Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Corail et chalutage



  1. #1
    invite87654345678
    Invité

    Corail et chalutage


    ------

    Bonjour,

    Je sais que le corail est sensible à la pollution (métaux lourds, hydrocarbures) et au réchauffement des eaux, mais également aux particules dégagées lors des travaux en mer ou des chalutages de fond qui étouffent les colonies.

    Mais quel est l'incidence du chalutage de fond sur les colonies. Je suppose que les filets doivents arracher une quantité non négligeable de coraux lors de leur progression.
    Les populations parviennent-elles à se maintenir et/ou à se reconstituer ?

    J'ai lu également, mais je ne retrouve pas l'article, que l'on avait découvert une nouvelle espèce de corail au large de la Grêce. En savez-vous davantage ?

    Merci pour vos réponses
    Cordialement

    Patrick

    -----

  2. #2
    J.G Harmelin

    Re : Corail et chalutage

    Bonjour,

    vous parlez bien de corail rouge (Corallium rubrum)? il y a souvent amalgame avec coraux tropicaux (constructeurs de récifs) et même coraux profonds (Lophelia, Madrepora, etc.), ces derniers faisant l'objet de beaucoup d'attention en ce moment à cause des menaces qui pèsent sur eux, chalutages en particulier. Pour le corail rouge, une très ancienne méthode de prélèvement (interdite un peu partout mais parfois encore utilisée) était la croix de St André, sa version moderne étant la barre italienne, l'ingegno: c'est un engin traînant (comme le chalut) qui récolte les colonies qui s'accrochent dans des filets qui traînent derrière une structure lourde (barre ou croix). Cela fait de gros dégats: bris de roches, rabotage des substrats, vase soulevée, et une bonne partie des colonies est détachée et non récupérée. Le corail rouge est maintenant essentiellement récolté en plongée. La récupération des stocks est très lente car la croissance des colonies est extrêmement faible.
    Une nouvelle espèce de coraux au large de la Grèce? peut-être, il y a encore plein d'espèces à décrire, mais il ne doit pas s'agir de Corallium - plutôt un scléractiniaire ("coraux", madrépores).
    Cordialement,
    Jo Harmelin

  3. #3
    invite87654345678
    Invité

    Re : Corail et chalutage

    Bonsoir

    C'était au corail rouge que je pensais effectivement. Merci pour ces précisions.

    Pour le corail au large de la Grêce c'était à grande profondeur. Le site était fiable mais je ne relève pas tous les liens...

    Bonne soirée
    Cordialement

    Patrick

Discussions similaires

  1. Protection de la barriere de corail grâce au tourisme ?
    Par gobronn dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/10/2009, 07h08
  2. Actu - Le corail disparaît plus rapidement que la forêt amazonienne !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/08/2007, 23h14
  3. Fossile ou corail
    Par véronik dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/04/2007, 03h04
  4. Corail qui noircit
    Par christinefarinha dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/03/2006, 10h18
  5. barriere de corail, detergents, une honte !!!
    Par flaussard dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/03/2005, 07h41