Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Voyage spatiale : le warp-drive.



  1. #1
    Bigben 007

    Talking Voyage spatiale : le warp-drive.


    ------

    Bonjour à tous!

    Je suis nouveau sur ce forum (pas en tant que lecteur) et je le trouve très interréssant et instructif.

    Je me pose actuellement certaine question concernant la faisabilité du système de "déplacement" warp-drive. J'ai évidemment pris connaissance des autres topics sur le sujet avant de poster.

    Le warp-drive (pour résumer ce que j'en ai compris) est un système de "propulsion" théoriquement possible qui permettrait d'avoir un équivalent vitesse superieur à celle de la lumière.
    Au lieu de se déplacer en accélérant, il prévoit le déplacement grâce à la maléabilité de l'espace temps que l'on peut distordre afin de réduire la distance nous séparant de notre objectif. On dilate l'espace derrière le vaisseau et on le contracte devant. Le vaisseau ne subit aucune accélération car il se trouve isolé dans une sorte de bulle.

    Dis comme ça cela semble plutôt cool mais... (car il y a un "mais")... en 1997 deux physiciens de la Tufts Unervisity de Medford (Machusets) on calculé que pour créer une "bulle" de 100 métres de rayon (pour y mettre le vaisseau) il faudrait l'équivalent de 10 milliard de fois la masse de l'univers visible en énergie négative. (informations du journal le Monde, dossier juin 2008 sur la conquête spatiale).

    Les deux physiciens en question, Pfenning et Ford, spécifiaient toutefois que ces "bulles" était toujours concevable tant qu'elles restaient minuscules, plus petites qu'un atome. De quoi être à l'étroit dans nos futur vaisseau!!!

    Mais (et oui encore un) un belge dénommé Chris Van Den Broeck a publié un article en juin 1999 dans la revue General Relativity and Quantum Cosmologie dans lequel il explique qu'une infime "bulle" plus petite qu'un atome pourrait servir de "moteur" auquel le vaisseau serait relié. Un peu comme si la bulle tractait le vaisseau. Pour fabriquer cette bulle il ne faudrait "que" 3,4g d'anti-matière.

    On en arrive alors au questions:

    Qu'est-ce que l'anti-énergie exactement?
    Comment le vaisseau pourrait être tracté par la petite bulle (sans être dedans)? Moyen technique.
    Quels sont les problèmes quant à la synthèse de 3,4 g d'anti-matière? Faut-il la créer au moment du départ (car on ne maîtrise pas les forces fondamentales comme un interrupteur on/off) ou l'avoir stocké avant???

    Je vous remercie pour l'attention que vous avez porté à mon message, et pour vos réponses (je l'espère) à venir. Merci, en espérant avoir été clair dans mes questions.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Bigben 007

    Re : Voyage spatiale : le warp-drive.

    Personne? Pourtant je ne dois pas être le seul amateur de science fiction (mais plus encore de science tout court) sur ce forum??? J'en profite pour corriger une erreur assez importante que je n'avais pas vu:

    Ce n'est pas anti-énergie mais énergie négative.

    Et apporter une précision à ma deuxième question:

    Les 3,4g d'anti-matière requis pour la petite bulle doivent être créé quand?
    Au moment du départ je suppose.

    L'idée de cette méthode vient du physicien Alcubierre et n'est pas récente mais je trouve relativement peu d'infos sur le sujet, si vous pouvez m'aidez je prends...

    Pourriez vous aussi m'expliquez comment l'anti-matière sert à créé cette bulle et toujours LA QUESTION c'est quoi cette anti-énergie????

    En attendant vos réponses... merci d'avance.

  4. #3
    Garion

    Re : Voyage spatiale : le warp-drive.

    A ma connaissance, l'anti-matière n'a pas d'énergie négative.

    D'ailleurs, je ne crois pas qu'il existe d'énergie négative en dehors de certains artifices de calcul.

    Cela classe à mon avis le warp drive dans la catégorie des phénomènes pouvant découler des équations mais n'ayant pas de réalité physique comme les trous de vers ou les tachyons par exemple.

  5. #4
    Bigben 007

    Re : Voyage spatiale : le warp-drive.

