Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Les TN et la théorie des cordes




  1. #1
    shub22

    Les TN et la théorie des cordes

    Sur la suggestion d'un modérateur, j'ai relu une partie de L'univers élégant de Brian Greene, physicien américain réputé et surtout son chapitre 13 qui traite des TN selon la théorie des cordes.
    J'ai mis quelques remarques (pas trop) surtout en sélectionnant pour les mettre dans le résumé des passages que je trouvais importants, mais un résumé d'un texte scientifique -même si c'est de la vulgarisation- c'est comme tout: ça dépend qui le fait et du niveau de connaissance de la personne, c-a-d dans mon cas heu...
    Tout le texte -à part ce que j'ai souligné en forme de note- provient du livre.
    ============================== ============================== ==============

    John Wheeler a résumé leurs découvertes (Hawkins, Penrose, etc.) en disant que «*les trous noirs n’ont pas de cheveux*». Il entendait par là qu’à l’exception d’un petit nombre de signes particuliers, tous les TN se ressemblent.[…]
    Deux TN de même masse, de mêmes charges et de même moment angulaire sont rigoureusement identiques. Les TN n’ont pas de «*permanentes élaborées*» - c-a-d d’autres traits distinctifs - qui les distingueraient les uns des autres. Souvenez-vous que ce sont justement ces propriétés -masses, charges et spins- qui distinguent une particule élémentaire d’une autre. Au fil des années, ces analogies ont conduit beaucoup de chercheurs à penser que les TN pourraient n’être en fait que de gigantesques particules élémentaires.[…]

    Dans la théorie d’Einstein, il n’existe pas de masse minimale pour un TN. Mais il y a un hic. Les TN astrophysiques, dont les masses sont égales à plusieurs masses solaires, sont si énormes et si lourds que la théorie quantique n’entre pas en ligne de compte.: les seules équations de la RG suffisent à expliquer leurs propriétés.[…] Or, en tentant de fabriquer des TN de moins en moins massifs, on arrive à un point où ils deviennent si légers et si petits que la théorie quantique entre tout de même dans la danse. Cela se produit si la masse totale du trou noir est inférieure ou égale à la masse de Planck.
    (Note: La masse de Planck s'exprime par l'équation suivante*:mP=√ℏc/G {Depuis le 2 juin 2011, la valeur de la masse de Planck recommandée par le Comité de données pour la science et la technologie (CODATA) est de* mP=2,17651(13)×10-8 kg avec une erreur relative égale à 6×10-5}. D’un point de vue des particules comme le proton, la masse de Planck est énorme !)[…]

    La physique a cela de particulièrement excitant que l’état des connaissances peut changer radicalement du jour au lendemain.[…]
    La théorie des cordes établit le premier lien théorique intéressant entre trous noirs et particules élémentaires.[…] Les mathématiciens et les physiciens savent depuis longtemps que, lorsque 6 dimensions spatiales sont enroulées en forme de Calabi-Yau, celle-ci englobe généralement 2 formes de sphères. La première est la sphère bidimensionnelle, l’autre est plus difficile à décrire mais non moins fréquent. Il s’agit de sphères tridimensionnelles possédant 4 dimensions spatiales étendues.[…]

    On envisage des sphères à deux voire une dimension en théorie des cordes. La première est un cercle et la deuxième à deux points équidistants de leur centre. Cette géométrie -*ou ce type de géométrie assez abstraite*- cherche à représenter ce qui se passe quand un espace se «*déchire*», concept aussi assez difficile à s’imaginer. […] Le rapport entre trous noirs et particules élémentaires ressemble beaucoup à un phénomène appelé «*transition de phase*».[…] La puissance de la théorie des cordes se révèle dans la notion d’entropie d’un trou noir.[…]

    L’entropie est une mesure du désordre.[…] On associe une valeur numérique à l’entropie: plus le nombre est grand plus elle sera élevée et plus il est petit plus l’entropie est faible. Les détails sont un peu compliqués, mais grosso modo, cette grandeur compte le nombre de réarrangements possibles des ingrédients d’un système physique donné qui laissent intacte son apparence globale.[…]

    En 1970, Jacob Bekenstein qui préparait sa thèse de doctorat, a eu une idée audacieuse. Il a proposé que les TN puissent avoir une entropie - une énorme entropie. Ce qui le motivait c’était la respectable seconde loi de la thermodynamique, très bien vérifiée, qui dit que l’entropie d’un système croit nécessairement: tout tend vers un plus grand désordre.[…]

