Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 37

The inner life of the cell



  1. #1
    Slagt

    The inner life of the cell

    Bonjour,

    je n'en ai pas du tout entendu parler sur ce site, donc je tenais à faire partager cette magnifique vidéo à ceux qui ne la connaissent pas encore.

    The inner life of the cell

    -----

    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  2. Publicité
  3. #2
    Vinc

    Re : The inner life of the cell

    Salut!!!
    Oui cette vidéo est extraordinaire....mais on l'avait déjà signalée sur le site il y a un peu plus d'un mois

    http://forums.futura-sciences.com/thread71644-3.html

    Mais c'est bien de faire remonter l'info parce qu'elle ets vraiment géniale!

    A+
    Vinc
    Primum non nocere.

  4. #3
    Slagt

    Re : The inner life of the cell

    D'accord, alors désolé pour la redondance

    J'ai vu qu'aujourd'hui qu'elle avait été publié en Juillet déjà... chuis en retard !
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  5. #4
    mantOs

    Re : The inner life of the cell

    Ca permet à d'autres pas au courrant de la découvrir.

    J'aime bien essayer de retrouver les processus imagés et les éléments observés .
    Desole pour l'absence d'accentuation, je suis sur clavier QWERTY.

  6. #5
    Slagt

    Re : The inner life of the cell

    Cette kynésine est... attendrissante !
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Yliane

    Re : The inner life of the cell

    ouaw alors va faloir qu'on nous donne des indication sur ce que l'on voit, je reconnais deux trois truc, mais heu, y en a d'autre je vois pas du tout ce que c'est, genre la grosse boule bleue qui "marche" sur je ne sais pas quoi lol, c'est quoi ca? c'est marrant

  9. Publicité
  10. #7
    Jean-Luc P

    Re : The inner life of the cell

    Une vésicule tractée par une kinésine si mon souvenir correspond à ce que tu décris.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  11. #8
    spillou

    Re : The inner life of the cell

    Oui c'est bien cela.

    Je ne connaissais pas cette video qui est vraiment impressionante, il faut l'avouer
    N'oubliez pas que ce n'est pas le temps qui passe, mais vous qui le traversez...

  12. #9
    mantOs

    Re : The inner life of the cell

    Citation Envoyé par Yliane Voir le message
    ouaw alors va faloir qu'on nous donne des indication sur ce que l'on voit, je reconnais deux trois truc, mais heu, y en a d'autre je vois pas du tout ce que c'est, genre la grosse boule bleue qui "marche" sur je ne sais pas quoi lol, c'est quoi ca? c'est marrant
    Sur un microtubule.
    Desole pour l'absence d'accentuation, je suis sur clavier QWERTY.

  13. #10
    Yliane

    Re : The inner life of the cell

    Oui merci à vous, j'ai fini par reconnaitre à force de regarder, c'est vraiment super joli, j'adore la vésicule trainée par la kynésine sur le microtubule, mais à quoi elle sert cette vésicule, pourquoi elle se déplace comme ca sur le microtubule?

  14. #11
    mantOs

    Re : The inner life of the cell

    Citation Envoyé par Yliane Voir le message
    Oui merci à vous, j'ai fini par reconnaitre à force de regarder, c'est vraiment super joli, j'adore la vésicule trainée par la kynésine sur le microtubule, mais à quoi elle sert cette vésicule, pourquoi elle se déplace comme ca sur le microtubule?
    Prend l'exemple d'un neuronne.
    La transmission du message nerveux nécessite des neurotransmetteurs.
    Ces neurotransmetteurs sont synthétisés dans le corps cellulaire et leur action se trouve dans la synaspe, soit "assez loin" il faut donc un transport de cette vésicule contenant les neurotransmetteurs du corps cellulaire vers la synapse. C'est par ce mécanisme que la vésicule est transporté; transport antérograde .
    Desole pour l'absence d'accentuation, je suis sur clavier QWERTY.

  15. #12
    Yliane

    Re : The inner life of the cell

    Super l'explication mantos, très claire! merci beaucoup !!

  16. Publicité
  17. #13
    Yliane

    Re : The inner life of the cell

    Et ce que l'on voit au dépard, les double hélices se constituant? C'est de l'ADN? Jpourrais avoir des informations complémentaire sur ce passage?

    merci ^^

  18. #14
    DaoLoNg WoNg

    Re : The inner life of the cell

    Salut.

