Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

La production des anticorps monoclonaux



  1. #1
    pysenlit

    Lightbulb La production des anticorps monoclonaux

    Bonjour à tous !

    Voilà, je n'ai qu'une formation 100% chimie et je me suis orientée dans les biotechnologies. Je dois faire un projet sur la production des anticorps monoclonaux, je me suis documentée.
    Je voulais savoir si vous pouviez m'expliquer le principe avec des mots simples pour que je fasse les connections avec ce j'ai trouvé.
    - Est-ce que vous avez des idées pour illustrer ce sujet (obtenir des échantillons) ?

    merci de votre aide

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    mantOs

    Re : La production des anticorps monoclonaux

    HA ! Enfin un topic où je me sens concerné !
    Alors

    Les anticorps monoclonaux sont des anticorps issus d'un même clone de Lymphocyte B(LB) dirigés contre un épitope spécifique.

    Leur obtention est la suivante :

    Il faut isoler un LB capable de synthétiser un anticorps unique (pt de vu fonctionnel et pas quantitatif).

    Pour cela on injecte dans une souris un Antigene pur (Ag) . Ensuite on préleve la rate afin d'isoler les LB .
    Le probleme est qu'un LB meurt en culture.

    Pour palier à ça on fusionne les LB à des cellules de myélomes (en présence de PEG), ces myélomes étants des LB tumoraux.
    On obtient ainsi des hybridomes qui poussent en culture et qui est capable de synthétiser des Ac .Ces cellules sont dites immortalisées.Les hybridomes sont hétérocaryon .

    Néanmoins lors de la fusion entre LB et myélomes on peut obtenir des fusions non souhaitées type : LB/LB et Myélome/myélome voire pas de fusion du tout .
    C'est pourquoi il existe des moyens de selection de nos hybridomes.

    La selection se réalise sur milieu HAT ( hypoxanthine aminoptérine thymidine) qui contient l'hypoxanthine et la thymidines nécessaire à la synthese par la voie exogène des purines et pyrimidines ainsi que l'aminoptérine qui va inhiber la voie endogène de synthese des purines/pyrimidines. Nos cellules dans ce milieu HAT peuvent donc compter que sur la voie exogène afin de synthétiser les purines/pyrimidines nécessaire à la synthèse de l'ADN . Donc a priori toutes nos cellules devraient pousser sur ce milieu selectif car possèdent toutes les moyens de réaliser la synthèse par voie exogène: MAIS NON !

    Car en effet les myélomes sont choisi délibérement de type HGPRT - , invalidation du gène codant pour l'enzyme HGPRT qui est nécessaire à la synthèses par la voie exogène des purines .

    Ainsi toute nos fusions non désirée type Myélomes/myélomes ou myélome seul se retrouvent HGPRT -/- , alors que nos fusion type LB/Myélomes se retrouvent HGPRT +/- et produisent donc la HGPRT fonctionnelle permettant de survivre sur le milieu HAT .

    Nous avons donc nos hybridomes.

    Ensuite on dépose les hybridomes dans des puits par dilution limite (afin d'avoir statistiquement 1 hybridome par puit) et on selection nos hybridomes d'interet par un criblage ELISA.

    Voila donc la méthode d'obtention des Ac monoclonaux j'espere avoir été clair même si le passage sur la selection demande un peu de reflexion, c'est pourquoi je te scanne un schéma récapitulatif que voici :



    Cordialement
    Paul
    Desole pour l'absence d'accentuation, je suis sur clavier QWERTY.

  4. #3
    pysenlit

    Talking Re : La production des anticorps monoclonaux

    franchement Gros Merci pour ton boulot mantos, je vais potasser tout ça, reste dans le coin au cas où j'aurai des questions !

