Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Appareil imaginaire



  1. #1
    scylla
    Salut !

    Voilà, j'écris un texte de science-fiction et j'essaie d'élaborer un appareil capable d'aller plus vite que la lumière.
    C'est de la science fiction bien sûr, les entorses sont permises... Je suis donc partie du postulat que s'il dépasse cette vitesse, l'appareil se désintègre progressivement. Donc j'ai placé par dessus la carlingue une couche "protectrice" qui se désintègrerait laissant l'intégrité de l'apareil.
    Mais il me reste deux problèmes :
    - quel moteur choisir ? Je pensais à du nucléaire, la couche protectrice étant assez épaisse pour protéger d'un éventuelle explosion....
    - comment protéger de l'accélération à l'intérieur ? Si je met une couche anti-G antre la carlingue et la cabine ?

    Merci de votre coup de main

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    cedric
    Citation Envoyé par scylla
    Salut !

    - quel moteur choisir ? Je pensais à du nucléaire, la couche protectrice étant assez épaisse pour protéger d'un éventuelle explosion....

    Merci de votre coup de main
    Salut Scylla,

    Pour le moteur tu pourrai imaginer un systeme qui augmente la gravite entre deux points suivant une ligne droite (des minis trous noirs consecutifs de plus en plus puissants afin d'augmenter exponetiellement l'accélération puis à la moitié du voyage le même systeme mais en inversant pour décellerer, le nb de g positifs et négatifs acceptables devant etre les memes dans le cahier des charges du constructeur... )

    Citation Envoyé par scylla
    - comment protéger de l'accélération à l'intérieur ? Si je met une couche anti-G antre la carlingue et la cabine ?
    Les passagers devant se trouver lors de l'acceleration dans un caisson rempli d'une matiere visqueuse qui absorberait les g...

    Voila pour mes idees...
    Bon courage
    [/quote]

  4. #3
    scylla
    Merci voilà des idées très interessantes !! Pour les G pas de problème mais ton moteur est bien compliqué... Pourrais-tu préciser un peu, STP ?

  5. #4
    cedric
    Pour le moteur, je faisai référence à ce que j'avais lu une fois sur les "degrés" de sociétés, je n'ai pas retrouvé le lien (je vais réessayer plus tard), mais ça donnait a peu près ça :
    société niveau 1 : utilise l'energie d'une planète (charbon, vent, atomique...)
    niveau 2 : utilise energie du soleil (vent solaire, eruption, novae)
    niveau 3 : utilise energie d'une galaxie ( trou noir, rayon gamma...)

    Donc si une société est capable d'utiliser l'energie d'un trou noir , elle peut etre capable de la reproduire (voir le post sur le moyen de faire disparaitre le soleil..).

    Comme le pb est d'obtenir une accélération, et que a ce jour accelération = gravité, et que trou noir = gravité gigantesque...

    Peut-etre que je ne réponds pas à ton attente...
    Tu voulais quelque chose de plus descriptif dans le systeme d'obtention?

  6. #5
    scylla
    Citation Envoyé par cedric
    Tu voulais quelque chose de plus descriptif dans le systeme d'obtention?
    Pourquoi pas c'est une proposition alléchante

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    DonPanic
    S'lu


    Salut Scylla,

    Pour le moteur tu pourrai imaginer un systeme qui augmente la gravite entre deux points suivant une ligne droite (des minis trous noirs consecutifs de plus en plus puissants afin d'augmenter exponetiellement l'accélération
    super ! ça va être au moins aussi efficace qu'un ventilo sur le bateau
    qui souffle dans les voiles, ce système...

  9. Publicité
  10. #7
    scylla
    super ! ça va être au moins aussi efficace qu'un ventilo sur le bateau
    qui souffle dans les voiles, ce système...

    explique-toi !

    Aurais-tu une meilleure idée ???

  11. #8
    cedric
    Tiens Scylla j'ai trouvé un lien, si ça t'interesse tjs...

    http://www.chez.com/lesovnis/htm/vdbroeckf.htm...