    Pour vulgariser c'est nickel-chrome, très séduisant. Par contre niveau chimique (interactions) c'est très loin de la réalité .

    Bonne continuation.

  19. #15
    Borh

    Re : The inner life of the cell

    tiens j'aurais plutôt dit la dynéine pour la protéine qui marche... Vous faites comment pour différencier la kinésine de la dynéine ?

  20. #16
    Borh

    Re : The inner life of the cell

    Sinon, voici mon interprêtation que j'avais donné sur un autre forum. C'est pas un forum scientifique (c'est des jeux-vidéos) donc j'ai peut-être dit des conneries et y avait personne pour me corriger. Le poster là, c'est une occasion de voir si j'ai bon.


    Citation Envoyé par Borh
    Voici mon interprétation :

    Résumé global : explication des mécanismes intracellulaire conduisant au passage d'un leukocyte du sang vers un tissus (= la diapédèse).

    Déjà le vaisseau sanguin, je dirais pas que c'est un capillaire parce que diamètre est trop gros. Je dirais plutôt une arteriole ou une veinule. La boule bleue, un leucocyte, mais dire lequel, je sais pas. Le fait qu'il soit collé au à l'endothélium, ferait penser à un macrophage, mais je trouve bizarre qu'il y en ait 2 (les macrophages sont rares dans le sang, ils sont plutôt sous forme de monocytes, mais non adhérents à l'endothélium).
    Ensuite on voit que des protéines (les asticots jaunes) sont exprimés à la surface de l'endothélium et qu'il rentre en contact de recepteurs membranaires du leucocyte (asticots violets). Il s'agit certainement de protéines de l'inflammation qui vont signaler au leucocyte qu'il doit quitter le sang et venir dans le tissus. Ensuite, gros plan sur la face externe de la membrane plasmique, le leucocyte s'arrête et on passe en intracellulaire.
    Ensuite, on voit la face interne de la membrane plasmique et le réseau qui fait des hexagones, je dirais que c'est le complexe de la dystrophine de par ses liaisons et sa position sous membranaire. On voit aussi un truc qui part vers le noyau, (l'asticot bleu) il s'agit probablement du second messager qui va envoyer le signal au noyau pour la synthèse des gènes de la diapédèse (c'est une hypothèse car ce n'est pas montré)
    Ensuite les tubes, c'est du cytosquelette, mais je sais pas quelles protéines en particulier.
    Le truc violet qui se polymérise/dépolymérise rapidement, de l'actine.
    Pour l'endosome transporté le long du cytosquelette, je tablerais sur un microtubule (le gros cylindre vert), et l'espèce de protéine qui marche entre le microtubule et la l'endosome, c'est de la dynéine.

    Un truc facile à reconnaitre : le centrosome, la boule verte avec tous les micriotubules qui partent, ça fait comme un soleil. Dedans, les deux centrioles, deux cylindres perpendiculaires.

    Ensuite, effectivement, les ARNm avec la queue 3'polyA et le Cap5' qui rentre en contact et protège la structure, puis la fixation des sous unité ribosomales (en vert) et la synthèse protéique. Le reste comme Orime, passage dans le RE, puis dans le Golgi, puis à la membrane plasmique. Puis liaison des protéines membranaires avec l'endothélium. Puis la cellule sort de l'endothélium et passe dans le tissu.
    Et puis la légende ici : http://forums.jeuxonline.info/showpo...1&postcount=16

  21. #17
    spillou

    Re : The inner life of the cell

    On chipote un peu la quand même
    Toutefois sur l'image d'apres on constate bien que la kinesine "marche" sur la microtubule en s'eloignant du centrosome...donc kinesine et pas dyneine...
    N'oubliez pas que ce n'est pas le temps qui passe, mais vous qui le traversez...

