résistance non négligeable.

    Le vrai danger, c'est l'incendie majeur qui suit le crash.

    Un cas de manoeuvre pour un crash volontaire, il appartient au Politique de faire descendre l'appareil avant.

    A Brest le seul trou dans le toit de la base sous-marine allemande, (2 m de diamètre de mémoire) a été causé par une bombe unique de 10 tonnes qui a touché le toit à vitesse supersonique. Toutes les autres bombes n'ont abimé que le paysage.
    Les sites us un peu branché matériel militaire fanfaronnent sur la nouvelle bombe de 14 tonnes américaines, pour les attaques anti bunker.
    Il existe des études américaines (eh oui ) sur la vaporisation d'un réacteur nucléaire par une arme nucléaire d'une mégatonne.

    Une agression sur une centrale nucléaire est à mon avis un casus belli nucléaire.

    Le transport d'arme nucléaire par ULM n'est pas démontré, mais semble possible.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  28. #23
    harmoniciste

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Pour perforer un mur en béton, rien ne vaut un choc supersonique, ce qui est délicat à atteindre pour un avion de ligne même en chute verticale.
    C'est pourquoi, il me semble plus dangereux d' intercepter l' ULM qu'à ne pas le faire.

  29. #24
    Europa73

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par harmoniciste Voir le message
    C'est pourquoi, il me semble plus dangereux d' intercepter l' ULM qu'à ne pas le faire.
    Bonjour,

    Dans le cas de l'interception d'un ULM, mis à part certains ULM pouvant évoluer à des vitesses sol d'environ 300 km/h, l'Armée de l'Air pourrait envoyer un hélicoptère avec à son bord un tireur d'élite soit pour neutraliser l'engin en tirant sur le moteur soit en neutralisant le pilote directement.

    http://pagesperso-orange.fr/aeromil-...EMS%202003.jpg

    Cordialement,
    Europa

  30. Publicité
  31. #25
    robur71

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    ... l'Armée de l'Air pourrait envoyer un hélicoptère avec à son bord un tireur d'élite soit pour neutraliser l'engin en tirant sur le moteur soit en neutralisant le pilote directement....
    L ‘hélico et son tireur d’élite me semble totalement inadapté.
    Imaginez un ULM malveillant, bien décidé à toucher l’ Elysée, volant de nuit à très basse altitude et à 200 km/h.
    En supposant qu’il soit détecté à 10 km de l’objectif, vous conviendrez qu ‘il reste bien peu de temps pour que le tireur et son hélico l’intercepte…
    Enfin ce que j'en dis...

  32. #26
    SK69202

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Bonsoir,


    [
    Imaginez un ULM malveillant, bien décidé à toucher l’ Elysée, volant de nuit à très basse altitude et à 200 km/h.
    En supposant qu’il soit détecté à 10 km de l’objectif, vous conviendrez qu ‘il reste bien peu de temps pour que le tireur et son hélico l’intercepte
    C'est pour ça que l'on envoi un Mirage, ralliement à grande vitesse, visuel, interception., hélico si interception possible.
    Les intentions malveillantes sont établies dès que l'ULM n'exécute pas les ordres de l'intercepteur, ensuite le Mirage exécutera les siens.

    J'ai eu l'occasion d'être dessous la montée chandelle en PC, d'un chasseur en manoeuvre agressive, cela reste impressionnant. (Mieux j'ai eu droit à la même chose avec feu Concorde, là c'était dantesque)

    10km à 200 km/h donne quand même 3 mn, une éternité pour mettre qui on sait à l'abri.


    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  33. #27
    robur71

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    C'est pour ça que l'on envoi un Mirage, ralliement à grande vitesse, visuel, interception., hélico si interception possible.
    Les intentions malveillantes sont établies dès que l'ULM n'exécute pas les ordres de l'intercepteur, ensuite le Mirage exécutera les siens.

    J'ai eu l'occasion d'être dessous la montée chandelle en PC, d'un chasseur en manoeuvre agressive, cela reste impressionnant. (Mieux j'ai eu droit à la même chose avec feu Concorde, là c'était dantesque)
    Je vois bien un Mirage 2000 effectuant, PC allumée, une manœuvre d’intimidation destinée à ULM volant à la hauteur de la cime des arbres d’un grand boulevard Parisien

    10km à 200 km/h donne quand même 3 mn, une éternité pour mettre qui on sait à l'abri.
    Encore faudrait-il connaitre les intentions de cet ULM fou...

  34. #28
    Europa73

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par robur71 Voir le message
    Je vois bien un Mirage 2000 effectuant, PC allumée, une manœuvre d’intimidation destinée à ULM volant à la hauteur de la cime des arbres d’un grand boulevard Parisien
    Encore faudrait-il connaitre les intentions de cet ULM fou...
    Bonjour,

    Je trouve ce débat assez stérile, bien entendu qu'un ULM ou même un avion peut voler en dessous de la couverture radar et réussir son coup. Rappellez
    vous du pilote qui s'est posé en plein Moscou.

    Avec des "si" ma grand-mère pourrait être mon oncle.

    Ceci-dit, si vous voulez en savoir plus, lisez ceci :
    http://www.ffplum.com/Images/Upload/...moSecurite.pdf

    Cordialement,
    Europa
    Dernière modification par Europa73 ; 08/11/2007 à 12h43.

  35. #29
    robur71

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par Europa73 Voir le message
    Je trouve ce débat assez stérile, bien entendu qu'un ULM ou même un avion peut voler en dessous de la couverture radar et réussir son coup. Rappellez
    vous du pilote qui s'est posé en plein Moscou.
    Avec des "si" ma grand-mère pourrait être mon oncle.
    N’est-ce pas plutôt ta tante qui pourrait devenir ton oncle….

    Ce que je voulais essayer de dire, c’est que les ZIT ( zones d’interdiction temporaires ) et autres interdictions de survol, apparues en nombre après le 11 septembre, compliquent inutilement l’espace aérien.
    Leur pénétration peut coûter 6 mois de prison et 15 000 Euros à un pilote distrait …

    Rappel : volume interdit autour d' une centrale nucléaire : rayon 5 km, altitude 1000 m

  36. #30
    Europa73

    Re : Interception d'un ULM par Mirage

    Citation Envoyé par robur71 Voir le message
    N’est-ce pas plutôt ta tante qui pourrait devenir ton oncle….
    Bonjour,

    Plus de modification possible après 5mn !!!

    Cordialement,
    Europa

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Interception sur un graphe
    Par Anthyme dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/10/2006, 10h02
  2. rafale vs mirage
    Par ahotep dans le forum Astronautique
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/07/2006, 13h46
  3. Mirage G8
    Par Invite28765432 dans le forum Astronautique
    Réponses: 13
    Dernier message: 06/01/2006, 15h21