    Mais que se passe-t-il si l’on range son bureau près de l’horizon d’un TN et que l’on installe une pompe à vide qui aspire toutes les molécules d’air fraichement agitées pour les rejeter dans les profondeurs cachées à l’intérieur de l’horizon ?[…] Puisque l’entropie de votre pièce a diminué, il en déduisit que pour satisfaire la seconde loi de la thermo il fallait que le TN possède une entropie, et que celle-ci augmente suffisamment, lorsqu’il absorbait de la matière, pour compenser la diminution d’entropie à l’extérieur. Hawking avait montré que dans n’importe quelle interaction physique, l’aire de l’horizon d’un TN augmente forcément. Il argumentait que lorsqu’un astéroïde tombait dans un TN - ou une étoile, ou que deux TN fusionnaient entre eux par suite d’une collision-, l’aire totale de l’horizon du TN augmentait toujours. Pour Bekenstein, cela suggérait que l’augmentation de l’aire de l’horizon ait un lien direct avec son entropie, et donc en fournissait une mesure précise.

    (Note de shub: autre hypothèse science-fictionnesque, cela pourrait-il signifier que le TN soit un «*aspirateur d’entropie*» ? Or l’entropie mesurant le désordre, le TN si on suit cette voie éliminerait tout ou partie (ce qui passe à sa portée en fait) de ce qui serait facteur de désordre dans l’univers pour ne conserver ou laisser intact en tout cas que ce qui est ordonné ou le plus possible. On flirte dans cette hypothèse avec la question fondamentale du passage du chaos primordial à l’auto-organisation après le Big Bang et dans lequel les TN, en l’occurrence les TN primordiaux joueraient un rôle primordial pour expliquer l’organisation de l’univers en matière dans un premier temps. Conserver le plus d’ordre possible et pour cela aspirer le désordre, aussi le plus possible et qui passe à portée ? Une hypothèse plutôt osée mais bon, pourquoi pas ? Mais les positions des autres physiciens semblent avoir invalidé cette théorie du TN comme aspirateur d’entropie)[…]
    La principale objection est que l’entropie est un concept quantique alors que les TN, surtout les massifs, restaient désespérément fidèles à la RG. L’autre est que 3 grandeurs suffisent à identifier le TN: une fois cela fait, son identité est acquise et demeure et ne devrait pas changer ce qui fait tomber cette hypothèse du TN, «*aspirateur d’entropie de l’Univers*». Avec si peu de caractéristiques définitives, le TN semble ne pas posséder une structure suffisante pour abriter un quelconque désordre.
    (Note de shub: comprends pas! Si le TN absorbe tout ce qui tombe sur lui ou passe à proximité, au moins sa masse devrait changer en s’accroissant non ?)[…]

    La grande découverte de Hawking étaient que les TN contrairement à toutes les suppositions émettent bien des radiations, d’un point de vue quantique. Il a compris que la puissance gravitationnelle du TN pouvait fournir à une paire virtuelle, une paire de photons p.ex., l’énergie qui suffirait à les séparer juste assez pour que l’une soit aspirée par le TN. Son alter ego ayant disparu dans les entrailles du TN, l’autre photon n’a plus de de partenaire avec qui s’annihiler. Hawking a montré que le photon restant recevrait même un élan d’énergie de la force gravitationnelle du TN et , alors que son partenaire tomberait à l’intérieur, lui se trouverait éjecté au loin.[…] Ce phénomène apparaîtrait pour à un observateur extérieur à un rayonnement.[…] Les TN ont une entropie, et ils ont une température. Et les lois gravitationnelles de la physique des TN ne sont qu’une réécriture des lois de la thermodynamique dans un contexte gravitationnel complètement atypique. […]

    (Résumé de la suite: ensuite Brian Greene va évoquer le déterminisme quantique comme suite ou remplacement du déterminisme classique laplacien, en disant que l’idée de déterminisme est sauvegardée en considérant non plus des lois et les conditions initiales comme chez Laplace mais en prenant à la place -ou en leur substituant- la fonction d’onde de Schrödinger (revue par Dirac) mais aussi le principe d’incertitude d’Heisenberg. Ensuite suivra tout un développement sur le paradigme informationnel avec à la clé la théorie de conservation de l’information reprise par Susskind.)