  22. #18
    Borh

    Re : The inner life of the cell

    Citation Envoyé par spillou Voir le message
    On chipote un peu la quand même
    Toutefois sur l'image d'apres on constate bien que la kinesine "marche" sur la microtubule en s'eloignant du centrosome...donc kinesine et pas dyneine...
    Je ne connaissais pas cette différence

  23. Publicité
  24. #19
    Vinc

    Re : The inner life of the cell

    Salut!
    Citation Envoyé par Borh Voir le message
    tiens j'aurais plutôt dit la dynéine pour la protéine qui marche... Vous faites comment pour différencier la kinésine de la dynéine ?
    La kinésine va vers la membrane alors que la dynéine va vers le "noyau" (vers l'intérieur de la cellule).

    Citation Envoyé par Yliane
    Et ce que l'on voit au dépard, les double hélices se constituant? C'est de l'ADN? Jpourrais avoir des informations complémentaire sur ce passage?
    Non pas du tout ! C'est la polymérisation de l'actine globulaire pour former les filaments d'actine. On voit également la formation des mircotubules.


    Cette vidéo ets hallucinante tant elle regorge de détails! Vous pouvez par exemple voir des filamine "collées" aux filaments d'actine, mais également l'action de ce qui semble être des gelsolines (qui coupe l'actine). On voit très clairement les RAFT membranaires au début de la vidéo, les interractions cellule/matrice avec ce qui doit être des intégrines. A la fin, on a une très jolie diapédèse d'une cellule qui passe du sang dans les tissus entre deux cellules endothéliales (avec le noyau de la cellule sanguine qui se voit même en transparence tant la cellule est applatie pour passer entre les 2 cellules épithéliales).
    On voit également la sortie des mRNA du noyau, la traduction au niveau du RER avec (là encore par transparence je crois) le début de synthèse de la protéine dans le RE). On voit aussi le Golgi, les mitochondries etc....
    Et pour ceux qui regardent vraiment bien, vous pourrez même voir le scanning de la petite sous-unité 40S juste avant l'arrivée de la 60S, suivit par l'élongation de la traduction ... Moi je trouve ça très fort quand même!

    Vinc
    Primum non nocere.

  25. #20
    Slagt

    Re : The inner life of the cell

    Citation Envoyé par Yliane Voir le message
    Et ce que l'on voit au dépard, les double hélices se constituant? C'est de l'ADN? Jpourrais avoir des informations complémentaire sur ce passage?

    merci ^^
    Nope, c'est de l'actine. Son monomère (constituant de base) c'est l'actine-G (pour globulaire).

    Citation Envoyé par Borh Voir le message
    tiens j'aurais plutôt dit la dynéine pour la protéine qui marche... Vous faites comment pour différencier la kinésine de la dynéine ?
    Les kynésines s'éloignent des centrosomes. On voit sur l'image d'un peu après, que ces bestioles s'éloignent bien des centrosomes.

    Petites explications (internet + mes connaissances, donc il y a peut-être des erreurs)
    Première image : On se situe dans une artères, ou une veines. On voit des leucocytes (globules blanc) qui se baladent sur la paroi vasculaire, et les globules rouges qui fusent, entrainé par le flux sanguins.

    // On voit ensuite un zoom sur le globule blanc, montrant pourquoi il roulent sur l'épiderme vasculaire.

    Deuxième image : Le globule blanc se lie à l'épiderme vasculaire via la PSGL-1 et la P-Sélectine. En fait, à chaque fois qu'un nouveau complexe PSGL-1/P-Sélectine se forme, le dernier se défait, ce qui permet au globule blanc de "roulé" sur l'épiderme.
    Si une zone est enflammé, le nombre de P-Sélectine à la surface de la cellule va s'accroître, ce qui va empêcher le leucocyte de défaire ses complexes. Il va donc s'arrêter, et entamera son processus de migration trans-épidermique (en fait, il passe entre deux cellules épidermique pour rejoindre la zone inflammé, et détruire ce qu'il y a à détruire).
    On voit aussi sur cette image le glycocalix, c'est un "manteau" cellullaire, fait de sucres, permettant entre autre, de se lier à d'autres cellules, bactéries, virus, etc... (il est représenté par pleins de cables entrecroisé n'importe comment).

    Troisième image : On voit la membrane plasmique vu d'exterieure de la cellule. Ainsi qu'une certains nombre de protéines membranaires, nottament un récepteur membrane. On voit en tout cas que le récepteur se lie à une protéine, ce qui va sûrement permettre de lancer un signal intracelullaire, ensuite.

