Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Calcul de G




  1. #1
    leneuneu

    Calcul de G

    Bonsoir, bonjour,

    Voilà, j'ai une question à vous soumettre : comment la constante gravitationnelle a-t-elle été calculée... puis confirmée ?
    Merci Google et Wikipedia, mais le lien :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Constan...avitationnelle

    ne me "satisfait" pas... En effet, cela date un peu, et les moyens donnée par Cavendish me semble limités...

    Peut-on se satisfaire de cette idée là ? Si oui, j'aimerais beaucoup que vous m'en expliquiez comment vous, physiciens (je suppose), pouvez être sûr de sa valeur.

    Allez, une petite démonstration bien gentille...

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Moinsdewatt

    Re : Calcul de G

    Citation Envoyé par leneuneu Voir le message
    ....
    Allez, une petite démonstration bien gentille...

    Merci
    La valeur de la constante gravitationelle n' a pas à faire l' objet de "démonstration", mais de mesures expérimentale de plus en plus fines.

  4. #3
    leneuneu

    Re : Calcul de G

    Donc, si je comprend bien, on doit se fier à la notion développé par Cavendish (en son temps ... Newtonnien) avec la balance à torsion pour dire dire qu'à partir des oscillations des boules, on peut mesurer la "constante" gravitationnelle "universelle" ???

    Mais le fait que depuis, l'on ait une autre approche de la gravitation (merci Einstein) ne change rien au fait que ce que l'on mesurera sur Terre n'est pas nécessairement universelle ??

    La courbure spatio-temporelle n'influence-t-elle pas les mesures produites sur Terre ??

    Bref, peut-être que je me trompe lourdement, mais est-ce si raisonnable de penser que depuis la Terre, l'on peut faire des mesures universelles ? Ne peuvent-elles pas être au mieux... locale ? (à notre étoile) ?

    Il me semble que la constante gravitationnelle est incluse dans beaucoup de faits physiques (surtout en mécanique quantique), et donc, est-ce parce qu'elle est satisfaisante (partiellement ?) qu'on la considère pour tel ?

    J'en reviens donc à la question : Qu'est-ce qui dans le principe de la balance à torsion rend cette mesure des oscillations : Universelle ??

    Allez, soyez sympas, à défaut d'une démonstration, une explication logique.

    Merci.


  5. #4
    Mark_of_darkness

    Re : Calcul de G

    La gravité n'est pas uniforme dans l'espace et dépend du référentiel galiléen dans/près duquel l'on se trouve, et de la position . De plus, il faut comprendre que la Terre est soumise à la gravité du soleil et des planètes voisines, ainsi qu'à celle de la galaxie....donc la gravité ne peut être uniforme.....sauf erreur de ma part bien sûr !!!!

  6. #5
    Mailou75

    Re : Calcul de G

    Citation Envoyé par leneuneu Voir le message
    La courbure spatio-temporelle n'influence-t-elle pas les mesures produites sur Terre ??
    La RG enseigne qu'aucune mesure n'est absolue (sauf à l'état de singularité), on admet encore aujourd'hui que la masse-energie potentielle (de la terre par exemple) est invariante ce qui engendre une constante G...
    mais cette constance est évidement relative à l'espace sphère-univers !
    Plus simplement : tant qu'on estimera que la terre a une énergie relative immuable dans son univers, pourqui recalculer qq chose réputé invariant ...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    leneuneu

    Thumbs down Re : Calcul de G

    Bref, si G est mesuré sur Terre, il doit être valable pour tout l'Univers.

    Merci, je ne demandais pas mieux.

  9. #7
    Mailou75

    Re : Calcul de G

    Citation Envoyé par leneuneu Voir le message
    Bref, si G est mesuré sur Terre, il doit être valable pour tout l'Univers.
    Justement pas ! Enfin ... ca dépend de l'interprétation de l'expansion...
    Si on considère que des objets comobiles sont séparés d'une distance fixe alors g = f(G) est une constante,
    mais si on considère que l'expansion augmente "réellement" les distances alors g varie fonction de 1/d²...
    donc tant qu'on fait la distinction entre g et G, oui G est la constane... mais bon...