    Sinon PatPanic cé pas bo de se moquer , si on peut meme plus dire n'importe quoi ops:

  12. #9
    scylla
    Citation Envoyé par cedric
    Tiens Scylla j'ai trouvé un lien, si ça t'interesse tjs...
    C'est le cas. Merci, je vais aller voir

    si on peut meme plus dire n'importe quoi ops:
    Disons qu'il y a n'importe quoi et n'importe quoi... J'aurais eu l'air maligne moi avec mon sèche-cheveux à vouloir aller plus vite que la lumière

  13. #10
    Damon
    salut à tous,

    Dans toutes les annales de la science-fiction la solution la plus élégante pour dépasser la vitesse de la lumière (on parle bien de mouvement, contrairement au navigateurs de la guilde de Dune) est celle trouvée par Bergenholm dans la saga du Fulgur de E.E. "Doc" Smith.

    Il s'agit ni plus ni moins que de supprimer l'inertie, la moindre poussée permettant alors d'atteindre des vitesses colossales et cela "sans violation" de la relativité restreinte. Le contenu du vaisseaux étant également soumis à cette aninertie, l'accélération n'a pas vraiment de conséquence su l'organisme.


    Évidemment en tant qu'auteur je suppose que tu veux créer ton propre système, mais en ce cas pourquoi nous demander des idées ?

    Peut-être pour les faire résonner et en tirer quelque chose de ton cru alors voici quelques suggestions, toutes plus ou moins issue de mes lecture, participation à des JdR ou de mon imagination

    Je mets évidemment de côté les techniques assimilables à la téléportation.

    Le moteur ionique, la matière étant fournie par un entonnoir magnétique en tête de vaisseau, le côté évasé le plus à l'avant évidemment.

    Un moteur à base de trou noir captif.

    Un champ de changement de spin.

    Un vaisseau à propulsion classique, mais équipé d'une coque en matière agravitique.

    etc

    Damon
    Qui devrait terminer son site sur la SF...
    Un EeePc ça change la vie !

  14. #11
    christian
    Si tu as déjà un bouclier anti G, tu n'as peut-être pas besoin d'un moteur. Il suffira de régler le niveau anti G du bouclier ?????
    Si tu veux un moteur tu peux peut-être penser à la réaction matière-antimatière très énrgétique confinée dans un récipient composé de champs magnétiques????

  15. #12
    scylla
    Citation Envoyé par Damon
    Évidemment en tant qu'auteur je suppose que tu veux créer ton propre système, mais en ce cas pourquoi nous demander des idées ?
    Et bien en fait je dois avouer que je ne suis qu'en Terminale S alors c'est un peu dur pour moi

    J'ai dessiné mon appareil en gros avec tout ce qu'il faut tiré de mon imagination et j'avoue juste que je sèche sur le moteur, voilà

    Citation Envoyé par damon
    Un moteur à base de trou noir captif.
    Je ne comprends donc pas pkoi patpanic a fait remarqué que ce ne serait pas plus utilse qu'un sèche cheveux... :?

    Un champ de changement de spin.
    Là c'est en dehors de mes compétences... C'est quoi un spin ?

    Un vaisseau à propulsion classique, mais équipé d'une coque en matière agravitique.
    Agravitique ??

    Citation Envoyé par christian
    Si tu as déjà un bouclier anti G, tu n'as peut-être pas besoin d'un moteur. Il suffira de régler le niveau anti G du bouclier ?????
    Pourrais-tu expliquer, s'il te plait ?

    Je sais je suis énervante avec mes "c'est quoi"... Mais je suis fermement décidée (et obligée en plus ) d'envoyer des terriens loins dans la galaxie alors...

  16. Publicité
  17. #13
    Damon
    Bonsoir,

    1 Il est tout à fait possible de propulser un vaisseau spatial au moyen d'un sèche cheveux, mais bon c'est vrai que le rendement ne serait pas terrible. C'est d'ailleurs une idée suffisement loufoque que pour être digne du très grand et très regretté Douglas Adams (42 ait sont âme)

    2 Tu ne sais pas ce qu'est le spin ? Mais que vous apprend-on au lycée ?
    (je vais revoir mon évaluatiion de la valeur du Bac S :-/)
    Le spin est une valeur permettant de définir le moment cinétique d'une particule élémentaire, il ne peut prendre que des valeurs multiples de 1/2 et est toujours strictement positif.