    Quatrième image : On voit cette fois-ci des protéines tapissant la membrane du côté cytosolique. Il y a la spectrine, qui se dimérise. La spectrine ne peut pas se lier directement à la membrane. Par contre, elle peut se lier à l'Ankyrine, elle même liée à Bande 3. La Bande 4.1 permet à la spectrine de s'y attacher, mais aussi aux filaments d'actines, ce qui maintient une architecture cellulaire (actine) et une rigidité de la membrane (spectrine). La bande 3 est transmembranaire (et pour cause, elle traverse 14 fois la membrane !).

    Cinquième image : la caméra vient de plonger dans la cellule. On se situe dans une microvillosité. Les filaments d'actine forment avec la villine ou la fimbrine, des faisceaux serrés. Le tout se lie à la membrane via la myosine I, ce qui forme la microvillosité.

    Sixième image : plein de filaments d'actine en polymérisation juste devant vos yeux. Alors on voit l'actine G (le monomère permettant de former de l'actine), les filaments d'actine évidemment, et de la tropomyosine, qui permet de "stabiliser" les filaments d'actines (limitant la dépolymérisation). L'actine G a en son sein, une molécule d'ATP (Adénosine Tri-Phosphate), lorsqu'elle se lie au filament d'actine, ça provoque un changement conformationel, qui a tendance à se traduire par une hydrolyse de l'ATP en ADP. Le problème, c'est qu'une actine G, avec un ADP, à l'extrémité d'un filament d'actine, c'est tout ce qu'il y a de moins stable. A ce moment, l'actine G se décroche, et remplacera ensuite son ADP par un ATP (et recommencer ainsi le cycle).
    Tout dépend donc de la concentration en Actine G (sous la forme ATP). S'il y en a beaucoup, le filament n'aura pas le temps de se dépolymérisé, et donc, s'allongera. S'il y en a pas, il aura largement le temps, et se dépolymérisera. Le déplacement cellulaire est un jeu avec ses concentrations en Actine G/ATP libre.

    Septième image : on voit une protéine se lier à l'actine, la scindant en deux. La partie se décrochant se dépolymérisera, ou au contraire, pourra se mettre à se polymériser. Je ne suis pas sûr que ça soit de la gelsoline par contre.

    Huitième image : il n'y a pas que les filaments d'actine qui se polymérise/dépolymérise. Il y a aussi les microtubules. Composé de dimère de tubuline (tubuline alpha et beta, dimérisés), le fonctionnnement est analogue à l'actine. L'ATP/ADP est remplacé par du GTP/GDP (Guanosine Triphosphate). Cette fois-ci par contre, le microtubule est comme son nom l'indique, un tube, et est extrêmement exploité pour le transport intra-cellulaire, et les jonctions cellule/cellule et cellule/matrice.

    Suite après Huitième image : cette fois-ci, c'est la catastrophe. L'extremité à changé de conformation plus rapidement que l'ajout de dimère de tubuline. Par conséquent cell-ci se retire. Mais les autres d'avant aussi (qui sont sous la forme GDP). Jusqu'à ce que des dimères de tubulines fassent un sauvetage, restaurant la polymérisation du microtubules. Ainsi, les microtubules passent leur temps à s'allonger, se raccourcir, et ainsi de suite.

    Neuvième image : voilà quelque chose de magnifique ! La kinésine ici présente transporte sur ses chaînes légères une énorme vésicule, tant dis qu'elle "marche", gentillement sur le microtubule. La vésicule est sûrement destinée à rejoindre la membrane plasmique, pour déverser son contenue à l'exterieure (celà dit, ça peut parafaitement être autre chose). La kinésine est liée à la tubuline beta par 1 domaine au début du cycle de sa marche. Puis une molécule d'ATP se lie au domaine non-libre (domaine A). Ceci provoque un changement conformationel qui fait pivoter la kinésine, présenter le domaine libre (domaine B) à la tubuline beta suivante. Le domaine B contient déjà un ADP (résidu du cycle de marche précédent), celui-ci va se retirer en même temps que le domaine B se lie à la tubuline beta. Cette position (domaine A et B lié au microtubule) permet à l'ATP du domaine A d'être hydrolysé, ce qui libère assez d'énergie pour casser la liaison entre domaine A et microtubule. Ainsi on se retrouve dans l'état initiale, mais 1 dimère de tubuline plus loin (à titre informatif, un dimère de tubuline fait 8 nm de long).

