Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

les Virus?



  1. #1
    didine89

    Question les Virus?


    ------

    Salut

    Ma question est comment un virus peut se propager et se répliquer puisque il n'avait pas de structure protéique
    comme les bactériophage.
    On sait tous que le virus à l'état primaire est un acide nucléique alors comment il peut entrer et infecter d'autres virus ou bactéries.

    Merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Elendilmir

    Re : les Virus?

    Heu, ben le bactériophage, il a des proteines de structures...
    Et un virus, ça peut infecter un autre virus?
    Non, un virus n'infecte qu'une cellule, bactérienne ou eucaryote...

    Maintenant, pour répondre à ta question, comment on obtient du virus à partir d'acide nucléique nu, je prends le cas d'un virus à ADN, infectant une cellule eucaryote.

    On transfecte les cellules avec le plasmide (ADN nu donc), je ne suis pas sûre à 100% du mode d'entrée d'ADN nu, donc je laisserai quelqu'un d'autre préciser l'entrée dans la cellule.

    L'ADN peut être emporté dans le noyau (probabilité faible, mais existante) et là, l'ADN est traduit, et en général sont traduits les gènes de prise de possession de la machinerie cellulaire et d'échappement au système immunitaire et à l'apoptose, puis l'ADN est répliqué pour être entourés par les protèines de structure qui sont en général plutôt tardives dans le déroulement dans le temps.

    Le virus s'assemble, acide nucléique protégé par les protéines de structure et peut être encore protégé par une enveloppe membranaire (mais j'ai un doute sur l'acide nucléique des virus enveloppés, s'il y a ADN et ARN) et il est libéré dans le milieu extérieur et va aller infecter les cellules voisines.

    En général, cela prend plusieurs jours à partir d'ADN nu.
    Qui s'assied au fond d'un puits pour contempler le ciel le trouvera petit.

  4. #3
    didine89

    Re : les Virus?

    merci pour la réponce mais moi je veux s'avoir comment l'acide nucléique nu entre dans la cellule eucaryote??

  5. #4
    aquilegia

    Re : les Virus?

    Bonjour,
    un virus n'est pas un acide nucléique nu. Il est entouré d'une capside proteïque. Ce sont les protéines de la capside qui permettent son entrée dans la cellule.
    Des spécialistes pourront t'en dire plus que moi.

  6. #5
    didine89

    Re : les Virus?

    mais les virus n'ont pas de capside protéique mais quand ils entrent dans la cellule hote ils génèrent la capside protéique mais pas avant puisque il n'ont pas de ribosomes.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    aquilegia

    Re : les Virus?

    euh... je ne suis pas sûre de bien comprendre, là.
    Lorsque le virus fait synthétiser par son hôte des copies de lui-même, ce sont des particules encapsidées qui sortent.
    D'ailleurs, ceux qui subissent des mutations dans la zone codant pour la capside sont condamnés à rester dans le génome de l'hôte sans plus en sortir (transposons).

    D'ailleurs, si les particules virales erraient non protégées par la capside, elles auraient je pense quelques problèmes... Déjà qu'elles sont fragiles avec leur capside, alors sans....

    bref, les molécules présentes sur la capside permettent au virus d'identifier une cellule hôte, et d'y rentrer. C'est seulement une fois dans la cellule que la capside ne sert plus....

    QU'est ce qui te pose problème?

  9. Publicité
  10. #7
    julie

    Re : les Virus?

    Bonjour,
    1-Attachement:
    -par des spicules potés par la capsule (protéîques) ou par le peplos (glycoprotéiques)
    -récepteurs membranaires= glycoprotéiques

    Une cellule possède en moyenne 10^4 à 10^7récepteurs.
    La gp120 va se fixer sur les CD4 (récepteur) portés par les lymphocytes T, macrophages...
    Il faut qu'il y a spécificité entre le récepteur et la glycoprotéine.
    RQ:Les anticorps antiglycoprotéine vont empecher l'adhésion du virus sur la cellule.

    2-Pénétration:

    ->virus nu: Dans la plupart des cas on a une micropinocytose: c'est l'endocytose de quelque chose de trés petit.
    -invagination de la membrane
    -le virus se retrouve dans le cytoplasme

    ->virus enveloppé:
    -fusion du peplos viral avec la membrane cellulaire
    -la capsule +ADN se retrouve dans le cytoplasme

    3-décapsidation:
    C'est la séparation de la capside et de l'acide nucléique.Ce sont des enzyme qui vont hydrolyser les protéines de la capside:ce sont des décapsidases.On aboutit à la libération d'un acide nucléique dans le cytoplasme de la cellule.
    Aprés pour la réplication c'est un peu plus compliqué cela dépend si le virus contient un ARN+ ou un ARN- ou un ADN.
    Aprés il y a assemblage du virus puis encapsidation et pour finir il y a libération du virus.

    Voilà j'éspère que cela t'a aidé.

  11. #8
    Elendilmir

    Re : les Virus?

    Julie là tu parles d'un virus en particulier, tu peux préciser lequel?

