Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Etoiles jeunes dans galaxies spirales

  1. #1
    curiossss

    Etoiles jeunes dans galaxies spirales

    Bonjour,
    Je suis tombé sur un article (https://phys.org/news/2016-01-larges...ls-galaxy.html) où j'apprends que dans une galaxie spirale les étoiles plus jeunes sont situées vers les bords, que la galaxie grandit par adjonction de nouvelles couches d'étoiles sur ses bords.
    Je pensais à tort que la galaxie s'était formée d'un bloc à partir d'un immense nuage de gaz et poussières avec dès le départ à peu près sa taille actuelle. Finalement non, sa population d'étoiles a grandi.

    J'en déduis que le nombre total de ses étoiles a grandi aussi (même si certaines se sont éteintes depuis le début de sa formation). (*)

    Quelqu'un a une idée du mécanisme qui explique ce mode de croissance ?

    Merci.


    (*) et par extension le nombre d'étoiles de l'univers aurait grandi aussi (puisqu'elles sont groupées en galaxies...) ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Gilgamesh

    Re : Etoiles jeunes dans galaxies spirales

    Citation Envoyé par curiossss Voir le message
    Bonjour,
    Je suis tombé sur un article (https://phys.org/news/2016-01-larges...ls-galaxy.html) où j'apprends que dans une galaxie spirale les étoiles plus jeunes sont situées vers les bords, que la galaxie grandit par adjonction de nouvelles couches d'étoiles sur ses bords.
    Mouais... Dit ainsi c'est tellement peu nuancé que ça en devient faux.

    Je pensais à tort que la galaxie s'était formée d'un bloc à partir d'un immense nuage de gaz et poussières avec dès le départ à peu près sa taille actuelle. Finalement non, sa population d'étoiles a grandi.
    J'en déduis que le nombre total de ses étoiles a grandi aussi (même si certaines se sont éteintes depuis le début de sa formation). (*)
    C'est ce qu'on appelle le modèle hiérarchique : la croissance se fait par fusion de galaxie naine. Mais même dans un modèle monobloc, le nombre d'étoile ne fait qu'augmenter. Il est vrai toutefois que c'est moins progressif. Il n'est pas impossible que la réalité soit un mix des deux : de grandes galaxies monobloc qui ont connu des flambée d'étoiles précoces et qui forment aujourd'hui de grandes galaxies elliptiques appauvrie en gaz et à la natalité éteinte et des galaxies formées par fusions plus progressives qui conservent encore du gaz, une structure spirale et dont la natalité stellaires est encore vigoureuse.
    Dernière modification par Gilgamesh ; 07/01/2018 à 20h41.
    Parcours Etranges

  4. #3
    curiossss

    Re : Etoiles jeunes dans galaxies spirales

    Puisque c'est l'espace qui se dilate et pas les galaxies qui galopent dans l'espace (à part sous l'influence de la gravitation de ce qui les entoure), elles ne doivent pas beaucoup 'ramasser' de gaz et de poussières inter-galactiques. Tout ce gaz éparpillé dans l'espace a peu de chances (et de moins en moins de chances) de se retrouver un jour condensé sous forme d'étoile. A-t-on une idée de quel pourcentage du gaz total de l'univers primordial se trouve aujourd'hui dans des galaxies ?

  5. #4
    Gilgamesh

    Re : Etoiles jeunes dans galaxies spirales

    Citation Envoyé par curiossss Voir le message
    Puisque c'est l'espace qui se dilate et pas les galaxies qui galopent dans l'espace (à part sous l'influence de la gravitation de ce qui les entoure), elles ne doivent pas beaucoup 'ramasser' de gaz et de poussières inter-galactiques. Tout ce gaz éparpillé dans l'espace a peu de chances (et de moins en moins de chances) de se retrouver un jour condensé sous forme d'étoile. A-t-on une idée de quel pourcentage du gaz total de l'univers primordial se trouve aujourd'hui dans des galaxies ?
    L'essentiel (~3/4 environ) de ce gaz forme l'atmosphère des amas de galaxies. La vitesse d'agitation thermique de ce gaz correspond à (un peu moins que) la vitesse de libération de l'amas, soit qq centaines de km/s, soit une température de l'ordre de 0,5 à 3 keV, cad se mesurant en dizaine de millions de K. De ce fait ces nuages forment des halo visibles dans la bande X (rayonnement de bremsstrahlung). Ce rayonnement permet de mesurer leur densité et donc de les peser.
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par Gilgamesh ; 07/01/2018 à 20h38.
    Parcours Etranges

Discussions similaires

  1. Réponses: 24
    Dernier message: 18/10/2016, 21h18
  2. L'image des galaxies spirales
    Par Kribien dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 16
    Dernier message: 25/08/2012, 17h34
  3. Actu - La poussière cache de jeunes étoiles dans la nébuleuse de la Pipe
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/08/2012, 09h20
  4. Galaxies perdues dans les étoiles
    Par Mingus dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/09/2007, 19h11
  5. belles images de supernovae dans des galaxies spirales
    Par deep_turtle dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 12
    Dernier message: 01/12/2004, 23h19