    Dixième image : une vue d'ensemble de la cellule (on ne voit pas tout !). On voit entre autre la mitochondrie, le noyau, Golgi. Le centrosome avec les deux centrioles et le matériel péricentriolaire (dans lequel sont enchâssés les microtubules).

    Onzième image : plusieurs ARNm (sûrement identique) sortent du noyau par les pores nucléaire (on voit très bien l'anneau cytosolique). En fond, on voit le RER (Reticulum Endoplasmique Rugueux) ainsi que quelques ribosomes. Cette ARNm va se faire traduire par un ribosome libre.

    Douzième image : on voit encore le RER en fond. Cette fois-ci, le premier plan montre l'assemblage de la petite et de la grande sous-unité du ribosome (avec un mécanisme complexe), permettant la traduction (c'est à dire la création de la protéine à partir du code ARN). Le complexe de gauche commence la traduction avant que l'image ne disparaissent. La protéine ainsi produite sera cytosolique, et naviguera au gré des gradients de concentrations () dans la cellule. Dans l'exemple, elle se lie à une autre protéine, pour rentrer dans la mitochondrie.

    On voit ensuite dans la vidéo, un ribosome se liant au RER. En fait, la protéine commence par un peptide signal, qui se lie au ribosome et bloque la traduction, jusqu'à ce que celui-ci se lie au RER. Une fois lié, la protéine passe dans un pore (un translocon) où le peptide signal sera détruit et où la traduction se poursuivera. Une fois terminée, le translocon libèrera le ribosome, et la protéine deviendra soit luminale (libre dans la lumière du RER) soit transmembranaire (directement à travers la membrane du RER). Dans l'exemple, elle devient luminale.

    La biosynthèse des protéines se poursuivra avec la maturation des protéines, un peu dans le RER (avec le contrôle qualité pour savoir si la protéine est bien repliée ou non), mais surtout dans le Golgi. Pour rejoindre le Golgi, il faut des vésicules, et c'est ce qu'on voit ensuite.

    Treizième image : le Golgi en gros plan. Les vésicules issuent du RER arrivent par le bas, via des microtubules (et des kinésines ). Chaque niveau à un rôle particulier. Sans rentrer dans les détails, pour passer d'un niveau à un autre, il faut d'abord avoir la maturité pour. Arrivé à la fin, les vésicules pourront être envoyées à différents endroit de la cellule. Dans l'ordre, on va du Réseau CIS-Golgien, puis CIS-Golgi, Golgi-MEDIAN, TRANS-Golgi et enfin Réseau TRANS-Golgien. Les vésicules seront dans l'exemple, exocytées.

    Si quelqu'un à la courage d'expliquer la fin, ou de ré-expliquer un passage que j'aurai mal expliquer, qu'il ne se gêne pas. Moi, je vais dormir
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  26. #21
    Slagt

    Re : The inner life of the cell

    Bon, histoire de fixer les idées, voilà pour les anglophones : http://multimedia.mcb.harvard.edu/media.html Cliquez sur "Super Speed Version" pour avoir la meilleur qualité.
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  27. #22
    Yliane

    Re : The inner life of the cell

    Merci beaucoup Slagt, vraiment, super explications, avec les tites images légendées! dommage que tu te sois arrêter juste avant la fin ^^ car justement jme demandais ce qu'était ce rassemblement de protéines qui se redressent? Et la derniere phase de diapédèse là si je me trompe pas...


    En tout cas merci pour le boulot déjà accomplis ^^

  28. #23
    dentistefou

    Re : The inner life of the cell

    oui merci pour le partage de culture; c'est quand meme mieux de savoir de quoi on parle... malgré tout on peut s'extasier sans comprendre grand chose de ce qu'on voit.
    ilest vrai que l'on peut s'extasier malgré tout de ce qu'on voit.

  29. #24
    Slagt

    Re : The inner life of the cell

    de rien

    Pour la fin, vous pouvez voir la même chose mais schématisé en 2D, et légendé ici.