  10. Publicité
  11. #8
    leneuneu

    Re : Calcul de G

    Salut,

    Le mouvement inertique de l'ensemble de l'Univers et de ses composants ; par ordre décroissant de grandeur : amas de galaxie, galaxie, étoile, planète (ici Terre), Homme (voiture aussi), molécules (sans compter ceux qui composent la biologie... qui complexifierait la compréhension de l'idée que je recherche à comprendre), éléments, particules élémentaires, ... (supposés autres, que j'imagine aussi, mais j'ai un souci d'interprétation logique si je puis avoir un raisonnement avec la notion soutenu par la Théorie M) ...

    Bref, idée peut-être stupide, mais n'est-ce pas dû à l'inertie que je ne ressente pas physiquement le déplacement de la Terre vis à vis de son étoile ? Si oui, alors chaque "système" possède son inertie non ? (j'y reviendrais plus tard, si vous confirmez).

    Dernière chose, une petite expérience de pensée. Si je vais à une vitesse proche de la lumière, alors je risquerais de courber "l'espace-temps", mais si je le fais sur Terre, doit-on prendre en compte le fait que la Terre courbe celle de son alentour, ainsi que le Soleil (encore plus influant j'imagine) qui courbe la zone de son étoile, et le trou noir (si il y'en a un) qui courberait différement celles des autres galaxies, etc... ? Je me suis probablement trompé dans mon interprétation, donc merci de me corriger.

    J'aurais aimer changer mon pseudo et m'appeler "utopiste" mais je crois avoir une petite piste pour comprendre la RG à ma façon... c'est stupide, mais j'ai tout comme vous fusse une époque et probablement encore, envie de comprendre les questions essentielles se posant sur l'Univers... sans croire trop fermement parvenir à y répondre un jour.

    Cordialement.

  12. #9
    Mailou75

    Re : Calcul de G

    Citation Envoyé par leneuneu Voir le message
    Bref, idée peut-être stupide, mais n'est-ce pas dû à l'inertie que je ne ressente pas physiquement le déplacement de la Terre vis à vis de son étoile ? Si oui, alors chaque "système" possède son inertie non ? (j'y reviendrais plus tard, si vous confirmez).
    Non, c'est une question de référentiel, tu ne ressent pas le déplacement de la terre autour du soleil car tu es fixe par rapport à la terre (enfin si j'ai compris ta question)

    Citation Envoyé par leneuneu Voir le message
    Dernière chose, une petite expérience de pensée. Si je vais à une vitesse proche de la lumière, alors je risquerais de courber "l'espace-temps", mais si je le fais sur Terre, doit-on prendre en compte le fait que la Terre courbe celle de son alentour, ainsi que le Soleil (...)
    A priori les courbures de l'espace "s'additionnent" oui (encore une fois si j'ai compris la question)

  13. #10
    Amanuensis

    Re : Calcul de G

    Citation Envoyé par leneuneu Voir le message
    Bref, si G est mesuré sur Terre, il doit être valable pour tout l'Univers.
    Oui, à la condition qu'on admette (ce qui usuellement le cas ) l'hypothèse que tous les électrons (par exemple) aient la même masse dans tout l'Univers.

    G permet de définir l'unité de masse à partir d'étalons "physiques" (par exemple l'atome se Silicium 28) et de mesures de distances et de durées.

    Réciproquement, une "mesure" de G est une mesure de distances et de durées impliquant un étalon de masse.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [TIPE] Calcul de la rugotisté par calcul interferentiel (Michelson)
    Par Zome2 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/03/2010, 17h40
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 23/11/2009, 12h46
  3. Calcul 3, intégrale triples pour le calcul du volume.
    Par Mp911 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/12/2008, 07h19
  4. Calcul de force sans calcul vectoriel
    Par Jack Burner dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/11/2008, 10h42
  5. calcul débit erreur de calcul ou de formule
    Par valent dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 06/07/2006, 08h58