    «*La plupart des physiciens veulent croire que l’information n’est pas perdue, car cela assurerait que le monde est un lieu sûr et prévisible. Mais je crois que si on prend au sérieux la RG, on doit accepter l’éventualité que l’espace-temps se noue lui-même (note de shub: idée difficile à comprendre mais soit!) et que l’information se perde dans ses replis. La question de savoir si oui ou non il y a perte d’information est aujourd’hui une des principales questions de la physique.*» (citation de Hawking)[…]

    Le second mystère non résolu est celui de la nature de l’espace-temps en leur centre. Une application directe de la relativité remontant aux travaux de Schwarzschild montre que la masse et l’énergie énormes entassées au cœur du TN engendrent une fissure destructrice de l’espace-temps, qui le déforme de manière radicale en un état de courbure infinie: il est pincé par une singularité spatio-temporelle. Une conclusion des physiciens: puisque toute la matière qui a traversé l’horizon est inexorablement attirée vers le point central du TN, et puisque cette matière n’a aucun futur alors au cœur du TN le temps touche à sa fin.

    -----

    Dernière modification par shub22 ; 03/03/2018 à 18h24.
    Hêtre ou ne pas hêtre, tout est des peupliers

  2. Publicité
  3. #2
    viiksu

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Bon c'est triste de laisser un aussi long message sans réponse car il témoigne de la passion de l'auteur. Tout ce que tu dis est très intéressant intellectuellement mais très spéculatif car aucun fait ne vient étayer ces hypothèses : un trou noir s'évapore OK c'est logique d'après nos équations mais quelqu’un a t'il jamais vu un TN s'évaporer? On ne sait rien de la singularité d'un TN et je précise qu'on n'a jamais vu un TN même si je ne me pose plus de questions quand à leur existence mais quand même. Quant à l'entropie et l’information de tout ce que j'ai lu je n'ai rien compris.
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  4. #3
    alovesupreme

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    en mécanique quantique ce n'est pas dur. l'entropie d'un état pur est nulle.
    quand l'état n'est pas pur il est représenté par une matrice densité qui ne peut s'écrire sous la forme A><A mais par une combinaison
    linéaire a A><A + b B><B + etc
    l'entropie est log a + log b + etc
    c'est la trace de la matrice avec les logs comme elements diagonaux.
    l'entropie c'est une trace
    Nul dieu ne m'a créé a son image, encore moins s'il a une tete d'éléphant.


  5. #4
    shub22

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Citation Envoyé par viiksu Voir le message
    Bon c'est triste de laisser un aussi long message sans réponse car il témoigne de la passion de l'auteur. Tout ce que tu dis est très intéressant intellectuellement mais très spéculatif car aucun fait ne vient étayer ces hypothèses : un trou noir s'évapore OK c'est logique d'après nos équations mais quelqu’un a t'il jamais vu un TN s'évaporer? On ne sait rien de la singularité d'un TN et je précise qu'on n'a jamais vu un TN même si je ne me pose plus de questions quand à leur existence mais quand même. Quant à l'entropie et l’information de tout ce que j'ai lu je n'ai rien compris.
    Il y a eu une preuve lorsque 2 trous noirs se sont rapprochés et ont entamé leur fusion en 2017: il y a eu à ce moment émission d'ondes gravitationnelles suffisamment fortes pour qu'on les détecte.
    Je ne retrouve pas la source internet directe mais en cherchant il y a un article du Monde qui montre que c'est une prouesse technique (une de plus!) qui a permis de les détecter (minuscules dilatations et contractions des distances sur moins du millième du diamètre d’un électron!).
    Normalement la courbure de l'espace-temps est infinie en sa singularité ce qui pose un sacré problème pour les physiciens, car on ne sait pas ce qu'est l'infini en physique ! Le temps s'arrête aussi en sa singularité (t=0) et une autre hypothèse affirme qu'un trou de ver se forme depuis la singularité et débouche sur une autre partie de l'espace-temps en fontaine blanche, objet qu'on n'a jamais observé donc hypothèse pure je crois ! Désolé j'ai pas mieux.
    Une belle diapo extraite de la conférence de Luminet sur les TN:
    Trou_de_ver_TN.png
    Hêtre ou ne pas hêtre, tout est des peupliers