    En fait, le GB roule gentillement sur l'épiderme, grâce aux P-Sélectines. Au niveau d'une inflammation, le GB va ralentir (car nombreuses P-Sélectine). Grâce au ralentissement, un chimiorécepteur peut se lier à l'Interleukine 8 (IL-8), ce qui provoque une cascade de réaction intracytosolique.
    Les conséquences sont, entre autre, un recrutement de collagène au niveau des intégrines (permet de rigidifier la membrane), pour finalement modifier leur conformations (elles s'ouvrent ! Les intégrines sont des dimères, regardez bien sur la vidéo).

    Une fois ouvertes, elles peuvent se lier aux I-CAMs, et déclencher la migration trans-épidermique.

    J'espère ne pas avoir dit de bêtise, c'est pas comme si j'étais un spécialiste... (juste étudiant)
    Dernière modification par Slagt ; 24/11/2006 à 00h03.
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  30. Publicité
  31. #25
    Jean-Luc P

    Re : The inner life of the cell

    Citation Envoyé par Slagt Voir le message
    Les conséquences sont, entre autre, un recrutement de collagène au niveau des intégrines
    ???? Je crois qu'il y a erreur.
    Si tu avais écrit B-caténine ou une autre molécule du genre cela m'aurait moins choqué...
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  32. #26
    Slagt

    Re : The inner life of the cell

    raté pour collagène, je voulais dire cholesterol, mais c'est tout de même une erreur.

    Soit c'est une plaque d'adhésion focale, mais je ne sais pas si elles peuvent se fabriquer si rapidement, soit c'est un hémidesmosome, et pareil, je ne sais pas si c'est vraiment possible d'en fabriquer si rapidement.

    Je pensais à cholestérol, car c'est un rigidifiant membranaire, situé dans les membranes, mais il faut un lien avec le cytosquelette (un lien solide !) pour pouvoir se lier ensuite à une autre cellule, ou à la MEC...

    Si quelqu'un a des infos sur cette liaison Cellule/Cellule, je suis preneur...
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  33. #27
    mantOs

    Re : The inner life of the cell

    Citation Envoyé par Slagt Voir le message

    Je pensais à cholestérol, car c'est un rigidifiant membranaire, situé dans les membranes
    C'est aussi un fluidifiant, tout dépend des conditions de température.
    Desole pour l'absence d'accentuation, je suis sur clavier QWERTY.

  34. #28
    Vinc

    Re : The inner life of the cell

    Citation Envoyé par Slagt Voir le message
    Soit c'est une plaque d'adhésion focale, mais je ne sais pas si elles peuvent se fabriquer si rapidement, soit c'est un hémidesmosome, et pareil, je ne sais pas si c'est vraiment possible d'en fabriquer si rapidement.
    Tu parles de quoi exactement? (j'ai pas tout suivit) Si tu fais référence aux "platte-formes" bleues au début, ce sont des RAFTS...

    Vinc
    Dernière modification par Vinc ; 24/11/2006 à 13h41.
    Primum non nocere.

  35. #29
    Slagt

    Re : The inner life of the cell

    Citation Envoyé par Vinc
    Tu parles de quoi exactement? (j'ai pas tout suivit) Si tu fais référence aux "platte-formes" bleues au début, ce sont des RAFTS..
    Non, je parle de la fin de la vidéo, lorsqu'on voit les intégrines avec des molécules qui se concentre à leur niveau dans la membrane. On se demandait ce que c'était que ces molécules, qui visiblement, rigidifient la membrane juste avant le dépliement des intégrines.

    Voir l'image ici

    Citation Envoyé par mantOs
    C'est aussi un fluidifiant, tout dépend des conditions de température.
    Uép, d'ailleurs c'est très intéressant comme sujet
    ••=• ••= = ••= •=• •= =••••= ••• =•=• •• • =• =•=• • •••

  36. #30
    Yoyo

    Re : The inner life of the cell

    j'aurais di du cholestérol moi aussi

    Yoyo

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. probleme half life 2
    Par darkpilou1 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2007, 17h17
  2. The meaning of life...
    Par martini_bird dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/12/2006, 16h05
  3. The inner life of the cell
    Par neokiller007 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/11/2006, 16h58
  4. The inner life to cell: Fin-Disparités
    Par --lumière-- dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/11/2006, 18h56
  5. ze biggest bug in my life...
    Par krondstadt dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 8
    Dernier message: 23/07/2005, 12h57