Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Sensibilité et hypersensibilité à la Dnase I



  1. #1
    carabin1453

    Sensibilité et hypersensibilité à la Dnase I


    ------

    Salut à tous ! Je voulais savoir qu'elle est la différence entre la sensibilité et l'hypersensibilité à la DNase I. Je sais que c'est en rapport avec la structure de la chromatine et l'accessibilité de facteurs de transcription à certaines régions de l'ADN mais je n'arrive pas a voir la différence entre les deux . Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    futurelight

    Re : Sensibilité et hypersensibilité à la Dnase I

    seulement les gènes actifs sont sensibles à la DNAseI,
    les gènes inactifs ne sont pas sensibles, donc, où il n'y a pas la fixation des facteurs géneraux de transcription.
    la hétérochromatine n'est pas sensible à la DNAse,
    l'euchromatine est sensible
    cela s'explique que l'euchromatine renferme les gènes actifs, l'autre à l'invers.

  4. #3
    futurelight

    Re : Sensibilité et hypersensibilité à la Dnase I

    un exemple

    Sites sensibles à la DNaseI

    Cette expérience permet de mettre en évidence la structure
    particulière de la chromatine en corrélation avec l’état
    transcriptionnel de gènes particuliers. On purifie des noyaux (ou
    on utilise des cellules traitées au NP40-détergent non ionique)
    que l’on traite à la DNaseI faiblement concentrée. L’ADNg est
    extrait et analysé par Southern blot avec un ADNc correspondant
    à un gène exprimé par la cellule ou qui l'a été récemment. Dans ce cas on
    n'obtient pas de signal. Si l’hybridation est réalisée avec un ADNc non
    exprimé dans ce type cellulaire on obtient un signal. Une absence de
    signal signifie que l’ADNg a été digéré par la DNaseI. Si l’accessibilité à
    la DNase est permise dans une région particulière elle l'est aussi pour les
    facteurs transcriptionnels et le gène est donc probablement transcrit ou
    susceptible de l’être.
    Biologiquement, la différenciation cellulaire « installe » les gènes exprimés ou non dans une structure
    chromatinienne particulière.
    Sites hypersensibles à la DnaseI
    Si on utilise la DNaseI de manière excessivement diluée, cette
    dernière se comporte comme une enzyme de restriction. On met
    ici en évidence des sites hypersensibles qui produisent des
    fragments de tailles définis et
    reproductibles. Les coupures sont
    analysées par Southern avec une
    sonde assez grande pour recouvrir le promoteur Une expérience
    témoin est réalisée sans DNaseI. Les sites hypersensibles caractérisent
    les bases particulièrement exposées au niveau

  5. #4
    futurelight

    Re : Sensibilité et hypersensibilité à la Dnase I

    au niveau d’un promoteur et qui sont impliquées dans le
    mécanismes de régulations transcriptionnelles.

  6. #5
    carabin1453

    Re : Sensibilité et hypersensibilité à la Dnase I

    Merci beaucoup futurellight !! Ta réponse m'a vraiment éclairé. Je vois mieux la différence maintenant.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    futurelight

    Re : Sensibilité et hypersensibilité à la Dnase I

    You are welcome !

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] Empreinte DNase
    Par N.Q. dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/11/2007, 16h56
  2. [Zoologie] Irritabilité et sensibilité
    Par MickyPhoenix dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/11/2007, 16h14
  3. sensibilité sismomètre
    Par takamura dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/02/2007, 13h40
  4. empreinte à la DNase I
    Par mikael69 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/01/2007, 12h58
  5. Sensibilité à la lumière
    Par Gatien dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/12/2005, 15h30