  6. #5
    viiksu

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Citation Envoyé par shub22 Voir le message
    Il y a eu une preuve lorsque 2 trous noirs se sont rapprochés et ont entamé leur fusion en 2017: il y a eu à ce moment émission d'ondes gravitationnelles suffisamment fortes pour qu'on les détecte.
    Je ne retrouve pas la source internet directe mais en cherchant il y a un article du Monde qui montre que c'est une prouesse technique (une de plus!) qui a permis de les détecter (minuscules dilatations et contractions des distances sur moins du millième du diamètre d’un électron!).
    Normalement la courbure de l'espace-temps est infinie en sa singularité ce qui pose un sacré problème pour les physiciens, car on ne sait pas ce qu'est l'infini en physique ! Le temps s'arrête aussi en sa singularité (t=0) et une autre hypothèse affirme qu'un trou de ver se forme depuis la singularité et débouche sur une autre partie de l'espace-temps en fontaine blanche, objet qu'on n'a jamais observé donc hypothèse pure je crois ! Désolé j'ai pas mieux.
    Une belle diapo extraite de la conférence de Luminet sur les TN:
    Pièce jointe 361634
    En fait plus qu'une singularité, plus qu'un temps qui s'arrête c'est la relativité générale qui s'arrête et qui doit faire place à autre chose. Franchement qui connait suffisamment le temps pour oser affirmer qu'il s’arrête au BigBang quelle fatuité, personne absolument personne ne peut définir le temps. Le temps est incontournable on doit l'intégrer dans nos équations mais personne absolument personne ne sait ce que c'est.
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    didier941751

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Citation Envoyé par shub22 Voir le message
    Le temps s'arrête aussi en sa singularité (t=0)
    Il est assez "admirable" de voir une telle conclusion tiré d'un à-priori personnel sans aucun fondement...Où alors il faut donner des liens qui affirme une telle chose...( des articles scientifique hein...).
    Bref, je trouve cela "fatiguant" à force...Pourquoi ne pas poser des questions tout simplement? Au lieu de donner son opinion basée sur une "compréhension" discutable...
    M'enfin, pas grave, cela permet de "discuter"....

  9. #7
    viiksu

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Concernant les trous de vers Leonard Susskind pense qu'ils expliquent la non-localité de particules intriquées en mécanique quantique leur inter-dépendance aurait lieu via des trous de vers c'est incroyablement intelligent mais...
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  10. Publicité
  11. #8
    viiksu

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Citation Envoyé par didier941751 Voir le message
    Il est assez "admirable" de voir une telle conclusion tiré d'un à-priori personnel sans aucun fondement...Où alors il faut donner des liens qui affirme une telle chose...( des articles scientifique hein...).
    Bref, je trouve cela "fatiguant" à force...Pourquoi ne pas poser des questions tout simplement? Au lieu de donner son opinion basée sur une "compréhension" discutable...
    M'enfin, pas grave, cela permet de "discuter"....
    C'est ce qu'on lit dans énormément de choses vulgarisation...ou pas. Evidemment c'est très choquant.
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  12. #9
    didier941751

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Hé ben c'est ce que j'écrivais, pourquoi ne pas poser des questions?? C'est un peu le but du forum aussi non? Donner une rigueur à ce que peut lire à droite ou à gauche, pas juste colporter ce que l'on pense avoir compris, il y a une différence entre une tribune et un forum de vulgarisation de bon niveau, ici, c'est plus de l'ordre de la tribune, mais si ça plaît, soit...

  13. #10
    shub22

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Citation Envoyé par didier941751 Voir le message
    Il est assez "admirable" de voir une telle conclusion tiré d'un à-priori personnel sans aucun fondement...Où alors il faut donner des liens qui affirme une telle chose...( des articles scientifique hein...).
    Bref, je trouve cela "fatiguant" à force...Pourquoi ne pas poser des questions tout simplement? Au lieu de donner son opinion basée sur une "compréhension" discutable...
    M'enfin, pas grave, cela permet de "discuter"....
    C'est dans le livre de Brian Green et c'est la dernière phrase que je recopie mot pour mot:
    Citation Envoyé par Univers élégant
    Une conclusion des physiciens: puisque toute la matière qui a traversé l’horizon est inexorablement attirée vers le point central du TN, et puisque cette matière n’a aucun futur alors au cœur du TN le temps touche à sa fin
    Tout cela est dans le livre. Quand j'ai émis de vagues hypothèses ou idées, c'est en italique et il y a marqué Note de shub.
    Vous lisez même pas les trucs: c'est un peu inquiétant quand même pour des scientifiques.
    C'est assez pénible ici les discussions parfois: on dirait que vous cherchez systématiquement comment et quand attaquer la personne même quand elle recopie un livre d'un physicien ultra-renommé comme Brian Greene. Pas un peu... chépakoi ça ?
    C'est aussi ce que dit Aurélien Barrau dans une de ses conférences que le temps s'arrête au centre de la singularité: c'est pas moi qui irait inventer des idées pareilles. J'en suis pas capable. Quant à poser des questions ici on obtient des réponses très variées et variables suivant les interlocuteurs...
    Si vous êtes pas d'accord et que vous avez votre propre opinion sur la singularité du TN ou autre chose en physique, le mieux c'est de la communiquer à Barrau et Greene.
    Qu'est-ce qu'on perd comme temps avec des trucs comme ça ! On se croirait à la maternelle des fois.
    Hêtre ou ne pas hêtre, tout est des peupliers