    "A ma connaissance, l'anti-matière n'a pas d'énergie négative."

    C'est bien ça qui me gène je ne comprend pas pourquoi il faut de l'anti-matière alors que son énergie est normale.Mes sources sont-elles fiables???

    L'énergie négative est théorique mais dans ce site il dit qu'elle se manifeste par des "fluctuations quantiques":
    http://hypernova.free.fr/vogueurs.htm

    Si quelqu'un pouvait m'en dire plus.

    "Cela classe à mon avis le warp drive dans la catégorie des phénomènes pouvant découler des équations mais n'ayant pas de réalité physique comme les trous de vers ou les tachyons par exemple."

    C'est vrai que le site est plutôt optimiste mais voyager grâce un trou de ver, malgrès leur réalité physique, est au moins tout aussi complexe. Je vais me renseigner sur ce sujet.

    Merci pour ta réponse je me croyaisseul dans l'univers...
    Maintenant

  6. #5
    Garion

    Re : Voyage spatiale : le warp-drive.

    Il faut se méfier des sites de vulgarisation, on trouve tout et n'importe quoi.
    Cela pourrait expliquer la confusion entre anti-matière et énergie négative.

    Quant à l'énergie négative dans les fluctuations quantiques, c'est justement ce que je classe dans les artifices de calcul.

    En ce qui concerne les trous de vers, je ne crois pas que leur réalité physique soit établi, loin de là !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Jiav

    Re : Voyage spatiale : le warp-drive.

    Citation Envoyé par Bigben 007 Voir le message
    Pourriez vous aussi m'expliquez comment l'anti-matière sert à créé cette bulle
    Je ne passe pas qu'il FAUT de l'anti-matière, mais tout simplement que l'énergie nécessaire a été exprimée en "équivalent anti-matière". C'est un peu idiot, parce que tu peux aussi bien l'exprimer en "équivalent matière". C'est la même chose!

    Pour le reste, croise les doigts que Laurent passe dans le coin

    http://www.futura-sciences.com/fr/co...614/c3/221/p8/
    http://www.futura-sciences.com/fr/co...614/c3/221/p9/
    L'été vient.

  9. Publicité
  10. #7
    Bigben 007

    Re : Voyage spatiale : le warp-drive.

    Et oui!!! Le principal problème de ces sites c'est qu'ils ne font pas bien la part des choses entre le "théoriquement possible d'après les calculs", le "réalisable actuellement" et enfin le "envisageable techniquement dans le futur". Mais je m'éloigne du sujet.

    Pour y revenir: J'ai visité les pages que tu proposes Jiav concernant les trous de vers et là encore on a besoin de cette mystérieuseénergie négative pour pouvoir les traverser (élargir le passage pour l'échelle macroscopique est présenté pour l'instant comme irréalisable).

    Cette drôle d'énergie, se conçoit en mécanique quantique. Je cite (article de FS) "Si l'on considérait une particule d'antimatière, mais d'énergie négative, alors la fonction d'onde décrivant en MQ cette particule est fonction du produit E*t.Donc si E < 0 et t < 0, c'est bien la même chose qu'une particule d'énergie normale E > 0 se déplaçant normalement dans le temps."

    Le problème c'est que cette énergie négative est née des équations, il semble que l'on est aucune preuve de sa réalité physique. Si quelqu'un peut m'éclairé...

    Le warp-drive n'est donc pas pour demain? (moi qui m'imaginait faire un tour dans notre Voie Lactée, je suis déçu )

    Merci de vos réponses.

Discussions similaires

  1. Réponses: 52
    Dernier message: 09/10/2015, 10h15
  2. TN et warp temporel (encore et toujours !)
    Par Penangol dans le forum Archives
    Réponses: 44
    Dernier message: 26/02/2008, 19h46
  3. Le "WARP-DRIVE" est-il interdit?
    Par BANG&CRUNCH dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/03/2007, 06h35
  4. drive cleaner
    Par the_mytch dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 11
    Dernier message: 10/03/2007, 16h18
  5. pb drive cleaner ....
    Par le gazou dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 40
    Dernier message: 22/02/2007, 12h22