    3 agravitique : il s'agit d'un néologisme, qui signivie non soumis à la gravitation.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  18. #14
    Jeremy
    "La vitesse de la lumière ? non c'est trop lent .., passez tout de suite en Vitesse Démesurée"


    Je veux bien que tu propulse le vaisseau avec un seche cheveux ... mais tu trimballes ta bonbonne d'air alors


    Pour les accélération : on peut utiliser un fluide visqueux et des accélération brusque plutot que continue (le corps suporte mieux il me semble).

    Pour le système de propulsion , il y a le "warp drive" à la star trek qui consiste à déformer l'espace temps.

    Sinon une solution toujours élégante qui consiste à utiliser un passage hyperspatiale vers un autre univers ou la longueur de Compton serait plus petite.

    Par effet Gulliver la vitesse du vaisseau deviendrait instantanément tres grande (et ce sans accélération).
    De plus cet univers aurrait une vitesse de la lumière plus élevée ce qui permettrait de s'y déplacer plus vite par rapport à notre univers (tu peux taper facile dans les 10 fois la vitesses de la lumières) voir encore plus vite en comptant les variations de correspondance entre les 2 univers : 2 points A et B ne sont pas à la même distance dans les 2.

    Pour créer un passage hyperspatial il te faut un grande quantité de densité d'énergie, comme par exemple un voile de gaz métastable aux rayons gamma autour du vaisseau. NB : penser à aligner le spin avant de passer sinon la nef se désintègre une fois dans l'autre univers), il faut donc créer un fort champ magnétique uniforme. Le plus simple est de faire tourner la nef qui transportera des particules chargées.

    Et comme énergie qui pourrait se passer de l'antimatière ? De plus pas besoin de la stocker, tu peux la synthétiser par inversion de la matière à des pressions suffisament élevées en utilisant des accélérateurs de Sahkarov par exemple et un explosif puissant (soit nucléaire soit anti matière). L'accélérateur permet d'exercer une pression magnétique tres élevée sur un tore conducteurs qui sera alors transformé en AM. T'as plus qu'à récupérer ca et à la faire réagir avec un peu de matière récupérer sur un asteroide. (NB la manip permet de produire plus d'AM qu'à l'origine et sans violer le principe de conservation).

    Pour la propulsion normale spatiale : il suffit d'utiliser l'effet EMP des réactions AM/matière (qui produit du rayonnement gamma), le tout pour alimenté un tuyère MHD (magnétohydrodynamique) pour accélérer des particules chargées. La tu as le choix, j'ai perso une préférence pour le Silicium qu'on trouve facilement dans des asteroides par exemple).

    Pour la propulsion en atmosphère, on passe en tout MHD. Il suffit d'ioniser le fluide dans lequel on se trouve (par des micro ondes pulsées par exemple) et d'utiliser la MHD pour s'y déplacer à vitesse hypersonique. NB : ce système ne créé pas d'onde de choc, et donc pas d'échauffement, on peut aussi l'utiliser pour des rentrées atmosphériques sans bouclier thermique.



    Tu peux rendre tout ca tres cohérent avec de bonnes connaissance en physique, mais bon en terminale on ne fait pas encore de physique des plasmas je suppose 8)

  19. #15
    scylla
    Tu ne sais pas ce qu'est le spin ? Mais que vous apprend-on au lycée ?
    (je vais revoir mon évaluatiion de la valeur du Bac S :-/)
    Le spin est une valeur permettant de définir le moment cinétique d'une particule élémentaire, il ne peut prendre que des valeurs multiples de 1/2 et est toujours strictement positif.

    3 agravitique : il s'agit d'un néologisme, qui signivie non soumis à la gravitation
    Merci pour toutes ces précisions ) Je vais finir par y arriver, courage !!!
    D'ailleurs sois dit en passant moi j'y suis pour rien si notre programme est tant allégé ! On fait de la cinétique sans aucun calculs !!!

    Sinon une solution toujours élégante qui consiste à utiliser un passage hyperspatiale vers un autre univers ou la longueur de Compton serait plus petite.
    Je sais mais là le problème est plutôt d'ordre littéraire... Je ne peux pas mon histoire à réservé ce genre de technique à d'autres que les terriens )

    Et comme énergie qui pourrait se passer de l'antimatière ?
    Plus ça va plus je me dis "pas moi en tout cas" !!

  20. #16
    Jeremy
    Surtout, attention aux conséquences sociologiques et économiques des technologies que tu vas mettre en oeuvre, c'est à mon avis la partie la plus difficile.