    L'adenovirus par exemple (et je confirme qu'il a bien une capside protéique qui lui sert de bikini), entre via endocytose médiée par récepteur, et se libère des endosomes quand le pH diminue vers le cytoplasme, et sans action d'enzymes.

    mais les virus n'ont pas de capside protéique mais quand ils entrent dans la cellule hote ils génèrent la capside protéique mais pas avant puisque il n'ont pas de ribosomes.
    Pour en revenir à cette histoire d'ADN nu, il n'y a pas de virus sans coque protéique, l'ADN circulant est dégradé à une vitesse folle. Pour survivre le virus doit protéger son acide nucléique par capside, enveloppe etc...

    On peut effectivement produire des virus à partir d'ADN, mais on fait une réaction avec du Ca-Phosphate pour condenser l'ADN ou avec du polyéthyène imine (même effet au final) pour permettre à bcp d'ADN d'entrer dans la cellule pour parvenir au noyau, là où il sera utilisé (si l'ADN reste dans le cytoplasme il sera dégradé).

    Pour résumer :

    Un virus n'est pas juste de l'ADN/ARN.
    On peut produire du virus (recombinant pour vaccination, thérapie génique ou recherche fondamentale) à partir d'ADN, mais on appelle ça de l'ADN et pas virus...
    Le virus c'est l'info génétique plus sa coque / structure (qui lui donne sa spécificité cellulaire, sa fonction biologique...)
    Qui s'assied au fond d'un puits pour contempler le ciel le trouvera petit.

  12. #9
    julie

    Re : les Virus?

    Elendilmir, je ne parle pas d'un virus en particulier c'est une petite généralité sur la réplication des virus en "générale" puisque j'explique la pénétration des virus nu et enveloppé. De plus à la fin je n'explique pas la réplication de l'acide nucléique(ADN ouARN). Donc ce n'est qu'une généralité mais si tu veule mécanisme de réplication d'un virus en particulier je peux peut etre t'aider,ok.
    A bientôt

  13. #10
    Elendilmir

    Re : les Virus?

    Julie, pour tes 3 points, je suis d'accord que ce sont des généralités, mais la micropynocytse, GP120, et les décapsidases n'en sont pas...



    C'était juste pour dire qu'il faut séparer les exemples des "points importants".
    Qui s'assied au fond d'un puits pour contempler le ciel le trouvera petit.

  14. #11
    Lampyris

    Re : les Virus?

    Juste une petite intervention pour dire qu'in existerait des acides nucléiques nus " ARNs" non codants capable d'avoirs des effets pathogènes chez les plantes "supérieures" et d'êtres transmis d'une plantes à l'autre par des vecteurs tel que les insectes suceurs de sève : Les Viroïdes (ce sont vraiment les nudistes pures et durs.)
    Définition sur Wikipédia:

    "Les viroïdes ont été découverts en 1971 par le spécialiste des maladies végétales T. O. Diener. Ces particules, plus petites que les virus, contiennent un seul ARN circulaire et n'ont pas de capside.

    Les viroïdes diffèrent des virus en six points :

    * Ils existent à l'intérieur des cellules en tant que particules d'ARN uniquement, sans capside ni enveloppe.
    * Ils n'ont qu'un seul ARN circulaire qui contient très peu de nucléotides.
    * Leur ARN ne code pour aucune protéine.
    * Contrairement à certains virus, les viroïdes n'ont pas besoin de l'aide d'un virus pour infecter une cellule.
    * Contrairement au virus dont l'ARN peut être copié dans le cytoplasme ou le noyau, l'ARN des viroïdes est copié dans le noyau uniquement.
    * Il faut utiliser des techniques spéciales pour les détecter dans les tissus.

    Comme les viroïdes ne fabriquent aucune protéine, il est difficile de voir comment ils affectent la cellule-hôte. L'hypothèse la plus probable est qu'ils perturbent l'expression normale des gènes au niveau des ARN messagers, ce qui affecterait tout le métabolisme cellulaire.

    Les viroïdes n'affectent que les végétaux aux niveaux d'organisation complexes. Si certains ne causent pas ou peu de dommages apparents chez la plante, d'autres sont responsables du développement de maladies graves.

    L'origine des viroïdes reste incertaine. Selon les hypothèses actuelles, ils seraient soit des agents infectieux datant du début de l'apparition de la vie, soit la fine pointe de l'évolution chez les parasites."

    Peut être ce ne sont pas de " virus" au sens académique du terme .mais leurs existence en tant que "entité biologique" est loin d'être négligeable ...Il nous permettent de voir qu'un acide nucléique pathogène peut être transmis d'une cellule à l'autre et d'un individu à l'autre (par le biais d’un vecteur).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Les gorilles sauvages porteurs d'un virus SIV proche du virus du SIDA
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/11/2006, 10h34
  2. Billy Goat : l'agent d'IBM qui piège les vers et les virus
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/04/2006, 12h07
  3. aide TPE 1è S peut on comparer les virus informatiques aux virus biologique?
    Par Nessisla dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 13
    Dernier message: 20/11/2005, 11h13