  14. #11
    papy-alain

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Citation Envoyé par shub22 Voir le message
    Qu'est-ce qu'on perd comme temps avec des trucs comme ça ! On se croirait à la maternelle des fois.
    Un petit conseil en passant : fais comme moi. Il y a longtemps que je ne réponds plus aux messages qui ne font que critiquer sans apporter leur pierre à l'édifice.
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.

  15. #12
    viiksu

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Citation Envoyé par shub22 Voir le message
    C'est dans le livre de Brian Green et c'est la dernière phrase que je recopie mot pour mot:

    Tout cela est dans le livre. Quand j'ai émis de vagues hypothèses ou idées, c'est en italique et il y a marqué Note de shub.
    Vous lisez même pas les trucs: c'est un peu inquiétant quand même pour des scientifiques.
    C'est assez pénible ici les discussions parfois: on dirait que vous cherchez systématiquement comment et quand attaquer la personne même quand elle recopie un livre d'un physicien ultra-renommé comme Brian Greene. Pas un peu... chépakoi ça ?
    C'est aussi ce que dit Aurélien Barrau dans une de ses conférences que le temps s'arrête au centre de la singularité: c'est pas moi qui irait inventer des idées pareilles. J'en suis pas capable. Quant à poser des questions ici on obtient des réponses très variées et variables suivant les interlocuteurs...
    Si vous êtes pas d'accord et que vous avez votre propre opinion sur la singularité du TN ou autre chose en physique, le mieux c'est de la communiquer à Barrau et Greene.
    Qu'est-ce qu'on perd comme temps avec des trucs comme ça ! On se croirait à la maternelle des fois.
    J'ai lu le bouquin de Green il a un parti pris incontestable pour la théorie qu'il soutient et qui rappelons le aussi belle formellement n'a pas le moindre commencement de preuve observationnelle ce qui ne veut pas dire qu'elle soit fausse (ai-je pris toutes les précautions dialectiques?) quant a Aurélien Barrau partisan de la Gravité quantique à boucle je doute qu'il définisse un temps 0 au BB.
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  16. #13
    didier941751

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Citation Envoyé par shub22 Voir le message
    Qu'est-ce qu'on perd comme temps avec des trucs comme ça ! On se croirait à la maternelle des fois.
    Bien d'accord.
    Sinon, pour ce que dit Green au A.Barrau dans un domaine de vulgarisation est à prendre comme tel, moi je comprends "la notion de temps n'est plus applicable à la singularité", et c'est mathématiquement compréhensible (pour peu que je puisse comprendre tous les cours de RG que je me coltine péniblement, donc point toujours discutable, d'ou la demande de liens scientifiques concernant ton affirmation), alors soit, soit je suis à côté de la plaque, soit c'est un biais de la vulgarisation, il n'empêche, qu'àmha, tu ferais mieux de poser la question de savoir si ce qu'ils disent est à prendre comme tel ou si cela n'est pas rigoureux (physiquement et donc aussi mathématiquement).
    La critique que je faisais était plus sur le côté : "je recopie un truc en le prenant comme socle admis", maintenant, il est vrai que si toi avec ton horloge arrivant à la singularité (pour peu qu'elle "existe"), effectivement, le temps pour toi et ton horloge "n'existera" plus, puisque vous deux serez hs/mort.

    Donc, le reproche que je te fais est de ne pas poser la question élémentaire de savoir ce que peut signifier une phrase que tu cites, mais de prendre ça pour acquis.
    Bon, encore une fois, il y a la démarche scientifique, et les discussions de salon, et les discussions de salons sont faîtes pour les salons, pas pour un forum de vulgarisation scientifique (et si je te dis cela, c'est que tu es coutumier du fait), maintenant, je vais te laisser poursuivre, on apprendra rien sur ce thread vu comme c'est parti...
    Dernière modification par didier941751 ; 04/03/2018 à 17h02.