  5. #4
    Akïn

    Re : La production des anticorps monoclonaux

    Citation Envoyé par mantOs Voir le message
    HA ! Enfin un topic où je me sens concerné !
    Alors (...)
    Paul
    Très bonne description ... chapeau bas

  6. #5
    mantOs

    Re : La production des anticorps monoclonaux

    Merci à mes profs d'immuno surtout !


    Cordialement
    Desole pour l'absence d'accentuation, je suis sur clavier QWERTY.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    svthue

    Re : La production des anticorps monoclonaux

    Citation Envoyé par mantOs Voir le message
    HA ! Enfin un topic où je me sens concerné !

    Pour palier à ça on fusionne les LB à des cellules de myélomes (en présence de PEG), ces myélomes étants des LB tumoraux.
    On obtient ainsi des hybridomes qui poussent en culture et qui est capable de synthétiser des Ac .Ces cellules sont dites immortalisées.Les hybridomes sont des hétérocaryons .


    Cordialement
    Paul
    Bonjour
    serait-il possible de m'expliquer le processus cellulaire qui permet de fusionner les cellules LB aux myélomes afin de former les hétérocaryons? Dans les livres de bio cell ils parlent de l'expérience de fusion de cellules "homme/souris" (hétérocaryons) en présence du virus "fusionnant" Sendaï. Cette expérience démontre (entre autres) la fluidité de la membrane plasmique. Mais je n'ai pas trouvé l'explication du processus de fusion des cellules via l'action du virus, lequel est un virus à ARN (-) infectant les cellules murines .Quelqu'un peut-il éclairer ma lanterne?

  9. Publicité
  10. #7
    mantOs

    Re : La production des anticorps monoclonaux

    Salut,
    il y a pas mal de publi sur le virus de sendai, ce que j'ai pu en décanter ce trouve sur ce site et je cite :

    Citation Envoyé par cat.inist.fr
    Les glycoprotéines HN et F isolées à partir du virus Sendai conservent leur capacité à induire l'hémagglutination et la fusion cellulaire à la fois hétérologue et homologue. Ces résultats permettent de conclure que l'activité de fusion du virus Sendai réside dans les glycoprotéines elles-mêmes plutôt que dans les complexes lipide-protéine intégrés en bicouches
    Cordialement.
    Desole pour l'absence d'accentuation, je suis sur clavier QWERTY.

  11. #8
    svthue

    Re : La production des anticorps monoclonaux

    un grand merci mantOs pour tous ces détails
    cordialement
    Cyril
    un docteur es sciences en mal d'enseignement ;-)

  12. #9
    lnk

    Re : La production des anticorps monoclonaux

    Bonjour, je me permet de remonter ce sujet fort intéressant.

    J'ai entendu parler d'une technique de production/purification d'anticorps dirigés contre une petite région peptidique de environ 10 acides aminés. Cette région étant petite, je présume qu'il s'agit de production d'anticorps monoclonaux mais cela reste à confirmer car il n'y a pas d'isolation du LB.

    De ce que j'ai pu comprendre, il y aurait injection dans le lapin d'une protéine de fusion {épitope-tag1} (le tag étant bien entendu une bien plus grosse protéine). L'ensemble des anticorps plasmatique seraient alors récupérés à partir du plasma de l'animal.

    La purification s'effectueraient en utilisant une seconde protéine de fusion {épitope-tag2} qui n'aurait que l'épitope en commun avec {épitope-tag1}.

    Connaissez vous cette technique ?

    Je cherche des informations la dessus car on m'a fournis des anticorps à priori purifiés et je voudrai en savoir d'avantage.

    Bien à vous,

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Immunologie] Production proteine recombinante et anticorps
    Par chouky27 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/10/2007, 13h28
  2. anticorps monoclonaux anti CD3
    Par asmahan dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/05/2007, 18h35
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 24/10/2006, 12h39
  4. anticorps monoclonaux
    Par booster dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/05/2006, 21h36
  5. les anticorps monoclonaux
    Par gmail dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 21/03/2006, 08h07