  21. #17
    DonPanic
    S'lu

    Pour le moteur tu pourrai imaginer un systeme qui augmente la gravite entre deux points suivant une ligne droite (des minis trous noirs consecutifs de plus en plus puissants afin d'augmenter exponetiellement l'accélération
    Un moteur à base de trou noir captif.
    Oh Xkuzz Ca m'a fait penser à un électroaimant qu'on pose devant
    pour attirer le vaisseau

    Si l'énergie noire* dilate l'espacetemps, l'antiéneregie noire va le contracter, alors ce sera l'"énergie blanche" ?
    Un "rayonnement Blanc" qui trounoirise l'espacetemps devant le vaisseau ?

    *Ca existe, ils l'ont inventé

    Où alors tu génères un ptit TrouBlanc dans la chambre de combustion du moteur de la fusée ?

  22. #18
    Jeremy
    L'Energie blanche c'est rien de plus que de la matière normale

  23. Publicité
  24. #19
    DonPanic
    S'lu

    Citation Envoyé par Jeremy
    L'Energie blanche c'est rien de plus que de la matière normale
    Ma non pissque l'anti énergie blanche est énergie noire
    tandis que l'anti de matière est antimatière :?

  25. #20
    Jeremy
    Citation Envoyé par PatPanic
    Si l'énergie noire* dilate l'espacetemps, l'antiéneregie noire va le contracter, alors ce sera l'"énergie blanche" ?
    Excuse moi mais l'antimatière ne dilate pas l'espace temps même si la matière normale le contracte.

    Donc c'est faux de toute manière

  26. #21
    DonPanic
    Citation Envoyé par Jeremy
    [quote:82690f2233="PatPanic"]
    Si l'énergie noire* dilate l'espacetemps, l'antiéneregie noire va le contracter, alors ce sera l'"énergie blanche" ?
    Excuse moi mais l'antimatière ne dilate pas l'espace temps même si la matière normale le contracte.

    Donc c'est faux de toute manière [/quote:82690f2233]

    La Force Eléctrique se manifeste de façon bipolaire
    la Gravitation de façon monopolaire
    On peut bien inventer un champ négatif d'énergie noire, non ?
    Avec des noiriton et antinoiritons ?

  27. #22
    Jeremy
    Oui mais dans les 2 cas tes noiritons et antinoiritons on le même effet gravitationnel.

    Mais de toute manière je n'aime pas la mtière ou énergie noire, c'était pour le principe de raler

  28. #23
    Vit Aminé
    Bonjour à tous,

    Je suis amateur de sf et j'aimerais conseiller un BD qui s'appelle Universal War 1. C'est basé sur de la sf technologique et futuriste.
    Je l'ai trouvé vraiment bien et je voulais savoir si quelqu'un l'avait lu ?
    Et si l'ensemble des propositions techno étaient à peu près cohérentes avec les théories scientifiques actuelles ...

    @+

    Vit Aminé

  29. #24
    seb31

    Re : Appareil imaginaire

    et pourquoi pas un système de propulsion classique genre fusion nucléaire avec un champ magnétique en guise de tuyère...
    Pour franchir des vitesses supérieures à la lumiere un système qui créee des trous de ver ( passage vers un trou blanc ) une sorte d hyper espace quoi !
    Et pourquoi pas des "super turbo jet" pour entrer en hyper activité
    Psésolé mais c de la science fiction est ce que la machine à remonter le temps existe?

  30. Publicité
  31. #25
    Garion

    Re : Appareil imaginaire

    On pourrait imaginer un moteur qui puise son énergie dans ce qu'on appelle "l'énergie du vide", ce sont des fluctuations d'énergies qui apparaissent dans le vide dés qu'on l'observe à des échelles microscopiques.

    C'est très à la mode chez les chercheurs de mouvements perpetuels et donc très adapté à la science-fiction.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Temps imaginaire
    Par nihil dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 20/01/2012, 09h25
  2. Monde imaginaire
    Par Sigma83 dans le forum Archives
    Réponses: 10
    Dernier message: 17/12/2006, 20h59
  3. partie imaginaire
    Par redox dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/09/2006, 16h21
  4. Le centriole imaginaire
    Par calimeroz dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/07/2004, 00h57