  17. #14
    viiksu

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Citation Envoyé par shub22 Voir le message
    C'est dans le livre de Brian Green et c'est la dernière phrase que je recopie mot pour mot:

    C'est aussi ce que dit Aurélien Barrau dans une de ses conférences que le temps s'arrête au centre de la singularité: c'est pas moi qui irait inventer des idées pareilles. J'en suis pas capable. Quant à poser des questions ici on obtient des réponses très
    mais non Aurélien Barrau cite les conséquences et les limites de la RG cela ne veut pas dire qu'il y souscrit.
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  18. #15
    didier941751

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Citation Envoyé par papy-alain Voir le message
    Un petit conseil en passant : fais comme moi. Il y a longtemps que je ne réponds plus aux messages qui ne font que critiquer sans apporter leur pierre à l'édifice.
    Bah suffit de poser des questions au lieu de faire l'autruche. Mais c'est sûr que ne pas répondre c'est pouvoir continuer paisiblement sur une voie de garage, mais si cela satisfait, soit, de plus, de mémoire, quand tu dis un truc "chelou" et que je te réponds, c'est en te posant question pour éventuellement avoir une discussion sur le fond, pas pour critiquer de façon non constructive, je dis ça, car il me semble que tu ne l'ai pas compris, question d'égo??

  19. #16
    didier941751

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Citation Envoyé par shub22 Voir le message
    c'est un peu inquiétant quand même pour des scientifiques.
    C'est assez pénible ici les discussions parfois: on dirait que vous cherchez systématiquement comment et quand attaquer la personne même quand elle recopie
    Je reprends cela, déjà je ne suis pas scientifique, juste amateur laborieux, et si pour toi (comme Papy-Alain) vous poser questions pour vous montrez des éventuelles incompréhensions c'est une attaque, cela relève bien de l'égo, j'ai été et serais encore maintes fois repris ici ou autre part, bah, j'écoute et vais me documenter pour voir où j'ai merdé dans ce que je pensais comprendre, même si il faut mettre les mains dans le cambouis et que cela doit me prendre des semaines/années, bon ben toi tu prends ça comme une attaque, ok, plus rien à dire dans ce cas.

    Edit: +1 Viiksu
    Dernière modification par didier941751 ; 04/03/2018 à 17h13. Motif: Edit

  20. #17
    viiksu

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    C'est marrant comme tous le fils tournent au pugilat, mais enfin les amis personne absolument personne ne sait ce qui se passe dans un trou noir, la singularité est un objet qui échappe déjà à nos théories, personne ne sait s'il y a une singularité vu qu'elle est hors théorie.Bon les TN existent c'est déjà une victoire de la pensée d'Einstein (le plus grand génie de tous les temps) personne ne peut sérieusement les remettre en cause à mon avis mais ce n'est que mon avis mais quant à savoir ce qu'il y a dedans lissez moi rigoler.
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  21. #18
    Olorin

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Ne pas oublier que le concept de TN est né au 18ème siècle, ils ont été imaginé sur des considérations de mécanique classique pure en raisonnant sur les vitesse de libération. C'est Michell et Laplace les 2 papas des trous noirs!

  22. #19
    Andrei2010

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Citation Envoyé par shub22 Voir le message
    la courbure de l'espace-temps est infinie en sa singularité (...) Le temps s'arrête aussi en sa singularité
    On ne connaît strictement rien à la singularité des trous noirs. Aucun scientifique ne peut dire qu'il s'y passe telle chose (courbure infinie de l'espace) ou telle autre (temps à l'arrêt). Relis attentivement l'ouvrage respectif et tu comprendras qu'il s'agit d'une hypothèse, et en aucun cas d'une affirmation.

  23. #20
    Andrei2010

    Re : Les TN et la théorie des cordes

    Citation Envoyé par viiksu Voir le message
    C'est marrant comme tous le fils tournent au pugilat
    Ce qui n'est pas marrant du tout, c'est que des gens viennent ici pour apprendre et se mettent à agresser ceux qui se dévouent pour leur inculquer quelques notions de base.
    Revenons-en aux trous noirs et à la théorie des cordes, c'est autrement plus intéressant.

Discussions similaires

  1. La théorie des cordes est-elle une théorie scientifique ?
    Par JPL dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 215
    Dernier message: 22/08/2011, 19h56
  2. la theorie des cordes
    Par hugo croizer dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/01/2010, 13h32
  3. théorie des cordes
    Par nico633 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/08/2009, 18h04
  4. la théorie des cordes
    Par amis dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/08/2008, 21h22
  5. Théorie des cordes : dans les cordes ??
    Par invite9321657 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/01/2008, 20h38